Pourquoi choisir une imprimante photo à 500 euros ?

Septembre 2016


Alors que les imprimantes multifonctions inondent le marché, Epson démontre toujours que l'impression uniquement dédiée à la photo a encore sa place. Avec la R2000, qui succède la R1900, la marque propose aujourd'hui 4 imprimantes photos capables de sortir des tirages en A3+. Pourquoi choisir la R2000 ? Qu'apporte-t-elle par rapport aux autres imprimantes de cette gamme chez Epson ? Voici quelques éléments de réponses après quelques tests sur l'imprimante.

La qualité des tirages


C'est le critère le plus important pour une imprimante photo : la qualité des tirages doit être bonne, voire très bonne pour justifier son achat et surtout son tarif. Les imprimantes multifonctions coûtent de moins en moins cher, tirant les prix au plus bas, jusqu'à 50€ dans certains cas. Pourtant, la qualité des tirages photos sont souvent médiocres, l'imprimante se concentrant sur l'impression des documents et leur photocopie/scan. On peut alors constater un rendu des couleurs peu fidèle à l'image originale, des strilles ainsi qu'un manque de netteté.

Les tirages qui sortent de la R2000 sont aux antipodes de ce que l'on peut voir sur les multifonctions. Les couleurs sont agréables et les écarts entre celles constatées sur l'écran sont infimes, à condition de choisir les bons réglages et un profil ICC dédié au papier utilisé. Évidemment, si vous travaillez sur un écran non-calibré, la différence sera légèrement visible. On peut souligner que les premières tirages sont très bons, sans forcément rentrer dans des réglages parfois compliqués sur ce genre de machine.


Si vous avez l'habitude d'imprimer en petit format 10x15 ou en A4, les impressions en A3+ vous surprendront. Sur papier brillant, mat ou baryté, un tirage en grand format donne à la photo une autre dimension, permettant de voir des détails et de contempler une image en profondeur. L'imprimante R2000 montre alors sa puissance, avec une grande étendue de couleurs, de dégradés, des détails dans les ombres grâce à la cartouche de Vivid Magenta qui sature les couleurs. Ce résultat est aussi possible grâce à 8 cartouches de couleurs et de noirs, alors que la plupart des imprimantes n'en ont que 4.

Les impressions en noir et blanc sont également superbes, même si l'apport d'encres grises (light black, light light black) auraient permis d'avoir des gammes de gris plus étendues. Pour cela, il faudra plutôt vous orienter vers une R2880, R3000 ou pro 3880.

Les caractéristiques



Epson a équipé sa R2000 d'une connexion wifi supplémentaire. Efficace, facile à installer, elle permet surtout de se dispenser de fils déjà nombreux autour de votre ordinateur.

Les cartouches d'encres font 17ml, un véritable avantage par rapport aux consommables de la R2880 ou de R1400 qui ne font que 11,4ml maximum. Ces encres Ultrachrome Highgloss2, alors que les autres machines embarquent des Ultrachrome K3, apportent un gain de brillance qui aura tendance à flatter vos images. Ce gain est également agréable au toucher, laissant peu de marques sur un papier adapté. Si vous n'utilisez que du papier mat, l'imprimante fera tout de même très bien son travail pour un rendu qualitatif.


Alors que la R2880 et la R2400 vous obligent à changer la cartouche de noir en fonction du papier choisi (cartouche noir brillant/mat), la R2000 embarque les deux. Ce changement a d'ailleurs entaché les critiques de la 2880 à sa sortie, entre problème de reconnaissance et de séchage de la cartouche changée et surtout une perte significative d'encre à chaque fois.

Les pilotes sont identiques à ceux proposés par la R1900, peu de changements donc, l'interface est assez complète mais pas forcément intuitive. Vous avez accès à un grand nombre de réglages, en particulier colorimétrique. Si vous n'avez jamais imprimé avec une Epson auparavant, la prise en main ne sera pas facile. Même en laissant l'imprimante gérer elle-même les réglages, hormis la gestion du papier (mat, brillant, format...), la qualité des tirages est irréprochable.

En revanche, si vous souhaitez obtenir un résultat optimisé, fidèle, plus "professionnel", c'est une tout autre histoire : lisez le mode d'emploi, renseignez-vous sur la gestion d'une chaîne graphique, sur l'utilité d'un étalonnage de votre écran et de l'utilisation de profils ICC pour vos papiers.

Verdict et prix


Autour de 500€, la R2000 s'adresse bien aux amoureux des beaux tirages qui ne peuvent pas forcément s'offrir une Pro3880 à plus de 1300€. De même, la R3000 s'affiche à 650€ et vise plutôt les impressions en grosse quantité à condition d'avoir un budget en consommables conséquent. Le but de la R2000 n'est pas d'imprimer un grand nombre de photos : la qualité plutôt que la quantité.

Pour une recharge complète de cartouche, comptez environ 130€, contre 250€ pour la R3000. Certes, la quantité d'encre sera plus importante (cartouches de 25ml contre 17ml) et plus avantageuse financièrement, mais le budget à sortir à chaque recharge n'est pas forcément accessible à tout le monde.

Concrètement, l'achat d'une imprimante photo comme la R2000 se justifie si vous comptez faire régulièrement des tirages de vos photos, en grand format, sur un papier de votre choix, en particulier si ce dernier n'est pas proposé par un laboratoire photo.

A voir également :

Ce document intitulé «  Pourquoi choisir une imprimante photo à 500 euros ?  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.