Steam : le launcher fait peau neuve avec une mise à jour majeure

Votre évaluation
  • 789 votes 4,3 / 5
  • Éditeur Valve
  • Version
  • Licence Freeware
  • Langue fr

Plateforme incontournable pour les gamers, Steam se refait une beauté ! Au programme : une interface revue, des performances optimisées et une nouvelle fonction pour prendre des notes en pleine partie. Parfait pour partager sa passion du jeu vidéo !

Steam est incontestablement la plateforme de distribution de jeux vidéo dématérialisés la plus populaire et la plus complète du marché, que ce soit pour des joueurs occasionnels ou des gamers passionnés. Après de longues semaines de bêta, le launcher – lanceur en français – dévoile sa nouvelle version au grand public. Et bien des choses ont changé, à commencer par l'interface, qui a le droit à une refonte des menus, des polices, de l'entête, du pied de page, des paramètres, des boîtes de dialogues... Globalement, le résultat est plus moderne et confortable. Le système de notification – la petite cloche en haut à droite – bénéficie également d'un affichage plus intelligent. L'overlay – la fenêtre que l'on peut ouvrir pendant le jeu en faisant Maj+Tab et qui permet de discuter avec ses amis, ouvrir le navigateur Web, accéder à des guides, etc. – profite lui aussi d'un nouveau design – et il en avait bien besoin – avec plus d'options de personnalisation, une belle barre d'outils et de la nouvelle application Notes.

Celle-ci, comme son nom l'indique, permet de noter différentes informations dans un petit bloc-note. On peut les structurer via des options de mise en page et y intégrer du texte comme des images. Ces notes sont synchronisées sur le compte et accessibles en dehors de l'overlay. Elles peuvent s'afficher en surimpression – on peut définir le niveau de transparence – afin de les avoir toujours sous les yeux pendant la partie, sans trop alourdir l'affichage. C'est d'ailleurs le cas pour d'autres fenêtres, comme celles des succès, des discussions, des guides ou du navigateur Web. Au final, la vue d'ensemble de l'overlay est beaucoup plus agréable et la navigation plus ergonomique. Enfin, le code entre les versions bureau, Big Picture et Steam Deck a été harmonisé, et les logiciels sur Mac et Linux peuvent maintenant prendre en charge l’accélération matérielle, qui fluidifie les animations et le défilement tout en offrant une interface plus réactive.

Tous les jeux regroupés en une seule bibliothèque dématérialisée

Aux débuts de la plateforme, le contenu de Steam se cantonnait seulement aux jeux développés par Valve, son éditeur, mais son catalogue s'est depuis largement étendu aux autres acteurs du secteur et il compte aujourd'hui plus de 30 000 titres – gratuits ou payants – dans tous les genres, avec des jeux AAA – les blockbusters – et de nombreux jeux indépendants. La plateforme Steam sert à la fois de catalogue, d'espace communautaire et d'outil de téléchargement, le tout avec une interface claire et principalement traduite en français. Il permet d'acheter et de télécharger les jeux de son choix d'une façon rapide et simple. Pour cela, Steam ne requiert qu'une seule condition : être membre de la plateforme en créant votre propre compte – gratuit. En pratique, on peut accéder à Steam de différentes manières : sur le site Web dédié, avec un simple navigateur (Chrome, Edge, Firefox, Opera…), avec un logiciel spécial pour Windows, Mac et Linux, ou avec l'application mobile disponible sur Android et iOS.  À noter que seul le logiciel sur ordinateur permet d'accéder à toutes les fonctions de la plateforme, et en particulier de jouer à des jeux vidéo.

Steam propose de jouer à des jeux vidéo sans avoir besoin d'acheter un support physique – CD-ROM ou DVD-ROM. C'est ce qu'on appelle un jeu dématérialisé. L'onglet bibliothèque regroupe tous les jeux et logiciels que l'on possède en un seul et même endroit. En cliquant sur l'un de ses titres, on accède aux dernières mises à jour, les nouvelles publiées par l'éditeur, la date de son dernier lancement, le temps de jeu et les succès, débloqués ou non. Cette bibliothèque peut être organisée par collections et permet de suivre les téléchargements. Fonction très intéressante : il est possible de partager sa bibliothèque avec le mode Famille.

Nouvelle interface © Valve

Les jeux sont disponibles depuis n'importe quel ordinateur puisqu'il suffit d'installer le logiciel pour y accéder. Ils sont automatiquement mis à jour et sauvegardés dans le Cloud. La compatibilité des jeux est indiquée sur la page de présentation et d'achat, donc il faut penser à bien regarder avant chaque achat.

Nouvelle interface © Valve

Un magasin extrêmement fourni

À l'ouverture, o,  arrive directement sur l'onglet "Magasin", qui propose tous les titres à la une ainsi que les offres spéciales. Le joueur peut naviguer parmi les nouveautés et les jeux recommandés, chercher un jeu par mot-clé ou directement avec le titre, et naviguer dans les catégories. Notez que, pour certains jeux, il faut indiquer sa date de naissance afin de respecter les notations PEGI – qui indiquent à partir de quel âge on peut y jouer, en fonction de son contenu. Des offres promotionnelles sont souvent proposées et sont très intéressantes, notamment lors de certaines saisons – jeux d'horreur à l'occasion d'Halloween, soldes d'été ou encore à Noël. Les prix peuvent être bradés à -70 %, -80 % voire même -90 % ! Si le prix est trop cher, il est toujours possible d'ajouter le jeu dans sa liste de souhaits pour recevoir une notification en cas de promotion.

Ancienne interface © CCM

Chaque jeu possède une page de présentation avec des images, des vidéos, et parfois même des vidéos en direct de joueur en train de jouer. Elle donne un explicatif du jeu et ainsi que le système d'exploitation sur lequel le jeu est jouable. Certains contenus ne sont disponibles qu'en anglais, ce qui sera indiqué bien évidemment.

Ancienne interface © CCM
Ancienne interface © CCM

Une communauté très engagée

Steam propose un grand nombre d'options pour interagir avec le reste de la communauté. Cette communauté représente plus de 120 millions de joueurs actifs par mois et est étendue dans le monde entier. Bien sûr, il est possible de chatter et de jouer avec ses amis, de suivre leur progression, mais pas que ! L'onglet "Communauté" permet de découvrir des guides de jeu, des captures d'écran, des créations et des vidéos, et même d'accéder à un marketplace – pour y acheter des items, des cartes ou des fonds d'écran par exemple. Il y a également un immense forum de discussion et un workshop, qui permet d'enrichir grandement ses parties.

Nouvelle interface © Valve

En parallèle, on peut entièrement personnaliser son profil et bénéficie d'un système de points. Acheter des jeux lui rapporte des points, qu'il peut ensuite dépenser pour récupérer des items à utiliser sur Steam : effets pour le chat, autocollant animé, cadre d'avatar, avatar, fond de profil, arrières plans, etc. De quoi motiver à s'investir !

Ancienne interface © CCM