Oppo Pad Air : caractéristiques, prix, test

Oppo Pad Air : caractéristiques, prix, test

Bien connu pour ses smartphones haut de gamme, Oppo se lance à son tour sur le marché des tablettes Android avec la Pad Air, un modèle abordable, conçu pour un usage familial et multimédia et déjà disponible en France.

Les tablettes tactiles présentent de nouveau un intérêt pour les constructeurs sur le vieux continent. Après Honor qui présentait début septembre pour la première fois en France une tablette (la Pad 8), c'est au tour de Oppo de faire son entrée avec la Pad Air. Les confinements à répétition ont, semble-t-il, motivé les européens et notamment les Français à renouer avec ces appareils qu'ils avaient eu tendance à délaisser pendant des années au profit de smartphones toujours plus grands et d'ordinateurs ultra-portables légers et faciles à manipuler. Et pour son arrivée sur le marché français des tablettes, Oppo rompt avec les habitudes prises dans le domaine des smartphones. Pour montrer ses muscles, la marque tend généralement à présenter tout d'abord des modèles ultra haut de gamme, déclinés ensuite dans une gamme plus abordable. Avec la Pad Air, c'est tout l'inverse. Oppo n'a pas l'intention de venir chasser sur le terrain des iPad et des Galaxy Tab de Samsung qui n'ont jamais abandonné le marché. La Pad Air se présente ainsi comme une tablette d'entrée/milieu de gamme avec, comme principale ambition, le divertissement.

Oppo Pad Air : caractéristiques techniques

Pour sa première tablette vendue en France, Oppo joue la prudence. La Pad Air embarque ainsi des composants éprouvés mais conserve quelques atouts pour séduire un public familial.

  • Design Pour un maintien confortable, la Pad Air se révèle assez fine avec seulement 6,9 mm d'épaisseur. Ses bords se montrent ainsi plus fins que ce que l'on constate en moyenne sur un smartphone. L'appareil se montre également léger avec ses 440g. On apprécie donc la bonne prise en main sans que la fatigue ne vienne se faire sentir rapidement. Les finitions sont propres avec un châssis en aluminium qui ne prend pas les traces de doigts. Toujours à l'arrière, sur le bord droit (lorsque la tablette est tenue à la verticale), un revêtement ondulé apporte une petite touche d'élégance. Les tranches, plates mais aux bords arrondis, restent également confortables sans marquer les paumes des mains. Sur la face avant en revanche, pas de surprise. L'écran de 10,36 pouces est cerclé de bordures de 8 mm permettant d'accueillir la caméra frontale (sur le bord supérieur ou droit selon que l'on tient la tablette à l'horizontale ou la verticale) et évitant aussi les mauvaises manipulations. L'ensemble respire la robustesse mais également le confort.
© Oppo
© Oppo
  • Affichage Contrairement à Honor qui mise d'emblée sur un écran de 12 pouces pour sa première tablette vendue en France, Oppo s'appuie sur une monture plus légère avec un écran de 10,36 pouces. Pas de dalle Oled à ce tarif mais du LCD proposant une définition 2K soit 2000 x 1200 pixels pour une résolution de 225 points par pouce. Le résultat se montre tout à fait correct. La rafraîchissement plafonne quant à lui à 60 Hz. On est bien loin des 90 voire 120 Hz qui se généralisent sur les smartphones pour proposer des jeux toujours plus fluides mais cela ce n'est pas gênant. Côté luminosité en revanche, on s'attendait à mieux. Si en intérieur la tablette présente une lisibilité très correcte, en plein soleil, la lecture devient moins confortable. Les angles de vision nous ont également paru un peu étroits. Mieux vaut être bien en face pour profiter d'une luminosité optimale.
© Oppo
  • Performances Sur ce terrain aussi, Oppo joue la prudence. La Pad Air est équipée d'un SoC Snapdragon 680 que l'on retrouve majoritairement sur des smartphones d'entrée de gamme. Épaulé par 4 Go de mémoire vive (Oppo ne propose pas plus), le processeur et ses 8 cœurs (4 x 1,9 Ghz et 4 x 2,4 Ghz) délivre des performances honorables pour lire des films en streaming, surfer sur le Web ou jouer un peu. Pas question pour autant de faire tourner des jeux gourmands au risque d'être déçu par le nombre d'images par seconde que l'appareil peut afficher. Des performances correctes donc, sans perte de fluidité, qui satisferont une utilisation multimédia du quotidien.
  • Autonomie Pas de révolution sur ce terrain non plus. La Pad Air embarque un accu de 7100 mAh capable de tenir la longueur avec un usage standard. On pourra ainsi profiter de la lecture de films en streaming pendant une petite douzaine d'heures (à condition de ne pas pousser la luminosité à fond). Une endurance très convenable et dans la norme de ce gabarit. Pour la recharge, Oppo fourni un chargeur USB de 18W. C'est un peu léger au regard de ce qui se pratique dans le monde des smartphones avec des chargeurs – lorsqu'ils sont fournis – grimpant à plus de 100W, mais ça permet de refaire le plein en un peu moins de trois heures.
© Oppo
  • Photo Ce n'est clairement pas là-dessus que mise la Pad Air pour faire son trou. À l'arrière, la tablette est équipée d'un unique capteur de 8 Mpx sans grandes ambitions. Il produit des clichés peu avenants aux couleurs délavées et à la lumière mal maîtrisée. Des défauts que l'on rencontre cependant assez fréquemment sur les tablettes tactiles. Ces appareils disposent d'un module photo de dépannage et ne sont généralement pas conçus pour un usage très poussé. À l'avant, la caméra propose une définition de 5 Mpx qui conviendra pour les appels vidéo mais pas plus.
  • Système C'est Android 12 enrichi de la surcouche logicielle maison ColorOS 12.1 qui anime cette tablette. On apprécie les apports proposés par Oppo pour simplifier l'utilisation et l'ergonomie. En mode paysage par exemple, il suffit de glisser deux doigts depuis le bord supérieur de l'écran pour scinder l'affichage. Il est également possible de rendre la fenêtre d'une application flottante afin de la déplacer où bon vous semble sur l'écran. Le clavier profite aussi d'un mode mini pour n'occuper qu'une petite partie de l'écran si on le souhaite. Des petites fonctions bien pensées et pratiques.
  • Écosystème Par ailleurs, c'est la tendance maintenant chez beaucoup de constructeurs, Oppo facilite les interactions avec les autres appareils de la marque pour par exemple opérer des copier-coller entre un smartphone et la tablette ou encore afficher l'écran du smartphone sur la tablette. Enfin, Oppo prévoit un an de mise à jour majeure d'Android (c'est un peu court) et trois ans de mises à jour de sécurité.

Oppo Pad Air : le test

Nous avons pu utiliser la tablette Oppo Pad Air durant quelques jours. Nous avons pu apprécier la légèreté de l'appareil et sa bonne prise en mains. La tablette ne glisse pas et se montre confortable, qu'elle soit tenue à une ou deux mains. Le revêtement au dos ne retient pas les traces de doigts, ce qui est également appréciable. Confort visuel que l'on retrouve également avec l'écran… à condition de se positionner bien en face. En effet, la dalle LCD intégrée souffre d'angles de vision restreints, ce qui peut être pénalisant si plusieurs personnes souhaitent regarder l'écran simultanément. En plein soleil, la luminosité demeure également un peu juste. Bref, Oppo a des progrès à faire sur l'affichage par rapport à la concurrence, 

Aucun écueil en revanche côté performances. La tablette s'est montrée vive et réactive, même avec dix applications ouvertes en simultané. La lecture des films reste confortable et sans latence . La connexion sans fil avec le module Wi-Fi 5 ne nous a pas fait faux bond. Côté audio les quatre haut-parleurs répartis sur les tranches supérieure et inférieure de l'appareil offrent un rendu convenable et équilibré qui n'agresse pas les tympans. Malgré la fameuse promesse "d'immersion sonore", le mode Dolby Atmos n'apporte pas grand-chose, comme c'est souvent le cas sur ce type d'appareil.

Nous avons beaucoup apprécié ColorOS qui ne dénature pas Android tout en apportant quelques bonnes idées pour simplifier la navigation et l'utilisation du grand écran de la tablette. Enfin, l'autonomie demeure confortable et pourra faire face à de longues périodes loin d'une prise électrique. La Pad Air fait donc le job sans révolutionner le monde des tablettes. Ce n'est de toute façon pas le but avec ce premier modèle signé Oppo à sortir en France. Nous sommes curieux de voir si ce coup d'essai donnera lieu à d'autres modèles capables de tailler des croupières à l'indéboulonnable iPad d'Apple.

Oppo Pad Air : prix et disponibilité

Oppo décline sa Tab Air en deux versions. La première est un modèle 4-64 Go quand la seconde double la capacité de stockage en passant à 128 Go. À noter que l'appareil dispose d'un emplacement microSD capable d'accueillir une carte mémoire de 512 Go au maximum pour élargir l'espace de stockage disponible. Un avantage très appréciable des tablettes Android par rapport aux iPad d'Apple dont l'espace de stockage est figé en usine. Les deux modèles sont commercialisés sur la boutique en ligne d'Oppo et en exclusivité, pour le moment, chez Boulanger aux prix respectifs de 299 euros et 349 euros.