Test Anker MagGo 3-in-1 : un chargeur sans fil bien pratique en voyage

Test Anker MagGo 3-in-1 : un chargeur sans fil bien pratique en voyage

Sans fil et compact, le chargeur Anker MagGo 3-in-1 ne manque pas d'intérêt pour les utilisateurs de produits Apple qui voyagent. Pour tous les autres, ses avantages sont toutefois plus limités.

Lorsque vient le moment de faire les bagages pour un voyage, on passe toujours beaucoup de temps à faire le décompte des câbles et autres chargeurs qu'il faut trimballer avec soi. Un premier kit pour recharger le smartphone, un autre pour la montre connectée, un troisième pour les écouteurs Bluetooth auxquels viennent s'ajouter d'autres câbles et prises encore si l'on embarque un ordinateur portable, une liseuse, une tablette… Bref, ça prend du temps et de la place dans la valise.

Avec son MagGo 3-in-1, le fabricant spécialisé dans les batteries externes et chargeurs Anker, propose une solution bien pratique. Ce petit boîtier très compact, plus petit mais à peine plus gros qu'un paquet de cigarettes, permet de charger sans fil trois appareils simultanément : un iPhone doté du dispositif magnétique MagSafe (à partir de l'iPhone 12), des écouteurs AirPods et une Apple Watch. C'est déjà deux câbles et deux prises électriques de moins à trimballer. Si l'univers Apple est visé en priorité, ce chargeur ne vise évidemment pas que les appareils flanqués d'une pomme. Pour peu que votre smartphone et vos écouteurs acceptent la recharge sans fil, cela fonctionnera également. Nous avons embarqué avec nous le MagGo 3-in-1 d'Anker durant deux longs périples. Voici notre verdict.

© Anker
Anker MagGo 3-in-1 : l'avis de CCM
  • Taille ultra-compacte
  • Compatible avec de nombreux appareils
  • Chargeur et câble fournis
  • Prix assez élevé
  • Absence d'un port USB de charge supplémentaire
  • Chargeur puissant obligatoire

Anker MagGo : un design compact et très astucieux

Le MagGo 3-in-1 se présente sous la forme d'un petit boîtier de forme rectangulaire. Il se glisse très aisément dans un sac à dos avec son gabarit compact de 8,9 × 6 × 2,5 cm et pèse le même poids qu'un smartphone d'aujourd'hui soit 195 g. Le plastique semble de bonne facture et plutôt résistant. Malgré deux longs voyages, il n'a souffert d'aucune égratignure.

L'astuce d'Anker pour permettre de recharger trois appareils avec un chargeur unique repose sur l'aspect pliable du boîtier. La face supérieure accueille un dispositif de recharge sans fil compatible MagSafe (magnétique). Elle se déplie avec un angle de 110°. C'est elle qui reçoit le smartphone (iPhone ou autre appareil compatible ou équipé d'une coque adéquate). Il est possible d'installer le smartphone à la verticale ou à l'horizontale si la puissance magnétique est assez élevée.

Sous cette première surface, le MagGo propose une seconde plaque de rechargement sans fil. On pourra y poser un second smartphone ou des écouteurs sans fil.

Enfin, les utilisateurs d'Apple Watch ne sont pas oubliés. Sous le boîtier, le MagGo dissimule un petit chargeur circulaire pour les montres à la pomme. Il se déploie et pivote vers l'arrière du boîtier et permet d'y placer une Apple Watch tout comme le chargeur livré avec les montres d'Apple, en s'assurant que celle-ci ne bouge pas grâce, là encore, au dispositif MagSafe.

Sur le côté droit se niche un unique port USB-C. C'est là que vient s'enficher le câble pour l'alimentation électrique fournie par le chargeur 40 W livré avec l'appareil. Dommage qu'Anker n'ait pas placé un second port USB-A ou USB-C afin de profiter de la puissance du chargeur pour refaire le plein, à travers le MagGo, d'un autre appareil non compatible avec la charge sans fil.

Anker MagGo : une puissance de charge suffisante

Avec ses trois stations de charge réunies dans un seul boîtier, le MagGo permet de refaire le plein de trois appareils sans fil. La surface principale (compatible Qi 2) autorise jusqu'à 15 W de puissance soit le double de la norme Qi classique. Grâce au système magnétique MagSafe, les bobines de recharge sans fil du smartphone et celles du boîtier sont parfaitement alignées. On y gagne en optimisation de charge et les appareils chauffent moins. Évidemment, on est loin des vitesses de charge sans fil pouvant grimper à 66, voir 80 W proposées par certains fabricants de smartphones mais qui sont des techniques propriétaires nécessitant un chargeur de la marque. Néanmoins, si vous êtes adepte de la recharge sans fil pour refaire le plein de la batterie de votre smartphone durant la nuit, ce sera largement suffisant pour repasser de 0 à 100 % en deux heures environ. Lors de notre test nous avons pu y fixer un iPhone 15 Pro Max à l'horizontale et profiter du mode réveil durant la nuit. Pratique. À noter qu'il existe de nombreuses coques pour smartphones (y compris pour les modèles Android) compatible MagSafe (magnétique donc). Il faudra juste s'assurer que le dispositif magnétique est assez puissant pour faire tenir l'appareil. Nous avons connu quelques déboire avec le grand et lourd Galaxy S24 Ultra de Samsung qui a fini par glisser du socle durant la nuit.

La seconde surface de charge offre de son côté une puissance de 5 W. Là encore, elle convient parfaitement pour recharger des écouteurs (AirPods ou autres). Mais on peut également y déposer un second smartphone. La recharge prendra évidemment plus de temps et il faudra veiller à ne pas obstruer la grille prévue pour laisser échapper la chaleur du boîtier pendant la charge.

Enfin, le troisième et dernier élément de charge délivre lui aussi une puissance de 5 W. Il est destiné à accueillir une Apple Watch (à partir des modèles Series 7 pour la recharge rapide) ou, pourquoi pas, des AirPods là encore ou d'autres écouteurs compatibles avec la charge sans fil. La différence réside dans le fait que les AirPods embarquent eux aussi un dispositif MagSafe pour adhérer au support ce qui n'est pas le cas de la grande majorité des autres écouteurs.

Tout ce petit monde se recharge donc simultanément. Nous n'avons pas constaté de chauffe particulière. Le boîtier est doté sur le dessous de petits patins pour ne pas glisser et évacuer la chaleur.

Notre principal regret tient à l'obligation d'utiliser le chargeur Anker fourni avec le boîtier ou, pour le moins, d'utiliser un chargeur de 40 W. Nous avons en effet branché le MagGo sur un chargeur pourtant indiqué PD (pour Power Delivery) sans succès. Dommage puisque ça aurait permis de supprimer une prise à trimballer en n'emportant qu'un chargeur multiple. D'autant que le modèle livré par Anker est aussi grand et épais que le boîtier MagGo.

Anker MagGo : faut-il craquer pour le chargeur 3-en-un astucieux d'Anker ?

Pour tous ceux qui ne jurent que par le matériel Apple (iPhone, Apple Watch et AirPods) et qui voyagent beaucoup, le MagGo d'Anker est une solution complète et très pratique. Sa taille compacte permet de l'emporter partout très facilement. Ses trois dispositifs de charge sans fil autorisent de ne plus emporter qu'un seul câble et un seul chargeur pour trois appareils. Pratique. Pour tous ceux qui ne sont pas fans du matériel Apple, l'intérêt de ce bloc de recharge est un peu moindre mais pas inexistant. Il faut en effet s'assurer de disposer d'un système de recharge MagSafe (une coque pour un smartphone par exemple) pour en tirer le meilleur. Et si l'on regrette l'absence d'un second port USB pour recharger un appareil filaire ainsi que la taille du chargeur électrique, la vraie ombre au tableau, c'est le prix. À 100 euros le boîtier, il ne devient rentable que si l'on voyage souvent ou si l'on souhaite limiter chez-soi le nombre de prises électriques branchées simultanément pour refaire le plein de ses appareils.