Mise à jour Windows 10 : pourquoi ne faut-il pas se presser ?

Septembre 2016

Depuis le 29 Juillet, l'installation (upgrade) de Windows 10 est proposée gratuitement aux détenteurs d'une licence et d'un système d'exploitation Windows 7, Windows 8/8.1.

Une notification apparaît d'ailleurs au niveau des systèmes d'exploitation éligibles et censés être compatible avec Windows 10, ce qui pousse les internautes à passer le cap et donc à changer leur système au profit de cette nouvelle mouture de Windows.

Malheureusement, la réalité peut être bien différente à la vue de l'expérience des internautes cherchant des solutions pour résoudre leurs soucis suite à ce changement.

Voici donc quelques mises en garde et des raisons pour déconseiller un changement de version pour le moment.

Un système trop jeune

La politique de Microsoft était habituellement de faire tester son système par des personnes affiliées mais il semble que pour cette version, ils se soient passés de cette option et que les tests se sont fait en interne puis directement auprès de leurs utilisateurs.
Certes, une version Technical preview a été largement diffusée pour permettre les dernières années d'améliorer leur système grâce aux retours de ces testeurs volontaires mais cela ne semble pas suffisant à la vue du nombre de bugs rencontrés sur les forums.

Un système trop intrusif qui moucharde

Une critique importante qui suit la diffusion gratuite de ce système est que Windows 10 intercepte un nombre de données personnelles important afin de les transmettre à la firme de Redmond.
Pour l'instant, il ne semble pas exister d'utilitaire en capacité de supprimer en totalité ce transfert d'informations et malgré les différents réglages possibles dans ce système d'exploitation, Microsoft sera donc nécessairement informé de ce que vous faites comme utilisation de votre ordinateur.

Quelques solutions commencent à apparaître mais elles ont encore des progrès à faire pour assurer la vie privée de chacun.

Une incompatibilité matérielle

Globalement, un certain nombre de pilotes (audio, graphique, touchpad, Webcam, etc) ne sont pas compatibles avec Windows 10. Et cela touche la quasi totalité des fabricants avec des solutions prévues à plus ou moins long terme.

Quelques exemple :
- Certaines cartes vidéos AMD d'anciennes génération dans les séries HD5XXX/HD6XXX/HD7XXX ne sont plus gérées voire pas reconnues par le pilote AMD sous Windows 10

- Également certains chipsets réseau un peu courant comme les Realtek (8111E notamment) posent des problèmes de drivers qui ne fonctionnent pas correctement

- Le gestionnaire audio Realtek ne gère plus la sortie jack pour les écouteurs et continue à diffuser le son par le haut parleur dans le cas d'un PC portable

- Pour les ordinateurs portables HP, les pilotes Conexant Audio ne semblent pas fonctionner sous Windows 10

- Sur l'ordinateur portable Toshiba Satellite L670, un souci avec tout ce qui est la gestion des touches spéciales du clavier Fn +Fx et du bouton Marche/Arrêt du touchpad. Néanmoins, Toshiba fournit sur son site les modèles pouvant migrer sous Windows 10.

- Une mise à jour HP toujours en échec sur imprimante en réseau Wifi... résolue en désinstallant et réinstallant.

Une incompatibilité logicielle

Un certain nombre de logiciels qui pouvaient fonctionner sur votre système ne sera plus accessible sous Windows 10.

- Quelques jeux anciens qui font des difficultés (commande inaccessibles car visualisation trop grande) mais ce type de souci est récurrent lorsque l'on monte en version chez Microsoft. L'assistant de compatibilité n'est pas toujours en mesure de régler le problème.

- Impossible d'installer Sandra ou SIW sous Windows 10.

A lire ! Source Forbes

voir ici

Que la société ait donc notifié les utilisateurs ou pas, Microsoft a récemment déployé une mise à jour pour préparer l'installation de son nouvel OS et les choses commencent mal. Des utilisateurs ont rapporté sur un forum de la société Nvidia certains dysfonctionnements relatifs à leurs cartes graphiques après l'installation de cette mise à jour.

Le problème réel est un conflit entre Windows Update et Nvidia GeForce Experience, l'outil de gestion des pilotes et logiciels de Nvidia. Windows Update installe en fait un nouveau pilote (version 354.43) de la carte graphique de Nvidia qui n'est pas encore disponible sur le site du fabricant de cartes graphiques. L'outil Nvidia GeForce Experience ne reconnaît donc pas cette version comme étant la dernière. Par conséquent, il la déclasse pour installer la version précédente, qu'il estime être la plus récente.

Il faut aussi préciser que la mise à jour de Microsoft a pour effet de casser les configurations multi écran et les configurations SLI - une solution permettant de relier plusieurs cartes graphiques travaillant sur une même sortie. Il en résulte donc des scintillements d'écran ou des écrans noirs entre autres problèmes. Certains utilisateurs ont même signalé des redémarrages brusques de leurs machines.

Les utilisateurs qui ont rencontré ce problème n'ont logiquement pas manqué d'exprimer leur mécontentement. Cela tend à confirmer les craintes des utilisateurs prudents ou pessimistes qui ne veulent pas prendre le risque d'exécuter sur leurs PC des systèmes fraichement sortis des laboratoires et qui n'ont pas encore fait leurs preuves en phase de production. En attendant que les deux sociétés corrigent le problème, le conflit risque de continuer alors que Windows Update tentera toujours de mettre les pilotes à jour.

Conclusion

Vous avez un an environ (fin Juillet 2016) pour migrer, nous vous conseillons de profiter encore de votre système stable et d'attendre que les fabricants, Microsoft et les sociétés de logiciels aient résolu la majorité des bugs présents à ce jour.

Néanmoins, si votre impatience vous guide, nous serons heureux de vous accueillir sur notre forum Windows 10 afin de vous aider à résoudre vos problèmes éventuels.

A voir également :

Ce document intitulé «  Mise à jour Windows 10 : pourquoi ne faut-il pas se presser ?  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.