141
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés.

Faire valoir son droit de rétractation pour des achats en ligne

Vous n'êtes pas satisfait d'un achat en ligne ? Faites valoir votre droit de rétractation dans les 14 jours pour être intégralement remboursé, comme le stipule la loi !



Entre le Black Friday, le Cyber Monday, les French Days, les soldes, les ventes flash, les bons plans et les promotions « exceptionnelles » proposées tout au long de l'année, les occasions d'acheter en ligne ne manquent pas. Et même sans parler de ces incitations à l'achat compulsif et à la surconsommation qui s'attirent de plus en plus de critiques – de la part d'associations, de consommateurs, d'écologistes, mais aussi du Gouvernement –, la vente de biens et de services via Internet est désormais entrée dans les mœurs, séduisant un nombre toujours croissant d’utilisateurs.

Mais si la question de la garantie – et donc du SAV – est importante dès lors que l’on achète des certains produits, notamment des appareils high-tech, il est un point à ne surtout pas négliger quand on effectue des achats en ligne : le droit de rétractation. De fait, peu de gens le savent, mais lorsque l’achète « à distance », par Internet ou par téléphone, on le droit de changer d’avis pendant 14 jours et de se faire rembourser. Une excellente protection pour les consommateurs, surtout en cas d’achat un peu trop impulsif…

Droit et délai de rétractation : ce que dit la loi

La droit de rétractation concerne pratiquement tous les biens et services vendus à distance, quelle que soit la technologie employée (Internet ou téléphone). L'article L221-1 du code de la Consommation définit comme contrat à distance « tout contrat conclu entre un professionnel et un consommateur, dans le cadre d'un système organisé de vente ou de prestation de services à distance, sans la présence physique simultanée du professionnel et du consommateur, par le recours exclusif à une ou plusieurs techniques de communication à distance jusqu'à la conclusion du contrat ». Ce qui correspond parfaitement à la plupart des achats réalisés sur les plateformes en ligne ou par téléphone, même sans démarchage.
Attention, comme le précise l'article L221-28 du code de la Consommation. certains produits et services – les contenus numériques dématérialisés, par exemple – ne donnent pas droit à rétractation. Mais les smartphones, les ordinateurs, et de façon plus générale, tous les produits électroniques peuvent en bénéficier.
Le vendeur est tenu d’informer le client sur le droit de rétractation. Les commerçants sérieux le font, en précisant clairement les conditions, le délai et les modalités d'exercice de ce droit dans le bon de commande ou la facture faisant office de contrat de vente.
Notez que le droit de rétractation s’exerce dans les mêmes conditions pendant les soldes et pour toutes les périodes de promotions, y compris le Black Friday.

Délai de rétractation : 14 jours pour changer d’avis

L'article L221-18 du code de la Consommation stipule que « le délai de 14 jours court à compter du jour de la conclusion du contrat, pour les contrats de prestation de services; et à compter de la réception du bien par le consommateur. Pour les contrats concernant la livraison régulière de biens – abonnement à des magazines, par exemple – le délai court à compter de la réception du premier bien.
Si vous avez effectué une commande comprenant plusieurs produits, le délai de rétractation court à compter de la réception du dernier bien ou lot reçu. Bien entendu, vous pouvez aussi exercer ce droit juste après la commande, avant qu’elle ne soit expédiée.

Comment exercer son droit de rétractation

La première chose à faire est d’informer le vendeur de votre décision. Un formulaire type de rétractation doit vous être fourni avec le contrat. Vous pouvez l’utiliser pour faire valoir votre droit de rétractation, mais vous pouvez aussi rédiger vous-même sur papier libre une déclaration exprimant sans ambiguïté votre volonté de vous rétracter. Dans certains cas, cette déclaration peut s’effectuer directement en ligne, ce qui simplifie considérablement la procédure.

Le formulaire (ou votre déclaration sur papier libre) doit être adressé au vendeur avant la fin du délai des 14 jours. Qu’il s’agisse d’une erreur ou d’un regret, vous n’avez en aucun cas à justifier votre décision.

Vous devez ensuite retourner le produit au vendeur au maximum 14 jours après l’avoir informé de votre rétractation. Attention, les frais de renvoi sont généralement à votre charge. Mais certains grands – et généreux – commerçants les prennent à leur charge, en vous envoyant même une étiquette d’expédition prépayée que vous n’avez qu’à imprimer et à coller sur le colis. Royal !

Comment être remboursé après rétractation

Après avoir exercé votre droit à la rétractation, le vendeur doit vous rembourser la totalité du montant que vous avez versé pour ce bien, ainsi que des frais de livraison associés, « sans retard injustifié, et au plus tard dans les 14 jours à compter de la date à laquelle il est informé de la décision du consommateur de se rétracter », stipule l'article L221-24 du code de la Consommation.
En principe, le remboursement est effectué par le même type de paiement que celui utilisé lors de l'achat (virement, carte bancaire, etc.), sauf si vous donnez explicitement votre accord pour un autre moyen de paiement n'occasionnant pas de frais supplémentaire pour vous.

Si le vendeur tarde à vous rembourser, les sommes qui vous sont dues sont majorées en fonction du nombre de jours de retard:du taux d'intérêt légal si le remboursement intervient au plus tard 10 jours après l'expiration des délais :
  • de 5 % si le retard est compris entre 11 et 20 jours
  • de 10 % si le retard est compris entre 21 et 30 jours
  • de 20 % si le retard est compris entre 31 et 60 jours
  • de 50 % entre 61 et 90 et de 5 points supplémentaires par nouveau mois de retard jusqu'au prix du produit, puis du taux d'intérêt légal.


Vous en savez assez pour effectuer des emplettes en ligne en toute sérénité, même, et surtout, pendant les périodes de grandes promotions.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter les sites d’information officiels comme Service-public.

Source : Portail de l'Économie, des Finances, de l'Action et des Comptes publics
141
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés.

Cet article est régulièrement mis à jour par des experts sous la
direction de Jean-François Pillou, fondateur de CommentCaMarche
et directeur délégué au développement numérique du groupe Figaro.

Publié par . Dernière mise à jour le par Félix Marciano.

Ce document intitulé «  Faire valoir son droit de rétractation pour des achats en ligne  » issu de CommentCaMarche (https://www.commentcamarche.net/) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.

6 votes - 4.8 /5

6 Commentaires

-
Très bien
Merci pour cette information très utile. Mais ce droit est parfois difficile à exercer et certains commerçants en ligne ne respectent pas la loi. Par exemple le site ChronoCartouche refuse de rembourser un achat suite à une rétractation avant le délai de 14 jours.
-
Informations très utiles.
Merci
-
voilà qui est bien de rappeler cela, merci pour votre action.
-
une information bien utile, bien présentée, concise, complète