TikTok prépare des fonctions pour mieux protéger les mineurs

TikTok prépare des fonctions pour mieux protéger les mineurs

Face aux nombreuses critiques liées à la diffusion de contenus dangereux pour les jeunes utilisateurs, TikTok va déployer de nouvelles fonctions pour renforcer la protection des mineurs sur sa plateforme. Il était temps.

TikTok se retrouve régulièrement au cœur de polémiques du fait qu'il ne filtre pas les contenus accessibles aux jeunes utilisateurs. De nombreux défis très dangereux font ainsi régulièrement le buzz, à l'instar du blackout challenge – qui incite à se filmer en train de s'étrangler jusqu'à l'évanouissement et qui a coûté la vie à au moins sept enfants – ou de vidéos à caractère violent, abordant des sujets comme l'automutilation et le suicide. Les plus jeunes se retrouvent donc exposés à des contenus inappropriés pour leur âge, car ils ne sont pas conscients des risques qu'ils encourent en imitant ceux qu'ils admirent, ou ne sont pas assez mûrs émotionnellement pour aborder certains sujets. C'est pourquoi TikTok s'apprête à déployer de nouvelles fonctions visant à renforcer la protection des mineurs sur sa plateforme, notamment au moyen d'un système de filtrage.

TikTok : des contenus interdits au moins de 18 ans

Bien sûr, la plateforme supprime toujours les vidéos si elles violent ses directives concernant la nudité, l'activité sexuelle et la violence. Mais, face à la polémique du blackout challenge, TikTok a réagi en travaillant sur de nouvelles fonctions, dont une visant à interdire certains livestreaming au moins de 18 ans. Tracy Elizabeth, responsable de la politique de TikTok aux États-Unis, a expliqué à Techcrunch que "nous avons entendu directement de nos créateurs qu'ils ont parfois le désir de ne toucher qu'un public spécifique plus âgé. Par exemple, ils peuvent créer une comédie avec un humour pour adultes ou offrir des conseils ennuyeux sur le lieu de travail, qui ne s'adressent qu'aux adultes. Ou bien, ils parlent d'expériences de vie très difficiles. Compte tenu de la diversité des sujets abordés, nous testons des moyens de donner aux créateurs les moyens d'atteindre le public visé par leur contenu spécifique." Les créateurs seront donc invités dans le futur à utiliser le bouton Thèmes matures, qui permet d'empêcher les mineurs de rencontrer du contenu destiné à un public adulte ou qui peut ne pas les intéresser dans des livestreaming.

© Watchful.ai

Mais le nouveau système de filtrage concerne également les vidéos que l'on retrouve dans l'onglet Pour vous. Ce mercredi 13 juillet 2022, l'application donne plus de précisions dans un billet de blog. Il s'agit d'une fonction baptisée Content Levels – niveau de contenus en français –, dont le but est de proposer des niveaux de contenus différents, adaptés selon l'âge du public – un peu comme la notation PEGI dans les jeux vidéo. "Nous travaillons à la mise en place d'un nouveau système permettant d'organiser le contenu en fonction de la maturité thématique. De nombreuses personnes connaissent des systèmes similaires utilisés dans l'industrie du cinéma, de la télévision ou des jeux vidéo. Nous créons en gardant ces systèmes à l'esprit tout en sachant que nous devons développer une approche unique pour TikTok", explique l'entreprise.

TikTok : un algorithme plus personnalisé

La plateforme va également lancer un autre système afin d'éviter la diffusion en masse de vidéos sur un thème jugé sensible, comme les régimes à la mode ou les contenus liés à la dépression. L'idée est d'éviter de montrer de manière répétitive ce type de sujets aux utilisateurs. Un peu, c'est intéressant ; trop, cela peut virer à l'obsession. L'enchaînement de vidéos sur une même thématique permet de garder l'internaute actif sur la plateforme, mais peut aussi très vite le rendre dépendant, en l'enfermant dans une sorte de réalité virtuelle, dans une boucle obsessionnelle.

Enfin, la dernière option permet à l'utilisateur de définir les mots et les hashtags (mots clés) qu'il ne veut pas voir dans son flux Pour vous ou Suivant. Dès que c'est fait, l'application se charge de filtrer automatiquement les vidéos proposées. Avec cette option, il est par exemple possible de demander à TikTok de ne plus proposer des vidéos de bricolage – parce qu'on a fini les rénovations –, de cuisine – on est devenu vegan, par exemple –, ou encore montrant des jeux vidéo violents. Toutes ces fonctions seront accessibles à tous dans les prochaines semaines."Dans les mois à venir, nous prévoyons d'ajouter de nouvelles fonctionnalités pour offrir des options de filtrage de contenu détaillées à l'ensemble de notre communauté, afin qu'elle puisse profiter davantage de ce qu'elle aime", a assuré TikTok.