Max : voici la date de sortie et le prix du nouveau concurrent de Netflix

Max : voici la date de sortie et le prix du nouveau concurrent de Netflix

Le monde du streaming vidéo français va accueillir un petit nouveau : Max ! Issu de la fusion entre HBO et Warner Discovery, ce service proposera un catalogue de qualité. Et on connaît enfin les prix des formules et la date de sortie officielle !

On connaît enfin la date de sortie et le prix des abonnements de Max ! Eh oui, le secteur des services de vidéo à la demande (SVOD) accueille de plus en plus d'acteurs. Disney+, Amazon Prime Video, OCS, Apple TV+, Paramount+, et bientôt Universal+, sans parler des plateformes françaises Canal+, TF1+ et M6+... Il est loin le temps où Netflix régnait en maître sur le streaming en abonnement ! C'est au tour de HBO de se lancer en France, par le biais de sa plateforme de streaming Max. Proposée aux États-Unis depuis 2020 sous le nom de HBO Max, elle a changé de nom et de forme suite à la fusion de ses deux services de streaming, HBO Max et Discovery +, pour n'en former qu'un, dont le nom est tout simplement Max.

Jean-Briac Perrette, le responsable des divisions streaming et jeux vidéo du géant américain, avait annoncé la lancement de Max en Europe à partir du 21 mai prochain, comme le rapportait Libération. Le SVOD sera alors disponible dans les pays nordiques, en Espagne, au Portugal et en Europe centrale. En France, tout comme en Belgique, aux Pays-Bas et en Pologne, il va falloir attendre un peu plus, car la plateforme fera finalement ses débuts le 11 juin. Pile à temps pour pouvoir diffuser les Jeux olympiques, qui débutent le 26 juillet, via Eurosport et pour le lancement de la saison 2 de House of the Dragon, le prequel de Game of Thrones, le 17 juin ! De quoi attirer à coup sûr une pléthore d'utilisateurs !

Max : un catalogue de qualité avec des productions françaises

La nouvelle plateforme, même si elle doit s'insérer dans un secteur déjà bien occupé, a pour elle quelques atouts de taille. Elle peut compter sur tout le catalogue HBO de qualité (Game of Thrones, The Last of Us, House of the Dragon – dont la saison 2 commencera en le 17 juin en exclusivité sur la plateforme –, Sopranos, His Dark Materials, Succession, Winning Time, The Wire, Chernobyl, Handmaid's Tale, Euphoria…), la firme s'étant même offert le futur remake d'Harry Potter, sous la forme d'une série. Elle peut également compter sur les nombreuses chaînes Warner Bros. Discovery (dont Warner TV, Eurosport, Discovery Channel, Cartoon Network et CNN), ainsi que sur de grands classiques comme Gravity, Interstellar, Superman, Mad Max 2, ou encore les séries animées Harley Quinn, Rick & Morty et Scooby-Doo.

Pour marquer le coup, Warner Bros. Discovery annonce également la diffusion d'une production originale destinée au marché français, nommée Une Amie dévouée – librement adaptée du libre La mythomane du Bataclan. Avec Laure Calamy dans le rôle principal, cette mini-série racontera l'histoire vraie d'une femme qui s'est fait passer pour une victime des attentats de Paris en novembre 2015. On y retrouvera Laure Calamy (Dix pour cent), Arieh Worthalter (Le procès Goldman), Annabelle Lengronne (Un Petit Frère), Alexis Manenti (Les Misérables), Ava Baya et Anne Benoît (Je verrai toujours vos visages).

A également été évoquée la série Malditos, composée de sept épisodes et créée par Jean Charles Hue (Mange tes morts) et Olivier Prieur (Les Rivières pourpres). Se déroulant en Camargue, il s'agit d'un "thriller criminel aux airs de western moderne". Voici le synopsis : "Dans le Sud de la France, la cheffe d'une communauté gitane et ses deux fils luttent pour sauver leur clan menacé d'expulsion par la montée des eaux. Pour survivre, ils devront franchir les limites de la légalité et se battre au sein d'un univers sombre et dangereux… tout en dissimulant l'inavouable secret qui hante leur famille depuis sept ans." Enfin, l'équipe de Warner Bros. Discovery a évoqué un projet de comédie dramatique basé sur le livre de la Rabbine Delphine Horvilleur Vivre avec nos morts, qui raconte l'histoire de Léa, 28 ans et une des rares rabbins de France.

La plateforme diffusera également des événements sportifs, comme les grandes compétitions de cyclisme ainsi que les Grands Chelems de Tennis – en plus des Jeux olympiques de Paris. Sont également incluses, dans certains abonnements, les chaînes de télévision suivantes : Boomerang, Cartoon Network, Cartoonito, CNN International, Discovery Channel, ID, TCM Cinéma, TLC, Warner TV et Warner TV Next.

MAX : un lancement imminent avec trois abonnements

Se pose la question des droits de diffusion, car la plupart des programmes sont pour le moment distribués par Amazon au sein du Pass Warner, moyennant un supplément de 9,99 euros par mois en plus de l'abonnement Prime (voir notre article). Un moyen temporaire pour le géant du e-commerce d'attirer de nouveaux clients, notamment en devenant le diffuseur officiel français de la série The Last of Us au moment de sa sortie, en janvier dernier. Selon Variety, le Pass Warner sera proposé jusqu'à la fin de l'année 2024. Ensuite, les abonnés seront invités à souscrire à une des offres Max pour continuer à regarder les contenus.

La plateforme proposera trois offres :

  • Max Basic avec publicités à 5,99 euros par mois : avec deux appareils simultanées et full HD, mais l'impossibilité d'accéder aux chaînes TV, de profiter du son Dolby Atmos et de regarder du contenu hors connexion ;
  • Max Standard à 9,99 euros par mois : avec deux appareils simultanés, full HD, pas de pub, 30 contenus à visionner hors connexion, l'accès aux 10 chaînes TV et pas de son Dolby Atmos ;
  • Max Premium à 13,99 euros par mois : avec quatre appareils simultanés, full HD et 4K, pas de pub, 100 contenus à visionner hors connexion, l'accès aux 10 chaînes TV et le son Dolby Atmos.

Une option Sport sera également disponible et permettra de bénéficier de la couverture d'événement sportifs en supplément des forfaits, comme les tournois du Grand Chelem, les 24 heures du Mans, les grands tours du cyclistes, les chaînes en direct Eurosport 1 et Eurosport 2, etc., pour un supplément de 5 euros par mois. Après, d'autres possibilités d'accès à Max sont prévues. "Max sera disponible […] grâce à de nombreux partenariats de distribution avec les plus grands acteurs français de TV payante, de la téléphonie mobile et du haut débit", indique le service, citant Canal+, Amazon Prime Video, Orange, Free et SFR. Ainsi, les abonnés français de Prime Video et aux offres de Canal+ Ciné-Séries, Friends & Family, Intégrale et Rat+ profiteront de Max dès le 11 juin, mais on ne sait pas encore s'ils devront payer un supplément ou non.