Menu

Recouvrement amiable Micromania - Intrum

Messages postés
63
Date d'inscription
vendredi 7 décembre 2012
Dernière intervention
24 novembre 2018
- - Dernière réponse :  ninis - 25 nov. 2018 à 13:12
Bonjour à vous,

Fin octobre 2018 est survenu un « bug » sur l'application mobile de la société Micromania, corrigé le 1er novembre. Ce dit « bug » permettait la conservation de réductions, obtenables par la combinaison de différents articles, après avoir supprimé ces derniers. La manipulation était très simple, et a été réalisée par des centaines, voire milliers, de personnes. Dès lors, les acheteurs avaient la possibilité d'acquérir des articles à des prix plus que dérisoires, et de les recevoir sans aucun souci.
Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, notamment sur la réalisation du procédé, vous pourrez aisément trouver des articles explicatifs sur internet (BFMTV, RTV, Génération-NT ...).

Aux alentours du 22 novembre, les acheteurs ont reçu à leur grande surprise une lettre de la société Intrum, leur demandant de verser les sommes correspondant à la différence entre le prix réel des produits et le prix payé. Et cela est quelque peu étonnant...

En effet, alors que Micromania n'a jamais communiqué aux « fraudeurs » la possibilité de se mettre en conformité, une société de recouvrement de créances a pris la relève, par courrier, puis par téléphone.
Ce fameux courrier mettant en avant qu'il s'agit d'un détournement de la mécanique promotionnel, propose différents moyens de paiement pour recouvrir la somme due, sans pour autant donner de date limite. Il est également daté du 15 novembre, soit au lendemain des 14 jours de rétractation légale de la société Micromania. De plus, la lettre est arrivée les 22 et 23 novembre, ne laissant plus la possibilité d'une contestation auprès de Intrum, puisque qu'il y est mentionné le délai maximal de 8 jours pour essayer de s'y opposer.
Autre fait étonnant, un coup de téléphone des créanciers mettant la pression aux acheteurs pour qu'ils effectuent le remboursement, au nom de Micromania, sous peine de « poursuites judiciaires » et de visites d'huissier de justice.

De ce constat se posent différentes questions :
Pourquoi la société Micromania n'a-t-elle pas tenté de communiquer avec les soi-disant fraudeurs, ni par mail, ni par n'importe quel autre moyen, mais a préféré la voie du recouvrement amiable sans avertir ? Il n’a jamais été émis la possibilité de retourner les produits, avec ou sans emballage.
En quoi la société Micromania n’est pas responsable de ces pertes ? L’erreur provient effectivement du développement de leur application mobile, il est de leur ressort de prévoir d’éventuels failles avant la mise en ligne des produits. De plus, la manipulation était d’une simplicité presque inquiétante, puisque qu’il était même possible d’y avoir accès par le simple fait de se trouver dans une zone sans couverture de réseau mobile, faisable donc involontairement.
Et enfin, cela ne vous paraît-il pas suspect ?
Le processus est, répétons-nous, d’une simplicité incroyable, peut-être trop même… Incitant de nombreuses personnes à y profiter. Sans avertir, et après les 14 jours de rétractation légale, Micromania souhaite récupérer les sommes totales par le biais de créanciers, forçant les acheteurs à recouvrir la totalité. Elle empocherait ainsi de nombreuses commandes au prix exact, des commandes qui n’auraient sûrement jamais eu lieu. Un « bug » bien lucratif, de quoi se poser des questions.


Il serait donc important de recueillir des informations sur le caractère légal de la chose, des avis, des témoignages. Merci de poster, sans blâmer, des conseils fondés sur ce forum. Plus il y aura de participation, et plus il sera possible de trouver des solutions.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

0
Merci
Comment peuvent-ils prouver que c'était via une "manipulation frauduleuse"?
Parce qu'une personne l'a scandé ?
Un bug c'est un bug. Ils ont accepté les commandes et fait partir les jeux/consoles...
De plus, l'article 4.3 de micromania stipule que les objets restent leur propriété jusqu'au complet paiement.
Commenter la réponse de Ggomar
Messages postés
23525
Date d'inscription
mercredi 22 octobre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
6 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Contrairement à ce que l'on peut croire..... la loi encadre ce type d'erreur de "prix"...
Comme pour un magasin dans lequel il y aurait une erreur d'étiquetage.... si le client est en mesure (vu un comportement anormal ou une trop grosse différence de prix...) qu'il y a un souci... le magasin à le droit de refuser la vente.
De même, l'utilisation de bugs ou de failles à des fins frauduleuses peut également être sanctionnable (considéré comme du vol).
Si vous avez effectué UN achat en ayant bénéficié (par méconnaissance, erreur... en toute bonne foie)... le magasin n'aurait certainement pas pris la peine d'en arriver à une société de recouvrement.
Je pense donc qu'il y a eu de l'abus....
Vous pouvez toujours essayer de prendre contact avec leur service client pour essayer de démêler la situation ( peine perdu je pense) et/ou contacter la DGCCRF pour essayer de faire le point sur ce dossier.
Vous pouvez aussi demander conseil à une société de conso (comme 60 millions de consommateurs)...





Commenter la réponse de jordane45
Messages postés
25210
Date d'inscription
lundi 12 octobre 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
6 décembre 2018
0
Merci
Bonjour

En cas d'erreur importante sur le prix de vente un Site a le droit d'annuler la commande.. Mais les produits sont déjà chez les Clients.

Deux options :

Le Client paie la différence et conserve la marchandise.

Le Client refuse de payer au prétexte que si l'article avait été affiché à son prix correct il l'aurait pas acheté. L'article est lors repris par le Site et le Client doit être remboursé dans un délai raisonnable.

Comme l'erreur n'est pas du fait du Client il serait normal que le site prenne en charge le retour. Soit enlèvement à domicile, soit Bon de Retour gratos et traçable (Pour éviter l'excuse classique du 'pas reçu').

Pour couper court à une éventuelle procédure le Client peut envoyer un courrier par LRAR au Site précisant son choix de ne pas conserver l'article et en excluant son paiement partiel pour le motif donné plus haut. Pour le retour exiger une des deux options, ne pas oublier d'exiger également le remboursement sous X jours!

Ce sera difficile au Site de prouver que TOUS les 'clients' concernés ont fraudé..

Quant au Recouvrement sans avertissement préalable c'est assez cavalier. Donc ne pas avoir de scrupule à inviter le site à s'occuper du retour si on ne veut pas régler le complément.

Remarquons que le recours au Droit de Rétractation n'a pu être exercé car un élément essentiel dans l'acte d'achat est survenu très hors délai.

Intrum n'est qu'une Officine de Recouvrement Amiable ... Faire une recherche sur ce nom...

A+
Commenter la réponse de Afrikarnak
0
Merci
La loi est tres claire, prix derisoire avec ou sans bug hors soldes, une vente peut être annulée et les cgv indique que le bien reste la propriété du vendeur tant le prix réel n´est pas réglé..

Beaucoup ont refourgué sur lbc et aujourdˋhui les mecs qui ont abusé flippent de payer.

Rappel il y a eu un bug qui a été diffusé sur un site de bonnes affaires du net, site qui a 480000 membres, donc enormement de commandes, pas etonnant qui micromania reclame son argent.
vous avez vu vu qu´en mettant en panier des articles pas cher + une console, puis retirer ces articles pas chers, la console était à quelques euros.

Ce genre d´achat, faut etre conscient que le vendeur peut reclamer les biens, certains ont pris pour 2000eur de consoles pour moins de 100eur.

Je rappelle que ce site qui a laissé diffusée ce bug, aujourd´hui se dédouane , comme quoi ce qu´il est mis comme combine , il faut se méfier.
Commenter la réponse de ninis