Écran bleu Windows (BSOD) : explications et solutions
"Écran bleu Windows (BSOD) : explications et solutions"

Écran bleu Windows (BSOD) : explications et solutions

Écran bleu Windows (BSOD) : explications et solutions

Votre PC plante brusquement en affichant un inquiétant écran bleu (BSOD) avec un message d'erreur ? C'est parce que Windows a rencontré un problème grave. Voici ce qu'il faut savoir pour trouver sa cause et réparer le système.

Écran bleu de la mort, Blue Screen of Death (ou BSOD, son acronyme anglais), erreur fatale… C'est en ces termes que les utilisateurs de PC évoquent la situation tant redoutée : le plantage complet de Windows. Celui qui se produit brutalement, qui bloque toute action et qui fait tout perdre ! Car le système ne laisse alors aucun choix : Windows s'arrête brusquement en affichant furtivement le fameux écran bleu affublé d'un mystérieux message avant de redémarrer l'ordinateur. Pas le temps de sauvegarder les documents en cours de traitement dans les applications ouvertes : il n'y a plus qu'à espérer que leurs mécanismes de sauvegarde automatique permettront de récupérer une version récente des documents au prochain lancement…

L'écran bleu, sa couleur et ses messages évoluent de temps à autre, au fil des mises à jour du système. Dans les préversions de Windows 11, par exemple, Microsoft l'affichait en noir, avant de redevenir au bleu. De même, si vous vous êtes inscrit au programme Windows Insider pour découvrir avant tout le monde les prochaines nouveautés de Windows, il se peut que ce fameux écran bleu… soit vert ! Mais pour l'immense majorité des utilisateurs, il se présente actuellement ainsi dans Windows 10 et 11 :

Fréquents dans les années 90, les écrans bleus sont désormais assez rares, Microsoft ayant nettement renforcé la stabilité de Windows au fil des versions afin que les processus système ne soient pas ou peu impactés par les crashes d'autres programmes. L'apparition d'un écran bleu n'en reste pas moins toujours possible avec les dernières versions de Windows.

Cette fiche pratique vous propose différentes pistes pour comprendre l'origine du problème et le résoudre. Une chance : souvent, après un BSOD, Windows se relance normalement et vous avez la possibilité d'analyser le PC et de tenter une réparation. Mieux vaut agir sans trop tarder car un nouveau plantage peut intervenir à tout moment. Dans le cas le moins favorable, Windows refuse de se lancer. Il existe là encore plusieurs solutions pour réparer Windows ou le réinstaller. Nous abordons, bien sûr, toutes ces éventualités !

Pourquoi Windows affiche un écran bleu ?

Contrairement à ce que l'on pourrait penser de prime abord, si Windows affiche le fameux écran bleu, c'est qu'il n'a pas totalement perdu la main. Le BSOD apparaît quand le système d'exploitation détecte qu'un événement inattendu et grave a corrompu les données et le code en mémoire, ou compromet la sécurité de l'ordinateur. Bref, comme il ne peut plus fonctionner normalement, il préfère volontairement s'arrêter par précaution, pour éviter des dommages plus sérieux.

Selon Microsoft, qui s'appuie sur différentes études, Windows est rarement responsable des écrans bleus, lesquels seraient principalement dus à des programmes tiers. Le plus souvent, il s'agit de pilotes (les drivers, en anglais), ces logiciels qui servent à contrôler les composants et les périphériques matériels (carte vidéo, puce réseau sans fil…) ou d'applications sensibles conçues par d'autres éditeurs, notamment des solutions de sécurité (antivirus, pare-feu…). À la différence des applications "classiques", et qui s'exécutent chacune dans un espace protégé de la mémoire vive (Ram) pour ne pas risquer de déstabiliser Windows et les autres applis, tous ces logiciels opèrent dans les plus bas niveaux du système, en modifiant ou en remplaçant certaines fonctions critiques du système. Voici comment se répartissent les crashes, selon Microsoft :

  • 70 % sont dus à des pilotes conçus par des tiers (pilote de circuit graphique, de processeur ou de périphérique) ;
  • 10 % sont dus au matériel (mémoire vive endommagée, par exemple) ;
  • 5 % sont dus au code Microsoft (des bugs dans Windows ou certains de ses composants)  ;
  • 15 % sont de cause inconnue.

Comment identifier la cause d'un écran bleu ?

Quand il s'affiche, l'écran bleu de Windows affiche parfois un code pour vous aider à situer l'origine du problème, parfois agrémenté d'un code QR dans les versions récentes du système,  voire, dans le meilleur des cas, le nom du logiciel qui a causé un crash. Ces informations sont précieuses, car elles permettent d'identifier plus ou moins précisément l'origine du problème et donc de trouver plus ou oins facilement une solution. 

Ainsi, si un logiciel est signalé comme fautif, c'est lui que vous devrez mettre à jour ou désinstaller en priorité, dès que Windows aura démarré normalement. Par ailleurs, afin de réduire les risques d'un nouvel écran bleu, pensez à débrancher tous les périphériques inutiles du PC avant le redémarrage, a fortiori si le plantage fait suite à l'installation d'un nouveau matériel que vous veniez de connecter sur votre PC.

Il est parfois assez simple de comprendre l'origine de l'erreur fatale, quand elle fait suite à un événement récent :

  • l'installation d'une nouvelle application (notamment un logiciel de sécurité) ou d'un nouveau pilote de matériel ;
  • plus généralement, l'installation d'un nouveau matériel ou logiciel ;
  • une mise à jour de Windows (KBxxxxxx) ou d'un pilote via Windows Update qui se révèle buguée ou incompatible ;
  • un trop grand nombre d'applications ouvertes simultanément (une surcharge qui engendre un effondrement des performances et un planage) ;
  • un espace disque libre insuffisant (Microsoft recommande de toujours laisser au minimum de 10 à 15 % d'espace disque libre pour qu'un PC puisse fonctionner correctement),

Mais d'autres causes de plantage sont parfois moins évidentes à diagnostiquer :

  • une panne matérielle impliquant par exemple la mémoire vive ou le disque sur lequel est installé le système,
  • l'action d'un programme malveillant.

Nos différentes sections vous aideront à découvrir l'origine du crash système, et les solutions associées.

Et si vous n'avez absolument aucune idée de la cause du problème, ou si vous souhaitez simplement la confirmer, utilisez le Moniteur de fiabilité de Windows, un outil méconnu intégré en standard au système de Microsoft qui permet justement d'analyser a posteriori ce qui provoque un plantage, grâce à un rapport d'événements horodaté. Consultez notre fiche pratique pour savoir comment utiliser cet étonnant outil de contrôle – qui ne sert toutefois qu'au monitoring, sans rien réparer.    

Comment utiliser le code d'erreur (Stop Code) d'un écran bleu ?

Lorsqu'un écran bleu survient, il est toujours bon de noter le code d'arrêt (aussi appelé Stop Code) quand il est affiché par Windows. Ce code vous indique la nature du problème et vous permet d'effectuer une recherche sur le Web. Attention, l'écran bleu est furtif et il apparaît sans prévenir ! Vous n'avez généralement que quelques secondes pour noter ce code sur un papier ou prendre une photo de l'écran avec votre smartphone. Il arrive aussi que figure, juste en dessous, le nom du programme pilote fautif. Certains plantages, hélas, ne fournissent ni code d'arrêt ni nom du pilote ayant causé le plantage, rendant plus difficile – mais pas impossible – la résolution du problème.

  • Si vous n'avez pas eu le temps de noter ou de photographier les informations indiquées dans l'écran bleu, reportez-vous à la section Analyser un dump mémoire après un BSOD.
  • S'il est indiqué sur l'écran bleu, le code d'arrêt est soit une expression en anglais telle que CRITICAL_PROCESS_DIED, soit un code hexadécimal sous la forme 0x0000003B. Voici quelques autres codes fréquents : SYSTEM_THREAD_EXCEPTION_NOT_HANDLED, IRQL_NOT_LESS_OR_EQUAL, VIDEO_TDR_TIMEOUT_DETECTED, PAGE_FAULT_IN_NONPAGED_AREA, SYSTEM_SERVICE_EXCEPTION, DPC_WATCHDOG_VIOLATION (voir la liste complète des messages et des codes à la fin de cet article).
  • Une recherche de ce code d'erreur sur le Web, par exemple sur le support technique en ligne de Microsoft, ou dans un moteur de recherche comme Google ou Bing, vous éclairera sur les causes possibles du plantage, et la manière d'y remédier. Souvent en désinstallant ou en mettant à jour le programme fautif.
  • Si le plantage survient juste après l'installation d'un logiciel ou d'un matériel et de son pilote, ou après une mise à jour de Windows, vérifiez par acquit de conscience la signification du code comme indiqué ci-dessous, puis passez à cette étape pour revenir à une situation antérieure.
  • Avec votre navigateur Web habituel, rendez-vous sur le support technique de Microsoft, tapez le code d'erreur dans le champ de saisie et lancez une recherche.
  • Avec un peu de chance, la liste des résultats vous indiquera la marche à suivre ou une page d'aide à consulter.
  • Sinon, recherchez le code d'erreur dans un moteur de recherche Google, Bing, DuckDuckGo ou Qwant. Dans la liste des pages Web correspondant à votre requête, privilégiez celles sur les sites de Microsoft. Si aucune ne correspond, essayez les pages Web des sites techniques et forums d'entraide, sur CommentÇaMarche ou d'autres sites en français.
  • Bien entendu, si l'écran bleu vous indique le nom du pilote fautif, faites une recherche sur le Web, suivi du mot BSOD par exemple, pour voir comment les autres internautes s'en sont sortis.
  • Dans la liste de résultats de Google, aidez-vous aussi de la date de mise à jour indiquée pour la plupart des pages. Les pages les plus récentes ont de meilleures chances de vous fournir des informations pertinentes.
  • Si cette recherche ne vous apporte pas de solution pertinente, reportez-vous à la section Réparer Windows grâce à l'assistant en ligne de Microsoft.

Comment utiliser le QR Code d'un écran bleu ?

Dans certains cas, l'écran bleu de Windows affiche aussi un QR Code (illustration ci-dessous), que vous pouvez photographier avec votre smartphone et qui vous renverra sur le site Web mentionné en toutes lettres dans l'écran bleu. 

  • Si vous voulez photographier le QR Code pour vous rendre directement sur la page d'aide de Microsoft : ouvrez l'appli Appareil photo de votre smartphone Android ou votre iPhone, visez l'écran de l'ordinateur comme si vous vouliez le photographier, l'appli détecte un QR Code et vous propose de vous renvoyer sur le site Web. Touchez le message pour afficher le site Web dans votre navigateur. Rien ne vous oblige à faire une telle photo du QR Code, vous pouvez tout simplement taper l'adresse indiquée dans votre navigateur Internet !
  • Si vous n'utilisez pas le QR Code photographié : sur l'ordinateur fautif après redémarrage, ou sur un autre ordinateur, ou sur un smartphone ou une tablette tactile, dans le navigateur Internet (Chrome, Safari, Edge, Firefox…), rendez-vous sur la page consacrée aux Stop Codes sur le site de support de Microsoft ou tapez l'adresse suivante : https://windows.com/stopcode.
  • Microsoft vous renverra toujours vers une adresse Web courte, facile à vérifier et sur l'un de ses sites, du type windows.com/blablabla ou microsoft.com/blablabla. Si l'écran bleu cherche à vous renvoyer vers une adresse "bizarre", il s'agit peut-être d'un faux écran bleu, affiché par une page Web ou une application malveillante, ne vous rendez pas sur ce site.

Comment réparer Windows après un écran bleu avec l'assistant en ligne de Microsoft ?

Le mini assistant en ligne de Microsoft se trouve à l'adresse https://windows.com/stopcode. Vous pouvez afficher cette page Web sur l'ordinateur qui a produit l'écran bleu, si Windows accepte de redémarrer, ou sur un autre ordinateur, ou même sur votre téléphone ou votre tablette Apple ou Android. Les manips seront bien sûr à réaliser sur le PC qui a planté.

Au bas de cette page Résoudre les erreurs d'écran bleu, suivez les instructions en répondant à la question de l'Étape 1 : Quand as-tu eu l'erreur ? – eh oui, il est très familier… 

Notez que la traduction anglais/français de cette page Web prête à confusion : à l'étape 1, quand l'assistant Microsoft évoque une mise à jour, il veut dire "une mise à jour de Windows", et non de vos autres logiciels ou de vos pilotes de périphériques (imprimante, webcam…). De même, quand l'assistant évoque ensuite "votre appareil" ou "votre périphérique", comprenez "votre ordinateur".

Si, à l'étape 1, vous choisissez "Après l'installation d'une mise à jour", l'assistant de la page https://windows.com/stopcode vous expliquera :

Si, à l'étape 1, vous choisissez "Lors de l'utilisation de mon appareil", l'assistant de la page https://windows.com/stopcode vous expliquera :

  • Comment redémarrer Windows en mode sans échec, avec ou sans prise en charge réseau. Vous pouvez aussi vous reporter à notre fiche pratique Redémarrer en mode sans échec, bien plus complète.
  • Comment afficher la liste des applications installées dans Windows et désinstaller un logiciel, par exemple un antivirus ou un logiciel de sécurité. Reportez-vous également à notre fiche pratique Supprimer une application dans Windows.
  • Comment restaurer, désactiver ou désinstaller des pilotes. Reportez-vous aussi à notre fiche pratique plus complète : Pilotes Windows, comment mettre à jour des drivers, qui vous explique notamment comment revenir à l'ancienne version d'un pilote de périphérique.

Comment mettre à jour ou supprimer des pilotes de Windows après un écran bleu ?

Si l'écran bleu survient peu de temps après l'installation d'un nouveau matériel ou logiciel, ou après la mise à jour d'un pilote (driver) de périphérique, par exemple, vous tenez probablement le fautif. Si vous avez à nouveau accès à Windows après un redémarrage, procédez comme suit.

  • Notre fiche pratique Pilotes Windows, comment mettre à jour des drivers vous explique notamment comment obtenir la dernière version d'un pilote, ou au contraire comment revenir à la précédente version d'un pilote de périphérique.
  • Si vous souhaitez désinstaller un pilote, ouvrez le Gestionnaire de périphériques de Windows d'un clic du bouton droit sur le menu Démarrer
  • … Dans le Gestionnaire de périphériques, cliquez avec le bouton droit de la souris sur le pilote et choisissez Désinstaller l'appareil.
  • Vous pouvez également vous tourner vers un utilitaire à installer sur votre ordinateur, tel que DriversCloud.com, qui vérifie en ligne tous les pilotes installés sur votre disque dur afin de les mettre, au besoin, à jour.
  • Sur le Web, DriversCloud.com vous propose également une analyse des écrans bleus BSOD pour en cerner plus facilement les causes.
  • Enfin, il est possible que le fabricant de votre ordinateur ait mis à jour certains pilotes et logiciels système, par exemple le Bios/UEFI de la carte mère du PC, programmes dont la mise à jour ne vous est pas proposée par les méthodes précédentes. Rendez-vous sur le site Web du fabricant, section Support ou Assistance, indiquez la référence exacte de votre ordinateur et vérifiez s'il existe des logiciels et pilotes à télécharger.
  • Le constructeur vous indique parfois le degré d'urgence de la mise à jour, comme ici sur le site de Dell, et vous donnera quoi qu'il en soit les instructions à suivre pour mettre à jour votre PC.

Comment analyser un dump mémoire après un écran bleu ?

Durant la survenue d'un écran bleu, si vous n'avez pas modifié les paramètres par défaut de Windows, le système recopie dans un fichier, sur le disque dur, tout ou partie du contenu de la mémoire vive de l'ordinateur au moment du plantage. Ce fichier s'appelle ça un dump mémoire. Il aide les informaticiens à comprendre les causes d'un plantage lorsqu'ils écrivent des programmes. Mais inutile d'être un expert pour extraire de ce dump des informations utiles, en particulier le code d'erreur (stop code) généré par Windows, et peut-être même le nom du pilote (driver) fautif.

  • Après redémarrage de l'ordinateur, téléchargez une version du logiciel BlueScreenView au bas de cette page. Par exemple cette version, qui ne nécessite pas d'installation : décompressez simplement le fichier zip et lancez le programme BlueScreenView.exe.
  • Si les deux panneaux de BlueScreenView n'affichent aucune information, dans une fenêtre de l'Explorateur de fichiers de Windows, naviguez vers le dossier C:\Windows et repérez le fichier MEMORY.DMP. Faites-le glisser dans le panneau du haut de l'application BlueScreenView (dans la zone affichant Dump File).
  • La colonne Bug Check String vous indique le code d'erreur de chaque plantage référencé dans la liste du haut. La colonne Caused By Driver vous indique éventuellement le nom du pilote qui a causé le crash. Mais il peut ne pas y en avoir comme sur l'exemple ci-dessous, ou bien le dump mémoire peut mentionner à tort le driver ntoskrnl.exe (dans ce cas, n'en tenez pas compte).
  • Si vous sélectionnez un crash dans la liste du haut, le panneau du bas vous indique dans certains cas le nom des fichiers et pilotes concernés. Vous pouvez aussi cliquer avec le bouton droit de la souris sur un plantage et choisir Google Search - Bug Check+Driver. Dans un onglet de votre navigateur Web, Google liste alors les pages correspondant à ce code d'erreur et à l'éventuel pilote mentionné.

Comment analyser et réparer le disque Windows après un écran bleu ?

Un disque dur ou un SSD plein à craquer qui empêche Windows de fonctionner correctement, des secteurs endommagés qui rendent impossible la lecture des fichiers système… le stockage de votre ordinateur peut aussi être à l'origine du crash et de l'écran bleu.

  • Pour vérifier si le disque dur comporte suffisamment d'espace libre, ouvrez l'Explorateur de fichiers et regardez la jauge du disque C, sur lequel est très probablement installé Windows. Si cette jauge n'est pas bleue, et a fortiori rouge, c'est que l'espace disque manque. Reportez-vous à cette fiche pratique pour libérer de l'espace sur le disque de Windows.

Comment vérifier la mémoire vive du PC après un écran bleu ?

Si le code d'erreur vous signale un problème matériel qui pourrait être lié à la mémoire vive du PC, du type MEMORY_MANAGEMENT, voici comment lancer un test de la mémoire vive ou RAM (Random Access Memory) avec l'outil fourni par Windows, après redémarrage du PC.

Si l'outil vous indique qu'il y a effectivement des erreurs, vous devrez remplacer les barrettes mémoire de l'ordinateur – si elles ne sont ps soudées directement sur la carte mère… – en suivant les conseils du support technique du fabricant de votre PC portable ou de bureau.

  • Si après l'écran bleu, Windows redémarre : dans le coin inférieur gauche de l'écran, cliquez sur la loupe ou sur le menu Démarrer et tapez Diagnostic de mémoire Windows. Cliquez sur cette proposition lorsqu'elle apparaît comme proposition de Meilleur résultat.
  • Une fenêtre s'affiche vous proposant deux options : choisissez Redémarrer maintenant.
  • Si, après l'écran bleu, Windows ne redémarre pas correctement : affichez l'Écran de récupération de Windows selon l'une des méthodes expliquées dans cette fiche. Choisissez ensuite l'option Dépannage, puis Options avancées, puis Invite de commandes.
  • Dans la fenêtre noire qui s'affiche, tapez mdsched et pressez la touche Entrée.
  • Si Windows était en cours d'exécution, il se referme. Puis le PC redémarre et le Diagnostic de mémoire Windows se lance…
  • Il vous indiquera après quelques minutes si un problème a été détecté.
  • Si Windows redémarre, vous pouvez aussi guetter l'apparition d'un message dans le coin inférieur droit de l'écran.
  • Si vous n'avez pas eu le temps de voir ce message, tapez les deux touches Win+R n'importe où dans Windows, puis inscrivez eventvwr et pressez OK.
  • L'Observateur d'événements s'affiche. Cliquez à gauche sur Journaux Windows > Système. Repérez dans la liste la source MemoryDiagnostics-Results et lisez en dessous le résultat du test mémoire.

Comment vérifier que l'écran bleu n'est pas provoqué par un logiciel malveillant ?

Un programme malveillant peut être à l'origine du crash de votre ordinateur. Il existe de nombreuses solutions en ligne ou à installer sur votre PC pour analyser la mémoire vive et les disques à la recherche d'un virus. Voici une méthode simple avec le programme fourni par Microsoft.

Comment réparer Windows quand le PC affiche un écran noir ou un écran blanc ?

Que Windows affiche un écran bleu ou tout noir ou tout blanc – qu'importe la couleur –, si le plantage se reproduit régulièrement, vous allez devoir trouver une solution ! Dans le cas d'un écran noir ou blanc, d'autres pistes sont à explorer.

Comment réparer, restaurer ou réinstaller Windows après un écran bleu ?

Si, malgré tous vos efforts, les écrans bleus se succèdent sans que vous en trouviez la cause, une restauration, une mise à jour ou une réinstallation complète de Windows s'impose. Testez progressivement les différentes solutions suivantes, qui n'auront pas toutes le même effet selon la cause réelle du crsh. Par expérience, nous avons déjà rencontré des écrans bleus inexplicables sur des PC neufs et jour : la seule technique efficace a consisté à réinstaller Windows 10 de zéro, en reformatant le disque système – et en effaçant donc tout son contenu après avoir sauvegardé les fichiers personnels. Tout fonctionnait parfaitement ensuite, sans jamais revoir le moindre écran bleu. Preuve que les problèmes venaient des applications installées en standard par les fabricants (les bloatwares comme on les appelle).    

La liste complète des codes d'arrêt de Windows

Les messages d'erreur et les codes d'arrêt qui s'affichent sur les écrans bleus de Windows sont issus d'un grand inventaire réalisé par Microsoft que vous pouvez retrouver sur cette page. En voici la liste complète, organisée par ordre alphabétique des messages, avec leur code d'arrêt spécifique. Cliquez sur l'intitulé d'un message pour afficher la documentation de Microsoft relative à l'erreur.

MESSAGE D'ERREUR CODE D'ARRÊT
ABNORMAL_RESET_DETECTED 0x00000147
ACPI_BIOS_ERROR 0x000000A5
ACPI_BIOS_FATAL_ERROR 0x000000E0
ACPI_DRIVER_INTERNAL 0x000000A3
ACTIVE_EX_WORKER_THREAD_TERMINATION 0x000000E9
AGP_GART_CORRUPTION 0x00000105
AGP_ILLEGALLY_REPROGRAMMED 0x00000106
AGP_INTERNAL 0x00000115
AGP_INVALID_ACCESS 0x00000104
APC_INDEX_MISMATCH 0x00000001
APP_TAGGING_INITIALIZATION_FAILED 0x0000010A
ASSIGN_DRIVE_LETTERS_FAILED 0x00000072
ATDISK_DRIVER_INTERNAL 0x00000042
ATTEMPTED_EXECUTE_OF_NOEXECUTE_MEMORY 0x000000FC
ATTEMPTED_SWITCH_FROM_DPC 0x000000B8
ATTEMPTED_WRITE_TO_CM_PROTECTED_STORAGE 0x0000011C
ATTEMPTED_WRITE_TO_READONLY_MEMORY 0x000000BE
BAD_EXHANDLE 0x000000A7
BAD_OBJECT_HEADER 0x00000189
BAD_POOL_CALLER 0x000000C2
BAD_POOL_HEADER 0x00000019
BAD_SYSTEM_CONFIG_INFO 0x00000074
BC_BLUETOOTH_VERIFIER_FAULT 0x00000BFE
BC_BTHMINI_VERIFIER_FAULT 0x00000BFF
BGI_DETECTED_VIOLATION 0x000000B1
BITLOCKER_FATAL_ERROR 0x00000120
BOUND_IMAGE_UNSUPPORTED 0x00000097
BUGCODE_ID_DRIVER 0x000000D2
BUGCODE_NDIS_DRIVER 0x0000007C
BUGCODE_USB_DRIVER 0x000000FE
BUGCODE_USB3_DRIVER 0x00000144
CACHE_INITIALIZATION_FAILED 0x00000066
CACHE_MANAGER 0x00000034
CANCEL_STATE_IN_COMPLETED_IRP 0x00000048
CANNOT_WRITE_CONFIGURATION 0x00000075
CDFS_FILE_SYSTEM 0x00000026
CHIPSET_DETECTED_ERROR 0x000000B9
CID_HANDLE_CREATION 0x00000016
CID_HANDLE_DELETION 0x00000017
CLOCK_WATCHDOG_TIMEOUT 0x00000101
CLUSTER_CSV_CLUSSVC_DISCONNECT_WATCHDOG 0x00000171
CNSS_FILE_SYSTEM_FILTER 0x000000A4
CONFIG_INITIALIZATION_FAILED 0x00000067
CONFIG_LIST_FAILED 0x00000073
COREMSG_INTERNAL_ERROR 0x00000174
COREMSGCALL_INTERNAL_ERROR 0x00000173
CORRUPT_ACCESS_TOKEN 0x00000028
CPI_FIRMWARE_WATCHDOG_TIMEOUT 0x000001D0
CREATE_DELETE_LOCK_NOT_LOCKED 0x00000014
CRITICAL_INITIALIZATION_FAILURE 0x0000013D
CRITICAL_OBJECT_TERMINATION 0x000000F4
CRITICAL_PROCESS_DIED 0x000000EF
CRITICAL_SERVICE_FAILED 0x0000005A
CRITICAL_STRUCTURE_CORRUPTION 0x00000109
CRYPTO_LIBRARY_INTERNAL_ERROR 0x00000170
CRYPTO_SELF_TEST_FAILURE 0x00000123
DATA_BUS_ERROR 0x0000002E
DATA_COHERENCY_EXCEPTION 0x00000055
DEREF_UNKNOWN_LOGON_SESSION 0x00000046
DEVICE_QUEUE_NOT_BUSY 0x00000002
DEVICE_REFERENCE_COUNT_NOT_ZERO 0x00000036
DFS_FILE_SYSTEM 0x00000082
DIRTY_MAPPED_PAGES_CONGESTION 0x000000EB
DIRTY_NOWRITE_PAGES_CONGESTION 0x000000FD
DISORDERLY_SHUTDOWN 0x000000F3
DMA_COMMON_BUFFER_VECTOR_ERROR 0x000001DC
DPC_WATCHDOG_TIMEOUT 0x00000102
DPC_WATCHDOG_VIOLATION 0x00000133
DRIVE_EXTENDER 0x00000134
DRIVER_CAUGHT_MODIFYING_FREED_POOL 0x000000C6
DRIVER_CORRUPTED_EXPOOL 0x000000C5
DRIVER_CORRUPTED_MMPOOL 0x000000D0
DRIVER_CORRUPTED_SYSPTES 0x000000DB
DRIVER_INVALID_STACK_ACCESS 0x000000DC
DRIVER_IRQL_NOT_LESS_OR_EQUAL 0x000000D1
DRIVER_LEFT_LOCKED_PAGES_IN_PROCESS 0x000000CB
DRIVER_OVERRAN_STACK_BUFFER 0x000000F7
DRIVER_PAGE_FAULT_BEYOND_END_OF_ALLOCATION 0x000000D6
DRIVER_PAGE_FAULT_IN_FREED_SPECIAL_POOL 0x000000D5
DRIVER_PNP_WATCHDOG 0x000001D5
DRIVER_PORTION_MUST_BE_NONPAGED 0x000000D3
DRIVER_POWER_STATE_FAILURE 0x0000009F
DRIVER_RETURNED_HOLDING_CANCEL_LOCK 0x0000011B
DRIVER_RETURNED_STATUS_REPARSE_FOR_VOLUME_OPEN 0x000000F9
DRIVER_UNLOADED_WITHOUT_CANCELLING_PENDING_OPERATIONS 0x000000CE
DRIVER_UNMAPPING_INVALID_VIEW 0x000000D7
DRIVER_USED_EXCESSIVE_PTES 0x000000D8
DRIVER_VERIFIER_DETECTED_VIOLATION 0x000000C4
DRIVER_VERIFIER_DMA_VIOLATION 0x000000E6
DRIVER_VERIFIER_IOMANAGER_VIOLATION 0x000000C9
DRIVER_VIOLATION 0x00000121
DYNAMIC_ADD_PROCESSOR_MISMATCH 0x00000130
EFS_FATAL_ERROR 0x000001D7
ELAM_DRIVER_DETECTED_FATAL_ERROR 0x00000178
EM_INITIALIZATION_FAILURE 0x0000011A
EMPTY_THREAD_REAPER_LIST 0x00000013
END_OF_NT_EVALUATION_PERIOD 0x00000098
ERESOURCE_INVALID_RELEASE 0x0000016E
EVENT_TRACING_FATAL_ERROR 0x0000011D
EXCEPTION_SCOPE_INVALID 0x0000014D
EXFAT_FILE_SYSTEM 0x0000012C
FAST_ERESOURCE_PRECONDITION_VIOLATION 0x000001C6
FAT_FILE_SYSTEM 0x00000023
FATAL_ABNORMAL_RESET_ERROR 0x0000014C
FATAL_UNHANDLED_HARD_ERROR 0x0000004C
FAULTY_HARDWARE_CORRUPTED_PAGE 0x0000012B
FILE_INITIALIZATION_FAILED 0x00000068
FILE_SYSTEM 0x00000022
FLOPPY_INTERNAL_ERROR 0x00000037
FLTMGR_FILE_SYSTEM 0x000000F5
FSRTL_EXTRA_CREATE_PARAMETER_VIOLATION 0x0000010C
FTDISK_INTERNAL_ERROR 0x00000058
GPIO_CONTROLLER_DRIVER_ERROR 0x00000138
HAL_BLOCKED_PROCESSOR_INTERNAL_ERROR 0x000001DA
HAL_ILLEGAL_IOMMU_PAGE_FAULT 0x00000159
HAL_INITIALIZATION_FAILED 0x0000005C
HAL_IOMMU_INTERNAL_ERROR 0x000001D9
HAL_MEMORY_ALLOCATION 0x000000AC
HAL1_INITIALIZATION_FAILED 0x00000061
HARDWARE_INTERRUPT_STORM 0x000000F2
HARDWARE_WATCHDOG_TIMEOUT 0x000001CF
HTTP_DRIVER_CORRUPTED 0x000000FA
HYPERGUARD_VIOLATION 0x0000018C
HYPERVISOR_ERROR 0x00020001
ILLEGAL_IOMMU_PAGE_FAULT 0x00000158
IMPERSONATING_WORKER_THREAD 0x000000DF
INACCESSIBLE_BOOT_DEVICE 0x0000007B
INCONSISTENT_IRP 0x0000002A
INSTALL_MORE_MEMORY 0x0000007D
INSTRUCTION_BUS_ERROR 0x0000002F
INSTRUCTION_COHERENCY_EXCEPTION 0x00000056
INSUFFICIENT_SYSTEM_MAP_REGS 0x00000045
INTERNAL_POWER_ERROR 0x000000A0
INTERRUPT_EXCEPTION_NOT_HANDLED 0x0000003D
INTERRUPT_UNWIND_ATTEMPTED 0x0000003C
INVALID_AFFINITY_SET 0x00000003
INVALID_CALLBACK_STACK_ADDRESS 0x000001CD
INVALID_CANCEL_OF_FILE_OPEN 0x000000E8
INVALID_DATA_ACCESS_TRAP 0x00000004
INVALID_DRIVER_HANDLE 0x0000011F
INVALID_EXTENDED_PROCESSOR_STATE 0x00000131
INVALID_FLOATING_POINT_STATE 0x000000E7
INVALID_HIBERNATED_STATE 0x000000BD
INVALID_IO_BOOST_STATE 0x0000013C
INVALID_KERNEL_HANDLE 0x00000093
INVALID_KERNEL_STACK_ADDRESS 0x000001CE
INVALID_MDL_RANGE 0x0000012E
INVALID_PROCESS_ATTACH_ATTEMPT 0x00000005
INVALID_PROCESS_DETACH_ATTEMPT 0x00000006
INVALID_PUSH_LOCK_FLAGS 0x00000152
INVALID_REGION_OR_SEGMENT 0x00000099
INVALID_RUNDOWN_PROTECTION_FLAGS 0x0000016C
INVALID_SILO_DETACH 0x000001CB
INVALID_SLOT_ALLOCATOR_FLAGS 0x0000016D
INVALID_SOFTWARE_INTERRUPT 0x00000007
INVALID_WORK_QUEUE_ITEM 0x00000096
IO1_INITIALIZATION_FAILED 0x00000069
IPI_WATCHDOG_TIMEOUT 0x000001DB
IRQL_GT_ZERO_AT_SYSTEM_SERVICE 0x0000004A
IRQL_NOT_DISPATCH_LEVEL 0x00000008
IRQL_NOT_GREATER_OR_EQUAL 0x00000009
IRQL_NOT_LESS_OR_EQUAL 0x0000000A
IRQL_UNEXPECTED_VALUE 0x000000C8
KERNEL_APC_PENDING_DURING_EXIT 0x00000020
KERNEL_AUTO_BOOST_INVALID_LOCK_RELEASE 0x00000162
KERNEL_AUTO_BOOST_LOCK_ACQUISITION_WITH_RAISED_IRQL 0x00000192
KERNEL_DATA_INPAGE_ERROR 0x0000007A
KERNEL_LOCK_ENTRY_LEAKED_ON_THREAD_TERMINATION 0x00000153
KERNEL_MODE_EXCEPTION_NOT_HANDLED 0x0000008E
KERNEL_MODE_EXCEPTION_NOT_HANDLED_M 0x1000008E
KERNEL_MODE_HEAP_CORRUPTION 0x0000013A
KERNEL_PARTITION_REFERENCE_VIOLATION 0x0000018E
KERNEL_SECURITY_CHECK_FAILURE 0x00000139
KERNEL_STACK_INPAGE_ERROR 0x00000077
KERNEL_STACK_LOCKED_AT_EXIT 0x00000094
KERNEL_STORAGE_SLOT_IN_USE 0x00000199
KERNEL_THREAD_PRIORITY_FLOOR_VIOLATION 0x00000157
KERNEL_WMI_INTERNAL 0x0000014A
KMODE_EXCEPTION_NOT_HANDLED 0x0000001E
LAST_CHANCE_CALLED_FROM_KMODE 0x00000015
LM_SERVER_INTERNAL_ERROR 0x00000054
LOADER_BLOCK_MISMATCH 0x00000100
LOADER_ROLLBACK_DETECTED 0x00000196
LOCKED_PAGES_TRACKER_CORRUPTION 0x000000D9
LPC_INITIALIZATION_FAILED 0x0000006A
MACHINE_CHECK_EXCEPTION 0x0000009C
MAILSLOT_FILE_SYSTEM 0x00000052
MANUALLY_INITIATED_CRASH 0x000000E2
MANUALLY_INITIATED_CRASH1 0xDEADDEAD
MANUALLY_INITIATED_POWER_BUTTON_HOLD 0x000001C8
MAXIMUM_WAIT_OBJECTS_EXCEEDED 0x0000000C
MBR_CHECKSUM_MISMATCH 0x0000008B
MEMORY_IMAGE_CORRUPT 0x000000A2
MEMORY_MANAGEMENT 0x0000001A
MEMORY1_INITIALIZATION_FAILED 0x00000065
MICROCODE_REVISION_MISMATCH 0x0000017E
MISMATCHED_HAL 0x00000079
MSRPC_STATE_VIOLATION 0x00000112
MUI_NO_VALID_SYSTEM_LANGUAGE 0x0000012A
MULTIPLE_IRP_COMPLETE_REQUESTS 0x00000044
MULTIPROCESSOR_CONFIGURATION_NOT_SUPPORTED 0x0000003E
MUP_FILE_SYSTEM 0x00000103
MUST_SUCCEED_POOL_EMPTY 0x00000041
MUTEX_ALREADY_OWNED 0x000000BF
MUTEX_LEVEL_NUMBER_VIOLATION 0x0000000D
NDIS_INTERNAL_ERROR 0x0000004F
NETIO_INVALID_POOL_CALLER 0x00000126
NETWORK_BOOT_DUPLICATE_ADDRESS 0x000000BC
NETWORK_BOOT_INITIALIZATION_FAILED 0x000000BB
NMI_HARDWARE_FAILURE 0x00000080
NMR_INVALID_STATE 0x00000125
NO_BOOT_DEVICE 0x00000053
NO_EXCEPTION_HANDLING_SUPPORT 0x0000000B
NO_MORE_IRP_STACK_LOCATIONS 0x00000035
NO_MORE_SYSTEM_PTES 0x0000003F
NO_PAGES_AVAILABLE 0x0000004D
NO_SPIN_LOCK_AVAILABLE 0x0000001D
NO_SUCH_PARTITION 0x00000043
NO_USER_MODE_CONTEXT 0x0000000E
NPFS_FILE_SYSTEM 0x00000025
NTFS_FILE_SYSTEM 0x00000024
OBJECT_INITIALIZATION_FAILED 0x0000005E
OBJECT1_INITIALIZATION_FAILED 0x00000062
OS_DATA_TAMPERING 0x00000155
PAGE_FAULT_BEYOND_END_OF_ALLOCATION 0x000000CD
PAGE_FAULT_IN_FREED_SPECIAL_POOL 0x000000CC
PAGE_FAULT_IN_NONPAGED_AREA 0x00000050
PAGE_FAULT_WITH_INTERRUPTS_OFF 0x00000049
PAGE_NOT_ZERO 0x00000127
PANIC_STACK_SWITCH 0x0000002B
PASSIVE_INTERRUPT_ERROR 0x0000013B
PCI_BUS_DRIVER_INTERNAL 0x000000A1
PCI_VERIFIER_DETECTED_VIOLATION 0x000000F6
PDC_WATCHDOG_TIMEOUT 0x0000014F
PF_DETECTED_CORRUPTION 0x00000191
PFN_LIST_CORRUPT 0x0000004E
PFN_REFERENCE_COUNT 0x0000001C
PFN_SHARE_COUNT 0x0000001B
PHASE0_EXCEPTION 0x00000078
PHASE0_INITIALIZATION_FAILED 0x00000031
PHASE1_INITIALIZATION_FAILED 0x00000032
PINBALL_FILE_SYSTEM 0x00000059
PNP_DETECTED_FATAL_ERROR 0x000000CA
POOL_CORRUPTION_IN_FILE_AREA 0x000000DE
PORT_DRIVER_INTERNAL 0x0000002C
PP0_INITIALIZATION_FAILED 0x0000008F
PP1_INITIALIZATION_FAILED 0x00000090
PROCESS_HAS_LOCKED_PAGES 0x00000076
PROCESS_INITIALIZATION_FAILED 0x00000060
PROCESS1_INITIALIZATION_FAILED 0x0000006B
PROCESSOR_DRIVER_INTERNAL 0x00000143
PROFILER_CONFIGURATION_ILLEGAL 0x0000017B
QUOTA_UNDERFLOW 0x00000021
RAMDISK_BOOT_INITIALIZATION_FAILED 0x000000F8
RDR_FILE_SYSTEM 0x00000027
RECURSIVE_NMI 0x00000111
REF_UNKNOWN_LOGON_SESSION 0x00000047
REFERENCE_BY_POINTER 0x00000018
REFMON_INITIALIZATION_FAILED 0x0000006C
REFS_FILE_SYSTEM 0x00000149
REGISTRY_ERROR 0x00000051
REGISTRY_FILTER_DRIVER_EXCEPTION 0x00000135
RESERVE_QUEUE_OVERFLOW 0x000000FF
RESOURCE_MANAGER_EXCEPTION_NOT_HANDLED 0x0000010F
RESOURCE_NOT_OWNED 0x000000E3
RESOURCE_OWNER_POINTER_INVALID 0x00000132
SCSI_DISK_DRIVER_INTERNAL 0x0000002D
SCSI_VERIFIER_DETECTED_VIOLATION 0x000000F1
SDBUS_INTERNAL_ERROR 0x0000015A
SECURE_BOOT_VIOLATION 0x00000145
SECURE_FAULT_UNHANDLED 0x0000018D
SECURE_KERNEL_ERROR 0x0000018B
SECURITY_INITIALIZATION_FAILED 0x0000005F
SECURITY_SYSTEM 0x00000029
SECURITY1_INITIALIZATION_FAILED 0x00000063
SERIAL_DRIVER_INTERNAL 0x00000038
SESSION_HAS_VALID_SPECIAL_POOL_ON_EXIT 0x000000EC
SESSION_HAS_VALID_VIEWS_ON_EXIT 0x000000BA
SESSION1_INITIALIZATION_FAILED 0x0000006D
SESSION2_INITIALIZATION_FAILED 0x0000006E
SESSION3_INITIALIZATION_FAILED 0x0000006F
SESSION4_INITIALIZATION_FAILED 0x00000070
SESSION5_INITIALIZATION_FAILED 0x00000071
SET_ENV_VAR_FAILED 0x0000005B
SET_OF_INVALID_CONTEXT 0x00000030
SETUP_FAILURE 0x00000085
SHARED_RESOURCE_CONV_ERROR 0x0000001F
SOC_CRITICAL_DEVICE_REMOVED 0x0000014E
SOC_SUBSYSTEM_FAILURE 0x0000014B
SPECIAL_POOL_DETECTED_MEMORY_CORRUPTION 0x000000C1
SPIN_LOCK_ALREADY_OWNED 0x0000000F
SPIN_LOCK_INIT_FAILURE 0x00000081
SPIN_LOCK_NOT_OWNED 0x00000010
STATUS_CANNOT_LOAD_REGISTRY_FILE 0xC0000218
STATUS_IMAGE_CHECKSUM_MISMATCH 0xC0000221
STORAGE_DEVICE_ABNORMALITY_DETECTED 0x00000140
STORAGE_MINIPORT_ERROR 0x000000F0
STORE_DATA_STRUCTURE_CORRUPTION 0x000001C7
STREAMS_INTERNAL_ERROR 0x0000004B
SYMBOLIC_INITIALIZATION_FAILED 0x00000064
SYNTHETIC_WATCHDOG_TIMEOUT 0x000001CA
SYSTEM_EXIT_OWNED_MUTEX 0x00000039
SYSTEM_LICENSE_VIOLATION 0x0000009A
SYSTEM_PTE_MISUSE 0x000000DA
SYSTEM_SCAN_AT_RAISED_IRQL_CAUGHT_IMPROPER_DRIVER_UNLOAD 0x000000D4
SYSTEM_SERVICE_EXCEPTION 0x0000003B
SYSTEM_THREAD_EXCEPTION_NOT_HANDLED 0x0000007E
SYSTEM_THREAD_EXCEPTION_NOT_HANDLED_M 0x1000007E
SYSTEM_UNWIND_PREVIOUS_USER 0x0000003A
TARGET_MDL_TOO_SMALL 0x00000040
TCPIP_AOAC_NIC_ACTIVE_REFERENCE_LEAK 0x00000150
TERMINAL_SERVER_DRIVER_MADE_INCORRECT_MEMORY_REFERENCE 0x000000CF
THIRD_PARTY_FILE_SYSTEM_FAILURE 0x00000108
THREAD_NOT_MUTEX_OWNER 0x00000011
THREAD_STUCK_IN_DEVICE_DRIVER 0x000000EA
THREAD_STUCK_IN_DEVICE_DRIVER_M 0x100000EA
THREAD_TERMINATE_HELD_MUTEX 0x4000008A
TIMER_OR_DPC_INVALID 0x000000C7
TOO_MANY_RECURSIVE_FAULTS 0x0000011E
TRAP_CAUSE_UNKNOWN 0x00000012
TTM_FATAL_ERROR 0x0000019B
TTM_WATCHDOG_TIMEOUT 0x000001A0
UCMUCSI_FAILURE 0x000001D8
UDFS_FILE_SYSTEM 0x0000009B
UNEXPECTED_INITIALIZATION_CALL 0x00000033
UNEXPECTED_KERNEL_MODE_TRAP 0x0000007F
UNEXPECTED_KERNEL_MODE_TRAP_M 0x1000007F
UNEXPECTED_STORE_EXCEPTION 0x00000154
UNMOUNTABLE_BOOT_VOLUME 0x000000ED
UNSUPPORTED_INSTRUCTION_MODE 0x00000151
UNSUPPORTED_PROCESSOR 0x0000005D
UP_DRIVER_ON_MP_SYSTEM 0x00000092
USER_MODE_HEALTH_MONITOR 0x0000009E
VHD_BOOT_HOST_VOLUME_NOT_ENOUGH_SPACE 0x00000136
VHD_BOOT_INITIALIZATION_FAILED 0x0000012F
VIDEO_DRIVER_DEBUG_REPORT_REQUEST 0x000000AD
VIDEO_DRIVER_INIT_FAILURE 0x000000B4
VIDEO_DWMINIT_TIMEOUT_FALLBACK_BDD 0x00000187
VIDEO_DXGKRNL_FATAL_ERROR 0x00000113
VIDEO_MEMORY_MANAGEMENT_INTERNAL 0x0000010E
VIDEO_SCHEDULER_INTERNAL_ERROR 0x00000119
VIDEO_SHADOW_DRIVER_FATAL_ERROR 0x00000114
VIDEO_TDR_FAILURE 0x00000116
VIDEO_TDR_TIMEOUT_DETECTED 0x00000117
VOLSNAP_OVERLAPPED_TABLE_ACCESS 0x0000012D
WDF_VIOLATION 0x0000010D
WFP_INVALID_OPERATION 0x000001D3
WHEA_INTERNAL_ERROR 0x00000122
WIN32K_ATOMIC_CHECK_FAILURE 0x00000160
WIN32K_CALLOUT_WATCHDOG_BUGCHECK 0x000001A2
WIN32K_HANDLE_MANAGER 0x00000137
WIN32K_POWER_WATCHDOG_TIMEOUT 0x0000019C
WIN32K_SECURITY_FAILURE 0x00000197
WINLOGON_FATAL_ERROR 0xC000021A
WORKER_INVALID 0x000000E4
WORKER_THREAD_INVALID_STATE 0x000001D2
WORKER_THREAD_RETURNED_AT_BAD_IRQL 0x000000E1
WORKER_THREAD_RETURNED_WHILE_ATTACHED_TO_SILO 0x0000019A
WORKER_THREAD_RETURNED_WITH_BAD_IO_PRIORITY 0x00000128
WORKER_THREAD_RETURNED_WITH_BAD_PAGING_IO_PRIORITY 0x00000129
WORKER_THREAD_RETURNED_WITH_NON_DEFAULT_WORKLOAD_CLASS 0x000001D6
WORKER_THREAD_RETURNED_WITH_SYSTEM_PAGE_PRIORITY_ACTIVE 0x0000015B
WORKER_THREAD_TEST_CONDITION 0x00000163
XBOX_ERACTRL_CS_TIMEOUT 0x00000356
XNS_INTERNAL_ERROR 0x00000057