MWC 2022 : les grandes nouveautés du salon de la mobilité

MWC 2022 : les grandes nouveautés du salon de la mobilité

L'édition 2022 du Mobile World Congress se tient du 28 février au 3 mars à Barcelone. L'occasion de découvrir les grandes nouveautés dans l'univers de la mobilité, des téléphones aux ordinateurs en passant par les technologies.

Après une édition perturbée en 2020 et une annulation complète en 2021, pour cause de pandémie de Covid, le Mobile World Congress (MWC pour les intimes) fait son grand retour en 2022 du 28 février au 3 mars. Ce grand salon, qui se tient comme d'habitude à Barcelone, fait figure de "mondial" de la mobilité. Tous les acteurs du secteur s'y retrouvent traditionnellement pour présenter leurs nouveautés, avec un bel entrain cette année. Sauf les entreprises russes, qui ne sont officellement pas les bienvenues, comme l'a déclaré dans un communiqué la GSMA (GSM Association), organisateur de l'événement. "La GSMA condamne fermement l'invasion russe de l'Ukraine. La situation évolue rapidement et nous comprenons que divers gouvernements envisagent des sanctions plus larges contre la Russie. Le MWC est un événement fédérateur dont la vision est de rassembler l'écosystème mobile pour faire progresser les moyens par lesquels la connectivité peut assurer la prospérité des personnes, de l'industrie et de la société. La GSMA suit toutes les sanctions et politiques gouvernementales résultant de cette situation. Il n'y aura pas de pavillon russe au MWC22", a ainsi expliqué l'association sur son site Web. Une décision surtout symbolique, les produits russes étant assez rares.

La guerre en Ukraine ne semble pas avoir d'autres conséquence sur le salon, pour le moment, et les grands noms de la mobilité ont déjà commencé leurs présentations, certains, comme Huawei, ayant même devancé l'ouverture du salon. Car tous les événements de ce genre, et quelques semaines après le fameux CES de Las Vegas, le MWC constitue une vitrine de choix pour exposer des savoir-faire, des produits et des technologies. Et pour les observateurs comme pour les consommateurs, c'est surtout l'occasion de découvrir les grandes tendances et les nouveautés de l'année. Dans le domaine des téléphones, bien entendu, mais aussi dans tous les secteurs de la mobilité, des ordinateurs aux tablettes en passant pour les technologies de connexion.  Voici donc une synthèse – évolutive – des annonces les plus marquantes du MWC 2022. 

Huawei MateStation X et MateBook X : des PC aussi luxueux que des Mac

Sérieusement mis à mal sur le marché des téléphones en raison du boycott américain décrété par l'administration Trump, Huawei met l'accent sur sa division informatique. Et le constructeur chinois compte bien faire de l'ombre à Apple avec sa nouvelle gamme de PC, qui profite à la fois d'un design premium et de caractéristiques techniques haut de gamme. D'abord avec la nouvelle version de son MateBook X Pro, un PC portable qui se pose en concurrent direct des célèbres MacBook. Le modèle 2022 se distingue ainsi par son grand écran tactile (14,2 pouces) à bords fins et à la définition impressionnante ( 3 120 x 2 080 pixels, soit une densité de 264 points par pouce), certifié Display HDR 400 avec une luminosité maximale de 500 nits et un contraste de 1500:1, pour un taux de rafraichissement de 90 Hz. De quoi assurer une belle qualité d'affichage. Côté "motorisation", Huawei mise pour le moment sur des processeurs Intel de 11e génération (Tiger Lake) associés typiquement à 16 Go de Ram et 1 To de stockage en SSD. L'audio a été soigné avec six haut-parleurs et quatre micros – pour la suppression de bruit ambiant. Quant au poids, il ne dépasse pas 1,38 kg malgré le châssis métallique. Il devrait être vendu environ 1900 euros.

© Huawei

Toujours au rayon PC portables, Huawei compte aussi s'attaquer aux Surface de Microsoft avec le MateBook E, un ordinateur hybride pouvant être utilisé en tablette. Fin et léger (8 mm pour 710 g), il se distingue par son grand écran tactile Oled de 12,6 pouces (2 560 x 1 600 pixels) au format 16:10, avec une luminosité maximale 600 nits (et un contraste infini, Oled oblige). Motorisé également par des processeurs Intel de 11e génération, le MateBook E embarque deux modules photo (13 Mpx au dos et 8 Mpx en façade), un port USB-C, un port Thunderbolt 4, une prise audio mini-jack 3,5 mm et quatre haut-parleurs. Selon son équipement, il sera proposé entre 650 et 1400 euros.

© Huawei

Mais le modèle le plus impressionnant de la nouvelle gamme Huawei est sans conteste le MateStation X, un PC tout-en-un qui compte bien rivaliser avec les iMac d'Apple. Le constructeur n'a pas lésiné sur ses caractéristiques, en le dotant d'un superbe châssis métallique, d'un grand écran 28 pouces (inspiré du moniteur MateView) avec un ratio 3:2 et une définition 4K, un excellent processeur AMD Ryzen 7 5800H à 8 coeurs et 16 threads (un modèle surpuissant qui équipe nombre de PC portables pour gamers). Il devrait être commercialisé à environ 2200 euros dans sa version avec 16 Go de Ram et 1 To de SSD, avec un clavier complet (pavé numérique) et une souris, tous deux sans fil.

© Huawei
© Huawei

Si l'on connait déjà bien Huawei pour ses tablettes Android, le constructeur s'intéresse aussi désormais au liseuses électroniques. Et lors de sa conférence pré-salon, le fabricant chinois a présenté la MatePad Paper, un modèle grand format doté d'un écran de 10,3 pouces qui se distingue par ses aptitudes à la prise de notes, par enregistrement vocal, saisie via un clavier virtuel mais aussi par écriture manuscrite, avec un stylet (M-Pencil de deuxième génération).Une liseuse bien équipée, mais qui sera assez chère car proposé"e à environ 500 euros avec 4 Go de Ram et 64 Go de mémoire Flash. 

© Huawei

Samsung Galaxy Book2 : le retour des PC portables en France

Si Samsung n'a pas attendu le MWC 2022 pour présenter ses nouveaux fleurons mobiles (les smartphones Galaxy S22 et les tablettes Galaxy S8), le géant coréen a profité du salon pour dévoiler une nouvelle gamme de PC portables, qui, surprise, signera le grand retour de la marque sur le marché français des ordinateurs, abandonné depuis des années. Quatre modèles ont ainsi été annoncés, qui visent eux aussi à concurrencer les MacBook Apple : deux portables "classiques", le Galaxy Book2 "tout court" (uniquement disponible au format 15 pouces) et le Galaxy Book2 Pro (en 13 et 15 pouces), et deux convertibles en tablettes (avec leur écran tactile pivotant, et compatibles avec le stylet S-Pen), le Galaxy Book2 360 (15,6 pouces) et le Galaxy Book2 360 Pro  (en 13 et 15 pouces).

© Samsung

Plutôt que de donner dans une quelconque fantaisie, les Galaxy Book2 mise sur la sobriété et le sérieux, dans la finition comme dans les fonctions. Fins et légers avec des châssis en alliage – le Galaxy Book2 Pro 13 pouces ne pèse que 870 g pour 11,2 mm d'épaisseur ! –, ils sont surtout axés sur la productivité et embarquent des processeurs Intel Core i5 et i7 de dernière génération (Alder Lake) à la fois puissants et économes. Les modèles Pro revendiquent ainsi jusqu'à 21 heures d'autonomie et profitent d'une charge rapide grâce au chargeur 65 W USB Type-C (compatible avec les smartphones du constructeur) : 30 minutes de charge permettraient de récupérer 8 heures d'autonomie. Ils sont tous dotés d'un écran Full HD (1920 x 1080 pixels), avec une dalle Amoled sur les versions Pro, et d'une webcam Full HD dopée à l'intelligence artificielle etcapable de suivre un sujet en mouvement pour améliorer les visioconférences. Côté connectivité sans fil, ils sont tous compatibles avec le Wi-Fi 6E et le Bluetooth 5.1. Et Samsung a veillé à assurer une parfaire communication avec ses smartphones, à travers l'application Your Phone qui permet de recevoir des appels et des SMS directement sur l'ordinateur. La sécurité a fait l'objet d'un soin particulier sur les versions Pro, notamment avec une puce dédiée au capteur d'empreinte, isolée du reste du système pour conserver l'information en lieu sûr, et la compatibilité avec la norme Secured-core PC de Microsoft, pour empêcher les attaques et les accès non autorisés aux parties sensibles du système d'exploitation.

© Samsung

Les tarifs, assez élevés, varient selon les configurations (Ram et SSD) : il faut compter à partir de 800 euros pour le Galaxy Book2 15 pouces, de 1300 euros pour le Galaxy Book2 Pro 13 pouces, de 1600 euros pour le Galaxy Book2 Pro 15 pouces, de 1400 euros pour le Galaxy Book2 360 13 pouces, de 1600 euros pour le Galaxy Book2 Pro 360 13 pouces et de 1700 euros pour le Galaxy Book2 Pro 360 15 pouces. Les modèles commenceront à être commercialisés à la mi-mars. Et pour fêter son retour sur le marché des PC en France, Samsung va offrir en cadeau un écran externe 27 pouces (du 18 au 31 mars) ou des écouteurs sans fil Galaxy Buds Pro (du 1er avril au 15 mai).

© Samsung

Poco X4 Pro et Poco M4 Pro 4G : hautes performances et petit prix 

La galaxie Xiaomi n'en finit plus de s'étendre. Et quelques semaines après avoir dévoilé les Xiaomi 12 et les Redmi Note 11, le constructeur chinois a profité du MWC 2022 pour présenter de nouveaux téléphones dans sa marque Poco. Une gamme qui, comme les précédentes, vise avant tout le rapport performances-prix. Et les nouveaux venus risquent encore de bien se placer par rapport à la concurrence, avec de belles fiches techniques et un design à flancs plats, inspiré des Redmi Note 11 et des derniers iPhone, avec une coque en plastique comportant à l'arrière un imposant bloc photo rectangulaire. Plusieurs modèles sont disponibles, avec diverses capacités en mémoire vive en stockage. À titre d'exemple, le Poco M4 Pro 4G, le modèle le moins cher de la famille, a de quoi séduire : écran Amoled de 6,43 pouces (Full HD+ et 90 Hz) avec verre Gorilla Glass 3), processeur Mediatek Helio G96, 6 ou 8 Go de Ram, 128 ou 256 Go de stockage (extensible à 1 To par carte microSD), triple module photo au dos (capteur principal de 64 Mpx, ultra grand-angle 118 degrés de 8 Mpx, capteur macro de 2 Mpx), appareil photo frontal de 16 Mpx, batterie de 5000 mAh avec charge rapide 33 W (chargeur inclus), lecteur d'empreintes latéral, haut-parleurs stéréo et prise audio 3,5 mm, NFC, Wi-Fi 5 et Bluetooth 5.0, certification IP53 (éclaboussures), pour un gabarit assez compact (160 x 74 x 8 mm- et un poids raisonnable (180 g), le tout tournant sous MIUI 13 (avec Android 11), et un prix conseillé de 230 euros (en version 6-128 Go).

© Xiaomi-POCO

Oppo SuperVooc 240 W : le chargeur ultra rapide

Après avoir récemment présenté son smartphone pliant, le Find X5, Oppo a dévoilé au MWC 2022 un chargeur ultra haute vitesse pour appareils mobiles, le SuperVooc 240 W. Développant une puissance impressionnante de 240 W, comme son appellation le laisse entendre, l'engin permettrait, selon le constructeur, de recharger à 100 % un smartphone standard (avec une batterie d'environ 4500 mAh) en seulement 9 minutes. Et 3 minutes 30 secondes suffiraient à retrouver 50 % de capacité en batterie. Un joli record technologique, qui fait mieux encore que le modèle 150 W. Pas sûr toute fois que ce genre d'exploit fasse du bien à la batterie, d'autant que l'opération risque de bien faire chauffer le chargeur…

Honor Earbuds 3 Pro : des écouteurs avec capteur de température

Face à une offre surabondante, il devient de plus en plus difficile de se distinguer sir le marché très prisé des écouteurs sans fil (True Wireless). Honor a donc décidé de jouer la carte de l'originalité avec ses Earbuds 3 Pro qui viennent tout juste d'être dévoilés. Comme nombre de ses leurs concurrents, ces écouteurs de type intra-auriculaire proposent une fonction de réduction active de bruit ambiant, très appréciable pour s'isoler des perturbations extérieures. Ils promettent également une qualité sonore élevée, grâce à leur deux transducteurs : un classique de 11 mm de diamètre pour les médiums et les graves tandis et un tweeter piézoélectrique en céramique pour les aigus – un système à deux voies, comme sur nombre d'enceintes hifi donc. Mais la véritable surprise se situe dans une fonction accessoire : les Earbuds 3 Pro sont effet dotés de capteurs de température corporelle offrant une précision de 0,3 degrés. De quoi assurer un suivi précis en temps réel, et détecter facilement de la fièvre, par exemple. Les Earbuds 3 Pro seront vendus 200 euros, mais aucune date de sortie n'a été annoncée pour le moment.

© Honor

Lenovo ThinkPad X13s : un PC portable à processeur ARM

Alors qu'Apple est en pleine mutation réussie avec ses puces M1, les fabricants de PC ont encore beaucoup de mal à abandonner l'architecture classique x86 des processeurs Intel et AMD pour le modèle ARM. Mais plusieurs acteurs y croient fermement. C'est le cas de Lenovo qui a dévoilé au MWC 2022 un PC portable sous Windows 11 exploitant un SoC Qualcomm de dernière génération, le Snapdragon 8cx Gen 3. Une puce qui, sur le papier, promet un bel équilibre entre performances et consommation grâce à se conception hybride. Une promesse visiblement tenue pour l'autonomie puisque Lenovo annonce jusqu'à 28 heures d'utilisation en lecture vidéo locale (sans Internet). Mais le constructeur n'a pas pour autant négligé les autre aspects de ce modèle à vocation professionnelle, digne héritier des fameux ThinkPad d'IBM. Profitant d'un châssis particulièrement solide – l'écran ne se tord pas, comme sur nombre de PC portables d'entrée de gamme… –, le Thinkpad X13s bénéficie d'un équipement sérieux : écran 13,3 pouces IPS Full HD au format 16:10, 32 Go de Ram et jusqu'à 1 To de stockage SSD, ports USB-C 3.2 Gen 2 Wi-Fi 6E, Bluetooth 5.2 et même modem 5G Snapdragon X55 en option, sans oublier le TrackPoint, le fameux petit bouton rouge servant de pointeur, niché dans le clavier. La sécurité n'a pas été oubliée et le Thinkpad X13s embarque le système de sécurité Microsoft Pluton, en plus d'un lecteur d'empreinte et d'une webcam IR compatible Windows Hello pour l'authentification. Le tout dans un format contenu (299 x 207 x 13 mm) et avec un poids raisonnable (1,06 kg), tout à fait compatibles avec sa vocation nomade pro. Il ne reste plus qu'à voir si ses performances sont effectivement à la hauteur des PC équipés de puces plus traditionnels. Le Lenovo Thinkpad X13s sera disponible à partir du mois de mai au prix de 1400 euros.

© Lenovo

Qualcomm : du Wi-Fi 7 et du Bluetooth 5.3 pour bientôt

Alors que le Wi-Fi 6 commence tout juste à se démocratiser, les spécialistes de la communication sans fil préparent déjà très activement l'arrivée du Wi-Fi 7. Mediatek avait déjà fait des démonstrations prometteuses en janvier, au CES de Las Vegas. Et Qualcomm profité d'une conférence en marge du MWC 2022 pour enfoncer le clou et annoncer l'arrivée des premiers produits répondant cette nouvelle norme dès le second semestre de l'année, avec une solution baptisée FastConnect 7800. Et le fabricant voit grand pour ce futur standard en promettant des débits de pointe à 5,8 Gbit/s et une latence quasi nulle, inférieure à 2 millisecondes. Pour réaliser cette prouesse, le Wi-Fi exploite de larges canaux de fréquences, pour couvrir 320 MHz au total, avec quatre flux haut débit sur les bandes 5 GHz et 6 GHz pour fluidifier le trafic réseau avec une technologie multi-liaison (MLO). Bien entendu, FastConnect 7800 sera rétrocompatible avec les normes Wi-Fi 6 et 6E sur les bandes 2,4 GHz, 5 GHz et 6 GHz. En outre, Qualcomm prendra également en charge la nouvelle norme Bluetooth 5.3, qui offre un couplage deux fois plus rapide tout en doublant la portée du signal et en améliorant la qualité audio. De quoi rendre cette technologie populaire encore plus agréable à utiliser au quotidien.

Autour du même sujet