Fin d'Internet Explorer : l'adieu au navigateur

Fin d'Internet Explorer : l'adieu au navigateur

Microsoft abandonne officiellement Internet Explorer, son premier navigateur Web, en incitant ses derniers utilisateurs à basculer sur Edge. Le logiciel fonctionne encore, mais il ne faut plus l'utiliser par sécurité.

Clap de fin pour Internet Explorer (IE pour les intimes) ! Comme Microsoft l'avait annoncé l'an dernier, le vénérable navigateur Web part en retraite forcée : il ne recevra plus aucune mise à jour – pas même de sécurité – à compter du mercredi 15 juin 2022, ce qui compromet grandement son utilisation. Sur Windows 10, où il était encore intégré en standard, un message invite à passer à Edge, le navigateur nouvelle génération que Microsoft a mis en place depuis 2015. La question ne se pose pas pour Windows 11, qui avait été débarrassé d'emblée de l'ancêtre. Seuls les utilisateurs de vieilles moutures de Windows, comme Windows 7 ou 8.1, pourront encore le faire fonctionner dans sa dernière version (IE 11), mais ce n'est clairement pas recommandé, pour d'évidentes questions de sécurité. Il en va de même pour les éditions spéciales Windows Server LTSC, Windows Server 2022, Windows 10 LTSC et Windows 10 IoT LTSC, qui ont droit à un petit sursis.

Internet Explorer : un pionnier dépassé

Internet Explorer tire donc officiellement sa révérence, après plus de vingt-cinq ans de bons et loyaux services. C'est une page qui se tourne pour toute une génération qui a connu sa suprématie en tant que navigateur Web de référence, avant de le voir décliner, lentement mais inéluctablement. Arrivé au milieu des années 90 avec Windows 95 et Windows NT 4.0, Internet Explorer a très utilisé car il était intégré en standard aux systèmes d'exploitation de Microsoft. Son ascension a continué jusqu'en 2004, où il comptait 95 % de parts de marché. Mais voilà : Microsoft n'a pas su résister à la montée en puissance de navigateurs plus modernes comme Chrome ou Firefox, et son logiciel vedette a progressivement perdu de sa superbe pour laisser la place à son successeur Edge, en 2015, conçu sur de nouvelles bases. Dans les faits, Internet Explorer s'est lancé supplanter par Chrome à partir de 2012, et presque plus personne ne l'utilise aujourd'hui. Selon le site spécialisé Statcounter, l'ancien navigateur de Microsoft ne représentait plus que 0,39 % de parts de marché en avril 2022.contre 64,34 % pour Chrome…

Victime de nombreuses failles de sécurité qui lui ont valu une terrible réputation, Internet Explorer ne manquera donc à personne, hormis peut-être quelques nostalgiques. D'autant qu'il n'est plus compatible avec de nombreux sites qui s'affichent mal, ni même avec avec des services Microsoft. Ainsi, depuis le 30 novembre 2021, Microsoft Teams n'est plus pris en charge par Internet Explorer 11, et à partir du 17 août, les autres applications et services Microsoft 365 ne fonctionneront pas non plus dans le vieux navigateur, devenu par ailleurs de plus en plus lent.

Edge : le nouveau navigateur de Microsoft

La disparition d'Internet Explorer marque la fin d'une époque et d'un des symboles d'Internet pour toute une génération, pour qui le navigateur était indissociable de l'expansion du Web. Même avec son déclin, le navigateur a su rester dans les cœurs en étant gentiment tourné en ridicule à travers de nombreux mèmes et blagues. L'une des plaisanteries les plus connues est que tout le monde utilise Internet Explorer au moins une fois : pour télécharger un autre navigateur ! IE possède d'ailleurs des comptes parodiques qui lui sont dédiés sur les réseaux sociaux.

Si vous souhaitez dire au-revoir à Internet Explorer, vous pourrez encore le retrouver dans Windows 10, où il est installé en standard, mais un peu caché. Il suffit de taper son nom dans la barre de recherche pour le lancer. Mais attention aux yeux si vous arriver sur des sites incompatibles !

Et si vous utilisez des sites ou des services en ligne qui ont été spécialement conçus pour Internet Explorer, notamment avec des composants ActiveX, une technologie dépassée, vous pouvez encore y accéder avec Edge. Il suffit pour cela de passer en mode de compatibilité IE. Quelles que soient les versions de Windows, le mode Internet Explorer intégré à Edge restera utilisable au moins jusqu'en 2029, le temps pour les développeurs d'adapter leurs anciennes applications.

Microsoft souhaite à présent se concentrer sur le développement d'Edge, sur lequel il mise tous ses espoirs. L'éditeur ne cesse d'ailleurs de l'améliorer en y ajoutant de nouvelles fonctions, dont certaines très originales. Pour autant, il reste du chemin à parcourir avant d'inquiéter l'empereur Chrome : toujours selon Statcounter, il ne représentait que 4 % de parts de marché en avril 2022…