MacBook Pro, M1 Max, AirPods 3 : toutes les annonces Apple

MacBook Pro, M1 Max, AirPods 3 : toutes les annonces Apple

KEYNOTE APPLE. Nouvelles puces M1 Pro et M1 Max, nouveaux MacBook Pro, AirPods 3 : Apple a présenté plusieurs nouveautés très intéressantes lors de sa conférence du 18 octobre. Voici l'essentiel.

[Mis à jour lundi 18 octobre à 23 h 15] Les fans d'Apple ne tenaient plus en place ce lundi 18 octobre, à quelques heures de la deuxième keynote de l'automne 2021 de la marque à la pomme. Les rumeurs allaient bon train depuis quelque temps, beaucoup de spécialistes prédisant l'arrivée prochaine de nouveaux produits excitants, notamment des écouteurs sans fil AirPods plus compacts et des portables PowerBook Pro motorisés par une déclinaison plus puissante de la fameuse puce maison M1, sortie l'an dernier. Rumeurs attisées par le slogan qu'Apple avait inscrit sur son invitation officielle : "Unleashed", en français, "Accrochez-vous !"  Et force est de constater que les devins ne s'étaient pas beaucoup trompés, y compris sur les détails qui avaient visiblement fait l'objet de fuites. Apple a bien présenté les AirPods de troisième génération et les deux MacBook Pro attendus. Mais en gardant une petite surprise pour la bonne bouche :  car au lieu d'une déclinaison du M1, ce sont deux nouvelles puces qui ont été dévoilées, le M1 Pro et le M1 Max. Et leurs performances semblent largement à la hauteur des espoirs… ¨Petit bilan des annonces.

Comment revoir la keynote Apple en streaming ?

Comme toutes les keynotes depuis le début de la pandémie de Covid-19, la conférence d'Apple du 18 octobre s'est tenue exclusivement en ligne, sans public, depuis l'Apple Park à Cupertino. Et comme d'habitude, elle a débuté à l'heure dite, soit à 19 h heure française pour se terminer 50 minutes plus tard. Une fois de plus, le spectacle était au rendez-vous, la marque à la pomme maîtrisant parfaitement ce type de communication, avec une prestation millimétrée – entièrement réalisée à l'avance – et des séquences et des effets spéciaux dignes de productions hollywoodiennes. Le genre de show qui pourrait servir d'exemple dans les écoles de commerce et que toute personne intéressée par la high-tech doit avoir vu au moins une fois dans sa vie. Si vous avez raté le show, qui était diffusée en streaming, "en direct", et accessible à tous, vous pouvez le revoir en différé sur le site et la chaîne YouTube d'Apple (voir-dessous). Notez que la version proposée sur la site officiel est même sous-titrée en français. 

M1 Pro et M1 Max : les nouvelles puces haut de gamme d'Apple

La nouveauté la plus importante de la keynote était incontestablement l'évolution de la puce M1. Ou, plus exactement, ses deux déclinaisons haut de gamme qui motorisent dès à présent deux nouveaux Mac portables, mais que l'on risque fort de revoir prochainement intégrées dans d'autres modèles. Alors que les oracles tablaient sur une puce M1X ou M2, Apple a présenté deux nouvelles versions baptisées M1 Pro et M1 Max. Des appellations qui ne semblent pas usurpées tant leurs caractéristiques sont impressionnantes. 

Rappelons d'abord que les puces Apple (Apple Silicon pour être exact) sont des circuits tout-en-un à architecture ARM, appelées à remplacer les modèles Intel du type Core i5, Core i7 et Core i9 qui reposent sur une architecture CISC de type x86 et qui équipent actuellement les Mac haut de gamme. Apple a ainsi entamé une évolution d'ampleur – on peut même parler de révolution – l'an dernier en présentant sa première puce maison, baptisée M1, qui rompt clairement avec le passé sur le plan technique, en offrant – et c'est l'essentiel – des performances de très haut niveau, souvent bien supérieures à celles des processeurs Intel et AMD. Car, outre une gravure très fine en 5 nm, qui permet d'augmenter la densité d'intégration des composants élémentaires – les transistors – et de réduire du même coup la consommation électrique et la température, le M1 se distingue par sa conception de type SoC (system on a chip, ou système complet sur un circuit en français) qui combine le processeur principal (CPU), le processeur graphique (GPU) et même la mémoire vive (Ram) dans un bloc unique. 

Si le M1 original a fait sensation depuis sa sortie, le M1 Pro et le M1 Max risquent de faire encore plus de bruit car ces deux puces vont beaucoup plus loin en offrant des performances nettement supérieures pour une consommation électrique toujours maîtrisée. Ainsi, le M1 Pro intègre un CPU à 10 cœurs (8 cœurs hautes performances et 2 cœurs haute efficacité énergétique) se montre selon Apple jusqu'à 70 % plus rapide que le M1 originel. Il livrerait même des performances jusqu'à 1,7 fois plus élevées qu'un processeur à 8 cœurs pour PC portable pour le même niveau de consommation d'énergie, et elle atteint les pics de performances de la puce de PC en consommant jusqu'à 70 % d'énergie en moins, toujours selon Apple qui n'a pas désigné explicitement le processeur comparé (visiblement un  Intel Core i7 de 10e génération). Le GPU du M1 Pro comporte jusqu'à 16 cœurs et se révèle jusqu'à deux fois plus rapide que celui de la puce M1. Quant à la mémoire vive unifiée, elle peut atteindre 32 Go selon la configuration choisie, avec une bande passante de 200 Go/s. De quoi satisfaire des utilisations très exigeantes. 

Le M1 Max va encore plus loin. Si son CPU est identique à celui du M1 Pro (10 cœurs dont 8 à hautes performances et 2 à haute efficacité énergétique), il dispose d'un GPU plus cossu (32 cœurs !) capable de délivrer des performances graphiques jusqu'à 4 fois supérieures à celles du M1 et peut embarquer jusqu'à 64 Go de mémoire vive unifiée offrant 400 Go/s de bande passante. Avec cette puce de compétition, Apple vise clairement les stations de travail destinés à des traitements très lourds en temps réel (3D, vidéo, audio…). Certes, il faudra attendre des tests indépendants et des comparaisons avec des rivaux bien identifiés pour savoir ce que valent réellement les nouveaux M1, mais Il semble clair que Cupertino veut frapper un grand coup et marquer une nouvelle étape dans sa transition technologique en montrant son avance vis-à-vis d'Intel.  

© Apple

MacBook Pro 14 et 16 pouces : de nouveaux Mac portables pour les pros 

Les premiers ordinateurs à profiter des M1 Pro et M1 Max sont deux nouveaux portables haut de gamme de la famille MacBook Pro un 14 pouces (14,2 pouces exactement) et un 16 pouces (16,2 pouces). Ces nouveaux modèles profitent de dalle de type mini-Led, une technologie d'affichage promettant une superbe qualité d'image, proche de l'Oled, avec une fréquence de rafraîchissement variable pouvant atteindre 120 Hz pour améliorer la fluidité dans les mouvements rapides. Doté de châssis en aluminium (recyclable), ces MacBook Pro profitent d'un design rafraîchi avec des côtés plats inspirés de l'iPhone 12. Outre les incontournables ports Thunderbolt chers à Apple, ils intègrent un port HDMI classique, un lecteur de cartes mémoire SD et même une prise d'alimentation MagSafe, "non intrusive". La fameuse TouchBar qui était très. critiquée est remplacée par une rangée de touches de fonctions. Et l'écran, qui voit ses bords amincis, accueille en haut une petite encoche horizontale hébergeant une nouvelle webcam Full HD (1080p), un peu comme sur les iPhone, ce qui est assez étonnant – elle est heureusement intégrée à la barre de menu de macOS, pour ne pas amputer la partie utile de l'affichage. L'image fait encore un bon en avant :  l'écran est de type Liquid Retina XDR d'une définition de 3 024 x 1 964 pixels sur le le 14,2 pouces et de 3 456 x 2 234 pixels à 254 pixels sur le 16,2 pouces (soit une résolution de 254 pixels par pouce dans les deux cas), et il atteint jusqu'à 1 000 nits de luminosité (plein écran) constante et de1 600 nits de luminosité de pointe pour un contraste de 1 000 000:1. Le son n'a pas été négligé, avec des micro de "qualité" studio et pas moins de six haut-parleurs, dont deux tweeters. L'autonomie est en forte hausse par rapport à la génération précédente, avec respectivement jusqu'à 17 et 21 heures de lecture vidéo en continu, ce qui est remarquable.  

Les nouveaux MacBook Pro équipés des puces M1 Pro et M1 Max peuvent être commandés dès à présent sur la boutique en ligne d'Apple et dans l'app Apple Store. Ils arriveront chez les clients, dans certains Apple Store et chez certains revendeurs agréés à partir du mardi 26 octobre. Le nouveau MacBook Pro 14 pouces est commercialisé à partir de 2 249 euros et le nouveau MacBook Pro 16 pouces à partir de 2 749 euros. 

© Apple

macOS Monterey : une mise à jour gratuite le 25 octobre

Contrairement à ce que beaucoup attendaient, l'arrivée des nouveaux MacBook Pro n'a pas été accompagnée de la sortie officielle de la version finale de Monterey, la nouvelle version de macOS, présentée en juin dernier lors de la WWDC, la conférence des développeurs Apple. Apple s'est juste contenté de signaler que le nouveau système sera disponible le 25 octobre sous forme d'une mise à jour gratuite. Comme lors du passage à MacOS 11 Big Sur, la version sortie fin 2020, macOS 12 Monterey ne sera évidemment pas réservé aux seuls Mac M1 et dérivés, et devrait être compatible avec de nombreux modèles à processeur Intel sortis ces dernières années – même si les plus anciens seront exclus de l'évolution. Cette dix-huitième incarnation de macOS devrait apporter logiquement nombre de nouveautés, déjà présentées par Apple sur une page dédiée : conversations FaceTime compatibles avec Windows et Android, barres d'onglets remaniées dans le navigateur Safari, et surtout SharePlay, une fonction permettant de partager facilement des contenus en direct, pour suivre à plusieurs des émissions en streaming audio ou vidéo…  

AirPods 3 : des écouteurs sans fil plus compacts et moins chers

Comme beaucoup d'experts l'avaient prédit, la keynote a aussi été l'occasion pour Apple de présenter ses AirPods 3, ses nouveaux écouteurs sans fil. Cette troisième édition inaugure un nouveau design, très différent de celui des AirPods 1 et 2, avec des tiges plus courtes. Dotés d'un nouveau boîtier de recharge également plus compact, les AirPods 3 sont compatibles avec la récente technologie audio spatial (tridimensionnel) d'Apple mais dépourvus de système de réduction de bruit active, une fonction qui reste réservée aux AirPods Pro, des modèles plus chers. Selon Apple, la qualité sonore a été améliorée grâce à de nouveaux transducteurs (haut-parleurs), mais aussi grâce à l'introduction d'une technologie d'égalisation adaptative qui modifie automatiquement les conditions d'écoute. Un système à juger en pratique. L'autonomie des écouteurs peut désormais atteindre six heures entre deux recharges. Surtout, le prix a été sensiblement adouci puisque les AirPods 3 sont proposés à 199 euros. Ils seront disponibles à partir du mardi 26 octobre.