Google Dynamic World : l'état des sols en quasi temps réel

Google Dynamic World : l'état des sols en quasi temps réel

Avec Dynamic World, Google propose un outil spectaculaire permettant d'afficher l'état des sols dans le monde entier sur des cartes actualisées en temps quasi réel avec une précision inédite. Un moyen efficace pour voir l'évolution de la planète.

La Terre est en train d'évoluer rapidement et radicalement. Une évolution due à la fois au changement climatique, qui accentue les phénomènes environnementaux, comme les canicules, les orages, les incendies de forêt ou les inondations, et à l'activité humaine, comme la déforestation et l'urbanisation, qui dénaturent les sols au détriment de la faune et la flore. Face à ces bouleversements planétaires, Google a décidé d'agir. Et pour aider les chercheurs, les scientifiques, les économistes, les organisations et les gouvernements à développer des solutions, le géant américain vient de mettre en ligne un nouvel outil gratuit aussi innovant qu'étonnant : Dynamic World. Son but ? Fournir quasiment en temps réel des données sur l'état des sols dans le monde entier, grâce à des images prises par satellite et des cartes mises à jour en permanence. Le tout avec une précision inédite, de l'ordre de 10 mètres. De quoi surveiller l'évolution de la surface de la planète en continu et analyser les écosystèmes en œuvre pour faire des prévisions et établir des plans efficaces, comme l'explique Google dans son communiqué.

Créé en collaboration avec le World Resources Institute et alimenté par Google Earth et l'AI Platform – une intelligence artificielle utilisant du machine learning –, Dynamic World se distingue des outils existants, qui se limitent généralement un seul type de "couverture" des sols (constructions, végétation, etc.) dans une zone donnée, avec un rythme d'actualisation mensuel ou annuel. La solution de Google va beaucoup plus loin en permettant de visualiser l'occupation réelle et actuelle des sols dans le monde entier, avec un niveau de détail et une réactivité sans précédent. Un exploit technologique, qui nécessite l'analyse et l'ajout de quelque 5 000 images satellite par jour…

New York et ses environs sont des zones très urbaines © Google Dynamic World

Si Dynamic World se destine principalement à une utilisation scientifique à des fins d'études, le service est accessible à tous via un simple navigateur Web. Rien n'empêche donc d'y faire un tour dès à présent, à titre de curiosité, pour s'informer et prendre conscience de l'évolution de la planète. D'autant que, dans son principe, l'outil ressemble un peu à Google Earth, qui permet d'observer la Terre en 3D depuis son smartphone ou son ordinateur, avec une telle précision qu'il est possible de retrouver sa maison. Là encore, il faut choisir une zone et zoomer dessus pour la voir plus en détails. Pour chaque parcelle d'environ 100 m², Google affiche la probabilité que le sol soit couvert par l'un des neuf types d'éléments recensés, chacun étant représenté par un code couleur : eau, végétation submergée, constructions urbaines, arbres, cultures, sol nu, herbe, et neige ou glace. Mieux encore, en plus de la situation actuelle, Dynamic World permet de voir l'évolution des sols dans une zone sur une période précise, en faisant glisser un curseur sur l'image. Et les résultats sont vraiment saisissants, comme on peut le constater avec l'éruption du volcan Taal qui a eu lieu aux Philippines en janvier 2020. Tous les arbres et forêts de l'île ont été dévastés, ne laissant derrière eux qu'un sol nu recouvert de cendres.

Le volcan Taal avant l'éruption © Google Dynamic World
Le volcan Taal après son éruption © Googly Dynamic World

En ouvrant cet outil à la communauté scientifique et en fournissant ainsi une gigantesque base de données cartographiques, Google participe plus activement à la préservation de l'environnement. Le sujet semble d'ailleurs intéresser de plus en plus le géant d'Internet, qui, dans un registre plus pratique et plus quotidien, a commencé à déployer dans Google Maps une nouvelle fonction permettant de connaître la qualité de l'air. Il faut juste espérer que Dynamic World servira non seulement à faire prendre conscience de l'état de la planète mais aussi à développer des solutions pour la préserver.

Guide transports et cartes