Bug Exchange 2022 : les solutions de Microsoft pour Y2K22

Bug Exchange 2022 : les solutions de Microsoft pour Y2K22

[BUG MICROSOFT EXCHANGE] La messagerie Microsoft Exchange a été victime d'un bug lors du passage à 2022, empêchant tout envoi de mail. L'éditeur a publié depuis des scripts pour régler le problème, lié à l'anti-virus intégré.

2022 serait-elle une année à bugs, comme beaucoup l'avaient craint pour le passage à l'an 2000 ? Alors que certains s'inquiètent de l'arrivée de la version 100 de Google Chrome qui pourrait causer des problèmes sur quelques sites Web, Microsoft a déjà fait les frais d'un premier dysfonctionnement qui a causé des frayeurs chez de nombreux utilisateurs en entreprise. De fait, comme l'a signalé Bleeping Computer, dès le passage à la nouvelle année, le 1er janvier 2022 à 0 h 00, les serveurs de la messagerie Exchange ont bloqué l'envoi de mails. L'incident, inexplicable au début, a provoqué la panique chez les administrateurs système qui ont vu des messages d'erreur se multiplier dans le journal d'événements, tels que "L'initialisation du processus d'analyse FIP-FS a échoué. Erreur : 0x8004005. Détails de l'erreur : Erreur non spécifiée" ou "Code d'erreur : 0x80004005. Description de l'erreur : impossible de convertir 220100001 en long." Bref, des sueurs froides pour bien commencer l'année…

Baptisé Y2K22, le problème ne venait pas de leurs réglages, mais tout simplement de l'anti-virus intégré à la messagerie, ou, plus exactement de son moteur d'analyse, comme l'a expliqué Microsoft dans un un billet publié sur son forum Tech Community"Le problème est lié à un échec de la vérification de la date avec le changement de la nouvelle année et n'est pas une défaillance du moteur anti-virus lui-même. La vérification de la version effectuée par rapport au fichier de signature fait planter le moteur de logiciels malveillants, ce qui entraîne le blocage des messages dans les files d'attente de transport", détaille l'éditeur. 

Si les administrateurs système ont du se débrouiller seuls durant quelques heures, Microsoft s'est rapidement penché sur la question en indiquant deux façons de régler le problème, avec des scripts, l'une manuelle, l'autre automatique. L'éditeur précise cependant qu'il faudra sans doute attendre un peu avant que tout rentre dans l'ordre, le temps que tous les messages bloqués en files d'attente soient traités. Bref, plus de peur que de mal au final, mais une mauvaise surprise pour démarrer la nouvelle année…