Molotov : interdit de diffuser les chaînes du groupe TF1

Molotov : interdit de diffuser les chaînes du groupe TF1

La plateforme vidéo Molotov.tv écope d'une lourde amende pour avoir continué de diffuser sans autorisation les chaînes du groupe TF1. Un coup dur qui survient après un problème similaire avec M6. Et qui pourrait être fatal au service.

Sale temps pour Molotov.tv. Comme l'a révélé Capital, la célèbre plateforme vidéo française, qui permet de regarder en streaming des chaînes de télévision sur ordinateur, sur mobile et même sur TV connecté, vient en effet d'écoper d'une très lourde amende pour contrefaçon. Le tribunal judiciaire de Paris l'a en effet condamnée vendredi 7 janvier à payer 8,5 millions d'euros au groupe TF1 au titre de dommages et intérêts pour avoir diffusé ses chaînes sans autorisation pendant plus de deux ans. Ce n'est pas le seul aspect de la sanction : Mototov doit également cesser immédiatement la retransmission en direct des quatre chaînes concernées (TF1, TMC, TFX et LCI), ce qui n'est curieusement toujours pas le cas à l'heure où nous écrivons ces lignes.     

Cette décision de justice lourde de conséquences vient conclure – provisoirement – le conflit qui opposait la plateforme au groupe audiovisuel depuis plusieurs années. De fait, quand Molotov n'était encore qu'une start-up prometteuse, TF1 avait accepté que la plateforme diffuse ses chaînes TV entre 2015 et jusqu'à la mi-2019. Depuis, les deux sociétés auraient du conclure un accord financier pour prolonger cette première autorisation. Mais Molotov s'y est refusé au regard des sommes exigées. Suite aux poursuites entamées par TF1, le tribunal judiciaire de Paris en a visiblement jugé autrement.

Molotov vs TF1 : un accord comme avec M6 ?

C'est le second revers de taille pour Molotov, qui a connu des déboires similaires et pour les mêmes raisons il y a quelques mois avec le groupe M6 qui réclamait lui-aussi une forte somme. Après négociation, les deux entreprises ont trouvé un accord financier. Et, depuis décembre 2021, la plateforme peut continuer de diffuser les chaînes M6, W9, 6Ter et Gulli… mais uniquement dans le cadre de ses offres payantes, ce qui change la donne pour les quelque 4 millions d'utilisateurs actifs du service – contre 22,5 d'inscrits. On peut donc imaginer que Molotov va tenter de trouver une solution équivalente avec TF1, dans la mesure où les discussions continuent en coulisses.

Ces bras de fer posent plusieurs questions. À commencer par la justification du montant des droits exigés pour la retransmission de flux diffusés gratuitement par la TNT, ainsi que par les services en ligne et les applications des deux groupes, My TF1et 6play. Surtout, cs conflits mettent sérieusement en péril le modèle économique et l'avenir de Molotov. Certes, la start-up a grandi depuis ses débuts. Et si elle n'a toujours pas atteint la rentabilité espérée, elle été rachetée en décembre 2021 par FuboTV, un poids-lourd du streaming aux États-Unis qui compte bien s'imposer en Europe. L'assise financière du nouveau propriétaire, qui compte des géants comme Disney et Viacom parmi ses actionnaires, sera-t-elle suffisante pour affronter cette nouvelle tempête ? Difficile à dire aujourd'hui. Mais si aucune solution amiable n'est trouvée avec TF1, i n'est pas impossible que Molotov jette l'éponge, en privant ses utilisateurs de son service bien pratique. Il faudrait alors se tourner vers d'autres solutions gratuites comme l'excellent Captvty pour regarder la télévision gratuitement en streaming (voir nos fiches pratiques pou les solutions sur ordinateur et sur mobile).  

Télécharger Molotov.tv