Google News Showcase : un accès gratuit à la presse payante

Google News Showcase : un accès gratuit à la presse payante

Avec News Showcase, Google propose un kiosque virtuel permettant de lire gratuitement des articles payants. Une nouvelle rubrique de Google Actualités, qui résulte d'un partenariat avec des éditeurs de la presse française.

Après une refonte graphique, Google Actualités – aussi connu sous le nom de Google News – s'enrichit d'une nouvelle rubrique qui va intéresser tous ceux qui aiment feuilleter des journaux dans les libraires ou les bibliothèques : avec son module News Showcase, le géant d'Internet permet en effet de lire gratuitement des articles de presse française réservés en principe à des lecteurs payants – à l'unité ou sur abonnement. Pour mettre en place ce tout nouveau kiosque virtuel en France, Google s'est associé à 65 grands organes de presse nationale, régionale et locale, comme 20 minutes, La Dépêche, L'Equipe, L'Express, Le Figaro, La Provence, Le Monde, Les Échos, le Groupe EBRA et Le Parisien. Chaque titre dispose ainsi d'une sorte de vitrine dans laquelle il peut exposer une trois articles mis en avant dans un grand panneau, ce qui lui permet de les faire découvrir gracieusement à de potentiels nouveaux lecteurs. Disponible à la fois dans Google Actualités – accessible gratuitement sur le Web, via un simple navigateur, ou avec l'application mobile sur Android et iOS, mais aussi à travers Google Discover, Google News Showcase représente l'aboutissement de deux ans de négociations avec les acteurs de la presse. 

Google News Showcase : une sélection d'articles des éditeurs

Google News Showcase met en avant des articles choisis par les rédactions – les propositions sont donc indépendantes des goûts de l'utilisateur et de leurs sujets favoris –, ce qui permet à ces dernières d'avoir un meilleur contrôle de leur image en orientant les lectures vers des articles complets et dignes d'intérêt. Les utilisateurs ont aussi tout à y gagner puisqu'ils peuvent accéder à des contenus normalement payants – ces fameux articles dont on ne peut lire que les dix premières lignes à moins de souscrire à un abonnement. Bien évidemment, Google rémunère les rédactions pour chaque article payant proposé, et cette "offre" permet aux médias d'attirer le lecteur – un peu comme les mois d'essai gratuit.

"Depuis plus de 20 ans, nous accompagnons les éditeurs de presse dans leur transformation numérique […]. Grâce à  News Showcase, à nos autres produits d'actualités et aux programmes de l'Initiative Google Actualités, nous sommes fiers de promouvoir un journalisme de qualité et de soutenir la fiabilité et la diversité du secteur de l'information", déclare Google sur son blog. Pourtant, l'entreprise n'a pas toujours entretenu de bonnes relations avec les médias français. En 2020, elle a été obligée par l'Autorité de la Concurrence à payer les éditeurs pour les extraits d'articles publiés par le moteur de recherche, et a reçu une amende de 500 millions d'euros  pour ne pas avoir négocié "de bonne foi" avec les éditeurs de presse. Les choses se sont heureusement arrangées depuis, notamment via des accords signés avec plus de 300 titres de presse, dont l'AFP.