Test HTC U23 Pro : un comeback sans panache

Test HTC U23 Pro : un comeback sans panache

Avec son U23 Pro, HTC tente de revenir en force sur le marché des smartphones. Mais le nouveau modèle de la marque taïwanaise manque d'arguments pour séduire face à une concurrence pléthorique et mieux armée...

Le nom HTC parle certainement à tous ceux qui utilisaient un smartphone dans les années 2010. La marque taïwanaise jouissait alors d'une belle renommée. On lui doit aussi de nombreux modèles propulsés par Windows Mobile et Windows Phone, le premier smartphone sous Android (Dream) et même le premier Google Pixel. Mais face à la vague de constructeurs chinois, HTC a perdu beaucoup de terrain sans pour autant abandonner le marché ultra concurrentiel du smartphone. En 2023, HTC tente donc un retour sur scène avec le U23 Pro, un mobile de milieu de gamme qui, sur le papier, coche toutes les cases techniques au détriment de l'originalité. Suffisant pour revenir dans la course ? Nous avons pu tester ce U23 Pro pendant plusieurs semaines. Voici notre verdict.

© HTC
HTC U23 Pro : l'avis de CCM
  • Écran satisfaisant
  • Performances correctes
  • Recharge sans fil
  • Prise Jack
  • Design un peu cheap
  • Interface datée
  • Autonomie trop juste
  • Photos peu convaincantes
  • Prix trop élevé

HTC U23 Pro : un design tout plastique étonnant

Le plastique, c'est fantastique. C'est ce qu'ont dû se répéter les designers de HTC lors de la conception du U23 Pro. Le dos et le cadre en sont entièrement constitués. Cela donne au smartphone un côté un peu cheap que l'on retrouve habituellement sur les modèles d'entrée de gamme facturés bien moins chers. Et, malgré le recours massif au plastique, l'appareil n'est pas si léger pour son gabarit (205 g). Le toucher reste assez doux et la surface n'accroche pas les traces de doigts.

© HTC

Sur le côté, HTC a placé un lecteur d'empreinte digitale. Étonnant alors que la tendance actuelle vise à placer ce dispositif biométrique sous la dalle Oled. Pourquoi pas. Sauf que même si la technologie est très mûre, elle est mal maîtrisée ici. Il faut souvent s'y prendre à plusieurs fois pour déverrouiller l'appareil.

© HTC

Autre particularité, la tranche supérieure accueille une prise Jack pour brancher un casque. Une subtilité que l'on retrouve généralement sur les mobiles d'entrée de gamme plus épais que la moyenne. Enfin, la tranche inférieure propose un port USB C et un unique haut-parleur.

Côté face, l'appareil n'a pas fière allure. L'écran est cerné par de larges bordures et un menton assez prononcé comme c'était le cas de la plupart des smartphones il y a quelques années. Au-dessus du bord supérieur droit de l'écran figure une led de notification. Là encore, c'est un héritage des smartphones d'antan que l'on ne rencontre plus guère aujourd'hui.

La prise en main du smartphone reste agréable avec des tranches biseautées et un poids bien réparti. Notons enfin que le U23 Pro affiche une certification IP 67 lui permettant un petit plongeon dans l'eau par un mètre de fond pendant 30 minutes.

HTC U23 Pro : un écran aux couleurs peu fidèles

L'écran du HTC U23 Pro s'appuie sur une dalle Oled de 6,7 pouces offrant une définition FHD+ (1080 x 2400 pixels) et un taux de rafraîchissement variable entre 60, 90 et 120 Hz. La surface profite d'un verre Gorilla Victus pour plus de solidité. La luminosité plafonne à 725 nits ce qui est suffisant dans la plupart des situations même si l'on peine parfois à utiliser le smartphone en plein soleil. Côté couleurs en revanche, nous avons constaté une tendance à la saturation même en utilisant le réglage Natural. Et, à vrai dire, nous n'avons pas observé de grandes différences avec les deux autres modes proposés Boosted et Adaptative. Par ailleurs, cet écran ne gère pas le HDR.

HTC U23 Pro : des performances correctes

Pour animer son U23 Pro, HTC a opté pour un SoC de milieu de gamme sorti l'an passé, le Snapdragon 7 Gen 1. Épaulé par 12 Go de RAM (une quantité plutôt surprenante pour ce mobile), cette puce Qualcomm donne pleinement satisfaction. Les résultats des différents benchmarks auxquels nous l'avons soumis sont dignes d'un appareil classé dans cette catégorie.

Antutu / Geekbench © CCM

Nous n'avons pas senti de ralentissements particuliers à part dans le maniement de l'appli Appareil photo où le passage d'un mode à l'autre présente un peu de latence comme le traitement des images. En jeu, le U23 Pro s'en sort également assez bien. Durant notre test avec Genshin Impact, nous avons pu mener une session avec un niveau de détails moyen à 45 images par secondes.

Enfin, le U23 Pro tourne sous Android 13. HTC ne donne aucune indication quant au suivi des mises à jour système et de sécurité. La surcouche logicielle appliquée par la marque est un peu déstabilisante. On a l'impression de voir un smartphone tourner avec une ancienne version d'Android (Kit Kat ou Lolipop) avec des fenêtres pop-up énormes aux coins bien carrés et une police de caractères disproportionnée. HTC ne propose pas non plus les subtilités proposées par Google dans Android 13 comme le recours à Material You pour la personnalisation. De même, nous n'avons pas trouvé de mode Always On Display. Étrange pour un smartphone doté d'un écran Oled en 2023.

On retrouve le widget de l'emblématique horloge de HTC. © CCM
Les menus et les boîtes de dialogues mettent le doute sur la version d'Android. © CCM

HTC U23 Pro : un volet photo peu convaincant

Cheval de bataille de la plupart des constructeurs, la partie photo n'a pas semblé être la priorité de la marque taïwanaise. Pour son appareil elle mise sur quatre capteurs : un grand angle stabilisé 108 Mpx (f/1,7), un ultra grand-angle de 8 Mpx, un capteur macro de 5 Mpx et un module pour la profondeur de 2 Mpx. En façade, la caméra selfie pousse jusqu'à 32 Mpx. Un arsenal qui semble suffisant pour la majorité des usages… encore faut-il le maîtriser.

De jour le module grand-angle de 108 Mpx (qui délivre par défaut des fichiers de 12 Mpx) offre des prestations correctes, sans plus. L'appareil semble à la peine avec des scènes présentant beaucoup de détails comme le feuillage des arbres par exemple. Le rendu n'est pas exceptionnel avec un contraste parfois trop élevé ou un lissage mal maîtrisé qui écrase certains détails.

Grand-angle © CCM

Il est possible de débrayer l'appareil pour tirer profit des 108 Mpx. Mais le résultat n'est pas plus probant. L'appareil n'embarque pas de téléobjectif. Pour se rapprocher du sujet, il faut donc compter sur un zoom numérique. Au-delà de 2x, les résultats manquent de netteté et de détails.

Le mode portrait aurait lui aussi mérité un peu plus d'attention. Le détourage est loin d'être parfait et utiliser ce mode pour photographier autre chose que des humains relève parfois du défi.

La caméra selfie a de son côté tendance à présenter des images un peu délavées.

Le module ultra grand-angle n'offre pas beaucoup plus de réconfort. Déjà, impossible de changer le format de l'image. Le 16:9 n'est étrangement pas au rendez-vous alors qu'il se prête parfaitement à cet exercice. Ensuite, l'image présente un peu de bruit. La colorimétrie peut rapidement varier d'un cliché à l'autre.

Étonnamment, le module macro s'en sort bien. Les détails sont là et la netteté au rendez-vous.

Le U23 Pro n'est pas un oiseau de nuit. Les clichés présentent de nombreux artéfacts et le bruit numérique s'invite facilement à la fête. Le mode nuit proposé corrige tant bien que mal ces défauts mais le résultat final demeure peu satisfaisant.

HTC U23 Pro : autonomie et recharge trop justes

Pour alimenter son appareil, HTC a opté pour une batterie de 4600 mAh, soit un modèle en-dessous de la norme actuelle établie à 5000 mAh. Un accu suffisant pour tenir un peu plus d'une journée avec un usage normal du smartphone. En le sollicitant un peu plus, il faudra garder un œil sur la jauge en fin de journée si l'on compte l'emmener en vadrouille. Côté recharge l'appareil refait le plein d'énergie de 0 à 100 % en 1h20 avec un chargeur 45 W. L'appareil adopte une charge rapide jusqu'à 30 W mais aucun chargeur n'est livré dans la boîte. Les plus patient pourront miser sur la charge sans fil 15 W pour refaire le plein durant la nuit.

© HTC

HTC U23 Pro : faut-il craquer pour l'unique smartphone HTC ?

Nous avons globalement été déçus par ce U23 Pro. Jadis géant du smartphone, HTC a semble-t-il perdu de son aura et ne propose certainement pas, avec ce mobile, un appareil capable de se démarquer. La concurrence est rude dans la catégorie des smartphones de milieu de gamme. Et force est de constater qu'à ce tarif, le U23 Pro ne fait pas le poids face à un Samsung A54, un Google Pixel 7a ou encore un Poco X5 Pro. Les bonnes performances du SoC peinent à elles seules à faire oublier les trop nombreuses lacunes sur le terrain de la photo, une autonomie tout juste passable et une interface qui aurait mérité un peu de modernité.

Guide téléphones