Montre connectée : le parfait compagnon de votre mobile

Montre connectée : le parfait compagnon de votre mobile

Plus besoin d'extirper votre smartphone de votre poche pour consulter vos notifications : avec une montre connectées, elles s'affichent dorénavant à votre poignet. Cet accessoire sait aussi prendre soin de votre santé et épauler les sportifs amateurs comme professionnels tout en s'adaptant aux tendances de la mode.

Mais à quoi peut donc bien servir une montre connectée (à part donner l’heure, bien évidemment) ? Eh bien, tout simplement à accéder à quantité de fonctions que l’on retrouve sur un smartphone. Et cet accessoire permet justement de laisser le mobile au fond de la poche dans bien des cas. Vous recevez un e-mail, un SMS ou un message dans WhatsApp ou Messenger ? La montre vibre ou sonne et affiche le contenu de la missive. Vous pouvez même parfois y répondre depuis le cadran de la tocante ou de vive voix grâce à la reconnaissance vocale. Idem pour un appel audio qu’il sera possible prendre ou de rejeter. Pratique !

Véritable extension de votre smartphone, la montre connectée sait aussi se montrer autonome et se muer en coach sportif ou veiller sur votre santé et votre bien-être. Elle vous incite, par exemple, à vous lever régulièrement, à vous hydrater, à faire de l’exercice, etc. Surtout, attachée en permanence à votre poignet, elle scrute la moindre de vos activités. Bardée de capteurs (gyroscope, accéléromètre, altimètre, baromètre, boussole, GPS, cardiofréquencemètre, et pour les plus récentes, oxymètre de pouls pour analyser le taux d’oxygène dans le sang), elle calcule le nombre de pas que vous effectuez au quotidien, vos déplacements, les variations de votre rythme cardiaque… Tout est soigneusement consigné même si votre mobile ne se trouve pas à proximité. Sitôt qu’une connexion Bluetooth (ou parfois Wi-Fi) avec l’appareil est établie, vous pouvez récupérer toutes ces données et analyser votre activité physique.

Des fonctions que l’on retrouve aussi sur les bracelets d’activité. Beaucoup moins chers que les montres connectées (on en déniche aujourd’hui autour d’une trentaine d’euros), ils se destinent principalement aux sportifs. Ils se dotent d’un écran plus petit et plus étroit peu confortable pour la lecture des messages par exemple. Par ailleurs, leur design reste avant tout pensé pour le sport alliant le plastique, le caoutchouc et le silicone. Rien à voir avec les montres connectées qui, comme les modèles classiques, suivent les tendances de la mode et savent s’accommoder à votre garde-robe.

Reste qu’il peut s’avérer difficile de trouver la montre qui vous correspond tant il existe de modèles et que la fourchette de prix se montre large. Depuis l’arrivée de la première Apple Watch en 2015, les acteurs se sont multipliés et courent après le succès de la firme à la pomme. Au début de cette année, Apple a même écoulé plus de tocantes (31 millions) que les grandes marques suisses regroupées (21 millions). Si l’américain caracole toujours en tête des ventes, les autres grands noms de la tech (Samsung, Huawei, Fitbit, Garmin, etc.) proposent eux aussi des produits de qualité aux finitions impeccables. Vous pourriez aussi être attiré par des produits chinois commercialisés à des tarifs défiant toute concurrence. Nous vous les déconseillons vivement. Ces tocantes très bon marché s’avèrent bien souvent de piètre qualité et s’appuient sur des applications chinoises elles aussi, avec lesquelles il est difficile de contrôler l’usage qui est fait de vos données.

Pour vous aider à choisir le modèle qui vous sied le mieux, voici quelques critères à observer.

  • La qualité de l’écran : c’est ce qui saute aux yeux au premier regard. Une montre doit être lisible en toute circonstance. La technologie Oled prédomine aujourd’hui. Elle offre d’excellents contrastes pour améliorer la lecture. Un avantage indéniable lorsqu’il s’agit de lire un message sur un petit écran. Même s’ils ont de moins en moins le vent en poupe, les écrans LCD demeurent aussi au rendez-vous avec une luminosité aujourd’hui très acceptable et permettent de faire baisser les prix.
  • L’autonomie : souvent considérée comme le grand point faible des montres connectées, elle s’améliore quelque peu, grâce à des batteries plus performantes mais aussi grâce à quelques ruses. La mise en veille de l’écran (premier facteur de consommation électrique), la désactivation du GPS ou des fonctions de connexion permettent de gagner quelques heures de fonctionnement. Aujourd’hui, une montre connectée dotée d’un écran, peut tenir, lorsqu’elle n’est pas trop sollicitée, jusqu’à deux semaines. Un argument à retenir si vous ne souhaitez pas courir après un chargeur tous les jours, ne serait-ce que pour avoir l’heure.
  • L’affichage : il peut se faire de façon numérique (à l’aide d’un écran Oled ou LCD) ou analogique avec de vraies aiguilles comme sur les montres classiques. Ces modèles dits hybride, accueillent un mouvement horloger pour indiquer l’heure et se parent généralement d’un petit cadran Oled pour les fonctions connectées. On profite alors des deux mondes pour conserver une montre à la fois élégante et intelligente.
  • La personnalisation : l’avantage avec une montre connectée dotée d’un écran, c’est qu'on peut changer de style à l’envi. La plupart du temps, plusieurs cadrans sont livrés par le constructeur pour varier les plaisirs. Apple propose ainsi une grande variété de déclinaison de ses propres cadrans. Chez Samsung, il faudra passer par la boutique en ligne du sud-coréen pour dénicher celui qui vous plaît (gratuit ou payant). Chez Huawei en revanche, il faudra se contenter des quelques cadrans préinstallés sans modification possible.