Les meilleures webcams pour les appels vidéo et les visioconférences

Les meilleures webcams pour les appels vidéo et les visioconférences

Que ce soit pour discuter en vidéo avec des proches ou faire des réunions de travail à distance, la webcam est aujourd'hui un accessoire indispensable sur tout ordinateur. Voici une sélection et des conseils pour vous aider à choisir un modèle adapté à vos besoins.

Avec le développement du télétravail, des réunions à distance, des appels vidéo entre amis et des apéros virtuels, la webcam est devenue un accessoire incontournable sur ordinateur. Certains l'utilisent même pour passer des entretiens d'embauche, diffuser des "lives" en streaming, enregistrer des tutos en vidéo ou encore partager des parties de jeu sur des réseaux spécialisés. Bref, plus question de s'en passer de nos jours !

On pourrait penser de prime abord que les webcams "externes" sont réservées uniquement aux ordinateurs fixes classiques de type tour, puisque les portables et les PC "tout-en-un" en intègrent toujours une. En réalité, les caméras embarquées en standard ne sont pas toutes de bonne qualité, les constructeurs faisant souvent des économies sur les éléments "accessoires". Dans pratiquement tous les cas de figure, il est donc préférable se s'équiper d'une véritable webcam indépendante qui, non seulement offrira une meilleure image, mais en plus pourra être disposée plus librement que sur l'écran.

Pour autant, toutes les webcams ne se valent pas, loin s'en faut ! Et si, comme toujours, la lecture des spécifications techniques ne remplacent pas de véritables tests d'usage, il faut examiner certains critères pour choisir un modèle.    

  • La compatibilité : à quelques rares et chères exceptions près, toutes les webcams actuelles se connectent en USB sur n'importe quel ordinateur à l'aide de leur câble. Généralement, il n'y a aucun pilote à installer, la caméra étant automatiquement reconnue par le système d'exploitation modernes comme Windows 10 ou macOS, qui les mettent alors à disposition de toutes les applications en ayant besoin (Skype, Zoom, FaceTime, etc.). Certains modèles sont en plus compatibles avec d'autres appareils, notamment des consoles de jeu. Un détail à contrôler si vous en avez besoin. 
  • La définition : comme sur les appareils photo numériques et les smartphones, la définition du capteur optique détermine la précision de l'image, et donc en partie sa qualité. Le standard actuel est de 1 280 × 720 pixels (HD), suffisant pour la majorité des usages, mais on trouve de nombreux modèles allant jusqu'à 1 920 x 1 080 pixels (Full HD). Il existe même des webcams à vocation professionnelle offrant une définition (3 840 × 2 160 pixels (Ultra HD ou 4K). Une définition très élevée, qui a un impact direct sur la quantité de données à transmettre. Attention pour autant : haute définition ne rime pas toujours avec haute qualité, car l'optique et l'électronique embarquée jouent un rôle très important. Mieux vaut une bonne webcam HD qu'une mauvaise caméra Full HD qui donnera une image terne et floue… 
  • Le débit vidéo : la fluidité d'une vidéo se mesure en nombre d'images par seconde (i/s en français ou fps dans les documentations en anglais). Le minimum pour avoir un rendu naturel, sans saccade, est de 30 i/s, mais certains modèles montent à 60 i/s. C'est agréable, mais le débit vidéo augmente d'autant et peut saturer la bande passante de la connexion "sortante", surtout si la définition est élevée (en Full HD, par exemple).
  • L'encodage : rarement mis en avant dans les documentations, le format d'encodage vidéo est important pour la qualité d'image et de son. Quand c'est possible, mieux vaut choisir une webcam encodant directement en H.264, un format offrant un excellent ratio qualité/débit.
  • L’angle de vision : l'objectif de la webcam couvre une zone définie par un angle mesuré en degrés (°). Plus cet angle est large, plus la caméra peut "voir" d'éléments ou de personnes dans une seule pièce, avec le risque d’une légère distorsion de l’image. À l’inverse, un angle plus réduit est préférable pour ne voir qu'une personne.
  • Le logiciel constructeur : certaines webcams sont livrées avec un logiciel spécifique permettant d'ajuster différents paramètres audio et vidéo (rendu des couleurs, luminosité etc.) et offrant parfois des fonctions annexes, souvent non proposées par le système d'exploitation. Un outil qui peut s'avérer indispensable pour les utilisateurs expérimentés et exigeants.
  • Le microphone intégré : la quasi-totalité des webcam actuelles intègrent un microphone omnidirectionnel, ce qui évite d'avoir à brancher un micro externe. Beaucoup en utilisent deux (en stéréo), mais essentiellement pour atténuer ou éliminer les bruits ambiants. Les constructeurs donnent rarement des détails, mais la qualité audio varie énormément d'un modèle à un autre. À contrôler par des tests ou des avis, car un mauvais micro peut rendre une discussion difficile voire pénible avec des grésillements ou son étouffé. Un critère très important pour les joueurs qui font du stream sur Twitch, par exemple.
  • La fixation et l'orientation : la plupart des webcams se posent sur l'écran, d'un ordinateur à l'aide d'une pince qui les maintient en place. Mais certaines peuvent aussi se fixer sur un trépied, ce qui permet de les poser ailleurs. En outre, certaines caméras sont montées sur une rotule qui permet de les orienter dans plusieurs directions alors que d'autres sont fixes.
  • Le cache objectif et les voyants : de nombreux modèles disposent de voyants lumineux indiquant que la webcam est en fonctionnement. Certaines possèdent en plus un cache amovible permettant de masquer l'objectif, afin d'éviter toute indiscrétion de pirate. Bien plus pratique qu'un morceau de ruban adhésif pour préserver son intimité !