Mobile Club : location de smartphone, la solution d'avenir ?

Mobile Club : location de smartphone, la solution d'avenir ?

Alors que les consommateurs sont toujours à la recherche des dernières innovations en matière de smartphone et en changent donc régulièrement, la location peut être un bon moyen de faire des économies tout en réduisant son impact environnemental.

Dans de nombreux secteurs, les consommateurs ont de plus en plus tendance à passer de la possession à l'usage, en témoignent la multiplication des plateformes de streaming et des abonnements, que ce soit pour la musique (Spotify, Deezer, Amazon Music, Apple Music), le jeu vidéo (Xbox Game Pass, PlayStation Plus, EA Play, Ubisoft+) ou les films et les séries (Netflix, Disney++, Prime Video, Paramount+, etc.). Même le secteur automobile s'y met avec le leasing – la banque achète le véhicule et le loue ensuite à l'usager. La location de smartphone commence à son tour à se populariser en France depuis que Free a donné le coup d'envoi en 2013, suivi de près par d'autres opérateurs, des constructeurs – comme Samsung avec UP2You – et même les vendeurs spécialisés – comme Boulanger et la Fnac. Certaines entreprises se sont également spécialisées dans ce domaine, comme Mobile Club.

Un service qui semble en plein essor, qui voit les offres se multiplier. Mobile Club estime que la location de smartphones représentera 50 % du marché européen d'ici cinq ans, contre moins de 1 % aujourd'hui. Une nouvelle manière de consommer liée au contexte de l'inflation, où les derniers smartphones coûtent de plus en plus cher – l'iPhone 14 coûte plus de 1 000 € ! –, mais aussi à l'heure où la crise climatique nous impose de changer notre mode de consommation. Alors, la location de smartphone est-elle une solution d'avenir ?

Location de smartphone : une offre intéressante

Le principe de la location de smartphone est simple : un constructeur/opérateur/vendeur "prête" un téléphone au client en échange d'une certaine somme, prélevée chaque mois – elle varie selon le modèle de mobile, allant de 10 à 50 € par mois en moyenne. Les modalités varient cependant selon les entreprises qui louent. Généralement, il faut souscrire à un engagement sur X mois et, lorsqu'il touche à sa fin, le client a le choix entre renouveler son abonnement ou rendre le smartphone. Mais il arrive qu'il n'y ait aucune période d'engagement et que le consommateur puisse changer de modèle de téléphone lorsqu'il le souhaite. Il faut aussi faire attention à la présence d'assurance, qui est parfois incluse ou en option.

© Mobile Club

Comptant déjà plus de 30 000 clients en France, Mobile Club propose des offres très intéressantes sur des smartphones reconditionnés dans une sorte de service "tout-en-un", qui comprend une assurance contre la panne, la casse (29 €) et le vol (99 €), et des protections de smartphone directement dans le prix de la location mensuelle. L'entreprise propose les smartphones suivants, pour un abonnement allant de 9,90 € par mois pour l'iPhone 8 à 38,90 € pour l'iPhone 13 Pro – avec un engagement de 20 mois et 30 jours d'essai, et la possibilité de changer de téléphone gratuitement au bout de 12 mois :

  • iPhone XR
  • iPhone 11 et 11 Pro
  • iPhone XS
  • iPhone 12 et 12 Pro
  • iPhone 13 et 13 Pro
  • Galaxy S10
  • Galaxy S20
  • Galaxy S21, 21+ et 21 Ultra (Fin 2022)
  • iPhone 14, 14 Plus, 14 Pro et 14 Pro Max (Été 2023)

Smartphones : louer pour éviter la surconsommation

De base, la location de smartphone a été mise en place pour les personnes qui sont toujours à la recherche des dernières innovations en la matière et préfèrent donc en changer régulièrement, ce qui a un certain coût, mais aussi pour permettre à ceux qui ont un budget plus restreint d'accéder à des modèles récents. Mais est-ce vraiment plus rentable de louer son téléphone que de l'acheter ? En vérité, cela dépend du modèle désiré et des habitudes de consommation de chacun. En effet, pour un utilisateur qui change de téléphone tous les 12, 18 ou 24 mois, c'est une bonne solution, d'autant plus que les appareils sont reconditionnés. En revanche, pour ceux qui n'ont besoin que d'un produit d'entrée de gamme ou qui gardent leur appareil pendant quatre ans ou plus, mieux vaut l'acheter directement. Car la location est surtout une bonne alternative pour les personnes ayant tendance à s'adonner à la surconsommation et donc, par extension, au gaspillage numérique.

En effet, la fabrication des équipements informatiques et technologiques figure parmi les principales sources d'émissions de carbone, dont environ 95 % proviennent de leur fabrication. Par conséquent, un appareil qui pollue moins est un appareil qui est utilisé plus longtemps. Il s'agit donc de passer d'une économie d'achat à une économie d'usage. Les smartphones sont dans une sorte de boucle : dès qu'un utilisateur rend l'appareil, il est aussitôt reconditionné et envoyé à quelqu'un d'autre. Et le client, en en changeant, reçoit aussi un appareil reconditionné. Pas besoin de produire un nouveau téléphone ! Selon l'Ademe, un smartphone reconditionné réduit son impact environnemental annuel à 55 %, contre 91 % pour un neuf. La location de smartphone, pour ceux qui changent régulièrement d'appareil, propose donc une alternative plus écologique, économique et accessible.

Autour du même sujet

Guide téléphones