Test AirPods Pro 2022 : les meilleurs écouteurs intras… pour iPhone

Test AirPods Pro 2022 : les meilleurs écouteurs intras… pour iPhone

Avec sa deuxième génération d'AirPods Pro, Apple propose des écouteurs sans fil particulièrement aboutis. Outre leur excellente qualité audio, ils profitent d'une réduction de bruit active très efficace. Mais ils gardent le meilleur pour els utilisateurs d'iPhone.

Les AirPods chez Apple, c'est une longue histoire. Depuis la toute première version en 2016, les fameux petits écouteurs blancs se sont taillé au fil des ans une solide réputation dans l'univers audio. La version Pro sortie en 2019, la première à embarquer la réduction de bruit active, avait à son tour marqué les esprits en se montrant particulièrement performante face aux ténors du marché comme Bose ou Sony. Entre-temps, presque tous les constructeurs, et en particulier les fabricants de smartphones comme Samsung, Oppo, Google ou Xiaomi pour n'en citer quelques-uns, ont ajouté à leur catalogue des écouteurs sans fil dotés d'un système ANC (pour Active noise Cancellation ou réduction de bruit active en français) toujours plus efficace.

La firme à la pomme ne pouvait pas se faire voler la vedette si facilement. C'est donc en septembre dernier, en marge des annonces des nouveaux iPhone 14 et Apple Watch Series 8 qu'ont été dévoilés les nouveaux AirPods Pro. Et pour leur retour sur scène, ils ne laissent rien au hasard avec de nombreuses nouveautés : réduction de bruit active améliorée, nouveau mode transparence, gestion des commandes par surfaces tactiles, son spatial et Dolby Atmos parfaitement gérés, boîtier de charge revu… Les différences avec la version précédente sont suffisamment nombreuses et marquées pour se laisser séduire. Nous avons pu les utiliser pendant quelques semaines… et nos oreilles leurs disent merci.

AirPods Pro 2022 : design inchangé mais plus fonctionnel

Au premier coup d'œil, les différences entre les AirPods Pro 2019 et 2022 ne sautent pas aux yeux. Les nouveaux modèles conservent le design de leurs prédécesseurs, avec leur robe blanche – toujours pas d'autre coloris disponible – et leur conception de type semi intra-auriculaire terminée par une courte tige. Un design qui a fait ses preuves depuis trois ans en termes de confort et d'efficacité. Les écouteurs tiennent parfaitement dans les oreilles et ne bougent pas même pendant une activité physique. Cependant, afin de viser une plus large clientèle, Apple fournit désormais en standard quatre paires d'embouts au lieu de trois précédemment. Un modèle XS vient ainsi compléter le lot pour satisfaire les petits conduits auditifs.

Un détail qui a son importance quand on sait que la tenue dans le pavillon comme la qualité sonore dépendent énormément du placement des écouteurs dans le conduit auditif. La réelle nouveauté est à dénicher sur les tiges. La surface tactile a été revue pour prendre en compte les pressions (pincements) et les glissements de doigts. Ce qui permet enfin de contrôler le volume de ses écouteurs sans passer par une commande vocale Siri ni manipuler le smartphone. Les AirPods Pro rattrapent ainsi leur retard certains modèles concurrents qui proposent ce réglage tout bête. Bienvenue en 2022 !

© Apple

Toujours au registre pratique, le boîtier de recharge bénéficie de plusieurs améliorations. Si son format reste très proche du précédent, il intègre désormais un mini haut-parleur qui émet des bips pour aider à retrouver les écouteurs, quand on les égare, en association avec la fonction Localiser avec laquelle il est désormais compatible grâce à sa puce U1. On peut donc situer ses AirPods Pro sur une carte depuis un iPhone ou un iPad ou encore depuis un navigateur Web. Ce dispositif sonore tout simple délivre également quelques informations utiles, comme le statut d'appairage ou le niveau de batterie restant. Bien vu ! En outre, il est muni d'une encoche servant à l'accrocher à une dragonne. Nous vous conseillons d'en dénicher une ailleurs que dans le rayon Accessoires de la boutique d'Apple où elle est facturée… 14,95 euros ! Les écouteurs comme le boîtier présente une finition irréprochable et respirent la solidité. Ils profitent d'une certification IPX4 afin de résister à la transpiration, les éclaboussures et la pluie. Ils ne sont toutefois pas étanches ! Une chute dans l'eau peut donc leur être fatale.

© Apple

AirPods Pro 2022 : compatibles avant tout avec le matériel Apple

Comme de coutume, la firme à la pomme chouchoute les possesseurs d'iPhone, d'iPad et de Mac. Si les AirPods Pro édition 2022 sont bien sûr compatibles avec des appareils Android et Windows, c'est avec le matériel maison qu'ils déploient tout leur potentiel. Depuis iOS ou macOS (avec les Mac animé par une puce Apple Silicon), on peut ainsi définir les réglages pour associer des actions différentes selon le pincement effectué sur la tige de chaque écouteur, définir le micro à utiliser pour les appels téléphonique (sur l'écouteur gauche ou le droit), choisir le mode de fonctionnement de l'ANC (transparence, actif ou aucun) et aussi, procéder à l'ajustement pour le son spatial.

Tous ses réglages sont conservés et utilisables à partir de tous les appareils reliés au même compte iCloud. Sans appareil iOS ou macOS rien de tout cela n'est accessible. Il faudra s'en remettre aux réglages par défaut. La modification du volume, la bascule entre les différents modes ANC, fonctionnent certes, mais l'accès à l'audio spatial n'est pas présent. Apple ne propose aucune application Android ou Windows pour utiliser au mieux ses AirPods Pro sur ces appareils. Dommage.

AirPods Pro 2022 : une réduction de bruit active impressionnante

La première génération d'AirPods Pro avait frappé un grand coup avec son système de réduction de bruit active (ANC) très convaincant. Avec ce millésime 2022, Apple a réussi à pousser le bouchon encore plus loin. Ils profitent en effet d'une nouvelle puce maison baptisée H2 et procurant de nombreuses améliorations. Apple annonce que ce processeur de signal assure une réduction de bruit active deux fois plus efficace que sur les précédents modèles. Deux fois c'est peut-être un peu exagéré mais on n'en est pas loin. Même sans enclencher la lecture de musique, le résultat est assez spectaculaire. Les bruits urbains (moteurs thermiques, travaux, etc.) s'effacent mais restent audibles quand les sons ronronnant (climatisation, gros électroménager, moteur d'avion en cabine, etc.) disparaissent tout simplement. Une véritable bulle de silence. Performance supplémentaire : l'ANC se montre également assez efficace avec les conversations. Le dispositif  parvient non pas à annuler (c'est pour le moment impossible) mais tout au moins à atténuer très fortement les fréquences de la voix humaine, pourvue qu'elle ne soit pas trop proche. Une prouesse dont peu voire, pas de casque ou d'écouteurs intra peuvent se vanter.

© Apple

Le résultat est encore plus probant une fois la musique enclenchée. De quoi s'isoler presque complètement sans pour autant ressentir une gêne puisque l'on ne perçoit aucun souffle ou bruit produit par l'ANC. À noter que le bruit du vent arrive encore à passer à travers les mailles du filet, notamment quand celui-ci souffle assez fort ou que l'on se déplace plus vite (à vélo par exemple). Néanmoins, il est suffisamment atténué pour ne pas se montrer trop gênant. Apple signe avec les AirPods Pro 2022 la meilleure réduction de bruit active du moment. Il n'y a que pendant les conversations téléphonique ou l'ANC montre ses faiblesses. Si l'on perçoit parfaitement la voix de son interlocuteur, le son qu'il reçoit lui, dans ses oreilles, n'est pas spectaculaire. La voix semble " passer à travers un oreiller ". Mieux vaut désactiver l'ANC dans ce cas-là si l'environnement s'avère trop bruyant.

AirPods Pro 2022 : un nouveau mode transparence perfectible

À l'autre extrémité de la fonction de réduction de bruit active figure le mode Transparence. Ici, les micros des AirPods Pro se mettent en branle pour amplifier les sons environnant sans pour autant les dénaturer. Un mode qui se révèle pratique lorsque l'on souhaite couper l'isolation pour discuter avec quelqu'un sans pour cela ôter ses écouteurs. Avec les AirPods Pro 2022, Apple a toutefois souhaité apporter une petite nuance au mode Transparence. Comme il s'agit d'amplifier les sons alentours, le résultat peut se montrer assez violent avec des bruits gênants comme un marteau piqueur ou une sirène d'ambulance. Aussi, la firme a introduit la " transparence adaptative ". Dans un environnement très bruyant, les AirPods sont censés limiter ces sons agressifs. Cependant, si le système fonctionne, nous avons constaté une mise en œuvre perfectible. Le temps que l'analyse soit effectuée que la réduction du bruit s'active et le bruit gênant (comme la sirène d'un camion de pompier ou un klaxon insistant) est déjà passé. Néanmoins, le dispositif se révèle assez efficace avec les bruits permanents et ronronnant (comme le moteur d'un camion au feu rouge) qui se voit plutôt bien atténués et permettent de mener une conversation. À noter que pour ceux qui utilisent un iPhone avec leurs AirPods Pro, des réglages supplémentaires, nichés dans les paramètres d'accessibilité d'iOS sont présents.

On peut ainsi ajuster la balance (gauche/droite), activer la réduction de bruit même si l'on ne porte qu'un seul écouteur, régler le niveau d'amplification en mode transparence, la balance de la transparence, la réduction des bruits de fonds ainsi que l'amplification des voix pour que les micros des AirPods Pro se focalisent sur la personne qui vous parle. Un beau travail de la part d'Apple pour toutes les personnes qui n'ont pas une ouïe parfaite ou bien équilibrée sur les deux oreilles… pourvu qu'elles utilisent aussi un iPhone.

AirPods Pro 2022 : un son flatteur et sans exagération

La précédente génération d'AirPods Pro avait déjà séduit la critique avec un son très propre. Pour cette seconde mouture, Apple a poussé le curseur un peu plus loin sans pour autant céder aux sirènes de la tendance actuelle qui consiste à accentuer les basses au détriment des autres fréquences. Apple avait promis "un son encore plus riche" et "une écoute plus immersive" et n'a pas menti. Pour y parvenir, le constructeur a revu le transducteur – le mini-haut-parleur – des écouteurs afin qu'il génère moins de distorsion harmonique – ce petit défaut qui nuit à la qualité de la reproduction tout en fatigant l'oreille.

© Apple

Résultat, les basses sont bien là mais tout en rondeur et ne monopolisent pas l'espace. Les aigus ne se laissent pas maltraiter et se révèlent très nets. Mais c'est surtout sur les médiums que l'on apprécie le travail mené par les ingénieurs du son. Les voix sont très détaillées et claires, ce que peinent à produire bon nombre d'écouteurs concurrents. D'ailleurs, Apple est tellement fier de son travail que les réglages des AirPods Pro ne comportent aucun égaliseur. Bien sûr, sur un iPhone ou un iPad, les paramètres de l'appli Music permettent de faire varier la tonalité selon le style musical écouté mais impossible d'ajuster aussi finement qu'on le ferait en disposant d'un égaliseur 5 bandes par exemple. Qu'importe puisque de toute façon, le rendu reste tout bonnement impeccable, très équilibré et surtout, agréable à l'oreille même lorsque l'on pousse un peu le volume. La différence par rapport aux AirPods 2019 est tout simplement frappante.

Malgré les espoirs de certains, les nouveaux AirPods Pro ne gèrent pas le format Apple Lossless (Apple Lossless Audio Codec de son nom complet). Ce format audio non destructif, présent dans son catalogue Apple Music, autorise une conservation et une transmission des données sonores sans perte, contrairement au MP3 ou à l'AAC, par exemple. Avec les AirPods Pro deuxième génération, Il faut se contenter du SBC et surtout de l'AAC, qui donne déjà de bons résultats, sachant que le Bluetooth (même dans la version 5.3 exploitée par les AirPods Pro 2022) n'est pas encore adapté à une reproduction de l'audio sans perte. Les audiophiles le savent bien : les meilleurs casques et écouteurs restent les modèles filaires – et certains modèles HF (radio) haut de gamme –, les seuls capables de transmettre fidèlement un signal audio, sans avoir à le convertir dans un format compressé. Il n'empêche : les AirPods Pro 2022 font encore mieux que leurs prédécesseurs, déjà très appréciés des professionnels – ingénieurs du son et musiciens inclus – pour leur excellente qualité audio.

AirPods Pro 2022 : un son spatial qui tourne la tête

L'un des autres atouts de ces AirPods Pro 2022, c'est la gestion de l'audio spatial. Loin d'être une fonction gadget, l'audio spatial apporte véritablement une autre dimension dans l'écoute de musique mais aussi pour regarder les films profitant d'un son 5.1, 7.1 ou Dolby Atmos. Grâce à ses nouveaux algorithmes, la puce H2 améliore également cette fonction.

© Apple

Pour la musique, le résultat est assez spectaculaire. Le son se révèle très enveloppant. Les instruments se distinguent très nettement les uns des autres. C'est l'occasion de redécouvrir des titres que l'on pensait pourtant connaître par cœur en détectant ici ou là des petites percées, des accentuations et des montées en puissances passées jusque-là inaperçues.

Pour profiter de l'audio spatial avec la musique, plusieurs solutions. La première consiste à piocher dans le catalogue d'Apple Music ou celui de Tidal qui propose une grande quantité de titres spécialement mixés en audio spatial.

Mais l'iPhone peut également faire le travail sur des morceaux qui ne profitent pas d'emblée de ce traitement. Une longue pression sur le niveau de volume dans le centre de contrôle d'iOS permet d'appliquer la fonction. Le résultat est encore assez impressionnant. Tous les morceaux prennent du relief et sonnent de façon beaucoup plus claire. Les instruments et les voix offrent une nouvelle profondeur capable de rajeunir des titres qui n'avaient pourtant plus de secret.

Pour que le rendu soit optimum, il est possible de personnaliser l'audio spatial. Il faut pour cela se plier à une petite séance photo avec la caméra frontale de l'iPhone et au module TrueDepth (utilisé par le système de reconnaissance faciale FaceID de l'iPhone). L'appareil va procéder à un scan du visage et de chaque oreille afin d'en déterminer la forme. Le son spatial sera alors personnalisé en fonction des résultats.

Nous n'avons toutefois pas perçu de grands écarts entre le son spatial standard et personnalisé. Enfin, l'audio spatial peut être activé selon deux modes. Le premier, dit Fixe, plonge l'auditeur dans un environnement spatialisé très confortable où la scène sonore est beaucoup plus large. Le second, nommé Suivi de la tête actif, procure d'autres sensations. Selon que l'on bouge sa tête vers la gauche ou vers la droite par rapport à la position de l'iPhone, on perçoit une scène sonore différente. Un mode que l'on peut utiliser allègrement en regardant un film qui exploite le Dolby Atmos par exemple. On profite alors d'une immersion telle qu'elle serait rendue dans une salle de cinéma.

AirPods Pro 2022 : une autonomie dans la norme

Jusqu'à 6 heures d'autonomie en écoute stéréo et 5h30 en activant l'ANC et l'audio spatial avec un volume poussé à 50 %. C'est ce qu'annonçait Apple lors de la présentation des nouveaux AirPods Pro. En les portant régulièrement durant la journée et en mélangeant les modes d'écoute, nous sommes parvenus au bout de leur batterie en un peu plus de cinq heures. Une autonomie confortable donc qui se voit améliorée aussi grâce au bottier de charge capable de redonner vie aux écouteurs pour une heure en à peine 5 mn. Celui-ci permet de fournir quatre charges complètes portant ainsi la durée d'écoute à 30 heures (sans utiliser l'ANC) et jusqu'à 24 heures de conversation. Il refait le plein de son côté en utilisant (encore) un câble Lightning (comptez deux bonnes heures pour le charger de 0 à 100 %) ou la recharge sans fil. Si votre smartphone Android propose la charge inversée de la batterie, cela fonctionne aussi (une fonction toujours absente sur les iPhone, dommage). Nouveauté qui intéressera les possesseurs d'Apple Watch : le chargeur de la montre peut être mis à contribution pour refaire le plein du boîtier des AirPods.

AirPods Pro 2022 : un prix en hausse

Comme tous les produits Apple sortis cette année, les AirPods Pro n'échappent pas à une hausse des prix. Alors que la première génération se négociait à 279 euros lors de sa sortie en 2019, il faudra rajouter 20 euros de plus cette année pour s'offrir la nouvelle mouture facturée donc 299 euros. Ils sont ainsi au même tarif que les tous récents Bose QuietComfort Earbuds 2, leur concurrent direct mais bien plus chers (70 euros) que les Sony WF-1000XM4 sortis l'an passé ou les Galaxy Buds2 Pro signés Samsung. Un prix à prendre en considération selon que vous utilisez un smartphone Android ou un iPhone. Car non seulement les concurrents des AirPods Pro 2022 n'ont pas à rougir de leurs performances audio, mais, en plus, ils apportent aux utilisateurs du système mobile de Google davantage de réglages et de fonctions que les AirPods Pro.