Test Geekom Mini IT11 : un mini PC polyvalent au goût du jour

Test Geekom Mini IT11 : un mini PC polyvalent au goût du jour

Geekom continue d'agrandir sa famille de mini PC avec le Mini IT11, un modèle haut de gamme qui embarque un processeur Intel Core de 11e génération, de l'USB 4 et du Wi-Fi 6. Un concentré de technologies au goût du jour.

Le mini PC est l'avenir du PC fixe. Hormis les joueurs et certains professionnels, qui ont encore besoin de gros boîtiers pour accueillir d'énormes cartes graphiques et plusieurs unités de stockage internes, il n'est en effet plus utile de s'encombrer de grandes tours à l'ancienne pour faire tourner la plupart des applications actuelles, qu'elles soient bureautiques ou créatives. Apple l'a compris très tôt en proposant son fameux Mac mini – qui reste une référence du genre – et Intel a rapidement suivi le pas avec sa série NUC, qui a inspiré une ribambelle de PC miniatures. C'est même dans ce créneau que s'est spécialisé Geekom, qui commercialise uniquement des mini PC. Et après les excellents MiniAir 11 et Mini IT8 – déjà testés dans nos colonnes –, le fabricant taïwanais étend aujourd'hui sa gamme vers le haut avec le Mini IT11, un modèle plus puissant qui profite de plusieurs technologies récentes – notamment un processeur Intel Core de 11e génération, de l'USB 4, du Wi-Fi 6 et du Bluetooth 5.2 – et qui n'a plus grand chose à envier aux grands, d'autant qu'on peut partiellement le faire évoluer.

Geekom Mini IT11 : l'avis de CCM
  • Format ultra compact
  • Fonctionnement silencieux
  • Connectique riche
  • Wi-Fi 6 et USB 4
  • Qualité de fabrication
  • Mémoire vive et stockage extensibles
  • Consommation électrique très faible
  • Bonnes performances en utilisation classique
  • Performances graphiques correctes
  • Windows 11 Pro préinstallé sans logiciel inutile
  •  
  • Performances encore limitées pour les jeux 3D exigeants 

Geekom Mini IT11 : un PC miniature complet et discret

Comme pratiquement tous les mini PC actuels, le Mini IT11 repose sur des composants conçus pour les ordinateurs portables. Une condition nécessaire pour tout faire tenir dans un format minuscule tout en réduisant la consommation d'énergie.  

Sur le plan physique, le Mini IT11 ressemble beaucoup au Mini IT8. Son boîtier est identique à ceci près qu'il est d'un gris anthracite satiné du plus bel effet au lieu d'un noir brillant. De forme presque carrée et toujours ultra compact – il mesure seulement 117 mm de largeur, 112 mm de profondeur et 45 mm de hauteur –, il tient facilement dans une main en occupant quatre fois moins de surface qu'un clavier d'ordinateur classique : de quoi dégager beaucoup d'espace sur un bureau, ce qui est très appréciable au quotidien ! La conception est toujours aussi sérieuse : car si l'extérieur est en plastique solide, tout l'intérieur repose sur un châssis métallique faisant également office de blindage magnétique et les grilles d'aération latérales sont bien dimensionnées. Bref, rien à déplorer sur la conception et la réalisation, toujours très soignées.

Comme les autres modèles Geekom, le Mini IT11 peut être facilement fixé derrière un écran – moniteur ou téléviseur, dans le cas d'une utilisation comme "centrale multimédia" –, grâce à une plaque au format VESA fournie en standard. Et avec un poids de seulement 565 g, on peut l'emporter partout en le glissant dans un sac. Il faut juste prendre son alimentation externe, comme sur un ordinateur portable, qui s'avère plus compacte que celle du Mini IT8, bien que délivrant elle aussi une puissance de 65 W – ce qui souligne la frugalité énergétique de l'engin.   

À l'instar des autres mini PC Geekom, le Mini IT11 dispose d'une connectique particulièrement riche. Nettement supérieure à ce que l'on trouve sur des PC portables, elle est similaire à ce qu'offre le Mini IT8, à quelques détails près : à l'avant, une prise USB-C compatible USB 4 et Thunderbolt 2, d'une prise USB 3.2 Gen 2 – au format USB-A –, une sortie audio casque-ligne en mini-jack stéréo, le tout assorti d'un bouton d'alimentation et d'une diode d'activité ; sur le flanc droit, un connecteur pour antivol de type Kensington et, sur le gauche, une fente pour carte mémoire au format SD ; enfin, à l'arrière, deux autres prises USB 3.2 Gen 2, encore une prise USB-C, un port Ethernet Gigabit, une sortie HDMI et une deuxième sortie vidéo de type Mini DisplayPort, plus l'entrée pour l'alimentation. La différence vient essentiellement des ports USB-C qui assurent des débits allant jusqu'à 20 Gbit/s, contre 10 Gbit/s pour les prises USB 3.2 Gen 2. En outre, comme sur le Mini IT8, on peut brancher directement et utiliser simultanément deux écrans – un câble HDMI est fourni en standard, mais pas d'adaptateur Mini DisplayPort –, et même jusqu'à quatre moniteurs en exploitant les ports USB-C, et dans des définitions très élevées (voir plus loin), ce qui est plus que confortable. 

Toujours au rayon interfaces, le Mini IT11 est en net progrès par rapport au Mini IT8 en termes de communication sans fil. De fait, il est équipé de modules plus modernes, gérant le Bluetooth 5.2 et, surtout, le Wi-Fi 6 – norme 802.11ax – qui assure une connexion beaucoup plus rapide. Un "détail" qui compte à une époque où cette norme se popularise à travers les routeurs et les box Internet, d'autant qu'elle permet de profiter pleinement de la vitesse de la fibre…

Geekom Mini IT11 : un processeur de génération Tiger Lake

Si le Mini IT11 partage de nombreuses ressemblances extérieures avec le Mini IT8, il s'en distingue par ses entrailles, Geekom ayant opté pour une plateforme plus récente et plus performante, à base de processeurs Intel Core de 11e génération, dote Tiger Lake. Processeurs au pluriel car le Mini IT11 est commercialisé en quatre versions au choix, avec différents processeurs et plusieurs combinaisons de mémoire vive et de stockage avec un Core i5-1135G7, un Core i5-155G7, un Core i7-1165G7 ou un Core i7-1195G7 avec 16 Go de Ram et un SSD de 512 Go. Le constructeur propose même une version haut de gamme équipée d'un Core i7-1195G7 avec 32 Go de mémoire vive et 1 To de stockage ! De quoi travailler confortablement, y compris en dual boot, même pour plusieurs années.  

Sortis fin 2020 et début 2021, ces quatre processeurs reposent sur la même architecture – Tiger Lake – avec une gravure en 10 nm. Hormis leur fréquence nominale de fonctionnement et leur mémoire cache interne – leurs principales différences –, ils disposent tous de quatre cœurs physiques et de huit threads, ou cœurs "logiques". Un joli "moteur" qui permet d'envisager une utilisation fluide dans les applications gourmandes, y compris en multitâches, même s'il n'atteint pas les performances puces Intel de 12e et 13e générations.  

Autre point commun : toutes ces puces hybrides intègrent un processeur graphique (GPU), en l'occurrence, un Iris Xe. Certes, cette section interne ne rivalise pas avec les circuits dédiés de dernière génération de Nvidia (GeForce RTX) ou d'AMD (Radeon) dont raffolent les gamers. Mais il représente un énorme progrès par rapport à la section GPU utilisée dans les précédentes générations de processeurs Intel Core,  notamment le Core i5-8279U utilisé dans le Mini IT8. Comme l'on t souligné de nombreux spécialistes lors de sa sortie, en 2020, c'est même l'un des rares circuits internes capables de faire tourner "correctement" des jeux 3D – il a d'ailleurs été conçu pour équiper des PC ultraportables pouvant s'adonner au gaming, dans des limites raisonnables. Surtout, dans un cadre moins ludique et plus conforme à la vocation du Mini IT11, il sait gérer plusieurs écrans simultanément, dans des définitions maximales de 7680 x 4320 pixels à 60 Hz en DisplayPort et de 4096 x 2304 pixels à 60 Hz en HMDI. Encore mieux que la 4K-UHD !  

Geekom Mini IT11 : un mini ordinateur ouvert, évolutif et "propre"

Détail à ne pas négliger, surtout quand on veut faire un achat "durable", le Mini IT11 est évolutif. Partiellement, mais très facilement. Comme pour le Mini IT8, son boîtier s'ouvre rapidement, en retirant simplement les quatre vis fixant la plaque inférieure. On accède ainsi à un espace et un connecteur destinés à recevoir un dispositif de stockage interne secondaire – disque dur mécanique ou SSD – à la norme Sata et au format 2,5 pouces. De quoi étendre en un clin d'œil la capacité de stockage. Et on accède tout aussi rapidement et facilement à sa minuscule carte mère, qui dispose de deux connecteurs mémoire double canal au format SO-Dimm DDR4, comme sur les ordinateurs portables, et un emplacement au format M.2 NVMe 2280 pour le SSD. Des composants standards que l'on peut changer très simplement, pour étendre la mémoire vive à 64 Go et le stockage principal à 2 To. Pas mal pour un ordinateur riquiqui, surtout quand on singe au manque d'évolutivité de la plupart des ordinateurs portables et d'autres mini PC ! 

© Geekom

Enfin, signalons que, comme els autres modèles Geekom, le Mini IT11 est livré en standard avec Windows 11 Pro installé et activé. Oute le fait que licence est inclue dans le prix, ce choix permet d'envisager sereinement l'avenir, Microsoft insistant pour abandonner Windows 10 au profit de son dernier système d'exploitation, qui promet d'évoluer beaucoup dans les prochaines années. Surtout, il s'agit d'une version "pure" : il n'y a que les pilotes nécessaires, sans aucun logiciel tiers préinstallé – les fameux bloatwares qui pullulent sur les PC de grandes marques –, ni même un antivirus "commercial" offert pour quelques mois et difficile à supprimer – celui de Microsoft suffit en principe amplement. Du coup, et c'est un petit atout non négligeable, aucune application inutile ne ralentit le système, et il n'y a rien à supprimer lors de la première utilisation au sortir du carton, pour nettoyer l'ordinateur, contrairement à ce qui se passe avec la plupart des PC de marques.

Geekom Mini IT11 : de bonnes performances en utilisation classique

À l'usage, le Mini IT11 se montre légèrement plus bruyant et plus chaud que le Mini IT8. Normal, son processeur plus puissant tourne à une fréquence plus élevée et nécessite de fait un dispositif de dissipation thermique plus efficace. Mais aucune inquiétude à avoir : il reste encore extrêmement discret et il convient de parler de tiédeur plutôt que de chaleur : rien à voir avec avec les souffleries de certains PC portables qui se transforment en bouillottes dès qu'on les sollicite un peu !  

Côté performances, on sent le surcroit de puissance par rapport au Mini IT8, surtout dans la configuration la plus musclée – celle que nous avons testée. Certes, les Core i5 et i7 employés ne rivalisent pas avec les modèles de 12e ou de 13e génération, ni avec les derniers Ryzen AMD. Que les choses soient claires : le Mini IT11 n'est pas taillé pour la course de vitesse avec des bolides de gamers ou de créateurs. Mais il s'avère très à l'aise – et amplement suffisant – pour toutes les tâches bureautiques classiques, y compris pour des traitements gourmands dans des applications créatives comme nous l'avons constaté en retouche photo, en compression vidéo et en mixage audio. 

Pour le mesurer à ses pairs sur des bases objectives, nous avons passé le Mini IT11 à différents benchmarks. Avec Passmark 10, il récolte un score global très honorable de 3099 points, avec une note CPU de 12403 points. Notons que la note 3D reste respectable, et, surtout, que les notes pour la mémoire vive et le disque sont assez remarquables, preuve que Geekom a choisi des sous-ensemble de bonne qualité. Sur les tests en monocœur avec Geekbench, le Mini IT11 obtient uns core de 1508 points, soit mieux qu'un Core i7-11800H ou un Ryzen 9 6900HX. En test multicœurs avec Geekbench, il atteint 4870 points, soit un score proche d'un Core i7-11375H ou d'un Ryzen 5 5600H. Bref, sans égaler les PC les plus performants du marché – nettement plus chers, évidemment… –, le Mini IT11 s'en sort avec les honneurs.  

Au-delà des chiffres, le Mini IT11 s'avère surtout très agréable à utiliser au quotidien : il démarre et sort de veille en trois secondes, et il se montre toujours fluide et réactif, même quand on le charge un peu avec plusieurs applications tournant en parallèle (navigateur Web avec de multiples onglets ouverts, suite bureautique, lecteur vidéo, logiciels de retouche d'image et de mise en page…). Bref, à moins de dépasser la dose, on sent que la machine répond aux sollicitations, et c'est tout ce qui compte dans un usage normal. 

Côté 3D, si l'Iris Xe ne fait pas aussi bien que les grosses cartes Nvidia ou AMD, il permet tout de même de goûter à des jeux pas trop exigeants en Full HD, avec un débit d'images correct, et de lancer des applications de modélisation sans trop souffrir. Mais, on l'a dit, le Mini IT11 n'est pas réellement taillé pour le jeu vidéo. En termes d'affichage, on apprécie surtout sa capacité à gérer plusieurs écrans simultanément de façon fluide, ce qui reste très appréciable dans un cadre productif, que ce soit en bureautique, en traitement audio ou en streaming vidéo.

Au registre énergétique, le Mini IT11 consomme 10 W en usage normal, avec un navigateur Web ou un lecteur vidéo, par exemple, avec  quelques pointes à 20 W lors des lancements d'applications, jusqu'à 35 W en utilisation plus intensive, et moins de 8 W au repos. Un excellent bilan qui tient au choix d'un processeur basse consommation, conçu pour optimiser le rapport performances/consommation. Et qui s'ajoute aux nombreux arguments des atouts des mini PC face aux tours classiques, bien plus énergivores.  

Geekom Mini IT11 : un PC polyvalent pour tous les jours

Au final, le Mini IT11 présente tous els avantages des autres mini PC Geekom, la puissance en plus. Bien construit, compact et silencieux, il sait se faire discret sur un bureau. Sa connectique est assez riche pour brancher plusieurs périphériques simultanément, et son module Wi-Fi 6 remplit parfaitement son rôle pour une connexion sans fil rapide. Sa capacité à gérer plusieurs écrans en haute définition est très appréciable dans le cadre d'une utilisation professionnelle ou créative. Et sans atteindre les sommets des bolides, ses performances sont plus que satisfaisantes dans toutes sortes d'applications, même gourmandes. En attendant l'arrivée prochaine de modèles encore plus performants avec des processeurs Intel Core et AMD Ryzen plus récents – qui devraient voir le jour courant 2023 –, c'est clairement le mini PC le plus puissant et le plus "moderne" actuellement de la gamme Geekom.

C'est aussi, assez logiquement, le plus cher, les tarifs découlant directement des prix pratiqués par Intel sur cette gamme de processeurs.  Et si le Mini IT11 se trouve sur Amazon, mieux vaut l'acheter directement sur le site de Geekom où il est proposé actuellement en promotion : la version Core i7-1195G7 avec 16 Go de Ram et un SSD de 512 Go est ainsi vendue à 619 euros au lieu de 659 euros avec le code XMASIT11G et le modèle Core i7-1195G7 avec 32 Go de Ram et un SSD de 1 To Go est à 729 euros au lieu de 769 euros avec le code XMASIT11G. Des prix qui s'approchent de ceux de certains PC portables – complets par essence –, mais qui restent très raisonnables en regard de l'équipement proposé, bien plus riche que sur des ordinateurs nomades, ou de ceux de la concurrence – notamment dans des grandes marques comme Lenovo qui proposent des modèles similaires plus chers et moins performants. Bref, même si la facture peut sembler élevée de prime abord, le Mini IT11 mérite vraiment le détour pour son excellent compris performances-équipement-prix. 

Autour du même sujet

Guide ordinateurs