Ma Sécurité : une appli officielle pour contacter la police

Ma Sécurité : une appli officielle pour contacter la police

Le ministère de l'Intérieur vient de lancer Ma Sécurité, une application mobile gratuite permettant aux victimes d'agressions de communiquer 24 h sur 24 avec les forces de l'ordre pour avoir des conseils et des informations pratiques.

En prélude à la grande transformation numérique à venir pour les forces de l'ordre, inscrite dans le projet de loi LOPMI récemment présenté en Conseil des ministres, le ministère de l'Intérieur vient de lancer deux nouveaux services destinés au public : THESEE, une plateforme pour déposer plainte en ligne rapidement et facilement (voir notre article) ; et Ma Sécurité, une application mobile gratuite pour tablette et smartphone, déclinée en versions Android et iOS. Destiné à simplifier la relation entre les forces de l'ordre (police et gendarmerie) et les citoyens, ce nouvel outil numérique permet aux victimes de violences, d'agression ou d'escroquerie d'entrer directement en contact par tchat avec un policier ou avec un gendarme 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, pour effectuer un signalement, mais aussi pour trouver une écoute de qualité et un accompagnement en cas de besoin. Attention toutefois, ce service n'a pas vocation à remplacer le 17, le numéro d'appel d'urgence des forces de l'ordre, qui sera bientôt complété par le 17 Cyber, pour la prise en charge des actes de cybermalveillance (voir notre article).

Ma Sécurité : un guichet unique pour les victimes de violences

En pratique, l'application Ma Sécurité fait office de guichet unique "tout-en-un", une sorte de couteau suisse qui permet, en cas d'urgence, d'accéder aux services de police ou de gendarmerie les plus proches du lieu où l'on se trouve, à l'information nécessaire et d'être guidé dans les démarches en ligne. Signe des temps, l'accent a été mis tout particulièrement sur l'assistance aux victimes de violences conjugales ou intrafamiliales qui hésitent souvent à se rendre à la gendarmerie ou au commissariat pour déposer plainte. La rubrique Famille de l'application permet alors une prise en charge discrète et personnalisée par des policiers et des gendarmes – il est important de le souligner – spécifiquement formés à écouter et à orienter les victimes en les accompagnant et en respectant leur désir d'anonymat.

Ma sécurité propose également d'autres fonctions : on y trouve par exemple des numéros d'urgence ou une carte indiquant les unités (commissariat, poste de police, gendarmerie…) à proximité. Il est également possible de déposer une pré-plainte en ligne., de signaler une infraction et d'accéder à une plateforme de signalement de points de trafic de stupéfiants. Chaque utilisateur peut en outre personnaliser l'application selon ses propres centres d'intérêts et sa situation géographique. En sélectionnant des thématiques (sécurité routière, aide aux victimes, numérique, famille, jeunesse, recrutement, vie pratique, prévention des cambriolages), on reçoit un fil d'information sur-mesure, tant local que national. À noter, l'application tant appelée à traiter de données potentiellement sensibles, le cadre légal de traitement et de conservation des données enregistrées et des informations concernant les personnes qui utilisent l'application, est défini par le décret n°2022-337 du 10 mars 2022.

Malgré quelques reproches sur son utilité et ses fonctions, les premiers avis laissés par des utilisateurs sur le Play Store de Google et l'App Store d'Apple sont globalement positifs. Mais l'application est encore jeune et il faudra attendre plusieurs mois pour savoir si elle correspond aux attentes du public et si elle remplit pleinement son rôle.

Télécharger l'application Ma Sécurité pour Android

Télécharger l'application Ma Sécurité pour iOS