Alexa saura imiter des voix, même de personnes disparues

Alexa saura imiter des voix, même de personnes disparues

Alexa pourrait se doter d'une nouvelle fonction aussi spectaculaire que dérangeante. L'assistant vocal d'Amazon serait capable d'imiter des voix humaines à partir d'enregistrements. Et même reproduire la voix d'un proche disparu.

Lors de sa conférence re:Mars qui s'est déroulée à Las Vegas, Amazon a fait une démonstration extraordinaire qui risque de faire couler beaucoup d'encre et d'engendrer des polémiques. Le géant américain a ainsi présenté les nouveautés en cours de développement pour Alexa, son assistant vocal intelligent, intégré dans ses produits Echo et dans bon nombre d'objets connectés, mais aussi disponible sous forme d'application mobile. Rohit Prasad, vice-président et scientifique en chef de la division Alexa, en a profiter pour dévoiler une nouvelle fonction : l'imitation des voix. En analysant des simples enregistrements audio – pas nécessairement très longs, une minute suffirait – et en utilisant de l'intelligence artificielle (IA), Alexa serait capable de reproduire n'importe quelle voix, en la synthétisant. L'assistant pourrait ainsi répondre avec la voix d'une célébrité ou d'un proche. Une véritable prouesse technologique, qui devrait donner lieu à des plaisanteries d'un nouveau genre – on imagine en effet que beaucoup adoreraient entendre Alexa répondre avec la voix de leur vedette préférée.

Mais, lors de sa démonstration, Rohit Prasad a pris un autre exemple, aussi émouvant que dérangeant, en demandant à Alexa de reproduire la voix d'une grand-mère défunte pour raconter une histoire – le livre du Magicien d'Oz – à son petit-enfant. De fait, la technologie développée par Amazon permet d'analyser et d'imiter n'importe quelle voix, y compris celle d'une personne disparue. "Nous vivons incontestablement l'âge d'or de l'IA, où nos rêves et nos fictions scientifiques deviennent réalité", a déclaré  le responsable d'Alexa, en se réjouissant que cette fonction permette d'entretenir le souvenir de proches disparus. Certes, l'exploit est réellement admirable sur le plan technique : il représente même une sorte de Graal pour certaines technophiles. Mais on ne peut s'empêcher d'imaginer ses utilisations dérivées, notamment si certaines l'emploie pour des usurpations. Et la possibilité de faire parler des morts en leur faisant prononcer des paroles qu'ils n'ont jamais tenues a de quoi déranger, si ce n'est inquiéter. Car cette fonction va beaucoup plus loin que la simple lecture d'un enregistrement : elle ouvre la voie à l'invention et au détournement de toutes sortes. Et pourrait faire des dégâts si on l'ajoute aux techniques de Deep Fake, qui permettent déjà de détourner des images.

Amazon n'a pas indiqué si et quand cette fonction spectaculaire, et même révolutionnaire, serait disponible. Mais on peut parier qu'elle va faire parler…