Dictée vocale macOS : comment dicter du texte à un Mac

Dictée vocale macOS : comment dicter du texte à un Mac

Sur Mac, pas besoin d'un logiciel supplémentaire pour saisir du texte en le dictant plutôt qu'en le tapant au clavier. La fonction de dictée vocale est intégrée en standard à macOS. Et elle est terriblement efficace !

Et si votre ordinateur pouvait saisir du texte à votre place dès que vous le lui demandez pour vous éviter de le taper au clavier ? C'est tout à fait possible, grâce à la dictée vocale. Certains logiciels professionnels, dont le célèbre Dragon, sont spécialisés dans ce domaine, mais les systèmes d'exploitation modernes comme Windows 10 et macOS intègrent cette fonction en standard depuis plusieurs années. Pas besoin donc de passer par une application externe – et payante – pour dicter du texte à un Mac ! Et cela fonctionne. La preuve : cet article a été entièrement rédigé avec la dictée !

Comment fonctionne la dictée sur Mac ?

À l'instar de Siri, l'assistant intelligent d'Apple, la dictée intégrée à macOS utilise la reconnaissance vocale. Dans les deux cas, ce que vous dites est envoyé en temps réel aux serveurs d'Apple via Internet pour être analysé. Mais contrairement à Siri, qui répond essentiellement à des questions, la dictée transforme vos paroles en texte. C'est d'ailleurs sa seule fonction, car la dictée n'est pas un outil à commandes vocales : elle ne sert pas à lancer une application ou à fermer une fenêtre, par exemple. 

En revanche, elle est utile et pratique pour écrire à votre place partout où vous pouvez saisir du texte, qu'il s'agisse de prendre une note rapidement, d'écrire un document ou de rédiger un message. Vous pouvez aussi l'utiliser dans un navigateur Web, mais elle ne présente guère d'intérêt dans un tableur. 

Pour pouvoir utiliser la dictée vocale de macOS, il vous faut une connexion Internet – l'ADSL suffit. Les anciennes versions de macOS comme Mojave disposaient d'un mode hors ligne permettant d'utiliser une version "améliorée" de la dictée travaillant en local, sans connexion Internet. Mais ce mode a disparu dans les versions récentes comme macOS Big Sur et il exigeait le téléchargement d'un fichier spécial de quelque 700 Mo. Et, bien entendu, vous avez également besoin d'un micro pour que le Mac vous entende ! Pas de souci avec   les MacBook et les iMac qui en possèdent toujours un associé à leur webcam. En revanche, avec un Mac mini ou un Mac Pro, vous devez utiliser un micro externe branché sur la prise idoine. Un micro de webcam peut suffire, mais vous pouvez également utiliser un kit mains libres filaire ou un casque-micro – qui combinent des écouteurs et un micro – ou même un système Bluetooth. L'idéal est encore d'investir quelques euros dans un petit micro cravate – comme ceux des présentateurs TV – à brancher sur un prise analogique en mini-jack ou sur une prise USB. Le fil est généralement assez long pour que vous puissiez dicter en restant assis confortablement dans votre siège. Vous obtiendrez de meilleurs résultats car la qualité audio est importante pour la reconnaissance vocale. 

Il ne vous restera ensuite qu'à activer la fonction dictée et à la configurer, notamment en définissant un raccourci clavier pour la lancer quand vous en avez besoin.

Comment configurer la dictée vocale sur un Mac ?

Pour utiliser la dictée vocale de macOS, il faut activer la fonction dans les paramètres, mais également ajuster quelques réglages, comme la langue et le raccourci clavier associé au déclenchement.

  • Pour activer la dictée vocale, déroulez le menu Pomme, en haut à gauche, et rendez-vous dans les Préférences Système, puis dans la section Clavier.
  • Cliquez ensuite sur l'onglet Dictée, celui le plus à droite. Cliquez enfin sur le bouton Activée, si ce n'est pas déjà fait.
  • Une alerte vous indique alors que vos paroles seront envoyées à Apple pour être converties en texte. Cliquez sur Activer Dictée vocale.
  • Si vous êtes inquiet des informations que vous transmettez à Apple par ce biais, cliquez sur le bouton À propos de Dictée et de la confidentialité. La plupart des informations données à ce sujet concerne Siri, mais on n'y apprend tout de même que les informations et enregistrements envoyés aux serveurs d'Apple sont liés à un identifiant aléatoire, ne permettant pas à Apple de savoir qui vous êtes. Notez cependant que la dictée – donc Apple – a accès à vos contacts pour identifier plus facilement des noms propres. 
  • Une fois la fonction de dictée vocale activée, vous pouvez choisir la langue dans laquelle vous allez dicter. Pour cela, déroulez le menu Langues. La ou les langues déjà sélectionnées apparaissent.
  • Cliquez sur Personnaliser pour éventuellement en choisir d'autres si vous êtes vous-même multilingue. Nous verrons plus bas comment sélectionner la langue de dictée au moment où vous en avez besoin.
  • Une fois activée, la fonction de dictée vocale est disponible n'importe où dans le système ou dans une application, chaque fois vous avez besoin de saisir du texte. Pur la lancer, vous devez utiliser un raccourci clavier personnalisable qui déclenchera l'écoute au moment où vous avez besoin d'entrer du texte.
  • Pour cela, déroulez le menu Raccourci. Pour vous simplifier la tâche, choisissez parmi l'une des options de base proposées, comme ici une double pression sur la touche Fn (que l'on trouve sur tous les MacBook). Mais vous pouvez donc également utiliser une double pression sur la touche Commande ou Contrôle de votre clavier.
  • Une fois ces quelques réglages effectués, refermez la fenêtre : votre Mac est prêt pour écrire quand vous dictez ! 

Comment utiliser la dictée vocale de macOS pour saisir du texte ?

Maintenant que la dictée est configurée, vous pouvez l'utiliser dans n'importe quelle application où vous devez saisir du texte.

Lancer la dictée

  • Pour écrire votre premier texte avec la dictée, ouvrez par exemple l'application Note, qui sert à prendre des notes.
  • Utilisez ensuite le raccourci clavier que vous avez défini pour lancer la fonction de dictée.
  • Une petite fenêtre s'affiche alors sur le côté de l'application avec une icône de micro faisant également office de vu-mètre : une petite animation vous indique en effet le niveau sonore détecté par le micro.
  • Un bip sonore vous indique également que votre Mac est à l'écoute. Ne commencez pas à dicter avant d'avoir entendu ce bip. Il vous faudra parfois attendre une demie seconde, le temps que le système s'active – au moins la première fois, après un (re)démarrage de votre Mac.
  • Commencez à parler. Les mots s'affichent les uns à la suite des autres, en même temps que vous dictez. Ne soyez pas surpris de voir les mots changer au fur et à mesure de votre dictée. C'est normal : le logiciel essaye de déterminer le meilleur mot en fonction du contexte, par exemple pour faire la différence entre « tant » et « temps ».
  • Lorsque vous avez fini de dicter, appuyez de nouveau, une fois, sur la touche de déclenchement de l'écoute pour arrêter la dictée. Notez en effet que si vous tapez sur une autre lettre du clavier, elle sera ajoutée à votre texte, en plus de mettre fin à l'écoute.
  • Attention, l'écoute ne dure pas indéfiniment : au bout de 20 à 30 secondes, même si vous êtes encore en train de dicter, l'écoute s'arrête. Un bip vous en avertit. Il faut alors relancer la dicter avec le raccourci clavier pour reprendre la saisie de texte.

Changer de langue

Si vous avez défini plusieurs langues de dictée lors de la configuration, vous pouvez changer de langue.

  • Sous l'icône du micro, cliquez sur la langue actuellement sélectionnée (ici Français) et choisissez une autre langue dans le petit menu qui s'affiche, par exemple, Anglais (États-Unis). Le changement langue à l'autre stoppe l'écoute : vous devrez donc la relancer avant de pouvoir dicter dans l'autre langue.

Corriger les fautes d'interprétation

Vous remarquerez rapidement que le texte pris sous la dictée n'est pas parfait. En plus de certains mots mal compris ou d'homophones mal choisis, des fautes d'orthographe ou de grammaire subsistent – notamment des fautes d'accord.

  • Lorsqu'il a des doutes, le système de dictée vous l'indique en soulignant d'un trait en pointillés bleus les mots concernés.
  • Cliquez alors juste à droite du mot ou du groupe de mots concernés afin de faire apparaître une petite bulle proposant une ou plusieurs corrections.
  • Si une proposition vous convient, cliquez dessus afin de remplacer le texte mal transcrit.
  • Si aucune des propositions ne correspond à ce que vous avez dicté, ou si vous vous êtes trompé en dictant, utilisez votre clavier pour corriger tout ou partie d'un mot.

Indiquer la ponctuation

La fonction de dictée vocale du Mac comprend les mots, mais pas les intonations. Cela implique que vous devez lui indiquer, pendant la dictée, les différentes ponctuations souhaitées.

  • Ainsi, pour écrire "bonjour, comment vous appelez-vous ?", vous devez dicter explicitement  "bonjour virgule comment vous appelez vous point d'interrogation".
  • De même, vous pouvez dicter à haute voix « point » à la fin d'une phrase. Ou dire « deux points » pour ajouter le caractère « : ». Ou encore, d'ailleurs, dicter « ouvrez les guillemets », puis « fermez les guillemets » pour une citation par exemple.
  • Et aussi, vous pouvez dicter « à la ligne » pour, donc, passer à la ligne ou encore « nouveau paragraphe » pour séparer deux zones de texte un espace un peu plus grand.

Améliorer la dictée vocale

Si la dictée du Mac fonctionne bien en standard, quelques astuces permettent de l'améliorer et de limiter les fautes, donc les corrections. 

Ainsi, la qualité sonore de la prise de son est essentielle pour assurer une bonne transcription. Les micros intégrés aux Mac sont en général de bonne qualité – voire d'excellente qualité sur les modèles récents. Mais vous avez sûrement déjà remarqué lors d'une visioconférence un effet d'écho lié à la réverbération du son de votre voix sur les murs de la pièce dans laquelle vous vous trouvez. Pour minimiser cet écho, n'hésitez pas à vous rapprocher physiquement du Mac afin que votre bouche soit un peu plus proche du micro. 

Au-delà de la prise de son, la dictée vocale demande un peu de pratique. Ne serait-ce que pour le réflexe de dicter les ponctuations. Mais aussi pour éviter les hésitations et les « euh » malencontreux. En effet, le Mac tentera de convertir en mot tous les sons qu'il détecte. Autrement dit, il vaut mieux, lorsque l'on dicte, préparer sa phrase dans sa tête avant de commencer, au contraire de l'habitude que l'on a lorsque l'on tape au clavier.

Newsletter

Vous le verrez à l'usage, la dictée vocale est étonnamment efficace. Vous n'avez pas forcément besoin d'articuler plus que d'habitude. Pour l'aider un petit peu plus, n'hésitez pas à faire les liaisons pour, par exemple, l'aider à découvrir les pluriels. Autrement dit, n'hésitez pas à dire à haute voix « lai z'invité z'arrive » pour obtenir « les invités arrivent ».