GoogleTeller : savoir quand Google collecte des données

GoogleTeller : savoir quand Google collecte des données

On le sait, Google collecte des données personnelles à chaque utilisation de ses logiciels et de ses services. L'appli gratuite GoogleTeller permet d'en prendre mesure, en sonnant l'alerte chaque fois que le géant récupère des informations.

Presque chaque jour, vous utilisez – sans forcément vous en rendre compte – un service de Google. Une requête dans le moteur de recherche, une vidéo regardée sur YouTube, un courrier expédié avec Gmail, un itinéraire défini dans Maps… Et c'est sans compter l'utilisation quotidienne de votre smartphone, s'il fonctionne sous Android. Tout ce que vous faites avec un service ou une application Google est soigneusement consigné par le géant américain. Mais savez-vous pour autant à quelle fréquence la société de Mountain View collecte vos données, ne serait-ce que pour la navigation sur le Web ? L'application GoogleTeller en donne un aperçu concret.

GoogleTeller : l'appli qui donne l'alerte quand Google récupère des données

La plupart du temps, Google collecte vos informations personnelles afin de diagnostiquer des bugs, d'améliorer ses services ou pour pouvoir mieux cibler les contenus publicitaires. Toutefois, le géant d'Internet n'a pas le contrôle total de ces données, qui peuvent être interceptées et divulguées par des personnes extérieures malveillantes en cas de faille de sécurité – un risque que nous prenons avec toute entreprise qui collecte des données de ses utilisateurs.

Pour que les utilisateurs puissent se rendre compte, de façon concrète, à quel point Google siphonne nos données, Bert Hubert a développé une application gratuite qu'il a baptisée GoogleTeller. Fonctionnant en arrière-plan en surveillant le trafic Internet, cet "espion d'espion" émet un son – un "bip" – dès que le géant d'Internet collecte vos informations. Son créateur a donné une illustration en vidéo sur Twitter, où il se rend sur le site officiel du gouvernement néerlandais – un pays qui a pourtant des lois de suivi des données plus strictes qu'aux États-Unis – via Google Chrome. Et le résultat est plutôt inquiétant. À chaque fois qu'il fait quelque chose dans le navigateur – écrire ou cliquer –, le son retentit ! Le même test a été réalisé avec Firefox, et le résultat est similaire. GoogerTeller fonctionne à l'aide de la liste d'adresses IP qui sont associées aux services Google mais pas celles liées à Google Cloud. Chaque fois que votre ordinateur se connecte à l'une de ces adresses IP lors de l'utilisation d'un programme ou de la navigation sur le Web –, l'alerte sonne.

C'est pourquoi il est important de rappeler qu'il existe des navigateurs et des extensions de navigateur – comme Privacy Badger – avec des contrôles de confidentialité – ainsi que des contrôles utilisateur dans votre compte Google qui limitent ce que vous partagez avec Google et suppriment même automatiquement les données qu'il stocke sur vous (voir notre fiche pratique).

Pour l'heure, GoogleTeller n'est proposé que pour Linux. mais il semblerait qu'une extension soit également disponible. Et on peut espérer que Bert Hubert – ou un autre développeur – porte cette application très utile sur Windows, macOS, iOS et Android…