iPhone 14 : caractéristiques, prix, couleurs, date de sortie

iPhone 14 : caractéristiques, prix, couleurs, date de sortie

À quelques mois de sa sortie probable, l'iPhone 14 fait l'objet d'innombrables rumeurs et fuites. Caractéristiques, nouveautés, prix, date de sortie : le point sur ce que l'on attend du prochain smartphone vedette d'Apple.

Bien que l'annonce officielle de l'iPhone 14 ne soit attendue qu'en septembre prochain, les rumeurs et conjectures vont déjà bon train au sujet du successeur de l'actuel iPhone 13. Et même des modèles suivants d'ailleurs, l'iPhone 15 et l'iPhone 16 ! Disons-le tout net, tous les éléments que nous allons détailler ci-dessous ne sont donc que des hypothèses, basées à la fois sur l'extrapolation des évolutions précédentes, sur les informations qui semblent vouloir filtrer des partenaires de fabrication d'Apple et sur les publications des analystes techniques et financiers comme Kuo Ming-Chi, Mark Gurman ou Ross Young qui tentent en permanence de percer les secrets d'Apple, parfois avec succès. Quoi qu'il en soit, toutes ces supputations permettent d'imaginer ce qu'Apple prépare, ce qui est toujours intéressant quand on sait que la marque à la pomme fait encore office de référence, voire de modèle, sur le marché du smartphone, en inspirant souvent la concurrence. Elles permettent aussi à ceux qui envisagent d'acheter un iPhone, de savoir s'il vaut mieux craquer maintenant pour un iPhone 13 ou s'il est préférable d'attendre encore quelques mois pour s'équiper d'un modèle vraiment plus innovant. Voici donc ce que nous croyons savoir ou deviner pour l'instant.

Quel design pour l'iPhone 14 ?

Si l'on se base sur les évolutions de design des modèles précédents, il semble quasiment sûr que l'iPhone 14 sera extérieurement très proche de l'iPhone 13, lui-même une copie quasi conforme de l'iPhone 12. On devrait donc retrouver les bords plats inaugurés par ce dernier, entourant l'écran occupant presque toute la surface de la face avant. On devrait toutefois pouvoir distinguer facilement l'iPhone 14 Pro et Pro Max de leurs prédécesseurs car la fameuse encoche située en haut au milieu, qui était apparue pour la première fois sur l'iPhone X en 2017, serait remplacée par deux perforations : une circulaire et une oblongue. Pour vous faire une idée, imaginer la lettre "i" minuscule placée à l'horizontale, avec le point sur la droite. Ces deux éléments percés dans l'écran prendraient donc un peu moins de place que l'actuelle encoche, tout en hébergeant les mêmes capteurs indispensables au bon fonctionnement de l'iPhone : la perforation circulaire pour l'appareil photo selfie et la barre du "i" pour les capteurs de luminosité, de reconnaissance faciale FaceID, et de proximité (pour éteindre l'écran lorsque vous l'approchez de l'oreille).

© letsgodigital.org - Technizo Concept

Bien que cela sera sûrement quasi impossible à détecter à l'œil nu, il est possible que les écrans d'es iPhone 14 et 14 Max soient très légèrement plus grands que ceux des 13 et 13 Max. En effet, grâce notamment à une bordure plus fine autour de l'écran (voir plus loin les différents modèles qui devraient composer la gamme), la diagonale de celui de l'iPhone 14 passerait à 6,12 pouces (contre 6,06 pour l'iPhone 13). Quant aux modèles Max, ils passeraient à 6,69 pouces (contre 6,68 pour le 13 Pro Max). Il va sans dire que dénomination ne changera probablement pas pour officiellement rester à 6,1 pouces pour les iPhone 14 et 14 Pro, et à 6,7 pouces pour les iPhone 14 Max et 14 Pro Max. 

© weibo.com

Côté écran, on s'attend à ce que toute la gamme dispose de la technologie ProMotion qui permet à l'iPhone de faire varier le taux de rafraîchissement de l'écran en fonction de l'usage. Pour par exemple passer de 10 images par seconde lorsque vous ne faites que lire une page Web par exemple, jusqu'à monter à 120 images par seconde dès que vous touchez l'écran pour faire défiler ladite page Web. Cela permet des animations beaucoup plus agréables à l'œil tout en améliorant l'autonomie en permettant à l'iPhone de "se reposer" lorsque l'affichage n'a pas besoin d'être animé. Cette technologie, inaugurée par les iPad Pro, est pour l'heure réservée aux modèles Pro sur les iPhone 13.

Même si la rumeur se vérifie, l'iPhone 14 Pro ne sera pas le premier smartphone à proposer une alternative à l'encoche. Du côté d'Android, Samsung, Xiaomi, OnePlus et d'autres, proposent depuis plusieurs années déjà des modèles tentant de réduire la surface occupée par les différents capteurs. Mais aucun d'entre eux n'a pour l'heure proposé de système de reconnaissance faciale aussi précis et sécurisé que celui de l'iPhone. Ce qui explique probablement la difficulté d'Apple à changer la taille de la fameuse encoche, même si celle de l'iPhone 13 avait déjà été légèrement réduite.

Le Samsung A 53 avec son unique perforation dans l'écran © Samsung

Pour ce qui est de l'arrière, on devrait retrouver le même bloc photo regroupant les trois objectifs, toujours aussi épais, voire même plus épais que celui de l'iPhone 13. Pendant quelque temps, les rumeurs nous ont fait espérer le retour d'un iPhone plat, c’est-à-dire sans cette excroissance du bloc optique. Il faudra probablement attendre l'iPhone 15 ou l'iPhone 16 pour retrouver un iPhone que l'on pourra de nouveau poser à plat sur une table. En effet, malgré toutes ses prouesses, Apple ne peut pas contourner les lois de la physique : pour améliorer la qualité des photos, il faut agrandir les capteurs afin qu'ils puissent recueillir plus de lumière (voir plus loin sur l'épaisseur et les capacités photo des prochains modèles d'iPhone 14) et, pour cela, les lentilles de l'objectifs doivent respecter une distance physique minimum pour que la lumière qui les traverse illumine la totalité de la surface dudit capteur photo. Mais alors, comment y parvenir pour les iPhone 15 et 16 ? Grâce à l'utilisation d'un périscope ! Oui, comme dans un sous-marin, mais pas de la manière que vous imaginez sûrement. Pas question ici d'un objectif motorisé qui se déploierait vers l'extérieur. Ici, la lumière recueillie par l'objectif ne serait pas directement dirigée vers le capteur photo, mais d'abord vers un miroir ou un prisme orienté à 45° qui mène la lumière vers le capteur placé plus loin, à l'intérieur du smartphone.

Concept d'appareil photo à périscope © NewsBytes

Quelles dimensions pour l'iPhone 14 ?

L'iPhone 13 avait déjà marqué un point d'arrêt à la recherche forcenée d'Apple vers le toujours plus fin. Alors que l'épaisseur des iPhone 12 et 12 Pro était descendue à 7,4 mm – contre 8,3 et 8,1 pour les iPhone 11 et 11 Pro – les iPhone 13 et 13 Pro étaient remontés à 7,65 mm. Ça n'a l'air de rien mais c'est pourtant ce qui a permis aux iPhone 13 de réellement gagner en autonomie. Certains y ont même un signe tant attendu de la fin de l'ère Jony Ive, du nom du célèbre designer d'Apple er chargé de la conception de quasiment tous les produits entre 1996 et 2019. Et l'iPhone 14 semble vouloir continuer ce revirement car on s'attend à ce qu'il atteigne une épaisseur de 7,85 mm.

© Max Weinbach

Et cette prise d'embonpoint concernerait aussi les blocs optiques, c'est-à-dire les excroissance situées au dos des iPhone et rassemblent les objectifs, le flash et un des micros. Ainsi l'épaisseur totale au niveau des appareils photo passerait de 11,25 mm pour l'iPhone 13 Pro à 12,02 mm pour l'iPhone 14 Pro. De même, la surface occupée par tout le bloc photo grandirait également pour passer de 35,01 mm x 36,24 mm à 36,73 mm x 38,21 mm.

© letsgodigital.org - Technizo Concept

Quels modèles pour l'iPhone 14 ?

Tout comme l'iPhone 13, le catalogue de l'iPhone 14 devrait être composé de quatre modèles, mais avec une différence de taille, à plus d'un titre ! Les iPhone 12 mini et 13 mini n'ayant semble-t-il pas été très populaires, il n'y aura donc probablement pas d'Phone 14 mini. En revanche, les acheteurs favorisant les grands écrans, un deuxième modèle Max, équipé donc d'un écran de 6,7 pouces (17 cm) de diagonale devrait faire son apparition. On rappelle que les modèles "non Max" offrent, eux, un écran de 6,1 pouces (15,5 cm) de diagonale. Autrement dit, si l'on en croit aussi la photo ci-dessous qui montre peut-être les première maquettes des écrans des prochains modèles, la gamme d'iPhone 14 devrait donc  se composer comme suit : iPhone 14, iPhone 14 Max, iPhone 14 Pro et iPhone 14 Pro Max. Ce qui signifie donc que les adeptes de l'iPhone le plus grand possible n'auront plus besoin de se tourner vers le modèle le plus cher de la gamme. Tant mieux pour eux même si, naturellement, il ne faut pas s'attendre à ce que l'iPhone 14 Max soit bon marché pour autant ! Pour un iPhone plus compact, il faudra donc vous tourner vers l'iPhone SE 3, à moins que l'iPhone 13 mini reste au catalogue, comme c'est le cas aujourd'hui pour le 12 mini. 

© weibo.com


Quelles nouveautés photo et vidéo pour l'iPhone 14  ?

La taille plus imposante du bloc optique est un des passages obligés pour améliorer la qualité des photos. Elle permet à l'iPhone d'embarquer un capteur plus grand et de laisser entrer un peu plus de lumière, deux conditions indispensables pour obtenir de meilleures images. Il suffit de voir l'évolution des différents modèles au cours des années pour comprendre l'évidence de la tendance. Rappelez-vous : l'iPhone fut le premier modèle à inclure un objectif dépassant du châssis. Et encore, il ne dépassait que d'un peu moins d'un millimètre, contre plus de quatre aujourd'hui !

Cela dit, la véritable nouveauté de l'iPhone 14 Pro serait l'augmentation du nombre de pixels du capteur photo de l'objectif principal, appelé grand-angle par Apple. Alors qu'il était resté à 12 Mpixels depuis l'Phone 6s, il passerait à 48 Mpixels sur l'iPhone 14 Pro. Attention, ce quadruplement serait réservé aux modèles Pro, les iPhone 14 et 14 Max se contentant de rester à 12 Mpixels. Voilà qui permettrait à Apple de différencier encore un peu plus la gamme Pro du reste de la gamme, en plus du fait que, comme pour les iPhone 13, les iPhone 14 Pro et Pro Max disposeraient de 3 objectifs (un ultra grand-angle, un grand-angle et un zoom) contre deux pour les iPhone 14 et 14 Max (un grand angle et un ultra grand-angle).

Rappelons toutefois qu'il ne faut pas confondre qualité des images et nombre de pixels. Un plus grand nombre de pixels ne signifie pas forcément une meilleure photo. Et dans le cas de l'iPhone 14 Pro, les images finales produites auraient toujours, ou presque, une résolution de 12 Mpixels. L'iPhone se servirait des capacité supérieures du capteur pour affiner ses calculs d'exposition, de contraste et de finesse des détails pour obtenir une photo encore plus réussie, mais pas forcément plus grande.

En revanche, il semble que cela permettrait aux iPhone 14 Pro et Pro Max d'enregistrer des séquences vidéo jusqu'à une résolution de 8K, contre 4K maximum aujourd'hui pour tous les modèles d'iPhone 13, Pro ou pas. Cette nouvelle capacité d'enregistrement vidéo très (très !) haute résolution, produisant donc d'énormes fichiers, pourrait aussi avoir un impact sur les capacités de stockage. Alors que les différents modèles iPhone 14 et 14 Max devraient commencer à 128 Go de stockage, il y a fort à parier que les iPhone 14 Pro et Pro Max soient au minimum équipés de 256 Go. Pour peut-être aller jusqu'à 2 To, contre 1 To maximum pour les iPhone 13 Pro et Pro Max. Avec sûrement une augmentation du prix en conséquence.

Quel processeur pour l'iPhone 14 ?

Qui dit nouvel iPhone dit évidemment un nouveau processeur, plus puissant, ne serait-ce que pour effectuer encore plus vite les millions d'opérations de calcul nécessaires au traitement des informations recueillies par les capteurs photo et vidéo comme évoqué plus haut. Là encore, la gamme des iPhone 14 pourrait créer la surprise car on s'attend à ce que, pour la première fois depuis l'apparition des iPhone Pro (gamme des iPhone 11), les iPhone 14 Pro et Pro Max disposent d'un processeur plus récent et plus puissant que celui des iPhone 14 et 14 Max. Plus surprenant encore, il est possible que seuls les iPhone 14 Pro et Pro Max soient équipés de la puce A16 Bionic (nom probable du successeur de l'actuel A15 Bionic qui équipe toute la gamme actuelle des iPhone 13 et 13 Pro). Et que les iPhone 14 et 14 Max se contentent, donc, de conserver l'actuel A15. Il s'agirait toutefois d'une évolution de ce dernier qui inclurait un cœur graphique supplémentaire. Il pourrait alors s'appeler A15X. Ce ne serait pas la première fois qu'Apple ferait évoluer de cette façon un de ses processeurs. C'est ce qui était arrivé avec la puce A12X des iPad Pro de 2018 qui avait été remplacée par une puce A12Z des iPad Pro de 2020 et dont la seule différence notable était, justement, l'adjonction d'un cœur de calcul graphique supplémentaire (huit contre sept).

Quel sera le prix de l'iPhone 14 ?

Vu les tendances du marché, notamment liées à la pénurie des composants mais aussi à la volonté tenace d'Apple de préserver ses marges élevés, on peut malheureusement s'attendre à une augmentation globale du prix des différents modèles d'iPhone 14, comparés à ceux des iPhone 13. On se rappelle par exemple que l'iPhone SE 3 est passé à 529 euros lorsqu'il a remplacé l'iPhone SE de deuxième génération qui débutait, lui, à 489 euros. Soit une hausse d'un pue plus de 8%. Sans oublier non plus que c'est l'iPhone 13 mini qui est aujourd'hui le plus "abordable" des iPhone 13 au prix de 809 euros. Mais comme il semble acquis que nous n'aurons pas d'iPhone 14 mini, c'est donc avec l'iPhone 14 que la nouvelle gamme va débuter.

L'actuel iPhone 13 étant proposé à 909 euros, l'iPhone 14 pourrait débuter à 979 euros si l'on applique le même ratio de 8% que pour l'iPhone SE évoque ci-dessus. Si l'on se réfère à la différence de prix actuelle entre les iPhone 13 Pro et 13 Pro Max (1159 euros contre 1259 euros), le nouvel iPhone 14 Max à plus grand écran pourrait donc coûter au moins 100 euros de plus que l'iPhone 14, soit 1079 euros.

Quant à l'iPhone 14 Pro, il pourrait alors commencer à 1249 euros, si l'on applique aussi la hausse de 8%. Ce qui placerait le modèle "de base" de l'iPhone 14 Pro Max à 1349 euros. Sauf que, dans notre hypothèse, les iPhone 14 Pro pourraient commencer avec un stockage minimum de 256 Go. Contre 128 pour les iPhone 13 Pro et Pro Max. Or, chaque tranche de 128 Go supplémentaires ajoute aujourd'hui environ 120 euros au prix total. Alors, peut-on s'attendre à un iPhone 14 Pro débutant à 1349 euros minimum, si on "arrondit" un peu ? Et 1449 euros pour l'iPhone 14 Pro Max ? Ce ne serait pas la première fois qu'Apple nous estomaque avec sa gamme de prix !

Quelles couleurs pour l'iPhone 14 ?

La sortie d'un nouvel iPhone est aussi l'occasion pour Apple de rafraîchir sa gamme de couleurs. Et c'est encore plus important lorsque l'aspect physique des nouveaux modèles n'est pas vraiment différent de celui des modèles précédents, comme il semble que ce sera la cas pour les iPhone 14 par rapport aux iPhone 13. Comment faire, sinon, pour que les acheteurs puissent facilement montrer au reste du monde qu'ils se sont offert le tout dernier modèle ? On peut donc s'attendre que les classiques couleurs Argent, Graphite et Or soient complétées de nouvelles teintes de Bleu et Vert, plus ou moins claires. Et il faut s'attendre aussi à une autre couleur beaucoup plus différenciante, qui permette de reconnaître du premier coup d'œil, notamment sur les photos marketing d'Apple, qu'il s'agit du tout nouvel iPhone 14 ou 14 Pro. C'était le cas de la gamme pastel de l'iPhone 11, du bleu profond de l'iPhone 12, du blanc neigeux de l'iPhone 13. Se dirige-t-on vers une teinte qui n'a pas encore été utilisée pour l'iPhone 14 ? Orangée, peut-être ?

© Apple

Quelle sera la date de sortie de l'iPhone 14 ?

La nouvelle gamme iPhone 14 et 14 Pro devrait officiellement être montrée pour la première fois le 13 septembre 2022, lors du traditionnel événement Apple de présentation du nouvel iPhone de l'année. En effet, hors période pandémie qui perturbe les agendas, la keynote Apple de rentrée se déroule toujours le deuxième mardi de septembre. Bien sûr, il y a fort à parier que nous verrons des photos volées des iPhone 14 et 14 Pro avant cette date. Traditionnellement, les précommandes pour les nouveaux iPhone sont ouvertes le vendredi suivant, ce qui correspondrait cette fois-ci au vendredi 16 septembre. Et les livraisons et disponibilités en magasin commencent une semaine plus tard soit, ici, le vendredi 23 septembre. Cela dit, naturellement, la situation mondiale de pénurie de composants liée aussi bien à la crise sanitaire et à la situation en Ukraine, pourrait bien perturber les rouages bien huilés d'Apple.

Bientôt un iPhone avec une connexion satellite ?

Kuo Ming-Chi et Mark Gurman, parmi les plus célèbres et précis des analystes sur les tendances à venir des iPhone, estiment qu'un prochain iPhone, pas forcément l'iPhone 14, pourraient disposer d'une capacité réduite de connexion à des satellites en orbite basse. L'idée ne serait pas de permettre à nos iPhone de passer des appels, et encore moins de télécharger des épisodes de séries, dans le désert ou perdu au milieu de l'océan. Mais plutôt de pouvoir envoyer une alerte texte d'urgence en cas de besoin, depuis ses endroits éloignés de toute connexion mobile 4G ou 5G. Un vrai plus pour la sécurité des grands voyageurs.

À quand un iPhone pliable ?

Cela fait maintenant trois ans que plusieurs fabricants de smartphone Android proposent des appareils à écrans pliables, à l'image des Samsung Fold et Flip. Et pour l'heure, toujours rien du côté d'Apple. Rien d'étrange à cela malgré tout, car Apple a rarement l'habitude d'être première sur le marché, quelle que soit la catégorie de produits. La société a plutôt tendance à attendre que que le marché soit mûr pour proposer un appareil souvent plus abouti que ceux existants déjà. On sait toutefois qu'Apple y travaille et notamment en collaboration avec LG, un de ses principaux fournisseurs d'écrans. Les deux sociétés travailleraient notamment à un écran OLED recouvert non pas de plastique comme sur les écrans utilisés par les Samsung pliables, mais bien bien d'une couche de verre ultra-fine, capable de se plier. On attend avec impatience de voir ça, car cela résoudrait un des problèmes majeurs des écrans plastiques qui sacrifient forcément leur résistance aux rayures pour pouvoir être pliés. 

Guide téléphones