Free Mobile : la VoLTE est enfin disponible

Free Mobile : la VoLTE est enfin disponible

FREE MOBILE VOLTE. L'opérateur de téléphonie mobile déploie enfin la technologie VoLTE. Pour en profiter, il faut disposer d'un téléphone compatible et être abonné au forfait illimité, les autres formules ne disposant pas de cette option.

Free l'avait promis : la VoLTE est disponible sur son réseau de téléphonie mobile. On pourrait même dire enfin disponible, tant cette technologie s'est fait attendre alors qu'elle est proposée depuis des années chez les autres grands opérateurs, Bouygues Telecom l'ayant même lancée dès 2015… Pour rappel, la VoLTE (pour Voice over LTE) est une technologie de communication vocale qui consiste à faire passer la voix par l'Internet mobile, en 4G ou en 5G, et pas en mode GSM. Principal intérêt : une amélioration sensible de la qualité audio des communications, grâce à un son dit HD (haute définition). Mais ce n'est pas son seul atout, puise la VoLTE se montre aussi plus réactive, avec un établissement de la communication plus rapide. Surtout, la VoLTE n'interrompt pas la connexion data. En clair, on peut téléphoner tout en continuant à surfer sur le Web, à consulter des réseaux sociaux, à faire du streaming ou à télécharger des applis, ce qui n'est pas possible en 2G, le mode d'appel classique. Un véritable plus au quotidien, notamment pour ceux qui pratique le partage de connexion Internet via leur téléphone mobile.

Comment profiter de la VoLTE avec Free ?

Si Free rattrape ainsi son retard sur la concurrence, après plusieurs semaines de tests, la VoLTE n'est pas pour autant accessible à tous ses abonnés. D'une part, parce que cette technologie exige d'utiliser un téléphone compatible, ce qui n'est pas le cas de tous les modèles en circulation. Free a d'ailleurs érigé une liste de smartphones compatibles actuellement et prochainement. Ensuite, parce certaines formules sont exclues de cette option, notamment le "petit" forfait à 2 euros – ce qui est compréhensible dans la mesure où le volume de data est limité –, les forfaits Série Free – proposés en promotions temporaires, souvent via des ventes privées Veepee –, et les forfaits destinés aux professionnels. De fait, seuls les abonnés au forfait Free illimité "classique", compatible 4G et 5G, peuvent en profiter. En outre, le passage à la VoLTE n'est pas automatique : il faut l'activer en deux étapes, comme l'explique Free sur sa fiche pratique. Il faut d'abord activer le service sur la ligne en envoyant le mot volte par SMS au 1337. Puis activer la VoLTE sur le téléphone lui-même, une opération simple qui s'effectue dans les réglages. Notons que cette option n'engendre bien évidemment aucun surcoût.

Quels changements pour le forfait Free à 2 euros ?

L'option VoLTE faisait partie des premiers changements annoncés par l'opérateur fin septembre lors de la Convention des communautés Free, une manifestation qui se tient au siège d'Iliad, la maison mère, à Paris, et lors de laquelle les dirigeants de la société rencontrent des associations d'utilisateurs pour évoquer la situation et les projets de l'opérateur, aussi bien sur le réseau que sur le support, les offres et les services. L'autre annonce importante concernait le fameux forfait mobile à 2 euros. Une formule très économique qui a fait les beaux jours de l'opérateur à son arrivée sur le marché, en 2012, mais qui souffre aujourd'hui de la comparaison avec les offres agressives de la concurrence, aussi bien chez les MVNO (les opérateurs virtuels comme NRJ Mobile ou Prixtel) que chez les opérateurs classiques, Bouygues Telecom et SFR en tête. Certes, quand on regarde simplement les tarifs, le forfait à 2 euros de Free reste sans réel équivalent : il n'offre que 2 heures d'appels, mais les SMS et les MMS sont illimités, ce qui n'est pas le cas des autres forfaits à très bas prix. En revanche, le volume de data reste limité à 50 Mo (après avoir été porté temporairement à 100 Mo durant le premier confinement de 2020), ce qui s'avère notablement insuffisant compte tenu des usages actuels, même pour une utilisation très modérée (consultation d'une boîte mail, messagerie instantanée). Résultat, Free a perdu beaucoup de terrain sur ce segment ces dernières années, en perdant quelque 223 000 abonnés à son forfait à 2 euros en 2020 et déjà 221 000 abonnés au premier semestre 2021. Face à cette fuite massive, Xavier Niel a promis enrichissement de la formule, mais sans en préciser le contenu exact ni l'échéance. Les spécialistes tablent sur un tarif inchangé, pour conserver l'aspect attractif de cette offre emblématique, avec un volume de données à la hausse. Réponse probable dans les semaines à venir, avec, il faut le souhaiter, une bonne surprise à la clé.

Un problème avec Free Mobile ? Parlez en dans notre forum