Star Citizen : comment jouer gratuitement à la version alpha

Star Citizen : comment jouer gratuitement à la version alpha

Jusqu'au 31 mai 2022, on peut jouer gratuitement à Star Citizen. L'occasion, pour les novices, de découvrir ce jeu de conquête spatiale révolutionnaire à plus d'un titre et, pour les fans, d'essayer de nouveaux vaisseaux.

Vous aimez la science-fiction, et en particulier les space operas ? Alors, si ce n'est pas déjà fait, il est grand temps de vous intéresser à Star Citizen. En effet, jusqu'au 31 mai, vous pouvez profiter gratuitement de ce jeu de simulation spatiale en ligne, extraordinaire à plus d'un titre. Son éditeur, Cloud Imperium Games, vient en effet d'ouvrir une période dite de free flight  – littéralement, vol gratuit, que l'on peut traduire en essaie gratuit – qui permet à tout-un-chacun de découvrir cet ovni du jeu vidéo, d'explorer son univers persistant et de tester de multiples vaisseaux spatiaux. L'occasion de rejoindre une communauté de quelque quatre millions de fans sans avoir à vous acquitter de la souscription habituelle d'une cinquantaine d'euros.

© CCM

C'est quoi Star Citizen ?

Disons-le clairement, Star Citizen n'est pas un jeu vidéo comme les autres. Et pour cause : il n'est pas terminé ! Mieux encore, son développement, qui a démarré il y a dix ans, est entièrement financé par les utilisateurs, via un système de souscription. Un modèle économique très original, qui engendre toutefois des incompréhensions et des frustrations, mais qui a tout de même déjà séduit des millions de passionnés à travers le monde, certains n'hésitant pas à investir des sommes folles pour participer à l'aventure en "temps réel" et se plonger sans attendre dans un univers sans équivalent.

© CCM

Dans son principe, Star Citizen est un jeu en ligne massivement multijoueur (MMOG, de l'anglais massively multiplayer online game, souvent encore abrégé en MMO). Plus précisément, c'est un jeu de simulation spatiale se déroulant dans le futur au sein d'un univers persistant (Persistent Universe ou PU). Le joueur contrôle un personnage en étant libre d'entreprendre n'importe quelle action dans ce monde "ouvert", en interagissant avec d'autres joueurs humains ou des personnages non joueurs (PNJ) gérés par le programme (c'est un jeu de type "bac à sable"). Comme dans un RPG (jeu de rôle), une grande partie du jeu consiste à améliorer l'équipement du personnage afin de le rendre plus performant pour remplir des missions ou atteindre les buts qu'il s'est lui-même fixés. Toutefois, à la différence notable de titres comme Skyrim, The Witcher et autre Horizon Zero Dawn, le personnage n'a ni talent particulier, ni fonction ou profession prédéfinie : ses forces et ses faiblesses, comme son évolution, ne dépendent que du joueur qu'il incarne.

© Cloud Imperium Games

Comment jouer dans Star Citizen ?

Dans des décors rendus grandioses par l'éclairage des cycles jour/nuit sont disséminés de nombreux lieux qui peuvent être visités à tout moment : avant-postes pour acheter ou vendre des matières premières, bases souterraines abritant des ennemis, grottes, épaves de vaisseaux. Ajoutez à ces centaines de lieux des magasins dans lesquels on peut acheter, avec de l'argent virtuel gagné dans le jeu, une infinité d'objets (matériel, armes, vêtements et combinaisons spatiales, vaisseaux et des composants pour les améliorer, nourriture, etc.).

Surtout, il y a de magnifiques vaisseaux, spatiaux et terrestres, que l'on pilote, comme dans une simulation de vol. Certains se manipulent seul. D'autres, gigantesques, nécessitent la collaboration de plusieurs joueurs (deux ou trois pour les plus petits, deux cents pour le plus grand !). Le soin apporté au design des vaisseaux est époustouflant (les designers sont des vétérans de l'industrie cinématographique ayant travaillé par exemple sur Star Trek DS9 ou Starship Trooper). Le détail des parties mécaniques, par exemple d'un train d'atterrissage, des armes, est d'une finesse et d'un "réalisme" confondant. Zoomer dans une image laisse apparaître des vis, des câbles, des étiquettes. On peut même parfois déchiffrer un minuscule code-barre resté collé sur une pièce métallique ou voir le reflet de traces. Il en va de même des armures spatiales, du matériel porté par le joueur.

© CCM
Détail des textures. © CCM

Toutes les mécaniques de jeu ne sont pas encore présentes, mais celles finalisées sont déjà très complexes et amusantes. À pied, avec un véhicule terrestre ou un vaisseau spécialisé, on peut extraire des matières premières, puis aller les faire raffiner dans une base orbitale et les revendre. Cela permet d'acheter notamment des vaisseaux avec la monnaie virtuelle ayant cours dans l'univers. En quelques dizaines d'heures de jeu, on peut ainsi se procurer un engin vendu autrement 600 euros sur le site de l'éditeur. Il est prévu qu'à terme, tous les véhicules du jeu pourront être acquis sans argent réel : pour le moment, plusieurs dizaines sont déjà accessibles, du plus modeste au plus grand. Il est également possible de faire des missions de transports amusantes, permettant de découvrir de nouveaux lieux ou encore si l'on possède un vaisseau-citerne, de ravitailler en vol d'autres joueurs, de commercer avec un vaisseau de transport en achetant et vendant des denrées dont le cours varie. Enfin, on peut aussi se lancer dans la chasse à prime et, moyennant finance, combattre des adversaires de plus en plus coriaces.

Minage d'astéroïdes. © CCM
Le laser de minage en action. © CCM

L'univers de Star Citizen ne comprend pour le moment qu'un seul système solaire, composé de quatre planètes principales autour desquelles gravitent trois ou quatre lunes, ainsi que des bases orbitales. Un second système solaire, bien plus vaste, attendu par les joueurs depuis des années, devrait enfin apparaître dans quelques mois. On peut visiter et explorer chaque planète, chaque lune. Celles-ci disposent de leurs propre climat et gravité permettant parfois de faire des bons de plusieurs mètres. Star Citizen devrait comporter dans sa version finale des dizaines de systèmes solaires différents. On pourra alors partir les explorer, cartographier et monnayer ces données. Et de gigantesques vaisseaux, déjà en cours d'élaboration, permettront d'établir de nouvelles colonies. 

Certains PNJ vous proposent des missions. © CCM

Quelles sont les particularités de Star Citizen ?

Plus qu'un simple jeu vidéo, Star Citizen est un véritable phénomène, tant par ses ambitions que par son développement fleuve qui se poursuit depuis dix ans. Mais c'est aussi la qualité de ce qui a déjà été accompli qui fait de Star Citizen un jeu à part. Plonger dans l'univers futuriste de Star Citizen, visiter ses planètes et ses bases spatiales orbitant au-dessus de mégalopoles ou nichées dans une ceinture d'astéroïdes, piloter des vaisseaux réalisés avec une incroyable richesse de détails est une expérience visuelle époustouflante. Beaucoup de productions vidéoludiques récentes sont magnifiques, mais aucune ne rassemble en un seul jeu une telle complexité graphique, une maîtrise des lumières dynamiques rarement mises en défaut, aucune ne comporte des bruitages aussi immersifs et tout cela dans un MMO (jeu en ligne massivement multijoueur) sans chargements apparents.

Se poser sur une station orbitale est parfois un challenge, mais toujours un ravissement pour l'oeil © CCM
Il n'y a pas encore d'extra-terrestres dans le jeu, mais on peut déjà piloter leurs vaisseaux. © CCM

Porté par Chris Robert – un créateur bien connu  pour ses jeux Wing Commander, Wing Commander Pivateer, Starlancer puis Freelancer, qui s'inscrivaient déjà dans un univers futuriste sur fond de conquête des étoiles –, Star Citizen a été dès ses débuts une entreprise hors norme. Présenté à la Game Developper Conference en 2012, le projet a fait l'objet d'une campagne de financement participatif Kickstarter rapportant plus de quatre millions de dollars seulement en deux mois. Fort de ce succès dépassant largement l'objectif initial, Chris Robert a alors créé la société Cloud Imperium Games (CIG) qui est à la fois développeur et éditeur de Star Citizen. Il a été par ailleurs décidé de continuer à faire appel à un financement participatif, mais cette fois directement sur le site officiel du jeu.

À l'origine, Star Citizen devait paraître en 2014. Mais en lieu et place d'un jeu achevé, les joueurs n'ont droit cette année-là qu'à une version alpha 1.0.0. Malgré la déception des contributeurs, à la fin 2015, CIG disposait déjà de cent millions de dollars, investis par près d'un million de joueurs. Aujourd'hui, grâce à ce système de souscription inédit, dix ans après son lancement, Cloud Imperium Games a engrangé près d'un demi-milliard de dollars. Il arrive en seconde place mondiale des financements participatifs ayant levé le plus de fonds, après le projet EOS destiné à créer un système d'exploitation utilisant la blockchain.

Quel est le prix de Star Citizen ?

Pour jouer à Star Citizen en dehors des périodes de free flight, il faut acheter un pack appelé pledge. Pour une cinquantaine d'euros, on a droit à un vaisseau spatial, à un accès pendant toute la durée du développement et, bien entendu, au jeu final lorsqu'il sera prêt. C'est tout à fait suffisant pour commencer à explorer l'univers et tester les diverses activités déjà proposées, mais il est aussi possible de choisir un vaisseau de départ plus chic et dans ce cas le pack pourra dépasser le millier d'euros.

On gare facilement plusieurs véhicules d'exploration dans ce vaisseau. © CCM

Même si le jeu fait encore régulièrement l'objet de critiques liées à ce développement fleuve, Star Citizen peut toujours compter sur une base de joueurs enthousiastes, prêt à débourser beaucoup pour le soutenir. Comme le jeu comporte près de 200 vaisseaux différents, tous plus beaux les uns que les autres, certains joueurs fortunés n'hésitent pas à investir des sommes délirantes atteignant 10 000 voire 20 000 euros. Pour ces joueurs particuliers, CIG a même créé dans le jeu un espace qui leur est réservé, à la manière d'un club privé. Toutefois, il est important de souligner qu'un vaisseau plus grand ou différent n'apporte aucun avantage dans la partie. CIG le répète régulièrement : acquérir un vaisseau plus cher sert uniquement à soutenir le développement du jeu, pas à acheter un bonus.

© CCM

Quels sont les problèmes de Star Citizen ?

Le soin apporté aux environnements, à la modélisation des éléments et à leurs textures, dépasse techniquement ce que l'on voit dans le reste de la production vidéoludique actuelle. Ses détracteurs ne manquent d'ailleurs jamais de mettre en avant l'aspect vitrine technologique de Star Citizen pour mieux pointer l'absence de jouabilité. Il est vrai que pendant longtemps, Star Citizen a eu peu à offrir aux joueurs, si ce n'est une merveilleuse promenade, mais depuis 2020, le jeu dispose de suffisamment de contenus pour qu'on puisse déjà y passer des dizaines d'heures sans s'y ennuyer un instant. Certes, de nombreux bugs subsistent, mais il est important de rappeler qu'il s'agit d'un jeu en cours de développement. Comme tous les logiciels, les jeux passent par différentes phases lors leur élaboration. Les principales étapes sont les versions alpha, les versions bêta et les release candidate ou RC qui précèdent la sortie. Pour simplifier, les versions alpha servent à tester des parties d'un programme, mais sans que l'ensemble ne soit complet ni supposé fonctionner entièrement. Elles sont par définition buggées, le but étant justement de voir point par point ce qui cloche. Viennent ensuite les bêtas qui comportent l'ensemble des fonctions principales du logiciel mais non finalisées. Enfin, les versions RC sont complètes : elles servent à valider le logiciel en traquant les dernier bugs. En mai 2022, Star Citizen en est à sa version alpha 3.17.1, celle qui est proposé en essai gratuit, ouvert à tous.

© CCM

La majorité des critiques faites à l'encontre Star Citizen provient de l'incompréhension que les nouveaux joueurs ont parfois de ces notions. Ça plante ? L'ascenseur ne marche pas ? Mon casque est coincé ? C'est frustrant, mais normal ! Ces péripéties sont habituellement inconnues des joueurs, mais comme Star Citizen a fait le pari de la transparence pour se financer, il faut faire avec. Cette transparence du projet se retrouve aussi sur le site officiel du jeu où l'on peut voir chaque semaine un résumé en vidéo des avancées en cours, accéder à un calendrier des taches à accomplir et remplir si on le souhaite des rapports de bugs pour aider les développeurs. Par ailleurs, chaque année les comptes de Cloud Imperium Games sont publiés.

On peut se soigner dans les hopitaux des villes et stations importantes. © CCM
© CCM

Quelle est la date de sortie de Star Citizen ?

La date de sortie commerciale de la version finale de Star Citzen n'est pas connue pour le moment. D'après ce que Chris Robert a annoncé dans une communication récente, la version 3.18.0 – à paraître cet été – sera la dernière des alphas. En tenant compte des retards habituels, on peut tabler sur un passage aux versions bêta vers la fin 2022.En outre, il faut savoir que Cloud Imperium Games emploie un millier de personnes répartis dans plusieurs studios aux États-Unis, au Canada, au Royaume Unis et en Allemagne. Ces équipes travaillent à la fois sur Star Citizen et sur Squadron 42, un deuxième jeu se déroulant dans le même univers.

© CCM

Contrairement à Star Citizen dans lequel le joueur est libre, Squadron 42 sera un jeu solo scénarisé. Pour le moment, il n'en existe aucune version accessible aux joueurs et peu d'informations circulent, mais on sait déjà que ses personnages seront interprétés par des acteurs et non des moindres. Le tournage est bien entamé et il met en scène notamment Gary Oldman, Mark Hamill, Gillian Anderson, Mark Strong, John Rhys Davies ! Voir CIG se lancer dans un second jeu sans avoir terminé le premier a fait grincer bien des dents, mais il vrai que les deux jeux utilisent les mêmes ressources, puisque se passant dans le même univers. De plus, en raison de la taille de l'univers en question qui devrait comporter plusieurs dizaines de systèmes solaires et donc potentiellement plusieurs centaines de planètes, CIG a mis au point des outils internes permettant de créer automatiquement (de façon procédurale) des décors complexes et d'y incorporer des effets spéciaux issus de grands logiciels spécialisés du commerce comme Houdini, utilisé dans l'industrie du cinéma. On ne voit pas encore le bout du tunnel, mais on s'en approche. Seule certitude, Squadron 42 paraîtra avant Star Citizen et il est probable qu'il en constituera le prologue.

© CCM

Quelle configuration pour jouer à Star Citizen ?

Attention : Star Citizen, qui ne fonctionne que sur PC Windows, exige une configuration vraiment musclée pour fonctionner. Logique quand on voit la qualité des graphismes et qu'on songe au nombre d'éléments que le jeu doit gérer. Il est donc fortement conseillé d'avoir un PC gamer puissant pour en profiter pleinement. Outre une connexion Internet à très haut débit (fibre optique quasiment indispensable…), l'éditeur recommande un processeur Intel ou AMD à quatre coeurs, 16 Go de mémoire vive, une carte graphique compatible Direct X 11.1 avec au moins 3 Go de mémoire dédiée (de préférence un modèle gérant le Ray-tracing, comme les modèles à base de circuit RTX 3000 Nvidia) et un SSD avec au moins 80 Go d'espace libre pour l'installation du jeu. Si la carte graphique n'est pas du type RTX, il est recommandé de ne pas afficher les nuages. Penser dans tous les cas à enlever le motion blur (flou de mouvement) et le grain du film dans les options graphiques du jeu pour jouer dans de bonnes conditions.

© CCM

Comment télécharger et installer Star Citizen ?

Jusqu'au 31 mai, vous pouvez jouer gratuitement à Star Citizen. À condition, évidemment, de l'installer sur votre PC.

► Avec votre navigateur Web habituel, allez sur la page d'inscription de Star Citizen. Renseignez tous les champs du formulaire : identifiant (Account Name), adresse mail, mot de passe, etc. Votre identifiant, qui sera nom de votre personnage, ne doit pas contenir d'espace. Le Referal code est un code de parrainage qui vous permet de démarrer la partie avec 5000 crédits. Si vous n'en possédez pas, vous pouvez utiliser celui-ci : STAR-ZTWY-4NF9

► Quand vous avez terminé; cliquez sur Enlist. Un mail de confirmation vous est alors envoyé. Consultez votre messagerie, ouvrez le message et acceptez la création de votre compte.

© CCM

► Revenez sur la page d'inscription dans votre navigateur Web et cliquez sur Join the universe.

© CCM

► Sur le nouvel écran, cliquez sur Play Now.

© CCM

► Cliquez sur Download the game here.

© CCM

► Faire défiller vers le bas le nouvel écran. Après avoir vérifié que tout est OK, cliquez sur Download installer.

© CCM

► Dans votre dossier de téléchargement, double cliquez sur le programme RSI-Setup puis acceptez l'installation en cliquant sur J'accepte.

© CCM

► À l'étape suivante, choisissez un emplacement où installer le jeu. Cela doit être un disque SSD impérativement, disposant de 80 Go d'espace libre. Cliquez sur Installer.

© CCM

► Vérifiez que la case Lancer RSI Launcher est bien cochée et cliquez sur Fermer.

© CCM

► À l'étape suivante, cliquez sur sur Install.

© CCM

► Cliquez ensuite sur Acknowledge.

© CCM

► L'installation débute enfin : elle dure plusieurs minutes avec la fibre. Attendez la fin de chargement des correctifs et l'apparition du bouton Launch Game.

© CCM

► Cliquez sur Launch Game, en bas à gauche.

© CCm

►Selon votre configuration, autorisez Star Citizen dans votre pare-feu s'il en fait la demande.

© CCM

► Acceptez les conditions d'utilisation en cliquant sur Accept.

© CCM

► Lorsque le jeu démarre et que le premier écran s'affiche, cliquez sur Persistant Universe, à gauche. Les modules Star Marine et Arena Commande sont des minijeux d'entraînement au pilotage et au tir : vous pourrez les essayer après avoir créé votre personnage.

© CCM

► La première étape consiste à créer votre personnage, choisir son sexe. L'apparence de cet avatar est simplement cosmétique et ne présume en rien de ses capacités.

© CCM

► Cliquez directement sur Accept ou modifiez avant son apparence sur le côté gauche (yeux, cheveux etc.) avant de cliquer sur Accept.

© CCM

► Cliquez sur Save.

© CCM

► Choisissez ensuite un lieu de départ. Le seul système solaire disponible actuellement est Stanton. Choisisissez ensuite une ville de départ. Area 18 est la plus pratique pour commencer. Cliquez sur Set as primary residence.

© CCM

► Vous allez vous réveiller dans votre chambre. Levez-vous avec la touche Y, déplacez-vous avec Z,S,Q,D, interagissez avec la touche F et un clic gauche.

© CCM

► Derrière la porte, l'aventure commence ! Pour la suite, consultez l'aide de jeu de Star Citizen (en anglais).