PC ultraportables 13 pouces : petits, légers et puissants

PC ultraportables 13 pouces : petits, légers et puissants

Encore plus compacts et plus légers que les PC portables 14 pouces, les ultrabooks au format 13 pouces ne manquent pas d'arguments pour séduire. Le point sur cette famille avec une sélection de modèles pour tous les goûts.

Si vous cherchez un PC portable réellement léger et compact, prenez un modèle au format 13 pouces. Cette catégorie est devenue la reine de la mobilité en proposant un excellent compromis entre portabilité, puissance et autonomie. Apple avait dégainé le premier en 2008 avec l'introduction du premier MacBook Air, s'affranchissant d'un lecteur optique et se concentrant sur l'essentiel : suffisamment de puissance et d'autonomie pour travailler toute la journée. Si le constructeur à la pomme propose toujours de nouvelles versions de ses portables, il s'est depuis fait rejoindre et même dépasser par les ultrabooks, l'autre appellation des PC ultraportables.

Avant d'entrer dans le détail, rappelons tout de même le principal : un ultraportable – ou ultrabook – est un PC à peine plus grande qu'une feuille A4 pour une épaisseur souvent inférieure à 20 mm. En clair, c'est un ordinateur au format d'un magazine ! Et son pois dépasse rarement 1,5 kg, ce qui le rend effectivement très facile à emporter, dans une sacoche, une mallette ou un sac à dos. Et précisons que le format 13 pouces – qui correspond à la diagonale visible de l'écran – est, comme toujours, une simple appellation : dans la pratique, certains sont un peu plus grands, d'autres un peu plus petits.

Au coeur des ultraportables actuels, on trouve quelques incontournables. Au niveau du processeur, on a ainsi le choix entre Intel et AMD. Le premier offre sa dixième génération de processeur composée des modèles Comet Lake toujours gravés en 14 nm et des nouveaux Ice Lake gravés en 10 nm, qui offrent en pratique des performances et une autonomie similaires, de bon niveau. La grande nouveauté, c'est l'arrivée d'AMD sur ce segment de marché avec sa famille de puces Ryzen 4000 qui affichent des performances en très nette hausse à la fois par rapport à sa génération précédente mais aussi face aux modèles concurrents Intel. Et ce, sans rien lâcher sur l'autonomie, bien au contraire. Car si c'était un point faible des Ryzen 3000 Mobile, ce n'est plus le cas, grâce une nouvelle architecture ainsi qu'un procédé de gravure en 7 nm qui aide ses processeurs à consommer bien moins d'énergie.

A noter cependant qu'AMD et les constructeurs (HP, Acer, Dell, Asus, etc.) semblent avoir été pris de court par le succès de ces nouveaux processeurs et les PC portables les embarquant sont régulièrement indisponibles, en plus d'être encore peu nombreux sur le marché, surtout dans le format 13 pouces.

Du côté de la mémoire vive et du stockage, on retrouve une combinaison de plus en plus classique : 8 Go de mémoire vive accompagnés d'un SSD de 256 ou 512 Go, ce qui suffit dans la majorité des cas. Pour des tâches plus intensives (graphisme, vidéo, modélisation 3D, programmation, création musicale, etc.), et comme sur tous les ordinateurs, mieux vaut se tourner d'emblée vers des modèles embarquant 16 Go de mémoire ou plus. Attention, la mémoire vive est de plus en plus souvent soudée et non extensible sur les modèles 13 pouces !

Domaine ayant peu évolué au cours des années précédentes, les écrans ds ultraportables sont en train d'évoluer pour plus de confort. Au niveau des dalles, on constate une présence de la technologie IPS permettant d'assurer des angles de vision, un contraste et une luminosité tout à fait satisfaisant. Elle est à préférer aux dalles TN que l'on retrouve encore sur certains modèles d'entrée de gamme. Tout les modèles de notre sélection utilisent ainsi une dalle IPS.

Au niveau du format de l'écran on constate aussi une évolution, le traditionnel format 16:9 se voit de plus en plus concurrencé par le 16:10 et 3:2. Ceux-ci, plus verticaux permettent d'offrir une expérience plus confortable et mieux adaptée à la navigation web ainsi qu'au travail sur des documents bureautiques. Présents auparavant uniquement sur le haut de gamme, ils commencent à se répandre au milieu de gamme (on pensera au Microsoft Surface Laptop Go, ultra portable d'entrée de gamme, mais avec un écran 3:2).

Souvent parent pauvre des ultraportables, les claviers méritent tout de même qu'on s'y attarde. On peut ainsi se réjouir que 2020 ait vu la disparition des claviers "Butterfly" chez Apple qui offraient un retour tactile médiocre et présentaient des problèmes de fiabilité. De même, le clavier "Maglev" chez Dell présenté un temps comme une sorte d'équivalent du constructeur ne semble plus être utilisé et n'a pas été sélectionné pour ses ultraportables premium comme le Dell XPS 13. Le clavier est la première interface avec votre ordinateur portable et il convient donc d'y faire particulièrement attention. Notre sélection ne contient donc que des modèles que nous pouvons recommander sans soucis sur ce point.

Lorsque l'on étudie des ultraportables récents, on voit souvent des compromis faits au nom de la compacité et du poids. Et la connectique est souvent la première à en faire les frais. Si l'inclusion de ports multi-usages comme l'USB-C ou le Thunderbolt permettent d'étendre les capacités d'un modèle c'est uniquement grâce à l'adjonction d'un adaptateur ou dongle. L'inclusion d'un port USB-A classique, d'un port HDMI ou d'un lecteur de cartes SD sont donc autant de critères qui sont à prendre en compte dans la sélection d'un ultraportable qui répond à vos besoins.

Enfin, point primordial, un bon ultraportable doit avoir une bonne autonomie. Fort heureusement, il n'est pas nécessaire de dépenser une fortune pour obtenir un ultraportable disposant d'au moins 8 heures d'autonomie et les modèles dépassant les 10 heures sont de plus en plus répandus.