Meta Quest Pro : un casque de réalité virtuelle ambitieux

Meta Quest Pro : un casque de réalité virtuelle ambitieux

Meta compte bien occuper une place de premier rang sur le marché de la réalité virtuelle. Et pour concurrencer le futur casque d'Apple, le groupe prépare le Quest Pro, un modèle haut de gamme aux caractéristiques ambitieuses.

Qu'on se le dise : 2023 sera l'année de la réalité virtuelle (VR pour Virtual Reality en anglais) et de la réalité augmentée (AR pour Augmented Reality en anglais). Ces deux technologies seront au cœur de métavers – ou metaverse –, le fameux univers entièrement virtuel que préparent Meta et d'innombrables entreprises "dans le vent", au centre de tous les fantasmes et de toutes les convoitises. Plusieurs géants du numérique travaillent d'ailleurs d'arrache-pied sur le sujet, à commencer par Apple, qui devrait sortir prochainement un casque révolutionnaire, annoncé – et espéré – comme aussi innovant que l'iPhone en son temps. Sony est aussi sur le coup, avec son PS VR2, qui visera surtout les joueurs – mais pas que. En attendant ces futurs champions, c'est Meta qui occupe le terrain avec ses fameux casques Quest, précédemment vendus sous la marque Oculus. Et le groupe de Mark Zuckerberg ne compte pas laisser le champ libre à ses concurrents déclarés. Comme le raconte dans Bloomberg Mark Gurman, le journaliste bien connu pour ses indiscrétions sur Apple, Meta a dans ses cartons un nouveau modèle haut de gamme qui devrait sortir en fin d'année, le Quest Pro.

Meta Quest Pro : la virtualité plus réelle

Connu sous le nom de code de Project Cambria, le Meta Quest Pro visera d'emblée le haut de gamme. Doté de nouvelles caméras très haute définition, d'une puce beaucoup plus puissante, d'écrans assurant un meilleur rendu et d'une plus grande capacité de stockage que le Quest 2 sorti fin 2020, il serait nettement plus performant, en assurant notamment un suivi du regard plus précis. Si Mark Gurman ne donne guère de détails précis dans son article, on sait que Meta nourrit de grandes ambitions pour le Quest Pro. Mark Zuckerberg avait déjà annoncé lors la présentation des résultats financiers de son entreprise, en avril 2022, que ce casque sera plutôt destiné aux professionnels et qu'il pourrait remplacer un PC portable ou un environnement de travail. La firme avait déjà dévoilé Infinite Office, une série de fonctions déployées sur le Meta Quest 2 pour permettre à l'utilisateur d'évoluer dans un "véritable" bureau en réalité virtuelle et/ou augmentée.

Meta va probablement en dévoiler davantage à la fin de l'année, à l'occasion de sa conférence Connect, dans laquelle le groupe présentera ses nouveautés en VR et AR. Mais nul doute que le Quest Pro sera un élément clé pour le développement de son fameux métaverse, ne serait-ce que comme vitrine technologique. Car à en croire les prédictions de Bloomberg, ce nouveau casque ne sera pas à la portée de tous. Et si le Quest 2 est vendu autour de 350 euros, le Quest Pro pourrait atteindre voire franchir la barre symbolique des 1 000 euros. Un tarif "premium", à la hauteur des ambitions de Meta, mais qui ne devrait pas être très éloigné du prix du futur casque d'Apple…