Spam

Décembre 2016

Introduction

Depuis que le World Wide Web existe, les ressources se sont démocratisées et le flux d'informations circulant sur le réseau des réseaux n'a cessé d'augmenter. Cependant le contenu de ces informations n'a pas toujours évolué dans le bon sens et de nombreuses personnes se sont vite servies abusivement de ces ressources.

On appelle spam (le terme de pourriel est parfois également utilisé) l'envoi massif de courrier électronique à des destinataires ne l'ayant pas sollicité.

Principe du spam

Le spam consiste à envoyer plusieurs e-mails identiques (souvent de type publicitaire) à un grand nombre de personnes sur internet. Le mot « spam » est une marque de jambonneau de la compagnie Hormel. L'association de ce mot au postage excessif provient d'une pièce des Monty Python (Monty Python's famous spam-loving vikings) qui se déroule dans un restaurant viking dont la spécialité est le jambonneau "spam". C'est alors qu'un client commande un plat différent, les autres client chantent alors tous en choeur « spam spam spam spam spam ... », si bien que le serveur n'entend plus le pauvre client.

Les personnes pratiquant l'envoi massif de courrier publicitaire sont appelées « spammeurs », (en anglais spammets), un mot qui possède désormais une connotation péjorative, étant donné que cette pratique est illégale dans un grand nombre de pays !

Pourquoi le spam ?

Le but premier du spam est de faire de la publicité à moindre prix par envoi massif de courrier électronique non sollicité (junk mail ou multi-postage abusif, noté EMP). Les spammeurs prétendent parfois, pour leur défense, que le courrier est facile à supprimer, et qu'il est par conséquent un moyen écologique de faire de la publicité. Cela est tel, que certains spammeurs défendent la cause même du spam.

Les critères

La détermination du spam se fait sur un critère de volume. Un courrier électronique envoyé à 5 ou 6 personnes grâce à la fonction CC ne peut pas être considéré comme du spam. Un envoi de courrier non sollicité à un nombre de destinataires supérieur à 20 messages constitue ainsi un spam. L'indice de Breidbart est une formule permettant de déterminer si un message constitue un spam :


Indice de breidbart pour le spam


D'après cette formule, lorsqu'un message à atteint un indice Breidbart de 20 il s'agit nécessairement d'un spam. Cependant, elle ne prend pas en compte la durée pendant laquelle ces messages ont été envoyés, il n'est donc pas si évident de déterminer si un message constitue un spam ou non...

Les effets du spam

Le principal inconvénient du spam est l'espace qu'il occupe sur le réseau, en encombrant inutilement une partie de la bande-passante. Le spam induit des coûts supplémentaires pour les fournisseurs d'accès à internet (FAI) car ces derniers doivent :
  • mettre en place une plus grande largeur de bande
  • acheter des serveurs supplémentaires pour gérer le spam
  • disposer d'un plus grand espace disque
  • engager du personnel supplémentaire pour traiter les réclamations


Du coup, ces frais supplémentaires se répercutent sur les abonnés, de par le prix supplémentaire de l'abonnement, et du temps perdu inutilement à trier le bon et le mauvais courrier.

Combattre le spam

La chose la plus importante est de ne pas répondre à ces abus, cela ne ferait qu'empirer les choses, et rentrer dans le même jeu que les spammers.
Il ne faut donc pas:
  • Répondre au spam, car cela peut permettre aux spammeurs de savoir que votre adresse électronique est valide ;
  • Menacer les spammeurs, cela ne ferait que les énerver ;
  • Bombarder les spammeurs de courrier électronique ;
  • Spammer les spammers (dépourvu de bon sens).


Inspiré d'un texte de Eric LABBE

A voir également :

Ce document intitulé «  Spam  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.