Caméras Leroy Merlin : la vidéo de sécurité en mode Enki

Caméras Leroy Merlin : la vidéo de sécurité en mode Enki

Leroy Merlin enrichit son écosystème Enki de deux nouvelles caméras de sécurité, pour l'extérieur et l'intérieur, via sa marque Lexman. Des modèles simples et économiques, mais adaptés à des scénarios complexes pour une maison connectée.

Plutôt discret par rapport aux géants Amazon, Apple et Google, Leroy Merlin continue son bout de chemin dans le monde de la domotique et continue d'enrichir son écosystème Enki, qui compte déjà plus de 500 produits de 25 marques différentes (Somfy, Legrand, Philips Hue, Wiz, Eglo Connect…). Du côté de la surveillance vidéo, l'enseigne proposait déjà plusieurs appareils signés Somfy et Netatmo. Et depuis le 18 octobre, elle commerciale deux nouvelles caméras de sécurité connectées (en Wi-Fi) estampillées Lexman – la marque d'équipement électrique du groupe ADEO, propriétaire de Leroy Merlin et d'autres magasins de bricolage comme Bricoman, Bricomart ou Bricocenter. Des caméras simples et bon marché, développées en France à Lezennes, à côté de Lille, qui présentent l'avantage d'être compatibles avec le système Enki, l'environnement domotique créé par Leroy Merlin.

Caméras connectées Lexman : la vidéo de sécurité intégrée à Enki

Leroy Merlin n'a pas cherché la complication pour baptiser ses caméras Lexman. Dénommée tout simplement Caméra de surveillance intérieure motorisée filaire connectée Lexman, la première est très logiquement destinée à une utilisation en intérieur. Blanche, elle mesure 120 x 70 mm avec un rendu assez compact. Il s'agit d'un modèle filaire, démuni de batterie, qui doit être alimenté via un câble avec une prise micro-USB. Son capteur vidéo travaille en  Full HD (1920 x 1080 pixels), une définition suffisante dans la plupart des situations. Surtout elle est motorisée, ce qui lui permet de tourner sur 355° à l'horizontale et sur 180° à la verticale, et donc de ne souffrir d'aucun angle mort – même si son optique est limitée à 100°. Elle est pilotable à distance grâce au Wi-Fi, mais dispose aussi d'une détection et d'un suivi de mouvement portant jusqu'à 5 mètres et d'un mode infrarouge pour voir la nuit – reste à voir la qualité du rendu. Elle peut aussi détecter les sons et propose un mode "babycare" qui pourrait se révéler intéressant. Enfin, l'audio bidirectionnel intégré permet d'écouter ce qui se passe tout en parlant avec quelqu'un, et un mode "privé" permet de cacher l'objectif – et donc d'être sûr que personne ne s'amuse à regarder. La caméra dispose d'un slot microSD pour pouvoir stocker les enregistrements.

© Lexman

L'autre modèle, baptisé de façon tout aussi basique Caméra de surveillance extérieure filaire connectée Lexman, se destine bien engendu à un usage en extérieur. Si elle reprend quelques caractéristiques de la caméra intérieure, avec une définition d'image Full HD(1920 x 1080 pixels et une optique de 100°), elle n'est en revanche pas motorisée, ce qui est dommage : une fois fixée, elle peut juste s'orienter manuellement, sans pouvoir tourner sur commande. Il s'agit là aussi d'un modèle filaire, avec audio bidirectionnel – mais sans le mode babyphone évidemment – et stockage local sur une carte microSD. Elle possède une portée infrarouge de 10 mètres et un capteur PIR pour une détection de mouvement plus précise. Bien entendu, elle est résistante à l'eau et à la poussière, avec un indice de protection IP65.

Si ces caméras Lexman offrent des fonctions assez basiques, elles sont surtout intéressantes par leur prix et par leur intégration dans l'écosystème Enki de Leroy Merlin. En effet, ce système permet de créer des scénarios complexes, comme faire sonner l'alarme ou activer la lumière – via une ampoule connectée – lorsqu'une présence est détectée. Les deux caméras sont disponibles depuis le 18 octobre chez Leroy Merlin, pour un prix de 40 euros pour le modèle d'intérieur, et 60 euros pour le modèle d'extérieur. À noter que, du 19 octobre au 7 novembre 2022, une offre de lancement permet d'acheter les deux en lot pour 80 euros.

© Lexman