PC portables : les meilleurs modèles 15 pouces

PC portables : les meilleurs modèles 15 pouces

Les PC portables au format 15 pouces représentent un bon compromis entre confort et portabilité. Mais l'offre est si vaste qu'il n'est pas simple de s'y retrouver. Voici une sélection de modèles et quelques conseils pour vous aider à choisir en fonction de vos besoins et de votre budget.

Même s'ils sont de plus en plus concurrencés par des modèles plus petits, en particulier par les 14 pouces, les ordinateurs portables au format 15 pouces sont encore bien représentés sur le marché. Il faut dire qu'ils offrent un excellent compromis entre la taille, le poids, les fonctions, le confort et les performances, au point qu'on peut sans problème les utiliser au quotidien comme ordinateur principal.

Petite précision avant d'examiner d'autres critères : le terme générique 15 pouces correspond à une famille d'ordinateurs portables et plus précisément à la diagonale de leur écran, généralement de 15,6 pouces (c’est-à-dire environ 40 cm). Ne vous étonnez donc pas de trouver ici et là quelques variantes. 

La taille de l'écran a un impact direct sur la définition de l'image  Et si de nombreux modèles d'entrée de gamme se contentent encore de la définition dite HD (soit 1366 x 766 pixels), beaucoup disposent d'une dalle Full HD (1920 x 1080 pixels), bien mieux adapté à la lecture de vidéos. Certains vont plus loin, mais le mieux est parfois l'ennemi du bien, à moins d'avoir une très bonne vue, on ne tire guère de profit à voir du texte et des icônes minuscules… En revanche, la qualité d'image, qui ne dépend pas de la définition, est bien plus importante. Contraste, luminosité, respect des couleurs, reflets et angles de vision : tout entre en ligne de compte. Et les différences sont parfois énormes ! Malheureusement, elles sont impossibles à déceler sur de simples caractéristiques techniques, à défaut de pouvoir effectuer à un test in situ, il faut se fier à des essais sérieux ou à des avis d'utilisateurs. Notez cependant que beaucoup d'experts préfèrent les écrans de type IPS aux dalles TN, jugées moins agréables. Attention à la luminosité maximale, parfois trop faible : à moins de 250 ou 300 nits, il est difficile de regarder l'écran confortablement dans un environnement lumineux.

Côté confort, la plupart des PC portables de 15 pouces dispose d'un clavier complet, avec pavé numérique. Un avantage sur les modèles plus petits qui en sont généralement dépourvus, notamment quand on tape régulièrement des chiffres. La qualité du clavier ne doit pas pour autant être négligée : la frappe doit rester agréable et précise, ce qui n'est pas toujours le cas, avec des touches mal placées, trop proches ou facétieuses, qui engendrent des fautes. Là encore, seul un essai grandeur nature permet de se faire une idée.

L'aspect performances est évidemment important. Mais il dépend surtout du choix et de l'équilibre des composants installés. Ainsi, il ne sert à rien d'avoir un processeur puissant s'i est ralenti par un disque dur ou par une mémoire vive trop petite. Si les processeurs d'entrée de gamme (Intel Celeron ou Pentium, AMD série A ou E) suffisent pour un usage basique (bureautique, Internet, lecture vidéo…), mieux vaut tabler sur des modèles plus performants pour gagner en fluidité en utilisation intensive, comme les Intel Core i3, i5 ou i7 ou les AMD Ryzen 3, 5 et 7. Notez que les tout nouveaux Ryzen de la série 4xxx tiennent largement la comparaison avec les puces Intel pour un coût inférieur.

Si vous comptez jouer, attention : la plupart des modèles sont équipés d'un circuit graphique standard (Intel ou AMD), suffisant pour un usage classique, mais pas pour le jeu vidéo. Mieux vaut se tourner vers un ordinateur estampillé "gamer", équipé d'une puce spécialisée plus performante, souvent de marque Nvidia, avec une mémoire dédiée de taille conséquente.   

Pour la mémoire vive, le minimum se situe aujourd'hui à 4 Go, mais il vaut mieux privilégier 8 Go pour une une utilisation intensive, avec plusieurs applications ouvertes en même temps. Et pouvoir aller jusqu'à 16 Go une utilisation professionnelle, ou pour du travail sur l'image ou le son (audio, photo ou vidéo). Côté stockage, le disque dur classique laisse progressivement la place au SSD – système de stockage à mémoire électronique –, bien plus rapide, qui rend l'ordinateur beaucoup plus réactif dans toutes ses utilisations. 128 Go en SSD suffisent pour de la bureautique, mais mieux vaut 256 ou 512 Go pour un usage intensif. L'idéal étant de disposer en plus d'un disque dur de grande capacité (1 ou 2 To) pour stocker des fichiers moins sollicités. Notez en outre que certains modèles disposent encore d'un lecteur-graveur de CD-DVD qui peut rendre des services, même s'il n'est plus indispensable comme autrefois.

En revanche, le nombre et le type des interfaces disponibles est très important. D'une façon générale, plus il y a des prises USB, mieux c'est, car on a souvent besoin de brancher une souris, une clé USB, un disque externe ou d'autres accessoires. Préférez les prises à la norme USB 3 pour les dispositifs de stockage, car elles offrent un débit plus élevé que les anciennes USB 2, encore très répandues. Le mieux est d'avoir au moins une prise au format USB-C qui permet de brancher plusieurs périphériques par l'intermédiaire de petits hubs, voire d'alimenter l'ordinateur dans certains cas. 

Le Wi-Fi et le Bluetooth ne sont pas à négliger  pour pouvoir communiquer sans fil. Préférez la norme 802.11ac à la 802.11n, car elle offre un  meilleur débit. Et le Bluetooth 5 au Bluetooth 4. Un port Ethernet (prise RJ-45) est toujours utile pour se connecter à un réseau filaire. Là encore, privilégiez l'interface Gigabit (1000 Mbit/s) qui offre un meilleur débit de la fast Ethernet, limitée à 100 Mbit/s. 

Côté audio et vidéo, tous les PC portables actuels disposent au moins d'une prise mini-jack combinée pour brancher un micro et un casque, d'une sortie HDMI pour connecter un moniteur externe, un vidéo projecteur ou un téléviseur, de haut-parleurs intégrés et d'une webcam. Attention pour cette dernière, car elle est parfois d'un qualité médiocre qui nuit aux conversations audio et vidéo. 

Question autonomie, la fourchette est très large, allant de deux ou trois heures à plus de dix heures. Difficile à juger en se fiant aux seules promesses des constructeurs, souvent optimistes. Et ce critère n'est réellement important qu'en situation nomade, quand on ne dispose pas d'une prise de courant pour brancher l'ordinateur sur secteur.

Restent la qualité de fabrication et la fiabilité qui en découle. Sur ce point, les modèles "tout plastique" sont évidemment plus fragiles que ceux disposant de châssis en métal, évidemment plus chers. Certains se disloquent même assez vite, alors que d'autres tiennent des années sans broncher.

Enfin, notez que de plus en plus de PC grand public sont vendus avec Windows 10S. Il s'agit d'une version spéciale de Windows, conçue à l'origine pour le monde de l'éducation, et qui présente l'avantage, selon Microsoft, d'être plus sûre et plus performante. Et pour cause : elle impose l'utilisation du navigateur maison Edge et autorise uniquement l'installation d'applications depuis le Microsoft Store, ce qui limite considérablement ses possibilités… Il est heureusement possible de passer gratuitement à une version standard de Windows 10, via les paramètres. Mais l'opération est irréversible.