CommentCaMarche
Recherche
Posez votre question »

Partitionner un disque dur (Windows, Mac et Linux)

Mars 2015


Ce dossier a été mis à jour avec la procédure pour Windows 7 et Windows 8.

Intérêt et avertissement

Partitionner un disque dur permet notamment d'installer un système d'exploitation supplémentaire, de cloisonner les données : le système et les logiciels ici et les données personnelles là, l'avantage étant qu'on ne formate plus que la partie Système - Logiciels. Il permet également de préparer la création d'images du système (nommée aussi image Ghost) puisque cette opération nécessite d'avoir une autre partition. Enfin, cela permet de réduire le temps de défragmentation (intégral) à la taille de la partition. Cependant, veuillez noter que si vous partitionnez, vous le ferez à vos risques et périls ! Si vous procédez mal, nul autre que vous ne pourra être tenu pour responsable ! Pour ne pas subir de désastre, veuillez vous reporter au chapitre n°4. D'autre part, le partitionnement d'une machine sous Windows n'est pas recommandé dans le cas de machine de production. Dans le cas d'une machine à usage purement privé, faites comme vous voulez.

Partitions et systèmes de fichiers

Partitions

Un même disque dur peut contenir jusqu'à quatre partitions principales ou trois partitions principales et une partition étendue. Par contre, dans une partition étendue, vous pouvez définir autant de partitions que vous le désirez. Les partitions contenues dans la partition étendue s'appellent des partitions logiques. Pour installer un système d'exploitation, vous avez besoin d'une partition principale tandis que, pour sauvegarder des données, une partition logique suffit. Donc, s'il vous est impossible de choisir de créer une partition logique, soit vous avez atteint la limite (4 partitions principales), soit il n'y a pas assez d'espace libre dans la partition étendue ou à côté de celle-ci.

Voir aussi :

Systèmes de fichiers

Plusieurs types de système de fichiers existent :
  • FAT, utilisé par MS-DOS, Windows 3.x et Windows 95 mais parfaitement reconnu par tous les système actuels (Windows XP comme Linux). Ce système ne prend pas en charge les disques durs dépassant 2 Go. La taille des clusters est volumineuse d'où une perte d'espace disque.
  • FAT32 : Évolution du Fat, reconnu par tous les systèmes sauf par MS-DOS, Windows 3.x, Windows 95 Première Édition, Windows NT 3.5 et 4. Les disques peuvent aller jusqu'à 2 To (1 TéraOctets valant 1024 Go). Les clusters sont déjà plus petits.
  • NTFS, utilisé par Windows NT, 2000 et XP. Linux reconnaît ce système à titre expérimental mais mieux vaut se limiter alors à la lecture sans y écrire pour éviter les pertes de données. Ce système n'est pas envisageable pour des disques inférieurs à 400 Mo car il requiert beaucoup de place pour la structure du système. La taille des clusters ne dépend pas de la taille du disque (ou de la partition) et vous pouvez la choisir librement. Enfin, ce système sait réparer automatiquement les secteurs défectueux. D'autre part, les droits d'administration sont pris en charge.
  • Linux Ext2 (Ext2FS), utilisé par le système Linux et non reconnu par MS-DOS et tous les systèmes Windows. Les disques peuvent aller jusqu'à 2 Go et les noms de fichiers jusqu'à 255 caractères. Les droits d'administration sont pris en charge.
  • Linux Ext3 (Ext3FS), utilisé par le système Linux et non reconnu par MS-DOS et tous les systèmes Windows. Les disques peuvent aller jusqu'à 4 To. C'est une amélioration du Ext2FS auquel a été ajouté la journalisation des fichiers afin de permettre de rattraper très vite toute corruption.
  • Reiser (ReiserFS), utilisé par Linux, ce système est journalisé pour rattraper les corruptions et n'est pas reconnu par MS-Dos et Windows.
  • Linux Swap, utilisé par le système Linux et non reconnu par MS-DOS et tous les systèmes Windows. Ce système sert à gérer le fichier d'échange de Linux (le Swap).
  • Non formatée : C'est une partition vierge, sans aucun système de fichiers.


Notez qu'l existe quelques solutions -décriées par certains- pour pouvoir lire les systèmes natifs Linux sous Windows :

Partitionner sous Windows 7 / Windows 8

Sous Windows 7 et Windows 8, il existe un utilitaire gratuit, intégré au système permettant de partitionner facilement son disque dur. Pour y accéder, cliquer sur le menu Démarrer, puis cliquez avec le bouton droit sur Ordinateur et sélectionner l'option Gérer. Dans la fenêtre qui s'ouvre, dans le menu à gauche, cliquez sur Gestion des disques.



Cliquer avec le bouton droit sur le disque à partitionner et choisir "Réduire le volume".



Enfin, définissez une taille pour la nouvelle partition et valider. Dès la fin de la procédure de partitionnement, la nouvelle partition sera directement utilisable.


Quels logiciels ?

En utilisant ces logiciels, prenez vos précautions : sauvegardez, défragmentez, passez un scandisk ! Voir de plus amples explications sur ces mesures préventives au chapitre 4 - Conseils de base très importants. Cela vous évitera ainsi de parler de PartitionTragic en pensant à PartitionMagic (par exemple) !

Easeus Partition Manager

Easeus Partition Manager est une solution gratuite capable d'effectuer les principales tâches pour le partitionnement. Ce logiciel ne fonctionne pas sous Windows Vista.

Solutions gratuites

FDISK de Windows

FDISK, sous Windows, ne reconnait que les systèmes de fichiers FAT et FAT32. Cette solution n'est guère ergonomique. Il est inclus dans la disquette de démarrage de Windows 98. Voir :

FDISK de Linux

Fdisk, sous Linux, reconnaît tous les systèmes de fichiers FAT, FAT32, Ext2, Ext3, Swap Linux. Il est inclus dans toutes les distributions Linux.

QTParted

QtParted est un clone de PartitionMagic inclus dans la majorité distributions Linux actuelles. Son interface est ergonomique et il est possible de l'avoir en français. Cette solution reconnaît tous les systèmes de fichiers Linux et Windows, y-compris le NTFS qui peut désormais être redimensionné. Inclus dans Knoppix. Voir :

GParted

GParted est lui aussi un clone de PartitionMagic. Basée sur GTK, son interface graphique essaie d'être le plus simple possible. Il reconnait et supporte un grand nombre de système de fichiers y compris ceux de Microsoft. Il est aussi disponible en français. Voir :
  • Sourceforge.net
  • Tutoriels en ligne :
  • Note de sebsauvage: J'ai utilisé GParted (sur le CD de Knoppix 5.1.1) sans aucun problème pour agrandir plus réduire des partitions Windows XP (NTFS) de plusieurs giga-octets. Aucun problème a signaler.
  • Le CD d'Ubuntu 7.10 est bootable et contient GParted avec la possibilité de redimensionner et déplacer les partitions FAT, FAT32, NTFS, ext2 et ext3.
  • Les systèmes de fichiers pris en charge par Gparted sont indiqués ici : http://gparted.sourceforge.net/features.php

GParted LiveCD

GParted LiveCD est la version de GParted déclinée en LiveCD. On démarre sur le CD et en moins d'une minute on se retrouve devant une interface en français, avec la possibilité d'effectuer des modifications telles que créer/supprimer des partitions, redimensionner des partitions Linux ou Windows (FAT32, NTFS) sur le disque dur du système hôte. Voir :

FIPS

FIPS est un partionneur (en fait, le premier à être non destructif selon le site officiel), presque ancestral pour DOS. Il doit fonctionner à partir d'une disquette bootable DOS. Il ne supporte que les partitions FAT 16/32 (DOS). Il est sous licence GNU GPL. Voir :

Ranish Partition Manager

Ranish Partition Manager ne reconnait que les systèmes de fichiers FAT16/32 et contient sur une disquette. Assez simple à utiliser.

Partition Logic

Partition Logic ne reconnaît pour le moment que les systèmes de fichiers FAT et FAT32. Il ne sait encore pas redimensionner une partition existante (comme le fait si bien Partition Magic). Actuellement, ce logiciel, en anglais, fonctionne à partir de disquettes ou d'un CD bootable. Néanmoins, ce logiciel est très jeune et son auteur veut en faire un concurrent gratuit de Norton Partition Magic et Ghost. Du travail à faire, beaucoup même ! Mais une belle initiative à suivre ! Voir :

Solutions payantes

Hard Disk Manager (Paragon Software)

Hard Disk Manager permet de partitionner et de cloner les partitions dans une interface graphique , mais austère cependant, sous Windows. Ce logiciel sait reconnaître tous les systèmes de fichiers Windows et Linux mais aussi préserver les données existantes. La documentation laisse à désirer ! Voir :

Partition Expert (Micro Application)

Partition Expert permet le partitionnement en préservant les données existantes et possède une interface ergonomique sous Windows. Tous les systèmes de fichiers Windows et Linux sont reconnus. Les disques durs USB sont mêmes reconnus en mode d'urgence ! Par contre, il ne sait pas convertir une partition FAT en NTFS et inversement ! Voir :

Partition Commander (ABSoft)

Partition Commander permet de partitionner dans une interface sous Windows légèrement austère. Tous les systèmes de fichiers Windows et Linux sont reconnus. Cependant, non seulement, il est très lent mais, de plus, ne gère pas les disques durs USB ! Voir :

Windows XP, Vista et Seven

Windows XP permet de partitionner et de formater. Passez par le Panneau de configuration - Outils d'administration - Gestion de l'ordinateur - Rubrique Stockage - Gestion des disques. Bien sûr, Windows ne gère que les systèmes de fichiers Microsoft (FAT et NTFS).

Pour plus d'informations sur l'outil de Windows : Gérer les partitions sous Windows

Conseils de base très importants

Faites des sauvegardes régulières !

Un crash ne prévient pas ! De plus, l'erreur est humaine donc même si vous êtes particulièrement doués en informatique, vous n'êtes pas à l'abri d'une mauvaise manipulation. Un logiciel ne réalise que ce qui lui a été demandé et pas plus. Et il le fait tel que spécifié dans sa programmation initiale. Heureusement, les ordinateurs sont encore loin du stade de Terminator, et par conséquent c'est l'Humain qui ordonne !

Faites un scandisk !

L'opération s'avère souvent longue ! Cependant, vous n'avez pas besoin de le faire chaque semaine ! Une fois tous les 2 ou 3 mois est suffisante. Surtout si le disque est peu sollicité. Le scandisk inspecte l'état du disque, tente de réparer les parties abîmées (clusters) et les marque le cas échéant comme inexploitables . L'opération permet donc d'éviter une perte de données. Attention, s'il existe une proportion importante de clusters perdus, dépêchez-vous de changer le disque dur.
Pour faire le scan sous Windows :

Faites le ménage !

Videz la corbeille, puis supprimez les fichiers temporaires et les fichiers Internet Temporaires. Cela facilitera la tâche qui suit.

Défragmentez !

À la base, tous les fichiers sont enregistrés les uns après les autres sur le disque dur. Pour éviter de perdre trop de place, le fichier est découpé en petit morceaux et stocké sur de petites fractions du disque : ce sont les clusters. Lorsque vous modifiez un fichier (mise à jour, déplacement, suppression), deux cas sont possibles. Soit la taille a diminué, soit augmenté. S'il y a diminution, lié au fait qu'il existe un autre fichier à la suite, une place est libéree entre les deux fichiers. Or, cette place vidée ne sera pas forcément reprise par un nouveau fichier ultérieurement parce que trop exiguë. Résultat, les fichiers vont se trouver éparpillés en multiples morceaux dans tous les recoins du disque dur. Par conséquent, les temps d'accès aux fichiers vont se rallonger ! Par analogie, c'est un peu comme si l'ensemble des livres de plusieurs collections étaient éparpillés dans la bibliothèque : vous allez mettre beaucoup de temps à trouver le bon exemplaire. Il est nécessaire de ranger. Et plus vous attendrez, plus il faudra de temps !

Et c'est bien ce que fait le défragmenteur : rassembler toutes les bribes de fichiers. L'opération durera encore davantage encore si vous utilisez ces fichiers en cours de reconstitution ! Évitez donc de travailler. De plus, plus il existe sur le disque d'espace libre, mieux c'est pour la rapidité de la défragmentation. Voir :

Faites preuve de doigté et patience !

Quand vous (re)partitionnez, et ce quel que soit le logiciel employé, soyez vigilant à ce que vous faites. Ce ne sera jamais le logiciel qui se trompera mais vous ! Restez vigilant ;-)

D'autre part, si vous désirez effectuer plusieurs opérations en une seule fois (redimensionner C, créer E, déplacer D ...), il peut arriver que le logiciel donne une erreur. Partition Magic en est l'exemple parfait. En ce cas, il suffit simplement de revoir vos prétentions à la baisse :
  • Décortiquer l'ensemble de vos désirs en plusieurs opérations indépendantes.
  • Au besoin, redémarrer entièrement le système Windows ou relancer entièrement le LiveCD/DVD.

Dans l'urgence

CD Linux "Live"

Utilisez un CD Linux "Live". C'est gratuit ! Il suffit que votre BIOS autorise le démarrage direct sur CD. Vous pourrez alors utiliser QTParted (clone de PartitionMagic) voire GParted.

Exemple avec GParted: Redimensionner une partition NTFS

Il est impossible de partitionner un disque (une partition) en cours d'utilisation. Soit parce que le système est directement "assis" dessus, soit parce qu'un fichier est en cours de lecture ou assimilé comme tel. C'est pour cela que souvent PartitionMagic redémarre pour partitionner (de même que les autres logiciels).

En passant par un CD Linux "Live", tout le système réside dans le CD et la RAM. Donc, les partitions sont libérées. Nul besoin de redémarrer.

ATTENTION : Si vous utilisez un fichier SWAP ancré à votre disque dur, supprimez-le afin de pouvoir démonter vos partitions, opération essentielle à tout partitionnement.

Vous trouverez une telle distribution CD Linux "Live" en :

GParted LiveCD

GParted LiveCD est la version de GParted déclinée en LiveCD. On boote sur le CD et en moins d'une minute on se retrouve devant une interface en français, avec la possibilité d'effectuer des modifications (créer/supprimer des partitions, redimensionner des partitions Linux comme Windows (FAT32, NTFS)) sur le disque dur du système hôte.

UltimateBootCD

UltimateBootCD est un CD bootable gratuit qui contient de fait plusieurs utilitaires dont entre autres G4U pour créer des images Système et Ranish Partition Manager pour partitionner.

SystemRescueCD

SystemRescueCD est un autre CD bootable gratuit et en français qui contient plusieurs utilitaires. Entre autres : PartImage pour créer des images Système et QTParted pour partitionner.

Autres solutions CD Linux Live

Beaucoup de CD de distributions LinuxLive permettent de partitionner - et même parfois de créer une image système et de la restaurer -. Citons notamment parmi ces distributions qui s'installent uniquement en RAM (mémoire vive) sans rien installer sur disque dur (ce qui se traduit par une préservation des disques durs) :

Outils supplémentaires

Il arrive que l'on ait besoin de supprimer des partitions avant de procéder à leur création proprement dite. Vous pouvez pour cela le faire à l'aide des outils cités précédemment tel que "Fdisk" ou encore les solutions sus-nommées (Live-CD).

Mais il arrive, pour x raisons, de tomber sur des partitions "récalcitrantes" à toutes suppressions, et particulièrement tenaces ;-). L'urgence et le gain de temps sont aussi des raisons valables.

Dans ces cas-là, existent des petites solutions logicielles, qui peuvent nous faciliter la vie.

Delpart

DelPart est un utilitaire DOS permettant de supprimer n'importe quel type de partition (FAT, NTFS, EXT2,...). Vous trouverez ci-dessous le lien vers un site vous en expliquant le fonctionnement ainsi que le lien pour son téléchargement.

Flush HD

Flush HD est un programme en MS-DOS pour effacer complètement un disque dur, quel que soit le format.

Note importante

Ces utilitaires sont à exécuter avec une extrême prudence et en connaissance de cause. Leur action est irréversible !

Remarques

Lorsque vous installez une distribution Linux, vous pourrez partitionner aisément avec les utilitaires inclus et dédiés. A condition d'avoir pris vos précautions (sauvegardes, défragmentation) ! Voir à ce sujet le chapitre 4 intitulé "Conseils de base très importants" !

De même, Windows XP permet le partitionnement. Comment ? Vous ne savez pas comment procéder pour partitionner avec Windows XP ? Regardez alors celle vidéo explicative :
Pour une lecture illimitée hors ligne, vous avez la possibilité de télécharger gratuitement cet article au format PDF :
Partitionner-un-disque-dur-windows-mac-et-linux.pdf

A voir également

Réalisé sous la direction de , fondateur de CommentCaMarche.net.

Particionar un disco duro
Par Carlos-vialfa le 8 mai 2008
Partizionare un Hard Disk
Par n00r le 28 avril 2009
Particionar um disco rígido
Par pintuda le 18 août 2009
Publié par teutates - Dernière mise à jour par Jeff
Ce document intitulé «  Partitionner un disque dur (Windows, Mac et Linux)  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.