Accès partition windows [Résolu/Fermé]

Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
- - Dernière réponse : FLh
Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
- 8 août 2008 à 14:29
Bonjour,

Je viens de migrer sur Mandriva 2008, après avoir utilisé Knoppix et Kubuntu pendant plusieurs années.

J'ai 2 partitition windows au début du disque, une partition système + logiciels et une partition données, puis des partitions linux (/, /var, /home).

Je n'avais pas d'accès en écriture à ma partition de données windows. Elle est formatée en FAT32.

J'ai donc fait quelque recherches depuis une semaine; lu les fils sur ce thème sur le forum et, surtout, suivi le tuto proposé.

J'ai créé un groupe, j'y ai mis mon utilisateur et root, et paramétré l'accès à la partition en lecture + écriture pour les membres de ce groupe dans fstab (umask=0113). Pourtant, après démontage + remontage de la partoche ou le reboot de l'appareil, ça n'a rien changé: d'après Konqueror (infos fournies et réactions !), les propriétés sur le répertoire dans /mnt n'ont pas changé, ni les droits : toujours limités à la lecture pour le groupe, qui est d'ailleurs le groupe root.

En plus, la partition n'est pas monté par défaut au boot !

Bref, je ne comprends plus et j'aurais besoin d'un peu d'aide.
Afficher la suite 

15 réponses

Messages postés
2783
Date d'inscription
jeudi 17 janvier 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 novembre 2010
282
0
Merci
Si la partition n'est pas montée au boot, il y a une erreur dans ta fstab, et tes paramètres pour pouvoir lire ne sont pas pris en compte.
En tapant "mount -a" dans une console en root, tu fais relire la fstab, et tu devrais avoir un message d'erreur au sujet de ta ligne. Poste ton fstab et l'éventuelle erreur qui apparait.
FLh
Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
1 -
Merci pour ton aide, Grunt. Effectivement, il m'indique qu'il y a une erreur à la ligne 7 de fstab. Voici le fichier :

/dev/hda5 / ext3 relatime 1 1
/dev/hda7 /home ext3 relatime 1 2
/dev/hdc /media/cdrom auto umask=0,users,iocharset=utf8,noauto,ro,exec 0 0
/dev/cdrom /media/cdrom2 auto umask=0022,users,iocharset=utf8,noauto,ro,exec 0 0
/dev/fd0 /media/floppy auto umask=0022,users,iocharset=utf8,noauto,exec,flush 0 0
/dev/hda1 /mnt/C vfat umask=0022,iocharset=utf8 0 0
/dev/hda2 /mnt/D vfat auto users,rw,iocharset=utf8,uid=0,gid=1000,umask=0113 0 0
none /proc proc defaults 0 0
/dev/hda6 /var ext3 relatime 1 2
/dev/hda3 swap swap defaults 0 0
Messages postés
2783
Date d'inscription
jeudi 17 janvier 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 novembre 2010
282
0
Merci
c'est "user" sans "S" qu'il faut écrire.
Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
1
0
Merci
En fait, l'erreur qu'annonçait "mount -a" provenait de que, à la ligne 7, "auto" n'était pas nécessaire.

Je l'ai donc enlevé, ainsi que "rw" qui ne me semble pas nécessaire puique c'est défini aussi par l'umask.

La commande "mount -a" ne renvoie plus de message, mais mon problème reste entier: je n'ai toujours pas d'accès à ma partition en écriture (je souhaite que cet accès soit réservé aux membres du groupe créé pour ça - 1000).
Messages postés
2783
Date d'inscription
jeudi 17 janvier 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 novembre 2010
282
0
Merci
arf, en effet "auto" n'était pas nécessaire..
Le reste est un pb de permissions qui promet d'être casse-tête, je regarde ça demain ^^
Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
1
0
Merci
Ah ! Alors, il y a une erreur dans le tuto (voir à l'avant-dernier §).

De toute façon, j'ai fait la correction. Mais ça ne change rien, apparemment.
Voici l'état de mon fstab :
/dev/hda5 / ext3 relatime 1 1
/dev/hda7 /home ext3 relatime 1 2
/dev/hdc /media/cdrom auto umask=0,users,iocharset=utf8,noauto,ro,exec 0 0
/dev/cdrom /media/cdrom2 auto umask=0022,users,iocharset=utf8,noauto,ro,exec 0 0
/dev/fd0 /media/floppy auto umask=0022,users,iocharset=utf8,noauto,exec,flush 0 0
/dev/hda1 /mnt/C vfat umask=0022,iocharset=utf8 0 0
/dev/hda2 /mnt/D vfat user,iocharset=utf8,uid=0,gid=1000,umask=0113 0 0
none /proc proc defaults 0 0
/dev/hda6 /var ext3 relatime 1 2
/dev/hda3 swap swap defaults 0 0


Merci pour ton aide en tout cas, Grunt. Pour l'instant, quant à moi, je vais éteindre les feux pour aujourd'hui. :-)
Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
1
0
Merci
Je vais - aussi - éteindre les feux. Nos posts se croisent !
Bonne nuit.
Messages postés
2783
Date d'inscription
jeudi 17 janvier 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 novembre 2010
282
0
Merci
Bon.. essaie avec "umask=0" pour avoir toute la partition en 777, et laisse tomber ton histoire de groupe (en enlevant uid et gid). Là, ça devrait marcher !
Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
1
0
Merci
Mais, je souhaite avoir des droits différenciés sur cette partition !

En attendant de pouvoir résoudre ce problème, j'ai modifié fstab comme tu l'indiques, Grunt. Mais ça ne change rien sur les droits (après umount et mount) !!!
0
Merci
Bonjour,

De mémoire, ce que vous voulez faire est impossible en FAT : il y a une application systématique d'un umask 022, donc pour écrire il faut apparaître comme propriétaire.

Seule solution que je connaisse : passer en NTFS, en utilisant un driver qui gère les protections (voir http://pagesperso-orange.fr/b.andre/ntfs.html)

Manu
0
Merci
Rebonjour,

Petit défaut dans ma précédente intervention. Le lien (que j'espère correct) est

http://pagesperso-orange.fr/b.andre/ntfs.html

Manu
Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
1
0
Merci
@ Manu
Impossible de formater en NTFS : je suis sous Windows 98 SE.

Et de toutes façons, le problème n'est pas là. Merci de bien vouloir lire l'entièreté du fil avant d'intervenir. Comme je l'indique dans mon premier post, ça fait des années que j'utilise Linux et j'ai toujours eu accès en écriture sur cette partition.

De plus, tous les fils qui traitent de cette question sur tous les forums semblent justement indiquer que la seule façon de gérer les droits sur une partition FAT est d'utiliser la commande umask dans fstab.
Messages postés
2783
Date d'inscription
jeudi 17 janvier 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
14 novembre 2010
282
0
Merci
Un petit détail : il me semble que le dossier (/mnt/d) dans lequel tu montes la partition windows doit appartenir à l'utilisateur pour lequel tu veux avoir les droits.
Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
1
0
Merci
@ Grunt
Eh bien, le répertoire /mnt appartient à root, et son groupe est root. Ainsi, par défaut, que ses sous-répertoires.

(Mandriva monte les partitions windows dans le répertoire /mnt, comme Knoppix. Alors qu'Ubuntu monte les partitions dans /media, je crois.)

C'est la raison pour laquelle le tuto fourni sur le site, ou le Leabook (voir aux 4/5 de la page), conseillent de créer un groupe spécial dans lequel mettre les utilisateurs qui auront des droits étendus sur la partition windows.

J'ai donc - avant de lancer ce fil - créé ce groupe et mis un paramètre guid=1000 (groupe windows) dans fstab, mais chez moi ça n'a rien changé. C'est ça qui n'est pas normal !
Est-ce que le numéro de groupe ne conviendrait pas ? Je vais le changer et mettre 1001, comme conseillé dans le tuto du site, pour voir si ça change quoi que ce soit.
Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
1
0
Merci
Bon ! J'ai fini par résoudre mon problème.

1 - J'ai modifié le groupe créé pour l'accès aux partoches windows en lui donnant le n° 1001 (conformément à ce qui est indiqué dans le tuto) plutôt que 1000.

2 - J'ai vidé temporairement la partoche de son contenu.

3 - J'ai modifié mon fstab de cette façon
/dev/hda5 / ext3 relatime 1 1
/dev/hda7 /home ext3 relatime 1 2
/dev/hdc /media/cdrom auto umask=0,users,iocharset=utf8,noauto,ro,exec 0 0
/dev/cdrom /media/cdrom2 auto umask=0022,users,iocharset=utf8,noauto,ro,exec 0 0
/dev/fd0 /media/floppy auto umask=0022,users,iocharset=utf8,noauto,exec,flush 0 0
/dev/hda1 /mnt/C vfat umask=0022,iocharset=utf8 0 0
/dev/hda2 /mnt/D vfat user,iocharset=utf8,uid=0,gid=1001,umask=003 0 0
none /proc proc defaults 0 0
/dev/hda6 /var ext3 relatime 1 2
/dev/hda3 swap swap defaults 0 0


4 - De plus, contrairement à ce que fait Mandriva et à ce que j'avais fait jusqu'ici, j'ai retiré le 1er "0" du paramètrage umask (voir par exemple la 4ème ligne de mon fstab). Je ne sais pas à quoi il sert puisque, d'après les infos qu'on trouve, il n'y a que 3 positions (r/w/x).

Et, après avoir rebooté, les modifs avaient été prises ne compte. Enfin !
En fait, précédemment, je démountais la partoche avant de faire mes modifs dans fstab puis je la remountais simplement. Et il était normal que les modifs ne soient pas prises en compte car, pour ça, il est nécessaire de lancer la commande
# /bin/mount -a
/
'idée' : ce serait utile que les modos modifient le tuto (voir lien dans mon post précédent) pour le préciser (dernière ligne du tuto). Ca manque.

Bref, qu'est-ce qui, des points 1 ou 4, a été déterminant dans la résolution du problème je n'en sais rien ! Je laisse donc le fil ouvert encore un peu au cas où un spécialiste pourrait clarifier la chose : ça peut aider de futurs utilisateurs, je pense.
Messages postés
47
Date d'inscription
vendredi 15 février 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
29 décembre 2014
1
0
Merci
Bon, eh bien, puisqu'aucun expert ne se prononce sur ma dernière question, je ferme ce fil.

Merci à tous.