Mettre à niveau son PC

Septembre 2016


Pour mettre à niveau un PC un peu ancien, plusieurs cas de figure et possibilités se présentent, suivant sa génération.
Il faut déjà identifier complètement les différents composants de son PC, condition indispensable avant toute mise à jour ou "upgrade".

Ensuite, si l"upgrade" est possible, il faut décider quoi changer, et toujours avoir à l'esprit le cout d'un PC neuf, ou d'un kit d'upgrade actuel :
Par exemple, il n'est pas très intéressant d'investir par exemple 50€ dans un Athlon X2 6400+ d'occasion en socket AM2 , pour ne pas changer de carte mère, alors qu'un INTEL Pentium G3258 en socket 1150 sera 3 fois plus puissant pour 60€ et overclockable qui plus est, et que 2Go de DDR2 coute le prix de 4Go de DDR3 !
De meme, une plate forme socket 775 avec Core 2 Duo est dépassée, et passer au plus puissant des Quad Core de l'époque n'est pas intéressant (si compatible), car un i3 4150 en socket 1150 à 100€ sera plus puissant !
Alors bien sûr il faudra changer de carte mère et de RAM, mais on trouve des cartes mères à 50/60€ en socket 1150 comme AM3, et des kits modernes CPU + RAM + CM pour 150/250€, et on aura alors une plate forme bien plus moderne et performante.

ATTENTION :
Cette démarche est essentiellement valable pour les PC assemblés !
les PC de marque ont de nombreuses façons de limiter, voire d'empecher, le changement de certains composants : dimensions ou connecteurs non standard, BIOS avec "White List" , ...
La compatibilité de nouveaux CPU ou de nouvelles cartes graphiques est donc plus aléatoire, et dans certains cas seuls des essais pourront déterminer ce qui est réellement compatible.
Dans ce cas, il est recommandé de passer par une boutique informatique.

Cette upgrade ou mise à niveau est détaillée ci dessous :



Préliminaires

Avant toute recherche de mise à jour, il faut déjà identifier les différents constituants de son PC.
Il existe différents programmes pour identifier son matériel, en particulier pour obtenir la marque et le modèle de sa carte-mère, centre névralgique du PC :
Logiciels pour identifier son matériel.

Quand est il intéressant de mettre à jour son PC ?

Règle empirique :
tout PC candidat à l'upgrade doit avoir environ moins de 5 ans (c'est variable suivant les modèles), l'idéal étant un PC de 2 à 3 ans


Pourquoi ?

Les générations de CPU changent environ tous les 2 ans ; il est donc plus facile de mettre un CPU plus puissant dans ce délai.
De plus, la mise à jour du Bios sera souvent le passage obligé pour mettre une CPU récent :
or les Bios ne sont tenus à jour qu'environ 2 ans après la sortie de la carte mère .
Donc après 2 à 3 ans, il sera plus difficile de trouver un Bios récent et un CPU compatible de sa carte mère .
Et après 5 ans environ, c'est encore plus difficile de trouver des composants compatibles, et peu intéressant d'un point de vue performances/ coût .

De plus, des risques d'incompatibilité avec un matériel récent peuvent apparaitre si votre PC à plus de 4 à 5 ans environ, voir les explications paragraphe "changer de carte graphique".

Dans le cas d'un PC de plus de 5 ans, il est vraiment conseillé de changer de carte mère (voir dernier paragraphe), ou de passer par des kits de mise à jour à base de Sandy/Ivy Bridges en socket 1155 ou mieux Haswell en socket 1150 (plus récent), ou de AMD FX avec carte mère socket AM3+ (les sockets AM3 et FM1 étant en fin de vie, le socket FM2 destiné aux CPU de PC Home Cinema, le socket AM3+ permettra davantage d'évolution à mon avis).

Comme déjà signalé en introduction, l'upgrade est encore moins simple pour un PC de marque :
Presque toujours la carte mère est une fabrication spéciale, dont les spécificités sont peu expliquées par le constructeur du PC (contrairement aux cartes mères des grands fabricants Asus, Gigabyte, MSI,...).
La connaissance du chipset ne garantit pas à 100% les CPU compatibles, car un chipset peut gérer par exemple les Dual Cores et les Quad Cores, mais la marque de PC peut avoir spécifié un courant réduit pour alimenter le CPU (pour réduire les couts de l'étage d'alimentation), et donc la carte mère ne gèrera que les Dual Core, ou les Quad Cores jusqu'à 95W au lieu de 125W par exemple.
Dans le meilleur des cas, sont donnés les familles de CPU compatibles, et non au cas par cas avec la version de Bios correspondante comme sur une carte mère d'un grand fabricant .
Trouver une mise à jour du Bios est moins simple pour un PC de marque :
si on peut en trouver pour certaines marques, (Acer, HP), d'autres ne proposent strictement rien (Packard Bell) ...
Enfin, depuis les Bios UEFI, il est possible de coder une liste de matériel admis par l'UEFI, appelée la White List (liste blanche) :
certains éléments deviennent tout simplement incompatibles, il faut contacter le SAV du constructeur pour savoir ce qu'il autorise sur le PC en question...

Depuis le temps qu'on vous dit d'éviter les PC de marque !

Que mettre à niveau dans son PC ?

Si votre PC remplit la condition pour etre mis à jour, se pose la question de savoir quoi mettre à jour.
Selon l'utilisation principale de votre PC, vous ne changerez pas la meme chose :
pour un PC gamer, la carte graphique doit etre changé en priorité,
pour un PC dédié aux applications multimédia (encodage vidéo,...), le CPU devra etre changé en 1er.

Ajout de mémoire

Il faut connaître les caractéristiques de sa carte mère :
pour augmenter la RAM de son PC, il faut identifier précisément ses caractéristiques, celle de la carte mère et celles des barrettes existantes.

C'est la mise à niveau la plus simple, possible pour pratiquement tous les PC.

Pour identifier les barrettes existantes, le meilleur logiciel est CPU-Z, onglet SPD.
Si vous voulez juste augmenter votre quantité de RAM :
Pour éviter les incompatibilités entre marques et modèles différents, il vaut mieux acheter exactement le meme modèle de barrettes que vous avez déjà.
Si vous voulez changer complètement de RAM :
Pour un PC assemblé, il vaut mieux aller voir sur le site du constructeur de la carte mère les RAM compatibles.
Pour un PC de marque, il vaut mieux aller voir sur le site du constructeur du PC, ou sur le site du fabricant de barrettes.
Ce n'est pas absolument obligatoire, mais c'est plus sûr pour ne pas risquer un écran noir...
Pour savoir en détail comment choisir ses barrettes de RAM en fonction de sa carte mère, il faut lire :
Choisir sa mémoire vive.

Remplacement de la carte graphique


Ce n'est pas très compliqué, mais il faut faire attention à quelques points :
Il faut vérifier le port graphique de votre carte mère :
il doit correspondre à celui de la carte graphique que vous voulez acheter.
Actuellement, la plupart des cartes graphiques sont en PCI-Express x16 v3.0.
Sachez qu'il n'y pas de problème pour les installer sur une carte mère à port PCI-Express x16 v1.0 ou v2.0, seule la vitesse max de transfert par le port PCI-E x 16 change, or les tests ont montré le port PCI-E est très loin d'etre saturé actuellement , voir les tests ici avec une HD 7970 sur des ports PCI-E x16 de vitesse et générations différentes .

Il existe des cartes mères anciennes en AGP, non compatibles.
Pour etre sûr, il faut s'aider de logiciels gratuits pour identifier son matériel.
Ensuite, pour le choix de la carte graphique, il faut prendre en compte son processeur, et aussi son écran.

Inutile de prendre une carte graphique très puissante si on a un processeur (CPU) ancien qui ne peut pas etre changé :
en effet, un CPU peu puissant peut limiter la carte graphique, ça s'appelle le CPU Limited .
Ça dépend aussi de votre taille d'écran : un écran de 17 ou 19" rendra le CPU Limited plus sensible.
La aussi, inutile de prendre une carte graphique très puissante si vous avez un écran de 17 ou 19" (1440 x 900) : les cartes graphiques puissantes sont adaptées aux écrans Full HD (1920 x 1080).

Pour la mise à jour d'un PC en PCI-Express x 16, différents choix sont possibles en fonction de votre configuration, je vous conseille de lire : CPU Limited en pratique .

Vérifiez la puissance de l'alimentation:
si vous optez pour une carte graphique puissante, elle va consommer beaucoup plus que l'ancienne, et l'alimentation risque d'etre insuffisante. En particulier, les PC de marque sont souvent fournis avec une alim de '300W' générique, incapable d'alimenter une carte graphique puissante.
Vous devez donc vérifier la puissance de votre alimentation actuelle, en allant lire les infos inscrites sur l'étiquette blanche collée dessus, comme montré ici.
Si votre carte graphique nécessite une prise PCI-E à 6 broches, comme ici, vérifiez que votre alim est capable de fournir au moins 28A sur le +12V, et qu'elle dispose bien d'une prise PCI-E à 6 broches, ou à défaut une prise Molex à 4 broches, pour utiliser un adaptateur (souvent fourni dans la boite).
Si votre carte graphique nécessite 2 prises PCI-E à 6 ou 8 broches, comme , il vous faudra une alimentation de 500W minimum, et dans le cas d'un PC de marque, il faudra certainement changer l'alim d'origine.

Attention aux dimensions : vérifiez que votre nouvelle carte graphique rentre bien dans votre boitier, surtout si vous avez un boitier compact !
Si vous avez un boitier 'moyen tour', de dimensions LxPxH = 20 x 45 x 50 cm, il n'y aura en principe pas de problème.
Mais les PC de marque sont souvent composé de boitiers compacts ou étroits, rendant difficile voire impossible le changement de composant tel que la carte graphique ou l'alimentation.
La plupart des cartes graphiques actuelles sont 'double slot', c'est à dire occupent l'emplacement de 2 cartes standards en largeur : vérifiez que vous avez la place dans votre PC.
Certains boitiers de marque très étroits (<10 cm) dits SFF nécessitent une carte graphique 'Low Profile', de hauteur réduite. Les choix sont beaucoup plus limités dans ce cas, et il n'y a pas vraiment de carte graphique de 'gamer' au format 'Low Profile'.

Risques d'incompatibilité : des incompatibilités entre matériels d'age différent peuvent apparaitre : évitez d'acheter la dernière génération de carte graphique si votre PC à plus de 4 à 5 ans (limite très difficile à déterminer, faites des essais).
Si vous obtenez un écran noir avec votre nouvelle carte graphique, une mise à jour du Bios de la carte mère peut parfois résoudre le problème.
Sinon, il faudra soit changer de carte mère, soit prendre une carte graphique de génération plus ancienne, pour retrouver un affichage.
Pour plus d'infos sur ce risque d'incompatibilité, lire : toute carte graphique est compatible de mon PC.

Pour choisir sa carte graphique, on peut lire : Comment choisir une carte graphique.
Pour le remplacement : changer sa carte graphique

Changement de processeur


Ce n'est pas vraiment plus compliqué, à condition de suivre cette règle essentielle :
II faut identifier la carte mère du PC avec l'un de ces logiciels, puis :
il faut aller voir sur le site du fabricant de la carte mère quels processeurs sont compatibles : contrairement à une idée très répandue, le respect du socket et du FSB ne suffit pas pour garantir la compatibilité !
En effet, d'autres facteurs entrent en ligne de compte, comme les étages d'alimentation du processeur ou la version de Bios.

S'il s'agit d'un PC assemblé, ou possédant une carte mère de marque et référence connue, le plus sûr est d'aller sur le site du constructeur de la carte mère voir la notice technique correspondant au modèle, qui vous donnera tous les modèles de CPU supportés par cette carte mère, avec la version du Bios correspondante.
Une alternative au site constructeur est ce site (en anglais), qui reprend exactement les memes informations, par exemple pour une carte mère Asus :
http://www.cpu-upgrade.com/mb-ASUS/index.html


S'il s'agit d'un PC de marque, il faut se rendre sur le site du constructeur du PC, pour voir les CPU supportés, mais les informations fournies sont en général très succinctes par rapport à celles fournies par un fabricant de carte mère, et les mise à jour du Bios sont rares : l'upgrade sera donc très limité...

Mais trouver un CPU compatible de votre carte mère ne suffit pas :
Avant tout changement de CPU, il faut s'assurer que c'est rentable de le changer, car les performances des CPU évoluent très rapidement, et il n'est pas rare de trouver un CPU actuel en entrée de gamme plus performant qu'un Quad de 2009 !
Il faut comparer les performances du CPU qu'on envisage d'acheter sur ce site par exemple :
http://www.hardware.fr/articles/778-14/comparatif-geant-168-processeurs-intel-amd.html
Pour plus de détails selon les applications pour quelques CPU :
http://www.hardware.fr/articles/863-22/moyennes.html

Règles à suivre pour changer de CPU :
Règle1 : il faut impérativement vérifier quels CPU sont possibles pour votre carte mère en allant voir sur le site constructeur de la carte mère ou du PC avant tout achat !
Règle 2 : il faut s'assurer que c'est rentable de le changer, car dépenser 100€ pour un CPU compatible mais qui sera inférieur en performances à un CPU récent à 50€, c'est une dépense inutile !

Changement d'alimentation


Il faut vérifier que votre alimentation est suffisante pour ces mises à niveau
: les nouvelles cartes graphiques consomment bien plus que celles des générations précédentes, une alimentation limitée fera au mieux rebooter votre PC en cours de jeu, au pire claquera...
De même, si vous avez changé de processeur, le nouveau peut consommer plus.
Une bonne alimentation doit etre capable de fournir au moins 28A sur le +12V, et disposer d'une prise PCI-E à 6 broches pour alimenter une carte graphique correcte.

Pour choisir une nouvelle alimentation, voir :
Choisir son alimentation.
Dans cette article est indiqué comment calculer la puissance nécessaire à son PC.
Pour ne pas se perdre dans les nombreux connecteurs : connaitre les connecteurs d'une alimentation

Changement de carte mère


Dans les cas extrêmes, processeur trop limité et impossible à changer, port graphique en AGP, il faut changer la carte mère.
Cette opération n'est pas compliquée en soi, mais nécessite beaucoup d'attention et de minutie.
Attention aux dimensions : La plupart des cartes mères actuelles ont au format ATX (24 x 30.5 cm) ou micro-ATX (24 x 24 cm max). Vérifiez que la nouvelle carte mère rentre bien, surtout si vous avez un boitier mini-tour.
Il faut vérifier le connecteur des boutons de façade (Power, Reset...):
Sur certaines cartes mères (j'ai eu le cas sur un PC de marque), c'est un connecteur spécifique ! il sera impossible de changer la carte mère sans changer aussi de boitier.
Attention PC de marque :
Certaines marques de PC pratiquent le tatouage des composants, qui associe par un code la carte mère et le disque dur par exemple, rendant impossible tout changement de ces 2 composants.

Pour choisir sa nouvelle carte mère, on peut lire : Choisir une carte mère.

Mais la question qui se pose ensuite est la suivante : faut il ou non réinstaller Windows ?
Il est souvent conseillé de réinstaller Windows après un changement de carte mère, car les pilotes sont différents, notamment celui du contrôleur de stockage gérant le disque dur, et Windows pourrait ne pas démarrer ou être instable.
En fait, sous Windows XP, si la nouvelle carte mère possède le meme chipset que l'ancienne (ou meme SouthBridge sur carte mère 775), le contrôleur de stockage n'aura pas changé, et l'OS sera capable de rebooter sans souci. Si certains périphériques sont différents (autre carte son par exemple), il suffira de désinstaller les anciens pilotes et de réinstaller les nouveaux.
Avec Windows 7, c'est encore plus facile :
meme avec une carte mère ayant un chipset différent, du moment que Windows trouve le pilote du nouveau contrôleur de stockage, il sera est reconnu, et tout fonctionnera parfaitement sans réinstallation de l'OS.
Là aussi, il faudra installer les pilotes des composants ayant changé.
Dans des cas moins favorables, il y a des solutions pour ne pas avoir à réinstaller Windows, vous pouvez lire par exemple : changer de carte mère sans réinstaller Windows ?

Remarque pour les utilisateurs de Windows
:
Microsoft considère que le PC a changé si la carte mère est remplacée
Si vous avez acheté une licence pour un seul PC, il faudra contacter Microsoft pour leur expliquer que votre carte mère précédente est tombée en panne, si vous ne voulez pas etre dans l'illégalité...

A noter : Après le remplacement de votre composant, il faudra sûrement installer les pilotes adaptés.
Pour ceci, utiliser les CD fournis avec votre matériel.
Vous pouvez lire l'article : Trouver les pilotes.

A voir également :

Ce document intitulé «  Mettre à niveau son PC  » issu de CommentCaMarche (www.commentcamarche.net) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.