Bug Windows Defender : une solution contre le ralentissement

Bug Windows Defender : une solution contre le ralentissement

La suite de sécurité Microsoft Defender, installée par défaut avec Windows, ralentirait les PC équipés de processeurs Intel. Un bug que l'on peut contourner en attendant que Microsoft le corrige avec une mise à jour.

Vous possédez un PC équipé d'un processeur Intel et tournant sous Windows 10 ou Windows 11 et vous constatez une petite baisse de ses performances ? Si vous utilisez la suite de sécurité Microsoft Defender installée par défaut avec Windows, il ne faut peut-être pas chercher le coupable plus loin. Les équipes du site d'information américain TechPowerUp, spécialisé dans les composants PC, ont mis à jour un problème de consommation de ressources du à Windows Defender. Des tests effectués sur un PC animé par un processeur Intel Comet Lake-S Core i9-10850K ont ainsi montré une chute des performances de 6 % lorsque Microsoft Defender tournait en tâche de fond. Ce bug affecterait les machines dotées de processeurs Intel de la 8e à la 11e génération, mais épargnerait les processeurs AMD. Microsoft n'a pour le moment fourni aucune mise à jour pour corriger le problème. Elle devrait probablement être intégrée dans le prochain Patch Tuesday, les mises à jour de Microsoft publiées tous les deuxièmes mardis de chaque mois. En attendant, vous pouvez vérifier si votre PC est touché par ce fameux bug grâce à Counter Control, un petit utilitaire gratuit proposé par TechPowerUp.

► Pour cela, téléchargez et lancez Counter Control, qui ne nécessite pas d'installation spécifique. 

► Si la valeur 0x222 est affichée, c'est que Defender fonctionne… et qu'il consomme inutilement des ressources de votre PC.

► Cliquez alors sur le bouton Reset Counters.

► Au bout de quelques secondes, le code 0x330 s'affiche. Defender fonctionne toujours, mais avec une consommation de ressources normale.

Si vous constatez une baisse de performances à chaque fois que vous allumez et utilisez votre PC, vous pouvez vous en remettre à ce petit utilitaire… qui deviendra inutile après la correction de Microsoft.