PC Gamer : quel ordinateur pour jouer ?

PC Gamer : quel ordinateur pour jouer ?

Vous cherchez un ordinateur pour jouer ? Pas simple de se repérer dans la jungle des PC Gamer disponibles sur le marché… Voici une sélection de modèles équilibrés spécialement conçus pour le jeu vidéo. Et pour presque tous les budgets !

Le jeu vidéo fait incontestablement partie des domaines les plus exigeants en informatique, les titres actuels réclamant une énorme puissance de calcul pour afficher de façon fluide des scènes complexes en 3D avec des effets dignes de réalisations hollywoodiennes. Rien d'étonnant donc à ce que certains PC haut de gamme pour gamer soient aussi puissants que des stations de travail professionnelles comme on en trouve dans les studios de production audio et vidéo ! De fait, contrairement à un ordinateur dédié à la bureautique, un PC de joueur doit offrir le maximum de puissance à tous les niveaux : processeur (CPU), carte graphique (GPU), mémoire vive et stockage (vitesse et capacité) mais aussi alimentation. Et les jeux étant toujours plus gourmands, les joueurs sont friands de composants de dernière génération pour gagner en performances. Bref, le monde du gaming est un peu comme l'univers de la Formule 1…

Du coup, il n'est pas simple de s'équiper quand on veut rester dans la course et beaucoup de joueurs préfèrent monter leur PC eux-mêmes, en se composant des configurations sur mesure avec les meilleurs composants de moment et en les faisant évoluer régulièrement. Car les trois critères à ne jamais perdre de vue quand on veut un bon ordinateur pour jouer sont la puissance, l'équilibre et l'évolutivité.

Pour autant, on trouve sur le marché d’excellents PC Gamer prêts à l’emploi. Une formule pratique quand on n’a pas confiance dans ses compétences techniques ou, plus simplement, quand on n'a pas le temps ou 'envie de se lancer dans l'assemblage d'une machine. De nombreux modèles sont signés d'assembleurs spécialisés qui composent des PC à partir d'éléments sélectionnés chez des fabricants réputés (Asus, MSI, Gigabyte, Corsair, etc.). Mais les grandes marques suivent et proposent elles aussi des ordinateurs estampillés gamer, en faisant parfois quelques compromis.

Dans tous les cas, qu'il s'agisse de PC montés sur mesure, d'ordinateurs d'assembleur ou de modèles de grande marque, les tarifs sont élevés. Pas question de trouver un ordinateur pour commencer à jouer à moins de 700 euros. Les modèles corrects dépassent souvent la barre de 1500 euros – et les plus puissants allant bien au-delà de 2000 euros. Les machines les moins chères font l'objet de divers compromis qui peuvent être rapidement pénalisants, surtout en termes d’évolutivité. En outre, au prix de l'unité centrale – souvent au format tour, pour un accès plus facile aux composants –, il vaut ajouter le prix d'un écran, d'un clavier, d'une souris voire d'une manette. Et là encore, en choisissant des périphériques conçus spécialement pour jouer. Qu'on se le dise : un PC gamer est un investissement ! 

Nous avons réalisé une sélection de PC gamer en choisissant à la fois chez des assembleurs spécialisés et dans des grandes marques, en tenant compte de la puissance, de l'évolutivité et de la disponibilité de certains composants, le marché évoluant constamment. 

Côté CPU, pas question d'utiliser des puces d'entrée de gamme du genre Intel Pentium ou Celeron ou AMD séries A, E ou Athlon. Il faut un maximum de puissance, donc piocher dans les Intel i5, i7 ou i9 et les AMD Ryzen 5, 7 ou 9. La règle est simple : plus il y a de cœurs et plus la fréquence est élevée, mieux c'est ! Dans notre sélection, nous avons privilégié des configurations à base de processeurs AMD, actuellement très bien placés en rapport puissance/prix. La gamme Ryzen s’étoffe régulièrement et rivalise sans problème avec les solutions Intel. Et l'arrivée prochaine d'une nouvelle gamme de Ryzen 5000 à architecture Zen 3 qui promet encore un surcroit sensible de performances est très attendue par les gamers. Dans ce cadre, la concurrence a du bon : les prix baissent alors que la puissance s’envole. Parfait pour les joueurs PC !

Côté graphisme, oubliez d'emblée toutes les solutions intégrées de type IGP – pour Integrated Graphics Processor – comme les systèmes UHD Graphic Intel, la partie graphique est combiné avec le processeur, car elle n'offre pas une puissance suffisante, d'autant qu'elle partage la mémoire vive principale. Il faut des circuits spécialisés indépendants avec de la mémoire vidéo dédiée : bref, de vraies cartes graphiques. En attendant qu'AMD dévoile une nouvelle gamme, Nvidia conserve une bonne longueur d'avance avec sa gamme GeForce RTX, qui est à privilégier. Mais il faut faire avec la disponibilité des produits. Car si Nvidia a officiellement sorti sa gamme GeForce RTX 3000, en commençant par la 3080 (720 à 850 euros selon les modèles), il est en pratique très difficile de s’approvisionner sur cette référence, même pour un grand constructeur. La situation devrait être la même avec la GeForce RTX 3070 qui sera plus abordable (autour de 550 euros) et qui devrait connaître un immense succès grâce à son ratio performance prix. Dans ces conditions, surveillez les promotions sur les configurations équipées de modèles plus anciens et encore très performants. Si vous n’êtes pas dans l’urgence, patientez un peu : AMD va annoncer ses nouvelles Radeon RX, qui devrait réserver aussi quelques (bonnes) surprises.

Côté mémoire vive, même si on peut commencer à jouer avec 8 Go – en limitant le nombre de logiciels ouverts en parallèle –, nous conseillons d'avoir un minimum de 16 Go pour être à l'aise et pouvoir streamer des parties, par exemple. Mais aussi de pouvoir passer à 32 Go pour préparer l'avenir et donc de toujours contrôler la capacité maximale sur un PC avant l'achat, pour ne pas être bloqué.

Côté stockage, il faut absolument éviter les configurations sans SSD ! A minima, ce dernier hébergera Windows et les logiciels de base, ce qui offre un gain de vitesse tellement impressionnant qu’il est impossible de faire marche arrière quand on a gouté à ce type de stockage. Préférez les SSD en NVMe, qui délivrent des taux de transferts impressionnants, plus élevés qu'en Sata. Ce n’est pas pour rien si la nouvelle génération de consoles (PlayStation 5, Xbox Series X) adopte cette technologie. Visez la capacité maximum que vous permet votre budget sans amputer le reste de la machine, car malheureusement les jeux modernes prennent de l’embonpoint à une vitesse affolante. Il faut parfois compter plus de 100 Go pour certains titres !

Enfin, surveillez la puissance de l'alimentation, qui doit être suffisante pour supporter les composants les plus gourmands, en particulier les cartes graphiques, surtout si vous comptez en changer un jour. 

Dernier détail, même si les constructeurs n'hésitent pas à doter leurs PC Gamer de systèmes lumineux divers à base de Led, n'oubliez pas qu'il ne s'agit que de décoration – du tuning –, sans aucune influence sur la puissance des machines. Mieux vaut un ordinateur sobre mais bien conçu, donc bien équilibré, plutôt qu'un arbre de Noël anémique…