Deebot T9 AIVI : le robot aspirateur vraiment intelligent

Deebot T9 AIVI : le robot aspirateur vraiment intelligent

Le tout nouveau Deebot T9 AIVI d'Ecovacs n'est pas un robot aspirateur comme les autres. Car s'il se charge bien sûr de faire le ménage, il embarque une intelligence artificielle associée à une caméra qui lui ajoute des fonctions très appréciables.

Article sponsorisé par Ecovacs

En à peine une dizaine d'années, les robots aspirateurs ont su se faire une belle place dans nos foyers. Leurs fonctions ? Nettoyer les sols de votre logement à votre place, de façon autonome et régulière afin de vous épargner cette corvée ménagère bien peu agréable. Et ce, même en votre absence, le concept plaît, comme en témoignent les ventes en hausse constante. D'autant que, sous l'impulsion de sociétés spécialisées toujours plus innovantes, ces robots ne cessent de s'améliorer pour devenir à la fois plus pratiques et plus efficaces. C'est notamment les modèles d'Ecovacs, une entreprise spécialisée en robotique, qui a été créée en 1998 et qui a sorti son premier robot de nettoyage en 2007. Depuis, la société dont le siège est établi en Chine n'a eu de cesse de proposer des robots permettant de simplifier la vie quotidienne. Dernier né de la gamme, le DEEBOT T9 AIVI, un aspirateur robot bardé de technologie qui ne se contente pas de faire le ménage.

© Ecovacs

Intelligence artificielle à contribution

La plupart des robots aspirateurs savent détecter les obstacles pour les contourner ou éviter les chutes. Le Deebot T9 AIVI d'Ecovacs pousse le bouchon plus loin. Il dispose d'une caméra qui, associée au module d'intelligence artificielle AIVI 2.0 (pour intelligence artificielle et interprétation visuelle), lui permet de cartographier précisément en trois dimensions toute la maison pour se repérer et se déplacer. La technologie baptisée TrueMapping 2.0, donne au robot toute latitude pour trouver son chemin sans problème, même dans les pièces sinueuses, envahies de meubles ou à l'agencement complexe. De plus, le Deebot T9 AIVI sait d'emblée reconnaître quinze objets différents qu'il peut être amené à rencontrer comme des chaussettes laissées au sol, mais aussi des câbles et des chaises aux pieds en forme de U, qui représentent souvent un piège pour les robots aspirateurs qui tentent alors de les escalader, sans succès. L'utilisateur gagne donc encore un peu plus de temps et s'épargne la corvée de rangement pour ramasser tous les éléments qui pourraient gêner le robot dans son périple ou même l'endommager. Petit bonus, le Deebot T9 AIVI sait également reconnaître les silhouettes humaines. Une fonction qui présente un double avantage : le robot évite ainsi de percuter les personnes qui se déplacent dans la maison mais aussi, il privilégie la séance de nettoyage dans les pièces qui ne sont pas occupées afin de déranger le moins possible. Bien vu !

© Ecovacs

Pour le nettoyage et la surveillance

Puisque le robot est amené à se déplacer dans toute la maison, pourquoi ne pas lui confier aussi la délicate tâche de surveiller ce qu'il s'y passe ? C'est l'une des autres fonctions phares du Deebot T9 AIVI. Il embarque une caméra HD avec une vision à 360°. Il devient donc facile pour son propriétaire, équipé de l'application Ecovacs Home sur son smartphone, de faire vadrouiller le robot dans toute la maison pour vérifier que tout va bien. Il est même possible d'interagir avec les personnes présentes dans la maison ou, pourquoi pas, les animaux domestiques en communiquant par la voix grâce au micro et aux haut-parleurs intégrés. Et, que l'on se rassure, les images saisies par le robot sont chiffrées et uniquement accessibles après la saisie d'un mot de passe.

© Ecovacs

Une vraie fée du logis

Les innovations apportées par Ecovacs à son aspirateur robot ne font pas non plus l'impasse sur sa fonction principale : le nettoyage. Pour ne rien laisser lui échapper, l'engin embarque des brosses en caoutchouc multi-surfaces AeroForce®. Il s'agit de brosses à double face anti-enchevêtrement qui conviennent à tout type de sol. Elles se montrent redoutablement efficaces pour nettoyer les tapis. Par ailleurs, les brosses tournent dans des directions opposées. Une technologie qui évite que les poils longs ou les cheveux ne viennent s'y entortiller. Associées à une puissance d'aspiration maximale de 3000 Pa (Pascal), soit deux fois celle du modèle précédent, ces brosses laissent un sol impeccable quel que soit le type de surface.

Le Deebot T9 AIVI ne se contente pas d'aspirer la poussière : il sait aussi laver les sols. Sous son capot, il embarque un réservoir d'eau de 180 ml et d'une lingette lavable et réutilisable. Équipé de technologie de lavage OZMO Pro 2.0 il applique 480 vibrations par minute pour éliminer les taches les plus tenaces. Idéal pour un entretien des sols au quotidien.

© Ecovacs

Enfin, lorsque son travail est terminé, le Deebot T9 AIVI rejoint sa station de charge pour refaire le plein d'énergie. Pour plus d'autonomie, il est possible de lui adjoindre une station de vidage automatique. Vendue en option (299 euros), elle permet au robot de vider son bac à poussière (d'une contenance de 300 ml) dans un conteneur capable d'accueillir jusqu'à 2,5 litres de poussière et de débris compressés. Selon la taille de l'appartement, cela peut permettre jusqu'à 30 jours d'utilisation sans avoir besoin de s'occuper de quoi que ce soit.

Le Deebot T9 AIVI est d'ores et déjà disponible au prix de 799 euros.

Acheter l'Ecovacs Deebot T9 AIVI

Article sponsorisé par Ecovacs