PC portable gamer : les meilleurs modèles au meilleur prix

PC portable gamer : les meilleurs modèles au meilleur prix

Peut-on vraiment jouer sur un PC portable ? La réponse est oui, à condition de sélectionner un ordinateur qui est bien dédié à cette pratique. Notre sélection des meilleurs PC portables gamers vous permettra de faire un choix avisé avant de passer à la caisse.

À mesure que le marché des ordinateurs portables évolue, nous voyons vite les modèles se spécialiser. Certains se réclament pour la bureautique, d’autres pour les créatifs, et nous avons enfin bien sûr ceux dédiés aux “gamers”, aux joueurs de jeu vidéo. Mais un ordinateur n’est-il pas simplement un ordinateur, capable de lancer les mêmes logiciels que les autres ? 

Oui… et non. Si les ordinateurs portables ont tous bien évolué ces dernières années et sont même tous à peu près capables de jouer, rien n’équivaut vraiment à une configuration gamer. Oui, même sur un PC portable. Pour cause : les attentes ne sont pas les mêmes, et les PC portables se doivent de réaliser un travail d’équilibriste pour y répondre. Plus d’autonomie veut forcément dire sacrifier de la puissance. Tout mettre sur la puissance tend parfois à oublier des détails importants au quotidien. Faire un bon PC gamer, c’est donc avant tout une histoire de recette tout autant que de façon de cuisiner : marier les ingrédients est la clé du succès.

De nos jours, les configurations PC gamers sont aussi multiples qu’il y a de types de joueurs. Certains veulent tout simplement jouer à des petits jeux sans prétention, ou n’ont pas forcément envie d’avoir un gros PC rutilant et très lourd pour jouer. Passer inaperçu est aussi devenu une demande chez les joueurs qui doivent souvent emmener leurs appareils en classe ou en réunion. D’autres voient la définition de “portable” comme celle de “transportable”, et n’ont que faire de pouvoir tenir leurs ordinateurs sur leurs genoux tant qu’ils rentrent aisément dans leurs valises.

Pour bien faire son choix, il faut donc d’abord déterminer proprement ce que l’on cherche à tirer d’un PC gamer. Est-ce qu’il s’agit d’avoir l’expérience la plus fluide et les meilleurs graphismes possibles, qu’importe le prix ? Est-ce qu’on peut accepter quelques concessions sur l’expérience pour avoir toujours sur soi son ordinateur ? Et bien sûr… Est-ce qu’on a vraiment besoin de toutes ces LED colorées pour déterminer la puissance d’une machine ?

Il y a ensuite un gros piège dans lequel il ne faut pas tomber : le TGP, pour Total Graphics Power. Ce terme un peu barbare représente la consommation effective d’une carte graphique mobile, exprimée en watts. Et il est très important à connaître puisqu’il va déterminer la puissance réelle de votre PC gamer, à bien des aspects et pour bien des tâches.

Sachez que sur un ordinateur portable, les “cartes graphiques” n’en sont pas vraiment. Comprenez que nous ne sommes pas face à une carte, mais face à un circuit graphique simplement intégré à la carte mère. Et pour réussir à réduire cet espace gigantesque pris par les cartes GeForce RTX série 40 ou encore les Radeon série 8000, les fabricants font des concessions sur la puissance graphique. Ainsi, une RTX 4070 mobile sera généralement entre 15 et 20% moins puissante que la carte graphique RTX 4070 du même nom.

Mais cette situation, déjà quelque peu compliquée auparavant, est toujours plus nébuleuse. Désormais, de nombreux constructeurs choisissent d’intégrer des parties graphiques, mais sans leur offrir toute la puissance nécessaire à ce qu’elles fonctionnent à leurs pleines puissances. C’est ici que l’on retrouve le terme TGP, qui va nous permettre de déterminer si le circuit graphique est bien utilisé à ses capacités maximales. Par exemple, NVIDIA présente la RTX 4070 mobile avec un TGP maximum de 140 watts. Mais un constructeur peut très bien l’intégrer avec un TGP de “seulement” 90W. Sur le papier, cet ordinateur est équipé d’une RTX 4070. Mais dans les faits… Les performances ne sont pas les mêmes.

Ce TGP inférieur peut se justifier. Si une configuration cherche par exemple à être plus fine que l’ordinateur portable gamer typique, alors il faut bien trouver un moyen pour qu’il chauffe moins à l’utilisation. Moins de watts, c’est moins de chauffe, et les performances finales peuvent ne pas être énormément impactées par une baisse légère d’alimentation. Mais parfois, il est aussi là pour promettre monts et merveilles sur le seul nom réputé d’une partie graphique, sans que celle-ci ne puisse vraiment montrer tout son potentiel. Gardez bien en tête cette information au cours de votre session shopping.

Vient ensuite le second piège de la partie CPU, ou “processeur” comme on l’appelle communément. Car oui, une nouvelle fois, toutes les puces ne sont pas égales. Si l’on a tendance à entendre parler des “i3”, “i5”, “i7” et autres dont le chiffre détermine la puissance, il faut aussi savoir qu’il y a différentes gammes. Pour reprendre l’exemple d’Intel, un Core i5-1335U sera bien moins puissant qu’un Core i5-13500H. Pourquoi ? Parce que le premier est destiné aux ordinateurs ultra portables visant avant tout l’autonomie la plus longue, quand le second cherche la puissance. 

Comment les reconnaît-on dès lors ? À la lettre finale. “U” chez Intel est le segment ultra portable, quand “H” est le segment dédié à la puissance. Aujourd’hui, les Core Ultra ont pris la place de l’ancienne dénomination mobile “U”, mais la règle générale reste toujours la même : ne vous laissez pas avoir par la marque et sa numérotation hasardeuse, et concentrez-vous bien sur le modèle de processeur lui-même. 

Mais encore une fois, leur intégration peut se justifier. Si un PC portable gamer cherche malgré tout à être très mobile, un peu “tout-terrain” pour ainsi dire, il pourra potentiellement favoriser des processeurs moins puissants au profit d’un usage mobile plus marqué. Quitte à brider quelque peu ses performances ce faisant. Dans le monde des ordinateurs portables, tout est affaire d’équilibre. De balance. Et de concocter la bonne sauce pour la bonne recette. Les mauvaises décisions sont rares, mais les concessions sont nombreuses.

Maintenant que vous avez bien cela en tête pour faire votre choix, voici les PC portables gamers qui ont retenu notre attention.

Autour du même sujet

Guide ordinateurs