Recherche Google : de nouveaux outils révolutionnaires ?

Recherche Google : de nouveaux outils révolutionnaires ?

Lors de sa conférence Search On, Google a présenté plusieurs fonctions innovantes pour ses services et applications Search, Lens, Translate, Maps et Chrome. Objectif : améliorer la recherche pour fournir des résultats toujours plus pertinents.

Google a énormément évolué depuis sa création. Au point de devenir un acteur incontournable d'Internet – et du commerce numérique en général. Un succès qu'il doit d'abord à sa fonction historique : la recherche. Et qui a changé le monde, aussi bien pour les utilisateurs en quête de réponses à leurs questions, que pour les éditeurs de sites qui se livrent à une féroce concurrence pour apparaître dans la sacro-sainte page de résultats. Mais s'il a largement diversifié ses activités depuis sa création en multipliant les services, les outils et les applications, le géant de Mountain View n'oublie pas sa "mission" d'origine. Et, pour maintenir sa position dominante et continuer à satisfaire le public, il continue d'améliorer à la fois ses techniques – le fameux algorithme secret, qui évolue sans cesse – et ses méthodes de recherche.  Ce mercredi 28 septembre, Google a ainsi profité de son événement annuel Search On 2022 pour présenter une série de nouvelles fonctions destinées à apporter de nouvelles solutions pour adapter la recherche à de nouveaux besoins, en s'aidant notamment de l'intelligence artificielle (IA).  

© Google

Comme l'analyse justement The Verge, l'entreprise a observé les évolutions et tendances d'Internet au cours des dernières années. Conclusion : les utilisateurs cherchent des moyens plus naturels et plus visuels pour formuler des requêtes et obtenir des résultats. Google est utilisé de manière plus indirecte qu'avant, et de nombreux internautes s'égarent parfois au long de leurs quêtes. Par exemple, ils ont entendu un terme qu'ils ne connaissaient pas, ou ils ont parlé à un ami d'un endroit qui semble intéressant. Et puis, de fil en aiguille, ils finissent par explorer d'autres sujets – plus ou moins reliés entre eux. Cela change totalement la façon de percevoir un moteur de recherche. Finalement, ce n'est plus l'idée qu'il n'existe qu'une seule réponse à la question que l'on se pose, mais plusieurs, au sein d'un système d'exploration, de découverte. Une manière de voir qui change à la fois les attentes des utilisateurs, mais aussi ce que Google doit leur donner – d'où les nouvelles fonctions annoncées pour Google Lens, Translate, Maps et Chrome.

Google Lens : des recherches à partir d'une image

Lancée début mai aux États-Unis en version bêta, la fonction MultiSearch – qui fait elle-même appel à la recherche visuelle Google Lens – permet d'effectuer des recherches à partir d'images et de texte, de façon simultanée. Exemple : un utilisateur cherche sur le Web une robe semblable à celle sur une photo. Google Lens lui propose aussitôt des robes similaires ou s'approchant de ce style. Pour voir si le vêtement existe en d'autres coloris, il suffit d'expliquer à Google qu'on le cherche en vert. Et le moteur indique immédiatement les résultats trouvés en ligne. Le champ d'application est bien évidemment beaucoup plus large – comme trouver des chaises assorties à une table.

© Google

Mais, cette fonction très pratique était, pour l'instant, uniquement disponible en version bêta aux États-Unis. Google annonce quelques améliorations et la rebaptise Multisearch near me – "Multisearch près de moi", en français. Elle peut désormais, à partir de la photo d'un objet, d'une plante ou encore d'un plat, le trouver dans un endroit proche. Elle va être déployée dans le mois à venir auprès des Américains, puis dans d'autres pays – dont la France – avec plus de 70 nouvelles langues prises en charge.

© Google

Google Translate : traduire son environnement

La traduction va aussi connaître une avancée significative, grâce à une technologie de machine learning appelée GAN (Generative Adversarial Networks) – que l'on peut traduire par "réseaux antagonistes génératifs". En effet, Google Lens est capable de traduire dans plus d'une centaine de langues le contenu affiché dans une image. Jusqu'ici, la traduction était affichée en flottant au-dessus du texte original. Désormais, grâce aux GAN, le texte traduit va être réintégré dans l'image, à la place du texte original. Complètement bluffant ! Il semblerait que cette technologie soit en cours de déploiement.

© Google

Google Maps : mieux retranscrire l'ambiance des lieux 

Google Maps ne sert pas uniquement à se rendre d'un point A à un point B : le service possède de nombreuses autres fonctions. Par exemple, il offre aussi des renseignements pratiques sur tout type d'établissements, affiche le niveau d'affluence d'un lieu, et propose des visites virtuelles de certains monuments. Google va y apporter de nombreuses autres options, comme la vue immersive, l'ambiance des quartiers et la réalité augmentée (AR). De quoi devenir un véritable guide touristique ! La vue immersive va permettre de mieux se projeter dans certains lieux. Par exemple, si l'on cherche un restaurant, on va pouvoir zoomer sur un quartier, puis sur l'établissement qui nous intéresse, en prenant en compte des critères comme la fréquentation selon l'heure et la météo. Le but est de permettre de mieux explorer virtuellement les lieux avant de s'y rendre. Cette option est baptisée Neighborhood vibe – que l'on peut traduire par "ambiance de quartier" – et a pour but de retranscrire l'ambiance de l'endroit. C'est possible grâce à un savant mélange d'intelligence artificielle et de contribution d'autres utilisateurs, via des photos, commentaires et vidéos. Elle sera disponible sur iOS et Android dans les prochains mois, mais seulement pour les villes de Los Angeles, Londres, New York, San Francisco et Tokyo. D'autres métropoles suivront sans doute plus tard.

© Google

Pour plus d'immersion, Google met en place une vue aérienne photoréaliste, qui concerne pour l'instant 250 monuments dans le monde. La firme a modélisé en 3D plusieurs lieux iconiques et leurs alentours, et promet une haute précision dans le rendu grâce à la base de données photo constituée par Street View et des images prises depuis le ciel. Elle a également amélioré Live View, le système de navigation en réalité augmentée lancé il y a trois ans. Désormais, l'utilisateur peut, une fois la fonction activée, pointer la caméra de son smartphone dans une direction et voir apparaître les lieux d'intérêt sur son écran, comme des commerces, des restaurants et des stations de métro. Par exemple, si l'on cherche un distributeur automatique, il suffit de le demander à Google Maps pour que l'application les affiche. En prime, il y a aussi les horaires d'ouverture et le niveau d'affluence. La recherche avec Live View débarquera elle aussi dans les prochains mois sur iOS et Android dans plusieurs grandes villes comme Londres, Los Angeles, New York, San Francisco, Tokyo et Paris.

© Google
© Google

Google Chrome : une recherche améliorée dans la barre d'adresse

Si Google va améliorer ses services en ligne, le géant de Mountain View n'en oublie pas pour autant l'un de ses plus formidables outils  Chrome. Le célèbre navigateur Web reste en effet le plus utilisé encore aujourd'hui sur ordinateur dans le monde – même si Edge de Microsoft, qui partage le même moteur gagne en popularité. Et pour le rendre encore plus pratique sur Mac et PC, Google va le faire évoluer en améliorant ses fonctions de recherche. Ainsi, il est désormais possible de saisir des requêtes directement depuis l'Omnibox – la barre de recherche et d'adresse de Chrome – pour effectuer des recherches dans l'historique, dans les favoris et dans les onglets. Pour ce faire, il faut taper @history pour rechercher dans l'historique, @tabs pour les onglets, et @bookmarks pour les favoris, suivis d'une espace et de la requête. Ensuite, il suffit de naviguer dans les résultats avec la souris ou les flèches du clavier, et de cliquer ou d'appuyer sur Entrée pour être amené au site ou sur l'onglet recherché. Précisons que cette fonction est en cours d'élaboration et n'a donc pas commencé son déploiement général. Elle n'est pour l'instant accessible qu'en activant le flag chrome://flags/#omnibox-site-search-starter-pack dans les paramètres expérimentaux de Chrome (voir notre fiche pratique sur les fonctions cachées de Chrome pour en savoir plus).