Bug Windows 11 : sihost.exe fait chuter les performances

Bug Windows 11 : sihost.exe fait chuter les performances

Windows 11 est victime d'un bug problématique qui provoque une utilisation élevée du processeur, même pour les tâches les plus simples. Microsoft est actuellement en train de tester un correctif pour résoudre le problème.

Windows 11 est censé améliorer les performances des PC qui tournaient sur Windows 10. Mais dans la pratique, les choses sont toutes autres, et nombre d'utilisateurs se sont plaints. Plusieurs rapports du Feedback Hub de Microsoft rapportent que les ordinateurs accusent des pertes de performance et que le système est ralenti, y compris lors de l'exécution de tâches simples, comme le transfert de fichier ou la capture d'enregistrement. Après de plus amples recherches, il s'avère que le bug semble être intégré à Windows 11 lui-même puisque le souci est toujours présent même après une installation dite "propre" du système d'exploitation – quand l'installation de Windows 11 est réalisée à partir de zéro. Ce n'est donc pas une application tierce qui modifie le comportement du processeur.

Windows 11 : un problème de performances bientôt corrigé

Le problème viendrait du processus Shell Infrastructure Host – également appelé sihost.exe. Ce composant de base de Windows permet le bon fonctionnement de plusieurs éléments importants du système d'exploitation, comme le menu Démarrer, la barre des tâches ou l'effet de transparence des fenêtres. Le problème venant de Windows 11 lui-même, la seule solution est d'atteindre un correctif de la part de Microsoft.

L'éditeur y travaille actuellement, puisqu'il vient de déployer en bêta la mise à jour KB5016700 pour les membres du programme Insider, un programme de test permettant d'essayer les versions de Windows en cours de développement avant que la mouture finale ne soit rendue publique, et ce gratuitement (voir notre fiche pratique). Comme la firme l'annonce sur son blog, cette mise à jour comporte exclusivement des corrections et des améliorations, y compris à propos de ce problème de processus, sans ajouter de nouvelles fonctions. Si Microsoft n'a pas reconnu les origines du problème dans ses notes de version pour la mise à jour KB5016700, le décrivant simplement comme "un problème qui, dans certains cas, oblige sihost.exe à utiliser une grande quantité de CPU", le problème semble toutefois réglé. Le correctif devrait prochainement être accessible pour tous les utilisateurs sous Windows 11.