Le passe Navigo arrive sur les smartphones Android… sous conditions

Le passe Navigo arrive sur les smartphones Android… sous conditions

La carte Navigo classique ne sera bientôt qu'un lointain souvenir ! À partir du 17 octobre 2022, les voyageurs pourront remplacer leurs titres de transport sur le réseau francilien par des applications Android. Mais tout n'est pas simple…

Adieu tickets démagnétisés et inutilisables ! Et passe Navigo oublié à la maison ! Dans quelques jours, les utilisateurs des transports en commun franciliens vont pouvoir utiliser leur smartphone Android comme titre de transport – les possesseurs d'iPhone devront attendre encore un peu. L''application IDF Mobilités – disponible sur le Google Play Storeva avoir droit à une mise à jour lundi 17 octobre. Cette nouvelle version permettra d'acheter des titres de transport sous forme électronique – dématérialisée – utilisables directement avec leur téléphone, sans carte physique ou accessoire particulier. Une fonction qui était disponible depuis 2019, mais uniquement sur les modèles Samsung et sur les smartphones équipés d'une carte SIM Orange, ce qui limitait son expansion. Cette époque transitoire est révolue : désormais, tous les utilisateurs d'un mobile Android qui le souhaitent pourront utiliser le passe Navigo dématérialisé. À quelques conditions qu'il convient de préciser. 

Passe Navigo sur Android : une application utile, mais imparfaite

Le version 8 de l'application IDF Mobilités va permettre d'acheter des titres de transport – tickets, carnets de 10 tickets, tickets OrlyBus et RoissyBus – depuis son mobile Android, mais aussi de recharger son passe Navigo – forfaits Jour, Semaine, Mois et Jeunes Week-end. En revanche, les forfaits annuels et Liberté+, ainsi que les tickets Destination ne sont pas pris en charge : il faudra se contenter de la bonne vieille méthode physique – mais ils devraient arriver d'ici à la fin 2023.

Pour utiliser son smartphone comme titre de transport, il faut posséder un appareil tournant sous Android 8 ou plus – pas de panique, l'application IDF Mobilités propose une vérification automatique lors du lancement de la fonction la première fois – mais aussi, et c'est essentiel, doté d'un module NFC. En effet, c'est cette technologie de communication de proximité sans fil (Near Field Communication, ou communication en champ proche en français), qui permet l'échange d'informations entre deux appareils compatibles. Une technologie bien déjà largement utilisée, aussi bien dans le passe Navigo physique que sur les cartes bancaires pour les paiements sans contact, qui disposent tous d'une puce NFC, comme les cartes SIM Orange. De fait, il faudra faire attention avant d'opter pour le passe Navigo "électronique", car tous les téléphones ne sont pas compatibles NFC, notamment les modèles d'entrée de gamme ! 

Ce n'est pas tout : il faut aussi que l'appareil soit compatible HCE – Host Card Emulation,  pour émulation de carte hôte en français. Une technologie qui, associée au NFC, permet de simuler la présence d'une carte électronique sur l'appareil, et donc de le faire passer pour une carte bancaire ou une carte de transport lorsqu'il est posé sur un terminal de contrôle. Pas de panique cependant : lors de l'installation de l'application IDF Mobilités, un message d'erreur s'affiche à l'écran si le mobile ne remplit pas les conditions nécessaires 'version d'Android, NFC et HCE).

Une fois l'application installée, on peut réaliser son achat. Mais ce n'est pas suffisant : car pour utiliser les titres de transports dématérialisés – dont le passe Navigo –, il faut également télécharger et installer l'appli Ticket sans contact. C'est elle qui se charge d'afficher les tickets lors du passage d'une borne ou en cas de contrôle. Une fois devant la borne, pas besoin de déverrouiller le smartphone – mais il faut qu'il soit allumé, sauf pour les appareils Samsung, qui intègrent une puce dédiée –, il suffit de le passer dessus pour que les portes s'ouvrent. Une connexion Internet n'est même pas indispensable, même s'il est recommandé de synchroniser régulièrement ses titres de transport.

© IDF Mobilités

Passe Navigo dématérialisé : encore des contraintes 

L'utilisation d'un smartphone Android comme titre de transport comporte toutefois quelques limites plutôt gênantes. Déjà, il est impossible de transférer un abonnement déjà existant : il faut attendre qu'il expire pour ensuite le reconduire sur IDF Mobilités. Ensuite, les titres de transport ne sont sauvegardés qu'en local, dans la mémoire du téléphone. On ne peut donc pas y accéder avec un autre appareil, ce qui peut s'avérer très problématique en cas de casse, de perte ou de vol du smartphone. Pour bénéficier de cette fonction, les utilisateurs d'iPhone devront attendre l'été 2023 – entre juin et septembre précisément. Les tickets et les forfaits Jour pourront être intégrés à Apple Wallet, mais pas le reste de l'offre – il faudra, comme pour Android, passer par l'application IDF Mobilités. L'idée est de mettre en place ce système avant 2024 et les Jeux olympiques, qui se déroulent à Paris, car tout le monde ne pourra pas faire la queue aux guichets de la RATP pour se munir d'un titre de transport…

Guide transports et cartes