VoLTE et VoWiFi Free : les appels en haute qualité audio

VoLTE et VoWiFi Free : les appels en haute qualité audio

Après la VoLTE, Free Mobile propose enfin le VoWiFi pour passer des appels de meilleure qualité via le Wi-Fi, comme ses concurrents. Une fonction très attendue mais qui nécessite un téléphone compatible et quelques manipulations.

Il était temps ! Après la VoLTE – la voix via Internet sur le réseau mobile 4G ou 5G – qui a été activée il y a seulement quelques mois, Free Mobile permet enfin à ses abonnés de passer des appels en VoWiFi depuis le 15 février 2022. Derrière cette appellation cryptique se cache un mode de communication consistant à véhiculer la voix via Internet, sous forme de paquets IP, mais en utilisant le Wi-Fi d'un réseau local – domestique ou public – au lieu du réseau mobile traditionnel – d'où son nom complet, Voice on Wi-Fi – et évidemment sans surcoût. Un mode qui rappelle le principe de la VoLTE – Voice on LTE –, qui fait de même avec les données mobiles et qui présente deux avantages. D'abord, le VoWiFi offre souvent une meilleure couverture en intérieur, en particulier dans les bâtiments où les ondes des réseaux mobiles passent mal. Ensuite, ce mode apporte une bien meilleure qualité audio que la téléphonie classique – avec une bande passante plus large –, ce qui permet d'avoir des conversations beaucoup plus intelligibles. Il est même possible d'envoyer et de recevoir des SMS en VoWiFi. Des atouts précieux qui apportent un réel confort au quotidien, à condition, bien entendu, d'être connecté à un réseau Wi-Fi.

VoWiFi : une option à activer manuellement

Si l'arrivée de cette nouvelle fonction est appréciable, elle peut aussi prêter à faire sourire les abonnés d'autres opérateurs qui disposent de ce mode depuis plusieurs années. Comme pour la VoLTE, Free Mobile ne fait ainsi que rattraper son retard sur la concurrence. En outre, le VoWi-Fi n'est pas disponibles pour tout le monde. D'une part, ce mode est réservé aux abonnés du "gros" forfait Free Mobile, proposé à 19,99 € par mois – 15,99 € pour les abonnés Freebox et même 9,99 € pour les abonnés Freebox Pop. Les abonnés au forfait économique à 2 € par mois ainsi que ceux qui ont opté pour une forfait "série spéciale" – une formule promotionnelle à géométrie variable – ne peuvent donc pas en bénéficier. Ensuite, il faut disposer d'un téléphone compatible, ce qui n'est pas le cas de tous les modèles. Free n'a pas encore recensé tous les smartphones compatibles sur son site. Une lacune qui devrait être comblée prochainement pour éviter les déconvenues. Enfin, le service n'est pas actif automatiquement. Pour l'activer, il faut envoyer un SMS au 1337 en indiquant simplement vowifi dans le message. Et il faut activer l'option sur le téléphone lui-même, en allant dans les réglages. Hélas, la manipulation varie selon les marques et les modèles.       

Par exemple, sur iPhone, il faut aller dans Réglages, puis dans Données cellulaires et dans Appels WiFi et activer l'option. Sur un Samsung Galaxy, il faut ouvrir l'application Téléphone, puis appuyer sur l'icône Plus d'options, sélectionner le menu Paramètres, et appuyer sur le bouton idoine pour activer la fonction d'appel Wi-Fi. Sur un Google Pixel, il faut aller dans Paramètres, dans Réseau et Internet, puis dans Profils SIM, puis dans Appels Wi-Fi. Et sur un modèle Xiaomi, la manipulation est encore différente : nécessaire il faut d'abord se rendre dans l'application Téléphone et composer le *#*#869434#*#* pour vérifier la compatibilité, puis composer le *#*#4636#*#* pour s'assurer que le service est bien activé… À quand des réglages simples et identiques sur tous les téléphones ? 

VoLTE : une option déjà active

L'arrivée du VoWiFi suit de près celle de la VoLTE, qui a été activée fin 2021, comme Free Mobile l'avait promis à l'automne. Cette technologie s'est fait longtemps attendre alors qu'elle était proposée depuis des années chez les autres grands opérateurs, Bouygues Telecom l'ayant même lancée dès 2015… Pour rappel, la VoLTE (pour Voice over LTE) est une technologie de communication vocale qui consiste à faire passer la voix par l'Internet mobile, en 4G ou en 5G, et pas en mode GSM. Principal intérêt : une amélioration sensible de la qualité audio des communications, grâce à un son dit HD (haute définition). Mais ce n'est pas son seul atout, puise la VoLTE se montre aussi plus réactive, avec un établissement de la communication plus rapide. Surtout, la VoLTE n'interrompt pas la connexion data. En clair, on peut téléphoner tout en continuant à surfer sur le Web, à consulter des réseaux sociaux, à faire du streaming ou à télécharger des applis, ce qui n'est pas possible en 2G, le mode d'appel classique. Un véritable plus au quotidien, notamment pour ceux qui pratique le partage de connexion Internet via leur téléphone mobile.

Si Free rattrape ainsi son retard sur la concurrence, après plusieurs semaines de tests, la VoLTE n'est pas pour autant accessible à tous ses abonnés. D'une part, parce que cette technologie exige d'utiliser un téléphone compatible, ce qui n'est pas le cas de tous les modèles en circulation. Free a d'ailleurs érigé une liste de smartphones compatibles actuellement et prochainement. Ensuite, parce certaines formules sont exclues de cette option, notamment le "petit" forfait à 2 euros – ce qui est compréhensible dans la mesure où le volume de data est limité –, les forfaits Série Free – proposés en promotions temporaires, souvent via des ventes privées Veepee –, et les forfaits destinés aux professionnels. De fait, seuls les abonnés au forfait Free illimité "classique", compatible 4G et 5G, peuvent en profiter. En outre, le passage à la VoLTE n'est pas automatique : il faut l'activer en deux étapes, comme l'explique Free sur sa fiche pratique. Il faut d'abord activer le service sur la ligne en envoyant le mot volte par SMS au 1337. Puis activer la VoLTE sur le téléphone lui-même, une opération simple qui s'effectue dans les réglages. Notons que cette option n'engendre bien évidemment aucun surcoût.

L'option VoLTE faisait partie des premiers changements annoncés par l'opérateur fin septembre lors de la Convention des communautés Free, une manifestation qui se tient au siège d'Iliad, la maison mère, à Paris, et lors de laquelle les dirigeants de la société rencontrent des associations d'utilisateurs pour évoquer la situation et les projets de l'opérateur, aussi bien sur le réseau que sur le support, les offres et les services. 

Free Mobile : agitateur depuis dix ans

Pour mémoire, Free Mobile a célébré ses dix ans d'existence le 10 janvier dernier. C'est en effet le 10 janvier 2012 que, fort du succès de ses offres d'accès à Internet et de ses Freebox, le trublion des télécoms se lançait sur le marché français de la téléphonie mobile avec la ferme intention de changer les règles du jeu. Et force est de constater que la société fondée par Xavier Niel a su se faire une belle place au soleil face aux trois grands opérateurs concurrents déjà bien installés (Bouygues Telecom, Orange et SFR) avec une offre tarifaire agressive qui perdure encore et qui a largement contribué à faire baisser les prix en France, comme elle se plaît à le rappeler dans sa campagne de communication. Une campagne officielle, accompagnée d'une vidéo décalée et humoristique où Xavier Niel faisait une déclaration très provocatrice à la façon d'un président de la République en se moquant ouvertement des candidats à l'élection présidentielle… 

Forfait Free Mobile : de l'illimité encore plus généreux

Dans cette parodie grinçante qui n'a pas plus à tout le monde, le fondateur de Free insistait sur ce qui a fait le succès de son offre, en martelant le slogan "Liberté, égalité, prix inchangés". Mais l'opérateur ne se contentait heureusement pas de ce pastiche acide pour célébrer dignement l'événement. En plus de quelques promotions temporaires et d'un jeu concours sans intérêt majeur, Free Mobile a fait surtout évoluer sa formule phare, le fameux forfait téléphonique illimité. Sans changer de prix – il reste proposé à 15,99 € par mois pour les abonnés Freebox et à 19,99 € par mois pour les autres, il offre de la data 4G/5G en illimité aux abonnés Freebox et jusqu'à 210 Go pour les autres. Un joli cadeau qui en fait une des meilleures formules du moment en termes de rapport quantité/prix, la couverture territoriale en 4G et en 5G faisant toujours l'objets d'âpres débats chez les spécialistes, quand bien même le nombre d'antennes du réseau Free a sensiblement augmenté ces dernière années.  

© Free Mobile - Iliad

Forfait Free à 2 euros : en attente de progrès

Toutefois, si l'on peut se réjouir de voir que les tarifs des forfaits de téléphonie mobile ont sensiblement baissé depuis l'arrivée de Free Mobile, comme le rappelle l'opérateur, on peut également regretter que l'opérateur n'ait pas profité de son anniversaire pour faire évoluer son offre d'entrée de gamme, comme il l'avait laissé pourtant entendre il y a quelques mois. De fait, le fameux forfait mobile à 2 euros, la formule très économique qui a fait les beaux jours de l'opérateur à son arrivée sur le marché, souffre aujourd'hui de la comparaison avec la concurrence, aussi bien chez les MVNO (les opérateurs virtuels comme NRJ Mobile ou Prixtel) que chez les opérateurs classiques, Bouygues Telecom et SFR en tête. 

Certes, quand on regarde simplement les tarifs, le forfait à 2 euros de Free reste sans réel équivalent : il n'offre que 2 heures d'appels, mais les SMS et les MMS sont illimités, ce qui n'est pas le cas des autres forfaits à très bas prix. En revanche, le volume de data reste limité à 50 Mo (après avoir été porté temporairement à 100 Mo durant le premier confinement de 2020), ce qui s'avère notablement insuffisant compte tenu des usages actuels, même pour une utilisation très modérée (consultation d'une boîte mail, messagerie instantanée). Résultat, Free a perdu beaucoup de terrain sur ce segment ces dernières années, en perdant quelque 223 000 abonnés à son forfait à 2 euros en 2020 et déjà 221 000 abonnés au premier semestre 2021. Face à cette fuite massive, Xavier Niel a promis d'enrichir la formule, mais sans en préciser le contenu exact ni l'échéance. Les spécialistes tablent sur un tarif inchangé, pour conserver l'aspect attractif de cette offre emblématique, avec un volume de données à la hausse. Mais il faudra attendre encore pour voir cette offre emblématique évoluer…

© Fabienne Legrand - Free

Les forfaits Free Mobile en septembre 2022

Free Mobile
19.99 €
Forfait Free 5G
Appels illimités SMS/MMS illimités
210 Go Internet 5G
Réseau: Free
Sans engagement
Réseau: Free
Sans engagement
Free Mobile
13.99 € pendant 12 mois puis 19.99 € / mois
Série Free 100 Go
Appels illimités SMS/MMS illimités
100 Go Internet 4G+
Réseau: Free
Sans engagement
12 jours restants Voir
Réseau: Free
Sans engagement
Free Mobile
2.00 €
Forfait 2 euros
2h SMS/MMS illimités
50 Mo Internet 4G+
Réseau: Free
Sans engagement
Réseau: Free
Sans engagement
Un problème avec Free Mobile ? Parlez en dans notre forum

Rappelons pour finir que Free Mobile est une filiale du groupe Iliad, comme Free, l'opérateur Internet fixe. Les deux sociétés proposent des passerelles – avec notamment des réductions sur les tarifs des forfaits mobiles réservées au abonnés Freebox –, mais il n'est pas obligatoire d'être client de l'un pour profiter des services de l'autre, même si le numéro de téléphone de l'assistance – le 3244 – est identique.