Google I/O : les principales annonces de la conférence 2022

Google I/O : les principales annonces de la conférence 2022

Le géant américain ne chôme pas ! La Google I/O 2022, la conférence annuelle des développeurs Google, a été l'occasion de nombreuses annonces dans différents domaines. Voici ce qu'il faut retenir de ce que Google prépare.

La Google I/O, la grande conférence annuelle destinée aux développeurs de l'univers Google, a débuté mercredi 11 mai à 19 h, heure française. Et, c'est devenu une tradition, une keynote d'ouverture retransmise en direct (vous pouvez d'ailleurs la revoir ici) a permis au géant américain de présenter les nouveautés à venir pour cette année et même un peu plus tard. Pendant deux heures, Sundar Pichai, le "patron" de la firme de Mountain View, a déroulé un programme plutôt chargé et particulièrement riche en présentations. Des rumeurs qui circulaient depuis plusieurs mois ont ainsi pu être confirmées, mais on a aussi eu droit à quelques surprises. Voici un résumé des annonces les plus marquants.

Google Pixel : la famille de smartphones s'agrandit

Les smartphones Pixel restent au cœur des projets de Google. La firme a profité de la Google I/O pour dévoiler de nouveaux modèles… et pas seulement.

Pixel 6a : un Pixel 6 d'entrée de gamme

Les smartphones Pixel 6 et 6 Pro, des modèles haut de gamme, sont sortis à l'automne 2021. C'est au tour du Pixel 6a de rejoindre la famille. Issu du même moule que ses aînés, son design ne varie pas d'un iota. Il adopte un format plus compact que le Pixel 6, se voit doté d'un écran Amoled de 6,1 pouces et du processeur Google Tensor qui équipe déjà les autres appareils. Côté photo, le 6a s'appuie sur un module grand-angle de 12,2 Mpx et un ultra grand-angle de 12 Mpx ? En façade, on pourra confier ses selfies à un capteur de 8 Mpx. Enfin, sur le tarif aussi le Pixel 6a se distingue du reste de la gamme avec un prix affiché à 459 euros (contre 649 euros pour le Pixel 6 et 899 euros pour le Pixel 6 Pro). L'appareil sera disponible en précommande à partir du 21 juillet prochain.

© Google

Les Pixel 7 et 7 Pro se dévoilent

L'occasion était trop belle pour ne pas voir un peu plus loin. Aussi, Google a donc lever – juste un peu – le voile sur la prochaine génération de smartphones Pixel, les 7 et 7 Pro. Le géant américain est resté peu loquace sur les évolutions de l'appareil. On a cependant pu profiter d'un aperçu du design avec un emplacement pour les modules photo arrière légèrement retravaillé. Cette génération 7 devrait également accueillir un nouveau processeur Google Tensor évidemment plus performant que celui niché dans les Pixel 6 et 6 Pro. Il faudra attendre cet automne pour en savoir plus.

© Google

Une Pixel Tablet à l'horizon 2023

Google croit dans le renouveau de la tablette. Et la firme d'annoncer travailler sur un appareil conçu comme " la tablette la plus utile du monde " (SIC). Là encore, la firme est restée plutôt discrète quant aux spécifications en se contentant de présenter son design. Elle sera évidemment animée par un processeur Google Tensor. Quant à sa disponibilité : 2023, sans plus de détail.

© Google

La Pixel Watch prévue pour l'automne

Cible de très nombreuses rumeurs et fuites sur le Web, la montre connectée Pixel Watch est enfin officialisée. Elle devrait être disponible cet automne, en même temps que les smartphones Pixel 7 et 7 Pro. Le design parfaitement rond confirme les clichés diffusés sur Internet jusque-là. Parfaitement intégrée à l'écosystème Google, elle s'appuie également sur les technologies de Fitbit, le fabricant américain racheté l'an passé par Google. En revanche, Google n'en dira pas plus pour le moment.

© Google

Les Pixels Buds Pro avec ANC

Ils étaient attendus, ils sont maintenant confirmés. Les écouteurs sans fil a réduction de bruit active (ANC) arrivent enfin. Les Pixel Bus Pro embarquent un processeur maison pour analyser et réduire les bruits ambiants. Ils intègrent également le Bluetooth multipoints (pour connecter plusieurs périphériques simultanément) et, bien sûr, Google Assistant. Le rendu audio spatial (petit clin d'œil à Apple et ses AirPods Pro) devrait arriver plus tard cette année avec la mise à jour d'Android 13. Ils seront disponibles en précommande dès le 21 juillet prochain au prix de 219 euros.

© Google

Systèmes et services Google : le plein de nouveautés

Google, c'est avant tout une galaxie de services en ligne et des systèmes d'exploitation (Android et ChromeOS). Lors de la Google I/O, la firme a donc dévoilé les évolutions pour nombre d'outils utilisés au quotidien.

Android 13 sur les rails

Android 13 entre dans sa phase béta 2. Cette version soumise aux testeurs volontaires et aux développeurs, s'ouvre à un plus large panel de smartphones Pixel (des modèles 4 jusqu'au 6 Pro) mais aussi à d'autres marques et d'autres modèles comme Asus, Nokia, Oppo, RealMe, Vivo ou encore Xiaomi (voir la liste officielle sur la page dédiée de Google). La firme a pointé nouveautés comme la gestion des autorisations de notifications, l'accès des applis aux contenus multimédias présents sur l'appareil, la personnalisation plus poussée de l'interface avec des couleurs d'icônes adaptées au fond d'écran ou encore le mode multilingue qui permettra d'utiliser une appli dans une langue différente de celle utilisée pour le système. Si vous disposez d'un appareil compatible, vous pouvez installer et essayer gratuitement cette béta (en gardant à l'esprit qu'elle peut présenter des bugs) en vous inscrivant ici.

© Google

Google Maps plus riche et plus éco-responsable

L'outil cartographique Google Maps va profiter sous peu d'une belle évolution. Google va le doter d'une nouvelle fonction baptisée Immersive View afin de vous immerger encore un peu plus comme nous le détaillons ici. Au programme également la définition d'itinéraires éco-responsables. Cette fonction, disponible pour le moment aux Etats-Unis et au Canada va permettre de calculer des itinéraires permettant de consommer moins de carburant (et donc de polluer moins). Elle sera déployée en Europe ultérieurement.

© Google

Une portefeuille virtuel convaincant

Le Google Wallet, le portefeuille numérique de Google, n'est pas mort. Dans l'ombre de Google Pay, le service refait aujourd'hui surface et va même remplacer Google Pay (dans l'univers de Google, la valse des services reste un phénomène récurrent). Avec Google Wallet, il sera possible de conserver à l'abri sur son smartphone les données de cartes bancaires (pour le paiement sans contact par exemple) mais aussi des titres de transport, des cartes de fidélité et même, à terme, des papiers d'identité. Un vaste chantier qui va demander du temps pour obtenir les autorisations nécessaires.

© Google

Une sécurité renforcée

La sécurité des données reste un sujet sensible chez Google qui a déjà bien fait évoluer Android dans sa version 12 sur ce terrain. Lors de la conférence Google I/O la firme a rappelé son ambition de supprimer les mots de passe comme annoncé avec Apple et Microsoft la semaine dernière mais aussi, en attendant, de renforcer un peu plus la sécurité de nos appareils. Google lance ainsi les cartes virtuelles sur Chrome et Android. " Lorsque vous utilisez le remplissage automatique pour saisir vos informations de paiement lors du paiement, les cartes virtuelles ajoutent une couche de sécurité supplémentaire en remplaçant votre numéro de carte réel par un numéro virtuel distinct " indique la firme sur son blog. Plus besoin donc de saisir le chiffre du cryptogramme. Le service est déployé pour le moment aux États-Unis.

© Google

Une publicité mieux contrôlée sur mobile

My Ad Center (mon centre de publicité en français). C'est une nouvelle fonction qui sera intégrée à Android. Elle devrait permettre de mieux contrôler la façon dont sont gérées les publicités sur votre smartphone. Ne vous y trompez pas. Impossible de couper le robinet. Vous serez amené à indiquer le type de pub que vous êtes prêt à accepter et celles qui ne vous intéressent pas. En fait, vous allez mâcher le travail de Google pour mieux cerner votre profil. La firme propose aussi de renforcer votre confidentialité en choisissant les données personnelles (âge, situation familiale, etc.) que vous souhaitez communiquer.

© Google

Une fonction Résumé dans Google Docs

Le géant américain ne s'est pas trop étalé sur sa suite bureautique en ligne. Tout juste a-t-il annoncé l'arrivée d'une fonction Résumé dans Google Docs. Basée sur une intelligence artificielle, elle va être capable de résumer automatiquement les documents trop longs. Cette fonction sera aussi disponible ultérieurement dans Chat.

© Google