Google Pixel Tablet : une concurrente sérieuse pour l'iPad ?

Google Pixel Tablet : une concurrente sérieuse pour l'iPad ?

Google a enfin montré sa Pixel Tablet, une tablette Android de nouvelle génération, assez prometteuse sur le papier. Mais le géant américain est resté avare en détails et il faudra attendre 2023 pour la voir apparaître…

Lors de sa conférence Made by Google 22 – toujours visible en streaming sur YouTube –, qui s'est déroulée ce jeudi 6 octobre, Google a présenté comme prévu plusieurs produits de sa famille Pixel : les Pixel 7 et Pixel 7 Pro, ses nouveaux smartphones – très – orientés photo et vidéo, la Pixel Watch – sa première montre connectée –, mais aussi la Pixel Tablet, une tablette tactile tournant évidemment sous Android, déjà évoquée lors de la conférence Google I/O en juin 2022. Toutefois, si le géant du numérique a présenté en détail ses téléphones et sa montre, il est resté plus évasif sur la tablette, se contentant d'évoquer quelques atouts sympathiques.

© Google

Google Pixel Tablet : des caractéristiques encore mystérieuses

Ainsi, Google n'a rien dit sur la taille de la Pixel Tablet, qui semble dotée d'un écran de 10 pouces environ. Un format assez classique, qui place la tablette face à de nombreuses concurrentes, que ce soit dans le monde Android (Samsung, Xiaomi, Huwei, etc.) ou dans l'univers Apple (iPad). On ne sait donc rien de la technologie utilisée pour la dalle, pas plus que sa définition, son taux de rafraîchissement ou ses angles de vision : des détails essentiels qui conditionnent grandement la qualité d'affichage. Rien non plus sur la partie audio, qui a son importance aussi bien pour regarder des vidéos que pour faire des visioconférences. Aucune information n'a été donnée concernant le stockage et la connectivité, même si les experts de 91 Mobiles, qui semblent avoir droit à des fuites, parlent déjà de 125 ou 256 Go – certainement non extensibles, comme sur les téléphones Pixel – et de Wi-Fi 6. 

© Google

Google Pixel Tablet : un support original et astucieux

En revanche, Google a clairement précisé que la Pixel Tablet sera motorisée par le Tensor G2, le même Soc – processeur tout-en-un – qui équipe les Pïxel 7. Une puce dopée à l'intelligence artificielle (IA) et au machine learning (ML) qui devrait logiquement offrir de hautes performances et des fonctions sympathiques. Google a par ailleurs beaucoup insisté sur le design de sa tablette, qui opte pour les codes de la famille Pïxel, avec un corps en aluminium profitant d'une finition douce et agréable en main, dans les coloris pastels qui caractérisent cette famille de produits. De même, si la firme de Mountain View n'a donné aucune information sur la capacité de la batterie, elle a beaucoup insisté sur le socle qui permettra de poser et de recharger la batterie grâce à un dispositif sans fil. Un support assez élégant, doté d'un système de maintien magnétique, qui servira également de haut-parleur amplifié. Une idée astucieuse puisque le socle permettra de transformer la Pixel Tablet en écran "mains libres", ce qui peut être très pratique dans la cuisine comme dans un salon, y compris pour passer des appels vidéo. Le géant américain a en outre insisté sur les fonctions de sa tablette, qui pourrait faire office de centrale domotique, pour contrôler des objets connectés de la maison. À voir à l'usage. 

© Google

Pour le reste, il faudra attendre 2023. Google n'a donné ni prix  – même pas un ordre de grandeur –, ni date de sortie. On sait juste que l'entreprise compte sur la Pixel Watch pour compléter l'écoystème qu'elle développe autour de sa famille Pixel, avec ses smartphones, sa montre, ses écouteurs et tous les objets connectés de sa gamme Nest (enceinte, sonnette, thermostat, etc.). Apple peut dormir tranquille encore un moment : Google ne semble pas prêt de venir marcher sur ses plate-bandes en concurrençant les iPäd…

© Google