Les meilleurs services pour vendre ou acheter d'occasion entre particuliers

Les meilleurs services pour vendre ou acheter d'occasion entre particuliers

Besoin de revendre des objets que vous n'utilisez plus ? Ou d'acheter des produits de seconde main à petit prix ? Profitez des plateformes spécialisées dans l'occasion pour passer des annonces ou dénicher la perle rare. Et faire ainsi de bonnes affaires !

Ordinateurs, téléphones, téléviseurs et autres produits high-tech mais aussi vêtements, meubles, appareils d'électroménager, jouets, objets de collection ou de décoration, bibelots,   ustensiles de cuisine, outils, livres, disques, articles de sport, véhicules… Tout peut se vendre et s'acheter d'occasion.  

Le marché de la seconde main est même devenu très à la mode ces dernières années, en s'ouvrant à un large public soucieux, à la fois, de faire des économies et de participer à un cercle vertueux pour l'environnement. Et si les brocantes et autres vide-greniers ont la cote, les plateformes permettant de vendre et d'acheter des produits de seconde main entre particuliers connaissent un succès grandissant, que ce soit sur le Web, avec des sites, ou sur mobile, via des applications dédiées, tels Leboncoin, Vinted, eBay, Videdressing, mais aussi Rakuten ou le marketplace de Facebook, sans parler des services de petites annonces "classiques".   

Que vous vouliez faire de la place dans vos placards, votre grenier ou votre cave en vous débarrassant de vêtements ou d'objets inutiles tout en gagnant un peu d'argent – ou même revendre un cadeau inadapté… –, ou, à l'inverse, trouver des meubles, des articles de mode, du matériel informatique ou des instruments de musique à petit prix, vous avez aujourd'hui l'embarras du choix. Et que vous soyez vendeur ou acheteur,  les plateformes spécialisées dans l'occasion font tout pour faciliter les transactions : publication d'annonce gratuite – visible en France et parfois dans le monde entier –, photos, filtres de recherche, mise en contact, avis d'utilisateurs… 

Certaines plateformes se contentent d'héberger les petites annonces, à charge pour le vendeur et l'acheteur de se contacter et de s'organiser pour la transaction et la livraison. D'autres, comme Vestiaire Collective ou Momox imposent au préalable l'envoi du produit à leurs bureaux pour évaluation, reconditionnement, mise en ligne et transaction. Enfin, et c'est l'objet de notre sélection, les plus populaires publient les annonces en proposant souvent des services de paiement sécurisé et d'envoi de colis en échange d'une rétribution à la charge du vendeur ou de l'acheteur, chaque plateforme définissant ses propres règles en la matière.

Les critères pour choisir une plateforme de vente d'occasion

Si elles poursuivent le même but, toutes les plateformes de vente et d'achat d'occasion ont leurs spécificités et leur mode de fonctionnement, avec des avantages, des inconvénients et des limites. Il convient donc d'examiner quelques points avant de choisir un service, pour vendre comme pour acheter.

L'audience

Si vous êtes vendeur, opter pour un site généraliste comme les incontournables Leboncoin ou eBay vous permet de rendre vos annonces visibles de millions d'internautes en France voire dans le monde entier. Inconvénient, elles sont noyées parmi des millions d'autres. À l'inverse, vous pouvez préférer un site plus pointu consacré à une catégorie d'objets ou de services comme LinkNsport ou Videdressing, en sachant que les commissions sur la vente sont plus élevées. Pour un acheteur, s'il est vraiment pratique de pouvoir surfer sur un catalogue international, le risque est de se retrouver avec des taxes douanières ou des frais de port élevés ou des tailles ne correspondant ne correspondant pas aux normes françaises.

La publication

Sur la majorité des plateformes d'occasion entre particuliers, la publication d'une annonce est gratuite, à l'exception notable d'Etsy et d'Amazon. Vous pouvez l'accompagner de plusieurs photos, revenir la modifier en cas d'erreur et la renouveler gratuitement. Seules les options de mise en avant de votre produit, pour le rendre plus visible que les autres, sont payantes. N'hésitez donc pas à multiplier les publications sur plusieurs services pour multiplier vos chances de réussite. De même, en tant qu'acheteur, si vous êtes à la recherche d'un produit particulier, ne vous contentez pas de consulter une seule plateforme !

Le paiement

À l'exception de Facebook, tous les acteurs de notre sélection proposent une solution de paiement en ligne. L'acheteur verse l'argent à la plateforme, qui le reverse au vendeur lorsque la transaction est terminée. Une bonne solution pour éviter les mésaventures : pour le vendeur, c'est la certitude d'être payé, et pour l'acheteur, c'est la garantie de pouvoir bloquer le virement en cas de problème. Le paiement en ligne reste toutefois facultative sur certaines plateformes comme Leboncoin où la transaction peut s'organiser librement entre l'acheteur et le vendeur, par chèque, espèces ou virement, y compris en utilisant un système tiers comme PayPal. 

La livraison

Lorsqu'une plateforme de revente d'occasion indique prendre en charge la livraison, cela signifie qu'elle a négocié des tarifs avec des opérateurs spécialisés comme Mondial Relay ou Colissimo. Les frais associés sont alors toujours payés par les acheteurs. Vous n'avez qu'à spécifier le poids de votre colis lorsque vous créez votre annonce, et vous recevrez la bonne étiquette à coller sur votre emballage. Il ne restera plus qu'à le déposer dans un point de collecte ou à la Poste. Pour les acheteurs, cela ajoute de la transparence sur le montant final de l'achat, et souvent de profiter de frais moindre que si le vendeur procède indépendamment de la plateforme car elles ont souvent négocié des prix intéressants.

Les évaluations

Sur toutes ces plateformes, les vendeurs notent les acheteurs et réciproquement. C'est systématique. Et si vous oubliez de le faire, la plateforme le fera pour vous, en mettant automatiquement une note neutre. Dans certains cas, l'évaluation s'accompagne d'un commentaire laissé par un utilisateur. Avant d'accepter une vente ou une proposition d'achat, prenez donc le temps de parcourir les notes et les commentaires pour éviter d'éventuelles déceptions ou problèmes par la suite. Consultez également les avis laissées dans les boutiques d'applications mobiles. Ils dépassent bien souvent les considérations techniques pour évoquer une expérience d'achat ou de revente.

Les litiges

C'est le point noir de la revente entre particuliers. En effet, certains sites ont tendance à faire croire qu'ils garantissent les ventes, mais c'est rarement le cas. Or le fait de tout régler à distance peut amener à de mauvaises surprises à l'arrivée du colis, ou à des complications face à un acheteur ou un vendeur de mauvaise foi. Et dans ces cas, il est bien difficile de faire intervenir les plateformes pour résoudre un litige, même si vous avez payé une commission. Elles se contentent en général de renvoyer dos à dos les deux parties, ou de mettre une mauvaise évaluation à l'une des deux. N'oubliez pas que de l'autre côté de l'écran, vous traitez avec des particuliers, qui ne sont pas soumis aux mêmes règles que les vendeurs professionnels. La notion de rétractation – obligatoire chez es professionnels – n'existe tout simplement pas,.

Les impôts

La revente d'objets d'occasion n'est pas soumise à impôt ou taxe. Vous n'avez donc rien à mentionner dans votre déclaration de revenus si vous avez vendu des vêtements, des meubles ou d'autres types de produits déjà utilisés. Mais ce n'est pas le cas si vous achetez ou si vous fabriquez des produits spécifiquement pour les revendre sur des sites comme Selency ou Etsy dont c'est le cœur de cible. Les plateformes collaboratives sont d'ailleurs tenues de transmettre à l'administration fiscale vos revenus dans ces cas particuliers.

Le prix

Le prix affiché sur un article d'occasion n'est pas toujours le prix final. En effet, sur Vinted, par exemple, des frais de fonctionnement et de livraison s'y ajoutent. Inversement si vous êtes vendeur, le prix de vente ne correspondra pas forcément à ce que la plateforme vous restituera. Certaines, comme LinkNsport ou eBay, en déduiront une commission et des frais de paiement.

Les comptes

Il est tout à fait possible de parcourir tous les sites et applis de notre sélection sans ouvrir un compte, même pour Facebook. En revanche, c'est obligatoire pour communiquer avec un vendeur, ou pour devenir vendeur. En général, il suffit d'indiquer ses coordonnées et de choisir un identifiant et un mot de passe, pour devenir membre à part entière. Attention, dans certains cas, il faut aussi donner un numéro de carte bancaire.

Leboncoin : le plus grand vide-grenier de France

Figure incontournable de la vente d'occasion entre particuliers, Leboncoin propose se distingue d'abord par la richesse et la diversité de son "catalogue". On y trouve absolument de tout : meubles, objets de décoration, vêtements, produits culturels, outillage, véhicules, immobilier (appartements, maisons et locations de vacances) et même services et offres d'emploi. Pour un vendeur, la popularité du site et de son appli constituent l'assurance que son annonce sera vue par un maximum d'internautes. Quant aux acheteurs, ils disposent de plusieurs outils pour trouver la perle rare : filtrage multicritères, enregistrement des recherches avec alerte en cas de nouveauté, négociation en ligne... Leboncoin a bien évolué au cours des années, mais en gardant un principe de base : la publication d'une annonce est entièrement gratuite, seules les options de mise en avant étant payantes. Tous les frais de transaction sont à la charge de l'acheteur s'il utilise le paiement en ligne et la livraison. Cependant, Leboncoin est l'une des rares plateformes à ne pas l'imposer encore et il reste possible de faire des remises en main propre ou d'effectuer la transaction avec un autre service comme PayPal. Les annonces de professionnels sont autorisées, mais elles sont faciles à filtrer dans les résultats de recherche. Enfin, un compte (gratuit) est obligatoire pour publier une annonce ou contacter un vendeur, sauf s'il a accepté de laisser son numéro de téléphone visible. 

Visiter le site Leboncoin

Télécharger l'appli Leboncoin pour Android

Télécharger l'appli Leboncoin pour iOS

Vinted : le vide-dressing bon marché

En quelques années, l'acteur d'origine lituanienne s'est imposé pour la revente de vêtements d'occasion entre particuliers. Les professionnels viennent juste d'être autorisés mais, pour le moment, ils restent très minoritaires. Sur Vinted, tout est fait pour aider les acheteurs à trouver la perle rare qui manquait à leur dressing, avec des filtres très bien faits. Et les évaluations systématiques des vendeurs comme des acheteurs, aident à se rassurer sur le sérieux d'un interlocuteur. La publication d'une annonce sur Vinted est gratuite, les frais de fonctionnement et de livraison sont payés par l'acheteur. Les moyens de paiement sont variés, Vinted acceptant la carte bancaire, le paiement par PayPal et Apple Pay. La plateforme offre un large choix en termes de services de livraison, aussi bien pour la France que pour l'Europe. Votre tshirt pourra ainsi être expédié très simplement en Espagne s'il trouve preneur là-bas. Pour un acheteur, le système d'enregistrement des recherches est très utile. S'abonner à des marques permet aussi une page d'accueil personnalisée. Enfin, la négociation avec les vendeurs est vraiment simple. Par contre, pas de remise en main propre ou de paiement de la main à la main sur Vinted : toute transaction passe par la plateforme !

Visiter le site Vinted

Télécharger l'appli Vinted pour Android

Télécharger l'appli Vinted pour iOS

eBay : au-delà des enchères

Même s'il fait figure d'ancêtre sur Internet, eBay se défend encore très bien dans le secteur de la revente d'occasion. Toujours très populaire, le vétéran américain profite d'une audience mondiale et d'un "catalogue" particulièrement riche, avec de nombreuses catégories, dont certaines font le bonheur des connaisseurs et des collectionneurs. Surtout, il se distingue par son système d'enchères. Ainsi, à la publication d'une annonce, le vendeur choisit soit un prix fixe, soit des enchères pour céder son article au plus offrant. La publication est gratuite dans la limite de 150 annonces par mois, et facturée 0,35 euro au-delà. Chez eBay, les frais sont supportés par le vendeur, de l'ordre de 10% sur le montant total, y compris frais de livraison, et 0,35 euro par commande. La liste des moyens de paiement est impressionnante : CB, PayPal, Apple Pay, Google Pay, chèque et même virement bancaire. SI vous êtes un acheteur, vous pouvez filtrer les annonces pour ne garder que celles avec enchères ou au contraire, celles avec un prix fixe. Vous pouvez aussi rechercher les produits avec livraison gratuite ou remise en main propre. Enfin le filtre "état" permet de trouver des articles d'occasion mais reconditionnés.

Visiter le site eBay

Télécharger l'appli eBay pour Android

Télécharger l'appli eBay pour iOS

Rakuten : la fidélité récompensée

Il y a vingt ans, le site Priceminister était un pionnier de la revente entre particuliers et professionnels de produits électroniques et culturels. Racheté en 2011 par le Japonais Rakuten, la plateforme mélange désormais produits neufs et d'occasion. Aujourd'hui, elle est comparable à Leboncoin par la quantité de rubriques disponibles, mais sans la partie services et locations. Le plus : Rakuten propose de racheter lui-même vos produits high-tech. Surtout, le programme de fidélité représente un véritable atout pour les vendeurs comme pour les acheteurs. Chaque vente ou achat rapporte des points que vous pouvez ensuite utiliser sur le site. Rakuten n'accepte que la carte bancaire et le virement vers son porte-monnaie comme moyen de paiement. La mise en ligne d'une annonce est gratuite et illimitée. Mais le système de frais facturé au vendeur est assez complexe, avec un mélange de commissions fixes et d'une part variable. Comme chez les concurrents, le paiement et la livraison sont gérables directement via la plateforme, mais la remise en main propre est possible. Pour les acheteurs, il est assez facile de distinguer les vendeurs professionnels des particuliers. Dans ce dernier cas, il est possible de cliquer directement sur un lien pour lancer une négociation sur le prix. Le site fonctionne vraiment comme un site de vente classique, avec des propositions connexes lorsque vous consultez un article, et des avis sur le produit lui-même. Pratique !

Visiter le site Rakuten

Télécharger l'appli Rakuten pour Android

Télécharger l'appli Rakuten pour iOS

Facebook Marketplace : petites ventes entre amis

Même si ce n'est pas sa vocation première, Facebook propose un service petites annonces : le Marketplace. Ce n'est pas le plus ergonomique des plateformes de revente mais il compense ce défaut par la visibilité des annonces accessibles à des millions de membres. Bo point  a publication des annonces est totalement gratuite. En revanche, le réseau ne gère ni le paiement ni la livraison : c'est aux vendeurs et aux acheteurs de s'organiser. En outre, tous les échanges se déroulent via Facebook Messenger. L'intérêt est de pouvoir remonter au profil public de son interlocuteur et d'en savoir un peu plus sur lui. Un système d'étoiles sert de notation également. Le contrôle par le réseau sur les annonces est assez léger, et certains en abusent parfois, annonçant des produits à 1 euro alors qu'ils les facturent réellement plusieurs centaines d'euros. Enfin, Facebook propose une option inédite pour les vendeurs particuliers : la possibilité de republier à l'identique une annonce, ou bien de mettre plusieurs exemplaires d'un objet en vente via une seule annonce. Comme tout est gratuit, on ne peut que vous recommander de mettre votre annonce, en plus d'autres plateformes pour multiplier vos chances. Par contre, côté acheteur, il n'est pas toujours évident de lancer correctement une recherche. Il y a peu de critères et les vendeurs ne les respectent pas toujours. À noter cependant, la possibilité de définir une zone géographique pour sa recherche. Utile pour les ventes de la main à la main. Pour en savoir plus sur l'utilisation de ce service, consultez notre fiche pratique Facebook : comment acheter ou vendre sur le Marketplace.

Visiter le site Facebook

Télécharger l'appli Facebook pour Android

Télécharger l'appli Facebook pour iOS

Videdressing : la marque à tout prix

À la différence de Vinted, Videdressing s'adresse plutôt aux fashion victims, passionnés des grandes marques de mode et désireux de faire bonnes affaires sur des articles plutôt chers – il existe même un filtre de recherche entre produits de luxe ou grand public. Il y a moins d'articles que sur Vinted. Et les frais de services sont très variables, de 24 centimes à plus de 30 euros ! Et il est impossible de faire le tri entre vendeur professionnel et particulier. Enfin, ne vous fiez pas aux annonces de baisse de prix. Il s'agit de la comparaison entre le prix neuf, déclaré par le vendeur, et le prix mis en vente sur le site. Aucune garantie de véracité. Pour un vendeur, la mise en ligne d'une annonce est gratuite. Le service prend une commission sur les ventes, de l'ordre de 15 %, avec un minimum de trois euros et un maximum de 300 euros. Il prend même un euro de frais pour le transfert de son porte-monnaie vers son compte bancaire. Videdressing propose un système de paiement sécurisé, via carte bancaire, PayPal ou en plusieurs fois. La livraison peut être gérée par le site, mais la remise en main propre est encore autorisée, comme sur Leboncoin, son propriétaire depuis 2018. Enfin, pour les vêtements de luxe, un service de certificat de conformité via les bureaux de Videdressing est disponible pour un montant de 30 euros.

Visiter le site Videdressing

Télécharger l'appli Videdressing pour iOS

linkNsport : pour les sportifs

Créé en 2017, et donc encore tout jeune, linkNsport se consacre à la revente de matériel sportif, comme le souligne sa charte graphique, inspirée d'une célèbre chaîne de magasins spécialisés. Il ne propose que peu d'annonces, son moteur de recherche mériterait d'être musclé et il reste encore les applis mobiles à développer. La publication des annonces est gratuite, et vous pouvez gérer vous-même la livraison ou utiliser les services du site. Les frais sont de 18 % sur le prix de l'article. LinkNsport affirme contrôler chaque annonce avant publication. Les vendeurs professionnels sont également acceptés.

Visiter le site linkNsport

Amazon Seller Central : un service complexe

Accéder à la gigantesque clientèle d'Amazon pour ses petites annonces : c'est possible, avec le service Seller Central. Mais tous les commentaires tendent à prouver que l'affaire n'est pas simple… En effet, si le géant du commerce en ligne accepte les vendeurs individuels via un programme dédié – le compte Basic, – il ne leur facilite pas la tâche. Pour toute en mise en vente, il facture 0,99 euro par objet et les frais de vente vont de 8 à 15 % sur le montant total  incluant la livraison, avec un minimum de 0,30 euro. En outre, un particulier peut mettre un maximum de 40 produits par mois, mais dans certaines catégories seulement. Vous n'avez pas le contrôle sur les tarifs de livraison, même si ce sera à vous de vous en occuper entièrement. À cause de cela, même si votre article d'occasion est moins cher qu'un produit neuf, un marchand professionnel risque de l'emporter s'il offre la livraison. Enfin, faites très attention lors de la création de votre compte à ne pas cocher "compte professionnel", sinon vous devrez payer un abonnement de 40 euros par mois. En tant qu'acheteur, rien n'est fait pour vous aider à faire le tri entre vendeurs professionnels et vendeurs particuliers. Bref, même si elle existe, la plateforme de venteet d'achat entre particuliers d'Amazon n'est clairement pas la référence du domaine…

Visiter le site Amazon Seller Central

Télécharger l'appli Amazon pour Android

Télécharger l'appli Amazon pour iOS

Etsy : créations originales

Etsy sort du cadre de l'occasion car ce service est orienté sur les créations originales. Si vous avez des talents artistiques et que vous voulez en tirer profit, c'est la bonne plateforme. La visibilité de vos annonces est mondiale, et les outils de recherche bien adaptés aux articles créatifs. Les internautes peuvent s'abonner à votre boutique, et ainsi être prévenu lorsque vous mettez en ligne une nouveauté. Les frais sont à la charge du vendeur, hors frais de livraison. Il y a 0,16 € de frais de mise en vente plus 5% de frais de transaction. Les moyens de paiement sont très nombreux, de la carte bancaire, au chèque en passant par Paypal. Par contre, votre boutique sera mélangée à celles de professionnels, sans possibilité de filtrage. Pour les acheteurs, c'est le bon endroit pour trouver un cadeau original. Et bien souvent les créateurs vous proposent de le personnaliser. Les filtres sont extrêmement précis, ce qui permet de vraiment affiner sa recherche. En plus des photos du vendeur, il y a bien souvent des photos que les acheteurs ont pris de l'objet une fois chez eux, ce qui permet d'avoir une idée vraiment précise de sa taille et de sa qualité.

Visiter le site Etsy

Télécharger l'appli Etsy pour Android

Télécharger l'appli Etsy pour iOS

Selency : la brocante en ligne

Les chineurs se donnent rendez-vous sur Selency. On y retrouve des meubles, mais aussi de la décoration, des luminaires et même des arts de la table. Tout y est d'occasion, mais les prix sont plutôt élevés. Pas la peine d'y rechercher une bibliothèque Ikea de seconde main. Les meubles sont plus dans l'esprit brocante. Les annonces des professionnels sont mélangées avec celles des particuliers. La publication d'une annonce est gratuite et les vendeurs gardent la main sur la livraison. Vous pouvez ainsi choisir d'utiliser le service adapté proposé par le site, et valable pour la France, la Belgique, le Royaume-Uni, et les Pays-Bas ou l'organiser vous-même. Les acheteurs peuvent également négocier le prix directement en ligne. Un service payant d'authentification des pièces vendues est proposé par Selency, pour rassurer dans le cas de meubles haut de gamme.

Visiter le site Selency

Télécharger l'appli Selency pour Android

Télécharger l'appli Selency pour iOS

Les sites de petites annonces classiques

Newsletter

Outre les plateformes, il existe une multitude de sites spécialisés qui publient des petites annonces entre particuliers, mais qui n'offrent pas de services supplémentaires – hormis parfois une messagerie – et qui n'interviennent à aucun moment dans les transactions. En voici une petite sélection, évidemment non exhaustive.