Démarrer Windows 10 en mode sans échec

Démarrer Windows 10 en mode sans échec

Si votre PC se bloque, ralentit ou affiche des messages d'erreur, démarrez Windows en mode sans échec pour rechercher et supprimer la cause du problème.

Il arrive que l'installation d'une application Windows ou le branchement d'un nouveau matériel, comme une imprimante, rende votre ordinateur difficilement utilisable. À moins qu'un virus ne se soit invité en douce sur votre PC. Messages d'erreur à répétition, ralentissements épouvantables, blocage pur et simple du système… les symptômes varient selon l'origine du problème informatique, mais en tout cas, il faut agir. Et le mode sans échec est souvent un excellent moyen de résoudre certains problèmes. 

À quoi sert le mode sans échec de Windows ?

Le mode sans échec permet à Windows de démarrer en ne lançant que l'essentiel, avec un nombre limité de services et des pilotes de périphériques basiques, qui conviennent à tous les ordinateurs. Dans ce mode sans échec, Windows ne va donc pas chercher à tirer le meilleur parti de votre superbe écran : l'affichage passe en basse définition, les icônes sur le bureau de Windows ne sont plus à leur place, votre belle image d'arrière-plan a disparu, et aux quatre coins de l'écran, la mention Mode sans échec vous rappelle que Windows fonctionne en mode dégradé. Rassurez-vous, c'est normal : tout rentrera dans l'ordre quand vous redémarrerez Windows normalement !

Si vous constatez pourtant que Windows retrouve sa vigueur dans ce mode sans échec, alors cela vous permet de circonscrire le problème (le système lui-même n'est pas en cause), et d'avoir un PC plus réactif pour trouver une solution. Par exemple pour désinstaller le pilote de périphérique qui vous semble avoir causé le problème.

En revanche, ce mode ne vous sera d'aucune utilité si le fonctionnement de Windows n'est pas en cause, mais que vous n'arrivez plus à vous connecter au Wi-Fi, par exemple, ou que l'une de vos applis déraille (essayez plutôt de la mettre à jour ou de la réinstaller), ou encore si vous avez perdu ou écrasé un fichier par inadvertance.

Que faire en mode sans échec ?

On n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise. Parfois, le simple fait de démarrer en mode sans échec, puis de quitter Windows sans rien faire d'autre – si ce n'est de redémarrer en mode normal – suffit à régler le problème. Comme nous l'avons déjà constaté à de multiples reprises, le mode sans échec a des vertus auto-réparatrices. Cela ne fonctionne pas à tous les coups, mais essayez d'abord cette méthode toute simple, surtout si le fautif est un pilote de matériel fraîchement installé : redémarrez votre PC comme vous le faites habituellement, avant de vous lancer dans des réparations complexes.

Sinon, en mode sans échec, Windows ne vous propose d'office aucun diagnostic ou réparation, c'est à vous d'agir. Vous pourrez naviguer sur Internet pour rechercher une solution (à condition, bien sûr, d'avoir accès au réseau), désinstaller des logiciels et pilotes de périphériques, ou bien suivre une procédure qui vous est conseillée pour éradiquer un virus. Vous pourrez aussi sauvegarder en urgence vos fichiers importants sur une clé USB ou un disque dur externe – mais passez à l'antivirus la clé USB ou le disque avant d'en exploiter les fichiers sur un autre ordinateur.

Et si l'ordinateur ne fonctionne pas correctement malgré toutes vos tentatives de réparation en mode sans échec ? Alors il faudra envisager une réparation de Windows, voire une réinstallation complète que l'on appelle aussi restauration de Windows. D'autres fiches pratiques de notre site vous y aideront.

Pour démarrer Windows en mode sans échec, il existe plusieurs méthodes que nous allons voir, selon votre version de Windows et la gravité du problème.

Redémarrer Windows 10 en mode sans échec depuis les Paramètres

Cas le moins grave : vous êtes déjà dans Windows 10 ou Windows 8 et vous pouvez naviguer à peu près normalement dans ses menus. Vous pouvez alors forcer un redémarrage du PC en mode sans échec depuis Windows.

  • Cliquez sur le bouton Démarrer, en bas à gauche de l'écran (le logo Windows), puis sur Paramètres. Pour afficher les paramètres, vous pouvez également presser la touche Windows sur votre clavier et la maintenir enfoncée, et presser la touche I (soit le raccourci Win + I).
  • Dans les paramètres de Windows, cliquez sur l'icône Mise à jour et sécurité, puis, dans la colonne de gauche, sur Récupération. Sous la section Démarrage avancé, pressez le bouton Redémarrer maintenant.
  • Le PC redémarre et affiche l'écran Choisir une option. Cliquez sur l'option Dépannage (ou sélectionnez-la avec les touches fléchées du clavier et la touche Entrée). La présentation diffère un peu ensuite selon que l'on utilise Windows 8 ou Windows 10, mais les options restent les mêmes.
  • Cliquez maintenant sur Options avancées, puis à l'écran suivant sur Paramètres.
  • Windows vous indique les options qui vous seront proposées, pressez le bouton Redémarrer.
  • Au redémarrage de Windows 10 ou Windows 8, un nouvel écran bleu vous présente les différentes options. Nous vous conseillons de presser la touche 5 de votre clavier (ou la touche de fonction F5, qui a le même effet) pour Activer le mode sans échec avec prise en charge du réseau, ce qui vous permettra donc de surfer sur Internet dans votre navigateur habituel (Edge, Chrome, Firefox…).

En revanche, si le problème provient d'un composant réseau, mieux vaut peut-être désactiver la prise en charge du réseau et donc presser la touche 4 (ou la touche de fonction F4) de votre clavier, choix Activer le mode sans échec.

Dans les deux cas, Windows démarre en mode sans échec et affiche l'écran de connexion. Ici, même si vous avez paramétré Windows 10 pour qu'il vous demande de saisir le Code PIN de Windows Hello (un code du genre 1234, plus facile à mémoriser que le mot de passe du compte), en mode sans échec, vous n'aurez pas ce choix, le code PIN n'est pas permis, il faudra taper le mot de passe associé à votre compte Windows.

Démarrer Windows 10 en mode sans échec depuis l'écran de connexion

Autre cas de figure : quand vous démarrez Windows 10, l'écran de connexion s'affiche correctement pour vous laisser taper le mot de passe de votre compte, mais ensuite le système se bloque, l'écran se fige de longues minutes. Vous pouvez quand même accéder au mode sans échec dans cette situation.

  • À l'allumage du PC, sur l'écran de connexion de Windows, au lieu de taper votre mot de passe, cliquez, en bas à droite, sur l'icône Marche/Arrêt pour dérouler son menu (Arrêter, Redémarrer, Mettre en veille).
  • Maintenez enfoncée la touche Maj de votre clavier (celle de gauche ou celle de droite, peu importe, ces deux touches vous servent à taper des lettres en majuscule et portent soit la mention Maj, soit le dessin d'une flèche pointant vers le haut) puis cliquez sur Redémarrer. Passez outre la mise en garde de Windows et pressez le bouton Redémarrer quand même.
  • Windows redémarre et affiche l'écran bleu Choisir une option vue précédemment, suivez alors les mêmes étapes (Dépannage, Options avancées, Paramètres…).

Lancer le mode sans échec à l'allumage du PC

Au démarrage de l'ordinateur (qu'on appelle boot, en anglais, prononcez boute), l'écran reste noir ou vide, Windows 10 ne démarre pas et n'affiche même pas l'écran de connexion ? Il faut procéder autrement.

  • Pressez le bouton Marche/Arrêt de l'ordinateur pendant environ 10 secondes pour l'éteindre. Vous allez devoir répéter plusieurs fois une même manipulation.
  • Appuyez sur le bouton Marche/Arrêt pour rallumer le PC.
  • Dès que le PC commence à démarrer, après l'affichage du logo du constructeur et/ou l'émission d'un bip, maintenez enfoncé le bouton Marche/Arrêt pendant une dizaine de secondes pour éteindre à nouveau la machine. Souvent, il est inutile de presser aussi longtemps ce bouton, mais c'est ce que préconise Microsoft.
  • Réappuyez sur ce même bouton Marche/Arrêt pour rallumer l'ordinateur.
  • Comme précédemment, lorsque Windows redémarre, maintenez le bouton Marche/Arrêt enfoncé pendant 10 secondes pour éteindre votre appareil.
  • Réappuyez sur le bouton Marche/Arrêt pour rallumer l'ordinateur.
  • Cette troisième fois, laissez le PC redémarrer complètement. Au démarrage, le système d'exploitation devrait afficher l'Environnement de récupération Windows reconnaissable à ses écrans bleus, que nous avons vus précédemment. Depuis l'écran Choisir une option, suivez les mêmes étapes pour démarrer en mode sans échec (Dépannage, Options avancées, Paramètres…).

Redémarrer Windows en mode normal

Pour vérifier si votre intervention a porté ses fruits, redémarrez en mode normal comme vous le faites habituellement. Cliquez sur le bouton Démarrer en bas à gauche de l'écran (le logo Windows), puis sur Marche/Arrêt, puis sur Redémarrer.

Si Windows redémarre quand même toujours en mode sans échec, reportez-vous plus bas à l'étape Forcer Windows…

Démarrer le PC en mode sans échec avec la touche F8

Si votre PC fonctionne encore avec une ancienne version de Windows (Windows XP,  Windows Vista ou Windows 7), vous pouvez le lancer en en mode sans échec très simplement dès son démarrage, à l'aide d'une simple touche du clavier.

  • Au démarrage ou redémarrage de votre PC (vous entendez généralement un signal sonore et le fabricant affiche son logo), pressez plusieurs fois la touche de fonction F8 de votre clavier en la maintenant enfoncée, avec des intervalles d'environ une seconde. Soyez vif, vous devez commencer à presser F8 durant la toute première phase de boot (démarrage) du PC, avant l'affichage du logo de Windows.
  • Si Windows affiche ensuite son écran classique de connexion… c'est que ça n'a pas marché ! Recommencez. Redémarrez l'ordinateur et pressez F8 plusieurs fois très vite. Notez que certains fabricants de PC et portables ont choisi la touche de fonction F5. Essayez éventuellement F5 au lieu de F8.
  • Si tout va bien, le PC affiche le menu des Options de démarrage avancées dans un austère écran noir.
  • À l'aide des touches fléchées du clavier, sélectionnez Mode sans échec ou Mode sans échec avec prise en charge réseau (ce mode est préférable car il vous donne accès à Internet) et pressez la touche Entrée. Windows se lance ensuite en mode sans échec.

Démarrer Windows 10 en mode sans échec avec la touche F8

Par défaut, Windows 10 ne permet pas de lancer le mode sans échec avec la touche F8, contrairement à ses vénérables ainés. En cas de problème, il faut utiliser la technique avec les trois tentatives de démarrage pur accéder à l'environnement de récupération Windows (WinRE). Si vous préférez l'ancienne méthode, il est possible de rétablir ce réglage à partir d'un compte administrateur de Windows. Bien évidemment, cette manipulation est à effectuer à l'avance, tant que Windows fonctionne...

  • Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le bouton Démarrer et sélectionnez Windows PowerShell (Admin) dans le menu.
  • Dans la fenêtre PowerShell, tapez cmd et pressez la touche Entrée.
  • Tapez ensuite la commande bcdedit /set {default} bootmenupolicy legacy
  • Pressez la touche Entrée.
  • Le message "L'opération a réussi " s'affiche pour confirmer que la commande a été prise en compte. Refermez la fenêtre PowerShell.
  • Au démarrage du PC, vous pouvez à présent presser la touche F8 pour accéder aux Options de démarrage avancées.

Forcer Windows à toujours démarrer en mode sans échec

Newsletter

Préférez les méthodes précédentes, mais sachez qu'il existe une autre méthode fonctionnant avec tous les versions de Windows, et que nous vous donnons au cas où… Ne l'utilisez pas si vous soupçonnez une infection par un virus informatique.

  • Dans Windows, pressez et maintenez enfoncée la touche Windows sur votre clavier, et pressez la touche R (raccourci clavier : Win+R). Dans la fenêtre qui s'affiche, tapez msconfig et pressez la touche Entrée.
  • Dans la nouvelle fenêtre, cliquez, en haut, sur l'onglet Démarrer. Pour redémarrer en mode sans échec, cochez la case Démarrage sécurisé et, soit la coche Minimal, qui correspond au mode sans échec, soit la coche Réseau, préférable puisqu'elle correspond au mode sans échec avec prise en charge réseau, donc avec accès à Internet. Vous n'en aurez sans doute jamais besoin, mais notez qu'il existe ici une case à cocher Rendre permanents tous les paramétrages de démarrage. Veillez plutôt à ce qu'elle soit décochée.
  • Si vous souhaitez être sûr que Windows ne redémarrera pas en mode sans échec, décochez la case Démarrage sécurisé avant de presser le bouton OK.